De Paris en piscine Le blog de Papillonista

Début de nouvelle semaine, jeudi…vendredi matin…

Et déjà bientôt à la fin… je crois que la perception des années, des jours, des heures  qui s’enfuient est le contraire de ce qu’on dit : on croit que c’est seulement notre perception qui n’est pas la même : l’enfance , où les heures duraient des siècles, et maintenant, où ça semble aller de plus en plus vite… 🙂 à mesure qu’on avance dans notre vie. On voudrait nous faire croire que c’est juste notre perception , et qu’il existe à coté un temps immuable, qui est toujours le même, et qui se définit dans notre monde matériel par des horloges étalon très sophistiquées (tous les 50 ans on nous annonce des mesures encore plus précises du temps, avec des nouvelles technologies, au 1/4 de 1/4 de millionième de je ne sais quoi près… (quartz et tout…—et en plus ils savent bien que le temps, comme le reste, ne sera jamais exactement mesurable…il semble qu’on vive dans un monde où rien de rien, mais rien ne sera jamais exact ou défini) et donc, moi je dis que tout est possible, et que justement, si on regarde à l’aune de cette histoire d’espace temps (j’ai rêvé des Bogdanov cette nuit) 🙂 eh bien c’est peut être le contraire : il n’y a aucun temps immuable ni mesurable nulle part, et le temps que nous nous figurons (en ce moment pour moi il coule comme du sable à toute vitesse) est bien LE TEMPS, le seul, et la bonne nouvelle, c’est que ça peut changer …ouiii je le crois ! 

🙂  que le temps redevienne très long, et que je puisse terminer ce que j’ai à faire ! 

En tous cas, du temps, j’en perds chaque jour en allant à la piscine et c’est un vrai paradis, (Paradise…Paradise…) même si l’eau est glacée, en ce moment …il n’y a personne … nous sommes 3 ou 4 dans le couloir, maximum, même aux heures qui étaient autrefois celles d’affluence. Je ne saurais vous dire d’où ça vient . Je nage bien, je nage au milieu des requins, que des bobos mâles, 1 fille pour 5 mecs, voilà… 🙂  je suis contente de moi, j’adore ça…  🙂 vous ne pouvez pas savoir à quel point c’est bien… et toujours cette sensation d’un ruban scintillant et chaud le long de ma colonne vertébrale, après quand j’ai fini et repars dans le jardin des Halles , pour quelques course…  🙂  une sorte d’injection immatérielle d’énergie, sans rien avaler, rien de mieux… je note des tas de trucs pour les mettre sur ce blog, qui ont trait à la vie de cette villes ans ses détails, je note tout , je note absolument et puis j’oublie… 🙂 et ça ressort autrement, après du temps justement… Attaquons nous au Temps !  🙂 attaquons nous à ce vieillard, le vieux Chronos, et attendrissons le ! 

Je suis obligée de raccrocher, pardon, de cesser d’écrire, pas de sermon politique aujourd’hui, parce que j’ai un gros boulot à terminer … 🙂

A bientôt, folks ! 

Jeudi : un excellent article de Aurélien Marq aujourd’hui sur Causeur : à propos de ce que j’appelle « la religion qui monte » … Attention, vous ne pourrez y accéder en totalité que si vous êtes abonné : ce n’est pas très cher, abonnez vous ! comme d’habitude, Marq résume tout avec envergure et brio. Ce mec arrive à voir les finesses, les nuances, et faire le tour de la question en 2 ou 3 paragraphes, là où d’autres font des gros pâtés indigestes … (moi par exemple, quand je m’exprime sur le sujet, j’ai les mêmes idées que Marq, et beaucoup moins de capacités à synthétiser …)

Le truc s’installe tranquillement en France (en Europe) et  essaie de museler toute forme de réaction contre en se servant d’arguments biaisés, souvent récupérés en le travestissant, de nos codes démocratiques  (le trucphobie, etc…) , plus tout ce qui ressort de la violence physique , de la menace, avec l’appui des nombreux salopards ayant un peu de pouvoir, qui lui ouvrent une avenue… il vous suffit de regarder ce qui se passe partout où cette « religion » /projet politique est majoritaire : je vais résumer : je ne veux pas vivre du tout dans un pays, (ou une région, une banlieue , une barre d’immeuble ) où ce truc, ses codes, sa conception, sa loi, etc… même dits « modéré » est  majoritaire. 

Et ici, je voudrais que quelqu’un me dise au nom de QUOI je suis obligée, dès que je sors de chez moi, de voir avec mes yeux, dans la rue, d’un coup d’oeil, la religion de quelqu’un d’autre, que je ne connais pas… de quel droit, partout, ces gens se rendent ils visibles, comme cela, se démarquant du reste ? c’est une excellente stratégie de la part de la « religion qui monte », et porté, souvent, par des gens, des femmes, porte drapeaux,  qui ne se rendent absolument pas compte de ce qu’il font— ils n’ont pas, en plus, souvent , les outils intellectuels pour analyser et voir par delà le temps—) , même animés des meilleures intentions du monde(et avec qui les rapports superficiels peuvent très bien se passer)  … ne voient rien, et quelques années après, la désolation se répand, avec forcément la guerre, et si ce n’est pas la guerre, c’est un régime totalitaire de répression, avec peine de mort et le reste, la négation même de toute humanité, qui  s’est enfermée elle même dans un carcan …l’horreur, quoi … non, je ne veux pas de ça… 

Les « hidjabeuses » sont venues manifester devant le sénat, à Paris (jardin du Luxembourg). ce sont des femmes qui font du foot, ou autre sport en gardant le machin de la religion dont on parle sur la tête. je récupère cette info sur le site « F de souche » taxé d’extrême droite, mais bien utile pour voir des trucs qui ne figurent pas ailleurs. Elle sont organisé un match de foot, pour se plaindre contre l’interdiction récente du port du voile en compétition par (je crois que c’est la chambre des députés) , (alors que la Fifa est ‘accord avec ça, raison e plus de tourner le dos à la Fifa grosse connerie, nos paquet de fric et de compromissions , et que la FFF (fédé française de foot) est opposée à ce truc là, dans ses compétitions  vive la FFF): ce qui m’a intéressé, ce sont les arguments avancés par ces nascos (et notez, tout de suite les grands mots.;;c’est exactement ce que je disais plus haut, c’est l’art de retourner les arguments de l’état de droit et de la démocratie au profit de ces conneries qui puent à 1km) . Donc que disent elles ?  » Priver les femmes du droit essentiel de pratiquer un sport et du plaisir de jouer est très grave » dit l’une, qui a un prénom bien typé de  native de cette religion, ce qui signifie aussi que le truc , pour pas mal de ces nanas, reste gravé au fer rouge pour la vie.;;et si tu veux t’émanciper vraiment, tu va trouver à qui parler, le grand frère, le père, l’autorité religieuse, etc…) 

Une autre (il y des photos , ça doit être la grande black dont le machin noir vissé sur la tête, des fois qu’on verrait une touffe de cheveux,  pendouille jusqu’aux épaules ) :  « C’est une question de dignité, on ne demande pas la lune, on demande juste de jouer »…  vous noterez que, comme chaque fois dans ce genre de problème, toujours les mêmes problèmes avec la même religion, qui fait ch le monde entier, il est question de « dignité » la variante, c’est l’ « humiliation », etc… Hé, pauvre dinbou, pauvre nasco, personne ne t’interdit de « jouer » , réveille toi, pauvre tarte ! c’est toi qui t’interdit à toi même des trucs : il y a des tas de chose  à respecter, dans le sport, la tenue, pour commencer (pareil pour la natation)… et ferme-là… 

On accueillerait ces revendications avec complaisance (on le fait déjà dans plein d’endroits hélas), qu’elle seraient suivies immédiatement d’autres, de manière à grignoter peu à peu ce qu’on a réussi à porter vers la liberté et l’humanité au fil des siècles , ici, en Europe, notre civilisation… cette religion, dans ses manifestations prosélytes, et à réclamer toujours plus, m’emmerde sérieusement, et c’est pour cela que j’ai l’oeil de Chimène envers ceux qui ont l’air vraiment vraiment remontés contre ça, même si, loin s’en faut, je n’adhère pas à d’autres trucs chez eux…(du coup ça passe au second plan)… là, s’opposer vraiment et frontalement et avec courage à ça est déjà tellement quelque chose de bien, que le reste attendra. 

Il est bien évident que si ces gens deviennent un jour les plus nombreux ici en Europe, et en France, à moins d’un miracle (toujours possible, mais à mon avis c’est le temps qui emportera le changement) , on aura cette foutue organisation du monde, la fin de notre démocratie et de nos libertés, et on va en chier des larmes de sang pendant plus d’une génération. je ne veux pas de ça, je veux qu’on fasse crever ces bulles avant qu’elles n’absorbent tout..; c’est déjà ce qui est en train de se passer, et les récents développement du Covid, avec les restrictions de liberté, ainsi que tous les moutons bêlant les uns derrière les autres ne sont pas  fait pour me rassurer. 

Natation : toujours très agréable, today, avec une excellent nageur (club de Courbevoie il y a quelques années), qui dépassait tout le monde ..;beaucoup de jeunes mecs, et maintenant un certain nombre me dit bonjour. 

Sinon, toujours des blêmes avec mon voisin, et je ne sais pas s’il s ‘imagine qu’il va pouvoir me b… la g… , mais je vais faire , très tranquillement , ce qu’il faut pour que ce ne soit pas le cas… 🙂 (c’est moi qui ai raison, dans ce litige…) 

Dernier post : je me suis rappelé hier quelque chose qui m’était arrivé alors que j’avais 16 ans à peu près : j’étais allée voir un copain dans sa chambre de bonne au quartier latin: le garçon était une sorte de marginal, qui devait faire de la peinture, ou un truc comme ça, pour s’occuper, et qui fumait habituellement du shit en roulant ses cigarettes lui-même: plusieurs fois j’avais refusé de fumer avec lui, bien qu’il me le proposât à chaque fois, en insistant. Je n’en voulais pas. il me faut du temps pour commencer quelque chose que je connais pas, si je ne vois pas pourquoi je dois le faire. Et puis un jour, j’ai accepté, et ce fut la première fois . Je tiens à dire que je ne fume plus rien du tout depuis des années, beaucoup d’années, ni cigarettes ni rien, c’est d’ailleurs la condition sine qua non pour durer dans ce siècle (je veux voir un petit peu de la suite… 🙂 ) et que, bien que je sois pour la libéralisation de la consommation du cannabs, et des « drogues » en général, en considérant que chacun a le droit de se faire du mal avec ça, (ou du bien), et que libéraliser l’usage , en faire un monopole d’état , serait une bonne chose , par contre je n’en veux pas pour moi… je suis trop sensible, je trouve, ça ne me convient pas… : donc je prends la première bouffée de ce pétard  et immédiatement, je perds quasiment conscience : je suis partie dans une succession d ‘images qui s’enchainaient à toute vitesse, les unes après les autres, colorées, je me rappelle, images après images , comme des images de cinéma, si la bobine se mettait à tourner très  vite, un enchainement stupéfiant, un kaléidoscope peut être, et cela a peut être duré quelques secondes, et s’est stoppé net devant une dernière image qui était celle ci : une lumière intense qui irradiait d’une sorte d’objet de forme triangulaire (ou peut être un parallélépipède, je me dis maintenant, comme un triangle, mais aplati sur là-dessus,mais quand même je pense que c’était plutôt un triangle, une pyramide.  Ce truc s’est arrêté tout net à cet aboutissement, et je suis revenue à moi, pour ainsi dire. L’ensemble de cette séquence n’était absolument pas désagréable, juste très étonnant, comme si cette bouffée avait ouvert une succession de portes jusqu’à ce tableau final, et tout s’est éteint d’un coup… cette grande lumière exsudant d’un triangle portait une sensation que je qualifierait maintenant de plutôt positive… 🙂 un éblouissement … j’y ai pensé quelques fois, je ne sais pas du tout ce qui s’est passé (ça ne m’a jamais refait le même truc par la suite, j’ai fait toutes sortes d’expériences, mais jamais plus ça)… vraiment étrange, surtout si on rapproche ça des expériences (auxquelles je ne crois pas une seconde) de personnes qui sont en réanimation , et qui toutes racontent ces expériences de mort imminente, où on voit une grande lumière , avant de revenir chez les vivants… mais moi je n’étais pas en train de mourir, quand j’ai vu ça dans ma tête, au contraire, j’avais 16 ans, j’étais en pleine forme, c’était juste que je fumais pour la première fois de ma vie, un pétard… 🙂  j’y ai pensé cette nuit, et je me suis dit que je devais absolument écrire ça sur mon blog… j’ai une théorie : 🙂 je pense que peut être ce sont (les images qui se sont dépliées à toute vitesse) , le tut durant quelques secondes, mais les images allaient plus vite que une par seconde…  peut être ce sont des restes de conscience de mes ancêtres, ce qu’on porte dans son sang, parce que mon sang est le résultat de la fusion de tous les sangs de mes ancêtres… peut être 10 millions d’images depuis la création, alors … j’ai remonté le temps !  🙂 mais cette pyramide lumineuse très intense et très vigoureuse, très forte, c’est quoi ? ? ?  comme tout ce truc échappait à une quelconque mémoire , ou mémoire d’enfance (jamais rencontré de pyramide lumineuse dans mon enfance), et que je ne peux pas douter avoir vécu ça —je ne me rappelle bien sur plus des images qui ont abouti à cette pyramide, ça allait trop vite … eh bien, je me pose des questions, voilà… ça ne me tourmente pas plus que cela, mais néanmoins, je me pose des questions… pour me rappeler encore de ça, des années, des années et des années après… 🙂  comme si j’avais remonté à toute vitesse le fil non pas des souvenirs de ma courte vie, mais le fil des souvenirs de toutes mes vies dans le sang de mes ancêtres … 🙂 je me suis imaginé ça, mais bon… aucune idée de ce que ça peut être… 🙂

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Post Navigation