De Paris en piscine Le blog de Papillonista

MILLE PROPOSITIONS POUR AMELIORER LE FONCTIONNEMENT DES PISCINES A PARIS ET DOLEANCES

Je  reprends  un thème que j’avais déjà lancé sur un site de nageurs-du-public (les mises à jour, les ajouts sont à la suite). ——————————————————————————————————————— Rien ne s’est vraiment amélioré depuis plusieurs mois… Ces propositions qui coûteraient peu – pour donner des idées à des gens – les décideurs- qui manquent singulièrement d’audace et d’imagination …  Ne pas pouvoir, finalement, c’est pareil que de ne pas vouloir… En tous cas c’est sous cet angle qu’on devrait considérer les actions de nos politiques…   ———————————————————————————————————————— ——— J’ai nagé aujourd’hui dans un bassin en plein air : je n’ai pas eu froid malgré le vent. j’ai respiré profondément : Être à l’air libre est excellent pour les poumons, moins de chloramines. PROPOSITION : Ouvrir le petit bassin de la piscine BUTTE-AUX-CAILLES  (bassin extérieur) l’hiver AUSSI ….  Une nouvelle piscine sans être obligé d’en construire une… Et comme il est peut-être peu imaginable d’y envoyer les gosses des écoles, réservons-le aux nageurs du public, tout simplement… ———————————————————————————————————————– ———– Les piscines sont encombrées : Malgré cela les MNS continuent à donner des cours particuliers (trés peu chers) dans un couloir réservé pour une personne, les leçons se succèdent dès que les piscines sont ouvertes, de sorte qu’il y a sans arrêt 1 couloir en moins pour nager… déjà qu’une partie du bassin est réservée aux gosses chahuteurs et autres usagers qui font trempette, et que pas mal de bassins ne comportent que 5 couloirs, ou même 4 … PROPOSITION :  Les MNS devront tolérer des nageurs dans les lignes à partir du moment où la leçon ne sert qu’à 1 (voire 2 personnes). Avec la possibilité de « virer » les nageurs sans gêne… Quantité de gens nagent lentement, ou font des battements, ou sont respectueux, pourquoi ne pas les laisser dans les couloirs de leçons ? de toutes façons, les gens se réguleront d’eux-mêmes, car c’est assez embêtant de nager dans un couloir où il y a une leçon, on est obligé de faire attention… ————————————————————————————————————————   ——— Piscines municipales, peu ouvertes au public – La plupart c’est un petit peu le matin, et un petit peu entre 11h30 et 13h15, avec des dizaines de personnes dans les lignes + de l’aquagym, des leçons particulières, etc… Le reste du temps c’est réservé aux écoles, et le soir aux clubs… C’est dire si un peu de…Ne parlons même pas d’inventivité…Si un peu d’à propos serait bienvenu… 1/2h de plus, 15mns de plus à nager, pour le public, ce ne serait pas rien… LES ECOLES :  Le dernier enfant doit avoir passé la porte lorsque le premier usager payant commence à faire la queue pour prendre son billet, c’est la règle… des fois qu’un gamin risque de croiser quelque personne louche… Le résultat, c’est qu’il y a un battement de 45 mns  entre le dernier qui quitte le bassin et le premier qui débute sa séance… Complètement stupide, et paranoiaque…  D’autant plus que les enfants sont constamment sous le regard de plusieurs accompagnateurs, dans les vestiaires,  dans les douches, dans le bassin… Et d’autant plus que dans de nombreuses piscines il existe soit des vestaires collectifs, distincts des vestiaires du public, soit carrément 2 vestiaires avec des entrées séparées… (exemple JEAN TARIS, GEORGES HERMANT, ROGER-LE-GALL, etc…) PROPOSITION :  Pourquoi ne pas raccourcir les minutes de battement entre la sortie des scolaires de l’eau et l’entrée du public ? Par exemple sortir le public à 13h45 de l’eau – 30mns de gagnées sur l’actuel – alors que les écoles commencent à entrer dans le hall de la piscine à la même heure (ou même 15mns avant, étant entendu que les gosses  attendront 13h45 pour envahir le bassin…   Croyez-vous franchement que de telles mesures donneraient lieu à des débordements ? ———————————————————————————————————————— ———- 3 piscines en régie directe à Paris n’ont pas de nocturne : DUNOIS (il a été supprimé), CHATEAU-DES-RENTIERS  (qui n’en a jamais eu) et AUTEUIL . Pour DUNOIS , c’est au profit d’un club bien connu dans le 13ème, dont le directeur est « Bien » avec la direction des sports du 13ème, et la mairie du 13 est « Bien » avec la Mairie de Paris (même bord)… je suppose que dans la tête des décideurs, la suppression et la non-création de nocturnes dans les piscines du 13 (la Butte étant fermée) se justifie par la création  de la piscine BAKER…Sauf que celle-ci est trés petite, et fermée une bonne partie du temps pour travaux, ce qui coûte un argent fou… A noter que, toujours en faveur de ce club, la piscine DUNOIS ferme le mercredi 1h avant les autres… Et que depuis cette année, c’est une autre piscine qui a emboité le pas, pour le mercredi, HEBERT, je crois (à vérifier)..; Réduction sournoise et insidieuse des ouvertures du mercredi après-midi… PROPOSITION :  Mettez-nous des nocturnes à Château et Dunois, des nocturnes étendus jusqu’à 23h, ne mégottons pas… Ceux qui veulent la promiscuité iront à Baker, quand elle sera ouverte, et les autres, les nageurs, seront à Dunois et Château… Etendez les ouvertures du mercredi après-midi, surtout s’il n’y a pas de clubs après… Quant à Auteuil, et pourquoi pas de nocturnes, hein ? Pourquoi ? Vous pensez peut-être que les gens du 16ème ont le Racing au Bois de Boulogne, alors tout va bien ? Autre PROPOSITION : Je propose de stopper net tous les copinages, et je te refile des créneaux de piscine parce que tu es du bon bord, et tant pis pour le public, c’est nous les chefs, on fait ce qu’on veut… ———————————————————————————————————————————————————— ———  Sortie et rentrée du public dans les piscines: Actuellement : La cession débute à telle heure (17h mettons) : Le public est là bien en avance et fait la queue. la caissière est là, mais ne fait rien…  Sortie : prévue 1/2h avant la fermeture de la piscine.. PROPOSITION : Autrefois, le battement entre la sortie de l’eau et la fermeture de la piscine était de 15mns… Pourquoi ne pas remettre ça ? Ce sont les revendications des MNS  à Taris qui ont initié ces changements : Ils ont demandé 1/2h de battement : La peur de rester 3mns de plus que l’horaire, sans doute… Le battement n’est que de 15mns dans les piscines externalisées où le personnel est moins considéré… La Mairie, au lieu de reculer l’heure de fermeture tout en maintenant l’heure d’évacuation du bassin, a préféré avancer l’heure d’évac du bassin… (économies de rognures de bouts de chandelles)… Bon, le résultat étant que tout le monde est largement sorti après la demi-heure, pourquoi ne pas mettre, par exemple, 20mns de battement.Ce qui donnerait 10mns de plus dans l’eau… Pas rien… Pour l’entrée , je propose que tout le monde occupe son temps avant l’ouverture au lieu de poireauter ; On ne se rue pas dans les vestiaires avant 17h, c’est entendu, par contre on pourrait profiter du temps où tout le monde baye aux corneilles pour établir les cartes d’abonnements, prendre les tickets, etc… Au lieu de quoi, une minute après l’ouverture de la caisse, pile à 17h, il y a parfois de longues minutes d’attente parce qu’un pékin se refait faire sa carte ou demande une litanie de précisions sur les aquamachins à une caissière qui lui répond patiemment alors que la queue s’allonge… ———————————————————————————————————————————————————— ————– Je connais des piscines en régie où les personnels sont vraiment bien et attentifs et sympas.(DUNOIS). Dans d’autres, ils sont parfaitement imbuvables, ils ne resteraient pas 30 secondes de plus après l’heure, et méprisent hautement les usagers,le font sentir… Ben, il y en a marre aussi de cette façon de voir les choses… D’autant plus qu’il n’y a parfois aucune solidarité professionnelle   avec le personnel des piscines externalisées, logé à une autre enseigne… Ou même avec d’autres catégories de petit personnel de la même piscine… C’est chacun pour sa pomme.. PROPOSITION : Changez vos mentalités, essayez de regarder autour de vous : Vous avez un statut qui n’est pas mauvais, dans les piscines en régie de la Ville de Paris, avec des avantages, vous avez fait la grève pour ça…Arrêtez donc de faire la g… D’essayer d’en faire un minimum, ne vous déridant que lorsqu’un client prend une leçon qui va vous rapporter…Pour le personnel des cabines, pareil… Votre statut , par rapport à d’autres, est plutôt bon… On ne peut pas vous mettre à la porte…Ca devrait vous rendre heureux…Nettoyez un peu plus et restez un peu moins affalés à lire le journal pendant que ça passe…Répondez aux demandes d’une façon plus amènes…On a l’impression que vous attendez la quille à chaque minute… ————————————————————————————————————————————————————- ————— PROPOSITION : Délocalisez les aquatrucs dans des piscines possédant un bassin annexe ou un petit bassin, arrêtez avec les aquatrucs prenant tout l’espace où on a pied sur plusieurs couloirs, dans les piscines qui ne sont pas adaptées, c’est-à-dire la quasi totalité des piscines…meilleur moyen de condamner le reste des usagers à ne pas nager… Pensez à construire des bassins spécifiques aux aquatrucs… Profondeur égale partout, etc… Ouvrez les bassins écoles et autres piscines de lycées (par exemple lycée Stanislas) aux aquatrucs et les week-ends…Si, si, c’est possible… Qui veut, peut, vous savez… 🙂 Cessez de penser à abandonner la gestion de la piscine Polytechnique de sorte à la faire retourner dans le giron du Ministère … Ouvrez-là le dimanche ET pendant les grandes vacances …Non, il n’y aura pas favorisation d’attaque terroriste au Ministère si elle est un peu plus ouverte… Bon, mettez-y la gym aquatique dévolue à JEAN TARIS, si vous voulez, ça permettra à cette piscine d’être moins bondée… ————————————————————————————————————————————- ———— PROPOSITION :  Faire comme à la piscine HEBERT : 1h d’ouverture chaque après midi, coincée entre la sortie des écoles et l’arrivée des clubs : 16h30 à 17h30… Les lundis, mardis, jeudis et vendredis… Essayez ça à Dunois, par exemple… Ce n’est qu’une heure, mais c’est toujours ça de pris… Si vous arrivez à le faire à HEBERT, ce doit être possible ailleurs, non ? ————————————————————————————————————————————- ———— PROPOSITION IRREALISTE : Aligner le statut des personnels des concédées sur celui des piscines en régie… ———————————————————————————————————————————— ———— AUTRE PROPOSITION IRREALISTE : Quand vous construisez une piscine, ou en rénovez une, dites « Tais-toi », à votre égo, CONSULTEZ les personnels en amont, en concertation avec les architectes… Les personnels qui bossent quotidiennement sur le terrain sont une mine à exploiter pour ne pas faire d’erreurs : (et ils en ont vu, depuis le temps…) Tout le monde est gagnant : Moins de malfaçons, plus de sous épargnés, moins de fermetures postérieures, électorat heureux… Architectes félicités…Personnel valorisé… Clients baignant dans le bonheur… —————————————————————————– ————– Pas mal de vols dans les piscines, ces derniers temps, des casiers fracturés… PROPOSITION :  Près de la caisse  ou de l’endroit où se tiennent EN PERMANENCE  les cabiniers ou les MNS, voire sur le bassin, au vu de tous : Installer quelques petits casiers à code ou clefs, où l’on peut laisser les objets auxquels on tient : Clefs, portefeuilles, etc… Et les vêtements sont laissés dans d’autres casiers moins gardés, dans les vestiaires. ——————————————————————————– ————— Les TOURNIQUETS , ou « TRIPODES CHROMES » … La ville de Paris poursuit une politique ambitieuse actuellement : en mettre partout. Quelqu’un s’est-il penché sur l’utilité réelle de ces appareils ? dans la plupart des piscines où c’est installé, ça ne fait que réduire l’espace … ca tombe tout le temps en panne (d’où un coût de maintenance)… A terme, et en théorie cela devra permettre aux gens possédant des cartes d’abonnement de passer directement sans faire la queue à la caisse : Prenons l’exemple de BERLIOUX : Piscine à fort débit … Voila ce que nous constatons : 1°) Le tripode à la C… est en panne tous les 15 jours, (il y en a 2, en principe l’un pour la sortie, l’un pour l’entrée, à coté l’un de l’autre)… Ca se transforme donc en tripode ONE WAY … Coût d’entretien, coût de réparation … Lorsqu’il y a du monde, on constate la chose suivante : Une personne de temps en temps entre par le tripode, (celui qui a une carte d’abo de 10 entrées)… Notons que rien n’empêche le gars d’utiliser frauduleusement une carte tarif réduit qu’il aurait achetée préalablement en compagnie de son petit frère ou de sa vieille maman … Notons aussi qu’aux dires de pas mal d’habitués, la carte de 10 entrées sert en moyenne 15 fois… tant mieux pour eux …. Donc alors qu’il passe une personne de temps à autres au tourniquet à Berlioux, la queue s’étire à la caisse, s’étire, s’étire … Car la caisse, c’est pour délivrer les entrées à l’unité, les tickets d’aquagym et de cours divers, les réabonnements, enfin l’essentiel de ce qui est vendu à Berlioux (y compris les bonnets et le matériel de piscine qu’on peut acheter, + les renseignements + les renseignements sur comment ça marche les tripodes et ce qu’on doit faire avec la carte qu’on vous remet et qu’on doit passer dans le tripode en sortant)… Ca dure en général des plombes, la queue à Berlioux , aux heures d’affluence … A noter qu’une fois sur deux, quand on veut sortir, le tripode n’accepte pas la carte et la recrache … On ne peut sortir qu’en passant par la caisse dans l’autre sens, car tout l’espace est barré … Mais comme le sas à la caisse est trés étroit, on dérange toute la file qui attend … Oh, c’est super malin, le tripode, à Berlioux … 🙂 Autre piscine : JOSEPHINE BAKER : le premier tripode du genre installé dans une piscine : A la rigueur c’est le seul endroit où cela pouvait se concevoir … Car l’été la piscine est limitée à 2h /personne, au delà il faut re payer … : Toujours en panne, sans arrêt en panne … ne marchait jamais … Ils l’ont changé, en ont mis un autre … de nouveau toujours en panne … NUL ! J’aimerais connaitre le coût définitif du tripode à BAKER depuis l’installation … Baker où il est OBLIGATOIRE de passer de toutes façons par la caisse, on ne peut insérer sa carte dans le tripode…BAKER où il y a des queues monstrueuses …. Autre exemple : Piscine JEAN TARIS, le fleuron du 5ème : On avait un hall d’entrée qui était agréable… Maintenant, avec l’installation de PLUSIEURS TRIPODES dans 2 endroits du hall (c’est le truc le plus c… que je connaisse), non seulement il n’y a plus de place, mais la plupart du temps les agents sont obligés de laisser ça ouvert en permanence, sinon c’est embouteillages et compagnie… C’est c… à hurler, à Taris … les agents d’accueil, qui sont polyvalents entretien, en principe, seraient obligés d’utiliser leur passe spécial rien que pour accéder au vestiaire pour donner un coup par terre, s’ils ne prenaient la précaution d’ouvrir tout en grand, faisant ainsi un doigt d’honneur aux Décideurs de  la ville de Paris … Les MNS, quant à eux, arrivant du bassin par leur escalier intérieur personnel, sautent allégrement par dessus les tourniquets, quand ils veulent sortir … L’un des tourniquets, fait pour passer les objets larges ou encombrants, ressemble à une barrière de parking … Les gens se gourent régulièrement et le poussent pour sortir … C’est alors que se déclanche une sirène … Une sirène, ouiii … Ils ont dû s’amuser, les concepteurs … Autre exemple : la piscine Saint Germain : Installation des tripodes: le hall est étroit et long … Ben , maintenant, non seulement on ne comprend jamais où il faut passer le billet ou insérer la carte dans le lecteur, mais là encore, tout l’espace est barré de chez barré … Queue à la caisse, + embouteillage devant le tripode … espace barré, peu de bancs pour se déchausser, etc … Sans compter que tous ces espaces barrés , occupés, remplis par des machines qui ont tout de l’instrument de torture, en disent long sur l’état d’esprit des Décideurs à la C… dont le cerveau est à l’image de ce qu’ils mettent au point … Décideurs qui ne savent quoi inventer, concocter, ébullitionner, mitonner dans le plus grand secret, pour nous pourrir la vie, en tous cas ne pas nous la simplifier, dépenser NOTRE argent, (avec un pré-supposé que tout le monde gagne pareil qu’eux…), et  justifier leurs salaires enflés et primes diverses (chûuûtt… Ne pas parler des primes  ! ) de bureaucrates pantouflards par ailleurs trés regardants  sur leurs horaires, (là c’est moi qui suppose, mais je ne dois pas être loin de la réalité , essayez de contacter quelqu’un de haut placé un vendredi après-midi ou un lundi matin …) Dernière chose : En cas d’incendie, comment qu’on fait ? pagaille pour sortir ! accès barrés ! … Oui, me dit-on, mais il y a des issues de secours … En cas de panique, personne ne va penser aux issues de secours, au cas où elles existent (à Taris, on ne voit pas, à part le jardin, mais encore faudrait-il se trouver sur le bassin, et non dans les vestiaires), tout le monde va se précipiter vers la sortie … barrée, la sortie, entravée … N’eût-il pas été plus INTELLIGENT, dans ces conditions, de laisser les tripodes chez le fabriquant chinois (là, c’est moi qui suppose), et d’embaucher un (e) 2ème caissier (e) à plein temps ? J’ai écrit à la ville (au moyen des petites cases sur le site de la ville de Paris à utiliser quand on veut poser une question, et qu’on vous répond dans les plus brefs délais, et bla bla ) … J’ai demandé COMBIEN avait coûté l’installation de ces objets dans les piscines et COMBIEN coûtait la maintenance … Ou du moins OU l’on pouvait se procurer ces renseignements …AUCUNE REPONSE A CE JOUR . Les chasser ? A coups de bâton …. Rendre des comptes, voila qui leur ferait le plus grand bien, aux Décideurs …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *