De Paris en piscine Le blog de Papillonista

THINK TANK

Je reprends le Think tank, avec un essai de programme pour remettre la France d’aplomb , sans trop me prendre au sérieux, j’espère y arriver … Nous sommes le 25 , le 26 ou le 27 février 2019   🙂

C’est ma contribution au Grand débat qui a lieu en ce moment, …il semble que ce ne soient pas des trucs terribles qui vont en sortir… je pense que le gouvernement MACRON (eh oui, si vous lisez cela en 2050…nous sommes en l’an de grâce 2019 sous le gouvernement de M. MACRON, personne ne sait plus qui c’est…un gestionnaire, qui est sans doute bon dans la communication, mais pour le reste, à mon avis, il n’est pas terrible … 🙂


l’essai, ici, sera de récupérer ce qui me semble intéressant et que je trouve dans les journaux, ça et là, sur l’Internet, les gens dans la rue, les conversations, etc…, l’air du temps…Bien sur, toutes ces propositions peuvent être discutées…vu l’état du pays, certaines choses ne pourront pas être faites telles quelles…c’est juste une proposition pour quelque chose d’idéal…  

POUR COMMENCER , voici quel devrait être le gouvernement, ses membres , enfin au moins les ministres.

P.S. : si quelqu’un veut contribuer, il est le bienvenu. je pourrais même envisager de créer une section spéciale pour les contributions, les apports extérieurs : pas de censure, cependant il faudra être pertinent. 

PAR RUBRIQUES alphabétiques

—- « DROGUE » : Liberté totale pour les gens de se droguer, ça doit être traité exactement comme l’alcool : ce qui ne veut absolument pas dire qu’on doive encourager : l’argent de la « lutte contre la drogue »(énorme dépense de l’Etat, qui ne sert strictement à rien, il y a de plus en plus de gens addicts… ) , sera dégagé et mis au service d’une vraie prévention, auprès des lycéens, et d’un traitement des drogués les plus déjetés (comme ceux qu’on voit dans le métro à La Chapelle) . La vente de cannabis etc… sera soumise à un monopole d’Etat. La délivrance d’héroïne devra être elle aussi un monopole d’Etat, et sera encadrée, de manière à aider les junkies. Quant aux adultes qui fument des pétards à leur convenance, on doit considérer qu’ils savent ce qu’ils font et leur ficher la paix. . 

—- EDUCATION : Ministre : Jean Michel BLANQUER

Suppression de toutes les écoles confessionnelles. la république ne doit subventionner aucune école confessionnelle ou privée. Tout le budget sera mis dans l’école publique, le lycée public. 

Ecole dès 2 ans — apprendre à lire aux enfants aussi tôt que possible—méthode syllabique.Développer la lecture. pas d’informatique avant un âge à déterminer. 

à partir des petites classes (je manque d’infos sur le sujet, je ne me rappelle plus de rien) : sport obligatoire (éducation physique) y compris pour les filles, évidemment. l’école commence à 9h et non à 8h (bien pour les parents) : la matinée est réservée à l’étude (jusqu’à 13h si on veut), ensuite 1h30 de cantine et jeux , jusqu’à 14h ou 14h30, et l’après midi, c’est sport et éducation artistique.(exemple anglais, ce qu’on fait de mieux)  musique obligatoire, au moins pendant 2 ans. les enfants devront faire du sport et apprendre à jouer d’un instrument. variante éventuelle , dessin/peinture . Sport, activité physique à partir de 5 ans… 🙂

Apprentissage minimum des langues latine et grecque (racines de la langue), dès la maternelle (ça ne rigole pas avec moi  🙂 étude des langues étrangères dès que possible, peut être dès la 6ème. Ensuite selon les orientations. 

Education civique, drapeau dans les classes, français et européen, ok, connaissance de l’hymne national.

Aucune incivilité ne sera tolérée, au bout de  plusieurs manquements, retentissements sur les allocations familiales des parents. 

Plus tard, développement de l’enseignement technique, ou manuel, de l’apprentissage pour ceux qui le voudront. l’apprentissage et les métiers manuels devront être valorisés. Actuellement ce qui est valorisé, c’est les « bac + 5 » etc…   « sociologie » ou « communication », mais les gens qui sortent de là sont complètement démunis, aussi loin qu’on puisse s’en rendre compte, sauf quelques exceptions, et au mieux ça donne des universitaires égoïstes, au jargon prétentieux, bouchés à l’émeri et moutonniers,  qui ne connaissent rien à la vie courante… 

Université : pas de signes « religieux  « à l’université. En cas d’occupation des facs, avec  casse du matériel, poursuites systématiques et remboursement des dégâts, y compris par des travaux d’intérêt général. les étudiants ont le droit de manifester, mais sévérité en cas de casse, ce qui n’est pas le cas actuellement. les « antifas » de gauche seront traités exactement comme les « fas » historiques de droite … comme des enquiquineurs patentés… 

IMPÔTS : 

Au niveau de l’Europe : Il est impensable qu’il n’y ait pas une harmonisation fiscale a-minima partout en Europe : même si les gens ont des niveaux de revenus différents, on pourrait harmoniser en se servant d’un pourcentage par rapport au SMC, au revenu médian, etc…de chaque pays. les pays du « Nord » devraient tous être à même enseigne, et les « paradis fiscaux » devraient être interdits en Europe, ou alors généralisés partout…

rien que pour cela, cette Europe ne marchera pas.

 

En FRANCE : mise à plat de tout le système fiscal : simplification autant que possible .

Fondre la CSG et l’impôts sur le revenu, pour commencer. Les taxes foncières et d’habitation doivent disparaître.

Que tout le monde soit imposé suivant ses revenus et ses possessions, progressivement, et basta. et prendre en compte l’outil de travail.

Centralisation de tout le système des impôts (le contraire de ce qui est réclamé, et ce qui n’empêche d’ailleurs pas la discussion et l’écoute) : que chaque projet d’aménagement du territoire , soit d’abord validé, voire demandé par les gens , la base, le peuple, en concertation avec les maires, puis les préfets ( et au passage on simplifiera les divisions territoriales du pays, là ça confine à la folie…revenons en aux divisions en : mairie, puis département, et ensuite région, si on veut,(et encore)  et basta, et au plus haut c’est un grand  ministère de l’aménagement du territoire qui devra mettre son grain de sel sur chaque projet … cela suppose évidemment des fonctionnaires capables, intelligents, à l’écoute, et sans égo, ayant aussi la préoccupation écologique —pas le truc hystérique actuel, mais un truc de bon sens… pareil pour les maires et les préfets. l’idée principale étant que faire du fric et de la rentabilité n’est peut être pas la seule idée à avoir… et aussi que les trucs qui vont rapporter de la visibilité et de la considération, du lustre  au Maire ne sont peut être pas les trucs pour lesquels les gens seront obligés de cotiser… Avoir à l’esprit que le territoire est suffisamment bétonné, par exemple, et que les aéroports n’ont peut être pas vocation à se développer comme des hydres. Que le train est préférable à beaucoup d’autres moyens de transports routiers, etc… tout ce petit monde-là doit être capable, avec l’aide du peuple, des gens qui vivent sur place, de se réunir, voire de débattre (façon grand débat, pourquoi pas) sur Internet, de voter, et de décider des options qui devront s’imposer au gouvernement, celui ci étant le payeur final… 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1er Janvier 2016 : Je viens d’entendre le « Club de la Presse », sur Europe 1, avec comme invité un certain Gaspard Koenig, qui m’a bien plu … Il dit les mêmes choses que moi (chez moi ça a la figure de Crô-Magnon, mais chez lui c’est fait de pleins et de déliés—Il est allé plus loin dans ses études universitaires sans doute—Cela dit, c’est trés intéressant …

Il a commencé par nous révêler quelque chose qui m’a fortement intéressée : Le mois de janvier, dans les administrations françaises, est un mois passé à présenter ses voeux… On présente les voeux au Préfet, à ceci, à cela, et ça nous coûte 50 millions d’euros … 🙁

Il pense que le libéralisme est socialiste, que Martine Aubry est un croûton conservateur (Ô combien !), et que les protections sociales devraient être dévolues à l’Etat, et non peser sur les entreprises … C’est exactement ce que je pense … Il est pour un revenu universel …Ca aussi, on en débat beaucoup en ce moment …Et l’idée fait son chemin …Partage du travail, et (ou) revenu universel …

Bref, c’était un bonheur de l’entendre … Il nous conseille d’écouter le prx Nobel d’Economie de l’an dernier, NOTRE prix Nobel … Je veux dire, ça urge, tout ça …Il faut absolument résorber ces énormes poches de gens qui n’ont pas d’emplois, pas de revenus, qui mendient des aides sociales (aussi diverses que variées en France, avec le parcours du combattant pour y accéder, on a envie de leur envoyer le formulaire à la figure … 🙂

Il dit aussi que les choses se décident par délégation (j’espère que j’explique pas trop mal) en France …Le peuple élit des élus, et puis après on ne voit plus la couleur de rien …Il faudrait donc en venir à une démocratie participative directe, et, dit ce jeune homme, il y a maintenant les moyens techniques de le faire …Eh ben, oui, voilà …

L’une des journalistes l’a interrompu pour dire que c’était maintenant le cas avec la ville de Paris et que Mme H, la Mère de Paris, avait donné voix au chat-pitre à tous les parisiens —oh, pardon, au chapitre— 🙂 et que tout le budget était voté directement par lesdits parisiens … En quoi elle se mettait les doigts dans les 2 yeux, parce que d’abord ce n’est que 5% du budget dont la Mère de Paris dit laisser aux parisiens (têtes de chiens) l’opportunité de décider ce qu’il faut en faire, et ensuite les propositions sont toutes plus c… les unes que les autres…Il est bien évident qu’il n’est pas à l’ordre du jour de laisser les parisiens mettre leur nez dedans … Qu’ils commencent d’abord à PUBLIER, bien clairement, par rubriques détaillées jusqu’au moindre centime, sur internet et accessible à tous, ce qu’ils reçoivent avec les impôts, et ce qui est dépensé pour chaque poste de budget … Jusqu’au centime …je veux savoir combien de crayons sont utilisés à l’Hotel de Ville, par exemple …

Ce n’est pas à l’ordre du jour, tout ça, figurez-vous …J’ai encore lu ou entendu, il y a peu, je l’avais dit sur mon blog, que justement, la Ville avait fait je ne sais quelle manoeuvre pour essayer de CACHER (de MINIMISER exactement), le coût du Paris Plage à la mord-moi-le-noeud de l’été dernier … 🙂

Les 5% du budget que les parisiens ont le loisir de voter ne sont qu’un attrape-couillon, de « mur végétalisé » en « tatami sur les quais rive-droite », soit les gens manquent d’imagination, soit ils sont abrutis … C’est l’ensemble du budget que l’on devrait suivre … Quand on leur pose, par l’intermédiaire du « paris connect (Paris, conne etc ???) la même question à propos des tourniquets de piscines, et qu’à chaque fois ça reçoit une réponse du genre « nous n’avons pas pu vous répondre à cause d’un bug informatique  » (6 mois après …) …

Je suis allée sur internet pour voir ce qu’il en est de l’association qu’il a créée, ce monsieur Koenig : C’est intéressant, surtout qu’il disait à la radio que ce qu’il voulait avant tout, c’était répandre les idées, et que les gens s’en emparent…tandis que le journaliste, vieux renard roué, le titillait pour lui faire dire qu’il avait des ambitions politiques …

Ensuite il a dit qu’il était allé présenter ses idées à Sarkozy, mais que, si j’ai bien compris, tout est verrouillé …(m’étonne pas, me souffle mon Cheval qui lit par dessus mon épaule)…Bref, tout était ok, ça me fait penser aussi au parti « Nouvelle Donne » …Tous ces gens-là devraient se rencontrer et s’unir, ce ne sont pas tout à fait les mêmes chemins, mais les idées nouvelles jaillissent…

Le seul truc qui me déplait, partout, sur pratiquement tous les sites et tous les blogs, sauf de trés rares, c’est qu’il y a tout le temps un appel aux dons …Il faut donner de l’argent pour que les sites vivent, disent-ils … Certes… peut-être … Mais c’est mieux quand on finance le voyage soi-même …Oui, je sais, il faut des sous … mais tout de même…je préfère quand c’est complètement gratuit … Des actions gratuites… 🙂

 

 

Bien avant :

Voila, je crée une page « Think tank » sur mon blog … Politique étrangère, l’Europe, voila de quoi réfléchir …

« T’es pas un peu givrée », ulule mon Cheval, « qu’est-ce qui te fait penser que t’as le niveau ? »

« D’abord », lui réponds-je, » s’il est exact que je n’ai pas du tout le niveau, « je constate que ceux qui l’ont sont loin d’arriver à des solutions rapides et efficaces, en fait on est assez dans la m…, mon avis est que ça devrait aller plus vite…Dans cette logique, j’apporte ma petite pierre (en espérant d’ailleurs élargir à d’autres contributions car j’en ai un poil assez d’être toute seule sur ce blog), en lançant des idées … Ces idées, je les pique un peu partout, je récupère ce qui me semble intelligent, ici ou là, et je les fais passer par le prisme de mon « vécu » , je bâtis une petite construction naïve, qui me ressemblera, et je la lance sur l’Internet, on ne sait jamais, ça peut inspirer quelqu’un d’autre qui la reprendra … NA ! Ainsi, hier, dans le RER, pressée que j’étais contre les pectoraux d’un gars d’un coté, et autre chose, je ne dis pas quoi, d’un autre de l’autre coté, au lieu de faire la gueule entre Les Halles et gare du Nord, j’ai engagé la conversation avec les 2, et voila que celui qui portait une petite barbe suspecte me ressort mot pour mot un truc que j’avais inscrit la semaine d’avant sur mon blog ! je me suis demandé …  »

« oh oh », blatère le Cheval « dans ce cas comment ne pas se rendre compte que le lien avec soi-même se construit dans le rapport à l’autre, (qui est fondé sur la différence), et que la vie  est l’ajustement continu de relations internes à des relations extérieures, comme dit Herbert Spencer  » …, termine-t-il en crachotant

« et  blablablabla, bla , blabla car »

(car le Cheval restitue, trés naivement aussi, ce qu’il avale depuis les médias, sans faire de distinction ni de différence entre les informations lancées en pluie sur cette ville )…

Je commence par un avis de Bernard Maris (économiste sympathique) à propos de la DETTE de la Grèce (on ne peut être plus dans l’actu , hein … ?)

D’abord j’aimerais savoir combien d’intérêts la dette grecque a rapporté jusque là aux créanciers…je veux le montant total …juste les intérêts…

Pas les sommes qu’ils doivent, mais celles qu’ils ont déjà payées …

On peut faire valoir aux créanciers (qui sont-ils, d’ailleurs, je devrais mieux m’informer… mon Cheval me dit que c’est moi, en partie, puisque l’Etat Français possède de la dette grecque…Si c’est moi, je peux dire que si je prête de l’argent à un ami , et si cet ami est dans la mouise, je serai trés contente de récupérer ma mise de fond en sacrifiant les intérêts … par contre, si cet ami ne me rembourse pas tout en continuant à jeter les sous que je lui ai prêté par dessus les moulins, là je vais me fâcher …Sachant que de toutes façons je n’aurai pas eu l’imbécilité, sachant que sa nature est telle, de lui prêter quoi que ce soit …je suis le prêteur aussi responsable, dans ce cas, que l’emprunteur …j’ai peine à croire que les prêteurs de la Grèce n’aient pas entrevu les difficultés futures et j’aimerais dans ce cas savoir qui a trouvé- trouve un intérêt- dans cette dette grecque … Ne me dites pas que ce n’est personne et que tout le monde s’est fait avoir … Si c’est le cas, ils sont vraiment stupides, et on peut me mettre à la tête de la banque centrale européenne, ou du FMI … ou du Crédit lyonnais …

Ensuite mettre ça en parallèle avec la proposition de MARIS de mutualiser les dettes au dessus de 60% … Tout ce qui est en deça du (je suppose que c’est le PIB de chaque pays, enfin l’unité de mesure des dettes qui est reprise partout) tout ce qui est en deça de 60%  continue à être dû par les états, tout ce qui est au dessus est mutualisé, appartient à l’Europe entière, partagé par tous … cette solution aura d’autant plus de facilité à être admise qu’on  connaitra le montant des intérêts DÉJÀ remboursés … on fera remarquer aussi à l’Allemagne que sa dette , après la 2ème guerre, a été totalement effacée (d’après ce que j’ai lu) … L’Allemagne a tellement fait suer le monde, pendant la guerre, ça nous a coûté si cher, qu’une petite dette comme ça n’est rien à coté … 🙂

Mutualiser tout ce qui est au dessus de 60% de dette offrira l’avantage de faire repartir l’économie de la Grèce et on a tous à y gagner …Parce que de toutes façons, si la Grèce ne rembourse rien du tout, on souffrira beaucoup plus que si on mutualise le surplus …

Ensuite, j’aimerais savoir si oui ou non les riches grecs paient enfin des impôts (on ne les voit pas beaucoup dans le médias, avant dans les rubriques mondaines, ils étaient abondamment photographiés, tous les enfants des familles d’armateurs, qui ne règlent pas un sou d’impôts … Là, ils se font discrets …)

cette histoire d’impôts non payés par les riches en Grèce est un serpent de mer dont on ne nous donne pas les clés … j’ai l’impression que c’est un peu pareil en Espagne…J’ai une amie qui vit en Espagne et fait de l’import export de bijoux, depuis des années …les mots « impôt sur le revenu » lui sont étrangers … elle n’en a jamais payé, et j’ai bien l’impression que c’est trés répandu dans ce pays … 🙂

Je n’arrive pas à comprendre non plus comment, à ce qu’on nous raconte, personne n’avait compris ni prévu que la Grèce avait maquillé ses comptes pour rentrer dans l’Europe, etc …Ils sont drôlement manchots, les fonctionnaires européens, et les gouvernements , pour ne pas avoir vu ça … c’est pas sérieux… ce serait bien d’investiguer un peu de ce coté …alors, qui c’est qui nous a mis dans la m… en facilitant l’entrée de la Grèce sans prévoir le coup ? ce serait pas mal de demander des comptes … de donner des noms … au moins … 🙂

Ensuite, en ce qui concerne l’Europe, soit on arrête avec ça et chacun redevient un petit pays indépendant, soit on va vers plus d’Europe, et vite !

Ils auraient dû prévoir ça avant, mais s’ils ne l’ont pas fait, les « pères de l’Europe », c’est peut-être parce qu’ils ont pris soin de ne rien prévoir de trop important, pour ne pas effrayer les populations, qui auraient renaclé … on le paie par une sorte d’amateurisme, actuellement …Ils ont pensé aux sous , comment en faire le plus possible, sans penser au reste …

L’Europe libérale à 100% est une grosse c… Ca va ressembler aux Etats unis d’Amérique pour le capitalisme pur et dur (sans les avantages), et plus aucun service public digne de ce nom, tout devient concurrentiel, avec des millions de gens sur le carreau , chômeurs, pauvres de toute sorte …

L’idée, la meilleure, serait qu’il y ait 2 choses cohabitant …des services publics mutualisés, européens (et tant pis pour les capitalistes), les administrations, les transports, (au moins les trains), les télécommunications, la Poste , au moins en partie, et la possibilité pour chaque européen d’avoir un emploi à temps partiel garanti dans une administration…payé sans excès, mais permettant de vivre … et un secteur de libre entreprise vraiment libéré …laissons les capitalistes faire de l’argent, c’est ce qu’ils savent faire, laissons leur la bride sur le cou … et quand l’argent est bien présent, alors on taxe … 🙂 (idée de Luc Ferry, appliquée à la France)

Savez-vous, par exemple, que tant qu’on voyage en France, avec la SNCF, on a droit à toutes sortes de tarifs modulés, des cartes offrant des avantages (cartes jeunes, sénior, week-end, etc …), mais que si on inclut un bout de trajet dans un pays limitrophe, on n’a plus doit à rien ? par exemple, l’un des trajets, pour aller de Paris à Briançon (05) est extrêmement long en passant par Valence ou Grenoble, Valence-Briançon  ou Grenoble-Briançon vous fait prendre un tortillard qui n’a guère gagné de temps depuis les débuts du chemin de fer …Une autre solution existe, plus rapide , qui est de faire une partie par l’Italie, ce que je faisais lorsque j’allais voir ma famille à Briançon (avant la période actuelle des tarifs modulés)…On prend le TGV jusqu’à Modane, et là, le Paris /Milan, qui passe à quelques kms de Modane, à Ulzio (oulx) en Italie ..;et de là, on gagne Briançon par car en passant par le Montgenêvre (ou on vient vous chercher)…dans le temps, ça coûtait même moins cher, car les kms étaient réduits, et on gagnait au moins 2 heures sur le trajet … Là, ce n’est plus possible, car la SNCF a prévu le coup…Ca coûte beaucoup plus cher , et pas question d’appliquer les tarifs réduits s’il y a ne serait-ce qu’une portion de trajet en territoire italien …on peut prendre un billet Paris Modane, et après se débrouiller avec un Modane-Ulzio, mais le prix de ces quelques kms est tout simplement dissuasif … 🙂 voila, c’est ça l’Europe ! vu par le petit bout de la lorgnette de la SNCF… C’est d’autant plus crétin que Briançon est une ville difficile d’accès, et que ça ne va pas changer d’aussitôt, à moins de dynamiter les montagnes … 😉 cette solution d’accès aurait dû être favorisée , au lieu d’être enterrée par la SNCF, si celle-ci avait le souci du bien public …J’ajoute qu’en ce moment, hors saison, et durant de longs mois, les voies sont en réfection, et que des services de cars sont mis en place (Briançon Grenoble ou Briançon-Valence), enquiquinant encore un peu plus les voyageurs …mais la solution par l’Italie n’est toujours pas facilitée …

Harmoniser les fiscalités, aussi, un des premiers trucs à faire … et lutte contre les paradis fiscaux, il semble qu’ils s’y mettent un peu … Devenir vraiment sévère là dessus …Par tous moyens …

C’est loin d’être le cas en France où on traine les pieds … qui sait combien des décideurs ont des sous planqués ? s’ils sont vraiment au même régime que les contribuables de base, ça va les faire réfléchir sérieusement … 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *