De Paris en piscine Le blog de Papillonista

Category Archives: Non Classé

Aujourd’hui dimanche 25 mai, j’ai nagé 1800M dans une piscine dont je ne dis pas le nom

Toujours un plaisir d’aller dans cette piscine, en général c’est le samedi ou le dimanche, car les autres jours c’est malheureusement fermé, bon…ouvert seulement entre 11h30 et 13h15, et il est impossible de nager…

Mais certains des  maitre-nageurs sont des copains, donc contente de les voir.

Déjà, au saut du lit, alors que je me demande où je vais nager aujourd’hui, je fais la check-list : HERMANT ? Je n’y suis pas allée depuis 48h, elle commence à me manquer…BAKER ? piscine odieuse, MNS  à l’ouest, pour certains, et rien de nouveau à en attendre… TARIS ? Trop près, il me faut une piscine loin, tiens, je pourrais retourner à HEBERT, qui sait, je pourrais peut-être croiser LARDOUHALOUF, dont j’aimais tellement les commentaires, sur un site de nageurs du public, autrefois…

Une illumination…Cette piscine, et pas une autre, je sens qu’un de mes vieux copains y est aujourd’hui, je le sens, je téléphone, il est bien là, et du coup je ne me sens plus , je saute dans tous les sens, j’ai hâte de le voir…Et j’aime bien aussi ceux avec qui il fait équipe…

Je me précipite dans la rue après avoir attrapé le premier maillot (une loque pendouillante), le premier bonnêt (siglé), la première paire de goggles (teintées), et une immense clameur me cueille, là, juste en bas de chez moi sur le boulevard, c’est la MANIF POUR TOUS, et tout est barré, des drapeaux partout, les CRS en légions serrées, des cars entiers parqués à la queue-leu-leu dans les rues adjacentes, inutile d’espérer attraper un bus…Dans le métro des annonces toutes les minutes font espérer une atmosphère de grand chambardement qui casserait la routine.   Plusieurs stations de métro ont été fermées à la demande de la Police, dit une voix sépulcrale, tandis que je prends une tête de circonstance pour arpenter les couloirs, seules les correspondances sont assurées…Bâââhhh, baille mon Cheval, le mariage gay aura ceci de gai qu’il annonce l’avènement réel et programmé de l’espérance de la fin de tous les marillages…L’Amouour sera vécu au présent ou ne sera pas, l’Amouour ne sera plus légitime, terminé, (avec la fin des « happy end », il y aura toujours des happy end, mais on ne pourra plus les nommer, ouf), l’Amouour sera  renvoyé dorénavant dans la clandestinité qu’il n’aurait jamais dû quitter..L’Amour n’aura plus rien à voir avec le mariage…Et ce bougre m’annonce qu’il aurait bien été pour le marillage à quatre :   lui, + la Chevalette du Prévôt Etienne Marcel, + celle du bon Roy Henri, qui loge au pont Neuf, et + celle de la Place des Victoires…

J’arrive dans cette piscine, donc, qui est trés agréable, jolie déco, : un peu bondée, mais les copains ont installé des lignes, et vraiment ça me fait plaisir de les voir : L’un d’eux me met toujours de bonne humeur, rien que d’être à coté de lui : je ne sais pas d’où il tient ça (il fait cet effet-là à pas mal de monde, dont pas mal de nanas ), mais son énergie fait du bien : Ca fait des années innombrables que je le connais et j’essaie encore d’analyser ce qui se passe…Il doit avoir des dons…Ou alors c’est ça le charisme…On va pas partir dans les grands mots, mais…Ce gars-là est nageur ET musicien…Aujourd’hui nageait aussi un autre musicien avec qui il fait des boeufs de temps à autres…Je lui parle de mes oreilles et il m’apprend que lorsqu’on photographie de près des tympans de nageurs, ils ne sont plus roses, mais bruns…C’est scientifique (mon ami est du genre qui lit des trucs scientifiques pointus, il sait des tas de choses trés étonnantes, sur le mouvement des planètes, les insectes invisibles, les motos, les règles de la FINA, le précambrien, etc…) 🙂 🙂 🙂 Le chlore attaque tout…La peau, ça la blanchit plus ou moins, mais les tympans, ça les rend marrons…et on entend moins bien, me hurle-t-il alors que je dis « Quoi…? quoi ? qué tu dis ? »…

Et puis on me raconte  que la Ville a décidé de « nommer » environ 8 piscines pilotes pour le chambardement de la rentrée, mais il semble que le public ne serait pas trop touché, les bouleversements se feraient plutôt aux horaires scolaires, la ville commencerait à se douter que peut-être, hein, les gens ont envie de nager tout simplement, sans fioritures, et qu’il faut leur laisser au moins ce qu’ils ont déjà…

Et après, je me jette à l’eau pour une petite séance énergique mais pas trés longue…J’assomme un ou deux escogriffes de 15 ans qui font exprès de se catapulter dans  les lignes au moment où les nageurs passent, j’en extraie un des profondeurs quasiment par les cheveux en le regardant droit dans les yeux et il me fait « Scusez, m’dame », en ricanant alors que son pote sur la berge ricane encore plus fort, mais c’est pas grave, …je repars en pap, et ça leur en bouche un coin…

Aujourd’hui samedi 25 mai j’ai nagé 1250m à la piscine Roger Le Gall

Pour arriver dans les parages de *Roger-Le-Gall*,  je n’ai pas pris les boulevards, mais le passage secret : Tout d’abord, je flane dans la rue du Niger, où habite une ancienne copine,  rencontrée à Le Gall, justement, une fille assez étrange (qui a le même prénom que moi,  et le même 2ème prénom que moi, dont le père a le même prénom que le mien, et qui est née le même jour que moi, mais pas la même année…Troublant…:-) ), avec un joli visage rappelant les madones italiennes ( type Monica Belluci ), et des tendances à se bourrer de crème de marron, alors que moi j’ai un corps plutôt mince et une tête à claques de marrons : Nous nagions souvent le soir ensemble, (je la grillais toujours de quelques secondes, elle rageait intérieurement), et je la raccompagnais après jusqu’à sa porte…Alors qu’elle n’a jamais fait l’effort de me raccompagner jusqu’au métro…Maintenant nous ne nous parlons plus, je ne sais plus où elle nage, mais je m’en vais parfois le long de la rue du Niger, (qui se casse le nez brusquement, en cul de sac, devant le mur de la petite ceinture, et reprend comme si de rien n’était de l’autre coté , il faut contourner)…Nous sommes dans les confins du 12ème…Le « passage secret », qu’elle m’avait fait découvrir, est dans le prolongement,  ça commence allée du Bel Air, un coté avenant, bordé de villas d’un ou deux étages,  et l’autre coté, plus brut, le long du mur de  la petite ceinture, bien tagué par de réels artistes (ils ont pris leur temps, tout est paisible par là), et, tout au bout, virage en épingle à gauche toute, c’est le SENTIER DE LA LIEUTENANCE,  trés étroit, qui débouche en plein sur le bd extérieur et son vacarme.

Je le traverse prestement, comme un renard voleur de poules en territoire inconnu, et file vers Le Gall en laissant derrière moi le tramway, les bornes Autolib, l’arrêt de l’autobus 29 et les bornes Vélib…  Et la Coulée Verte,  en contrebas, avec une pensée pour le gars qu’on voyait souvent à la belle saison, surgir des fourrés au passage des belles (et des moins belles) en agitant des trucs qu’on ne distinguait pas dans les feuillages… »Ah, lui… » disaient les gardiens de la Coulée Verte, dans leur ronde, « Il n’est pas dangereux »…  Il doit se les cailler actuellement,  je pense en arrivant à la piscine.
Pas trop de monde, les MNS plaisantent…je caresse un moment l’idée de boire un coup à la cafète, mais avec le gérant, ce n’est jamais ni le jour ni l’heure…Là, il était sur le point de fermer, ou plutôt il AURAIT DÛ fermer il y a déjà 1/4 d’heure…Il est célèbre, vous savez…Rares sont ceux qui ont réussi à prendre un verre à la cafète…Le mieux, c’est les jours de Jeux Olympiques épreuves natation…Là tout le monde est rivé sur la télé et on a le temps de siroter…

Je salue plein de gens, j’ai l’impression de revenir « At home »…Malgré toutes mes infidélités à Le Gall, cette piscine, c’est chez moi…Je voudrais coller le corps de HERMANT sur la tête de LE GALL…J’aime tout à Le Gall, sauf les goulottes du bassin, et le fait qu’il n’y ait que 6 couloirs au lieu des 8 de Hermant…Bon, c’est vrai, il y a le 25m en plus, mais il était occupé ce soir par l’aquabike (avec 1 (UN, ONE),  Mr au milieu des madames )…Comme ils n’ont pas assez de vélos, il y a en permanence un roulement d’adeptes qui fait des trucs genre aquagym molle à coté des bikeurs…Le MNS leur fait faire des mouvements de bras aussi, comme s’ils ramaient (notez qu’il y avait 10 nanas et 1 mec, mais que je suis obligée de tout accorder  au masculin ! ) : Je persiste et signe, je ne vois toujours pas l’avantage d’un truc pareil par rapport à une bonne séance de natation, sinon du point de vue de ceux qui ramassent la monnaie 🙂 ..Pour me distraire j’ai admiré les carreaux des vestiaires et douches coté CNP : Le sol est trés beau, carrelé de gris foncé, l’eau ne stagne pas car c’est vraiment bombé, bien plus que dans les autres piscines, vers les évacuations. Et,  après,  un jeu de couleurs en verticale, noir, blanc, bleu canard, bleu vert, rouge, et les murs jaunes au dessus des carreaux…Pareil pour les portes des cabines…Si, si, c’est joli…Il y a aussi une essoreuse à maillots, planquée dans un coin . Et toujours ces bancs minuscules dans les cabines, d’où tous les vêtements et sacs tombent, à chaque fois ça me met en rage…                                                                                                                   Avec une grande peinture murale sur le fond du bassin de 25m, qui a plutôt bien vieilli, depuis 10 ans qu’elle est là…

Voila, c’est tout pour aujourd’hui…Tout ça s’étoffera peu à peu…

Pap

Vendredi 24 mai,j’ai nagé 2100 m à la piscine Georges Hermant

L’entraineur des Mouettes a changé de tee-shirt, le rose soutenu (avcc inscrit « Cocoa beach » ) est devenu un cramoisi  plus sombre: Il est trés « fashion », m’a dit un nageur, il aime la mode.

J’étais épuisée, j’avais peu dormi, et j’ai failli ne pas venir (failli seulement)…Je m’étais perdue à BELLEVILLE, et puis, allez, tiens, Hermant, je suis pas loin…J’ai pris la décision devant la maison qui vante les mérites de la MOUTARDE BORNIBUS, bd de la Villette, écrit en lettres d’or au fronton de cette vénérable maison, en 1861… »La santé dans votre assiette »…:-) 🙂

Les Buttes Chaumont, les frondaisons sombres sur le lavis gris du ciel, la rue David d’Angers, défoncée par les travaux, la bonne vieille pistoche…J’ai donc commencé à nager trés doucement, en coulant dans l’eau, pas question de résister, lentement :-), je baillais toutes les minutes, et peu à peu l’envie est venue, mais j’économisais mes forces, et puis, bon…Je me suis mise à faire du pap en essayant de bien glisser, plonger à chaque mouvement (pas trop profond quand même), et ça marchait , en souplesse, comme on dit, joli pap…Juste sur 25m, et retour lent en dos…Ca marchait bien parce que j’étais fatiguée, que je m’endormais presque dans l’eau,  détendue…Je nageais avec une toute petite réserve d’énergie, et c’était assez pour nager trés bien…

Et, comme d’hab,  totalement en forme à la sortie…

Remarqué qu’ils vendent aussi des boissons bleues dans le distributeur…

Papillonista

 

jeudi, j’ai nagé 3325m à la piscine Georges Hermant, Paris 19

Le ciel couleur de buvard, des petites maisons fleuries, un quartier qui ressemble parfois à une Prague d’avant la guerre, mais c’est toute une petite France gentille qui s’est bâtie là,  au hasard, au fil des années, d’abord faubourg loin de la ville, (le 19ème arrondissement appartient d’abord au 19ème siècle), une France avec des petits squares plantés de massifs rondounets, arbustes alignés et buissons rototos bien peignés, parfois une statue représentant un monsieur moustachu en habit, des clôtures et des grilles basses et hautes, le moindre petit bout de jardin dans Paris est clôturé et ferme à la tombée de la nuit, c’est une petite France de sécurité sociale, de dimanches  lents,  émouvante, proche des petites gens de rien, comme moi, et je descend par les passages pavés vers cette piscine de 50m autour de laquelle ma vie s’accroche en ce moment, je croise un ou deux chats à leurs affaires, qui disparaissent sous les lilas, (je les appelle tous « Mimi », mais ça ne leur fait ni chaud ni froid…), un ado avec une capuche, les yeux vitreux, je suis transparente pour lui…Juste avant les escaliers, une inscription « ZLATAN », en jaune…Je pars sur des digressions sémantiques, ZLATAN, SATAN, ZLATANE, TATANE…Je vais zzzlataner dans l’eau, me dis-je…A la pistoche, on me connait…Salut d’un habitué que je croise dans les piscines de la rive gauche souvent et qui me demande des news de Dunois…On échange des propos…Et puis les charmantes de la caisse, en solo ou en duo, une blonde, une brune, ça me réconforte de les voir là, les habitudes..Je remarque le panneau au dessus de la caisse  » ALERTE,POLLUTION HUMAINE », il est apposé juste sur la vitre derrière laquelle se trouve le bureau directorial, bien sur il est là, sous la main, au cas où, mais ça fait bizarre quand même…:-)

Echange de propos, encore, avec le MNS que je connais et voila que je m’aperçois, horreur, qu’ils ont oublié de mettre 3 lignes du coté le plus profond (le bassin est en 2 fois 25, ce qui me convient trés bien, et le jeudi je partage un couloir avec mme le Hobbit qui est tout-à-fait calme avec moi maintenant, elle se tient à droite, elle ne me rentre pas dans le chou pour me passer devant alors qu’elle va 4 fois moins vite que moi, elle ne me donne plus de coups sous l’eau, en échange je passe bien au large quand je la double c’est-à-dire à peu près 4 fois sur 50m…Bref, ça baigne…Sauf que là on n’avait pas notre couloir, de plus l’espace était occupé par une nana qui faisait de la marche dans l’eau et qui allait encore moins vite que le mme le Hobbit.

Evidemment, les autres nageurs préféraient s’entasser à plusieurs dans les couloirs qui restaient, plutôt que de réclamer…et moi je demande des lignes, qu’est-ce que cela, qu’est-ce, on veut nous entasser, misère, on n’a que ce petit temps coincé entre l’ouverture de la piscine et l’arrivée des clubs pour nager…L’un des MNS me raconte une fable, dont je détecte aussitôt les failles : il essaie de faire croire que le Club, qui installe ses propres brise-vagues à 18h, est gêné si elles doublent les flotteurs habituels…Donc pas de flotteurs, rien…il semble, en plus, qu’il y ait écrit « idiote » sur mon front, puisqu’il me raconte que c’est toujours comme ça le jeudi…Alors que je nage là pratiquement tous les jeudis et que ce n’est JAMAIS comme ça…Bon, grâce au MNS que je connais, j’obtiens 1 ligne supplémentaire, où nous nous entassons, le hobbit, la marcheuse et moi, mais ce n’est pas suffisant…je vois le moment où la foule va arriver dans notre couloir et j’obtiens d’un autre MNS qu’il installe les 2 autres lignes, de manière à avoir un bassin ligné complet…Je suis prête à partir en croisade,à inscrire des trucs sur le cahier, à mailer la Directrice, à mettre un post sur « NAGEURS CITOYENS », à écrire à l’UCPA, à faire un sit-in devant la DJS…Y EN A MARRE, je dis…Ca rappelle quand on fait la queue dans une administration : Quand la queue devient moins touffue, qu’on reprend espoir de passer avant la nuit, aussitôt quelqu’un derrière un guichet s’absente, de sorte qu’il y ait toujours un temps d’attente, envers et contre tout…Eh bien là, c’est pareil,  quand il n’y a pas beaucoup de monde on met moins de couloirs, c’est du moins ce que me dit quelqu’un du staff : Au lieu d’en profiter justement pour que ça soit réellement cool de nager à l’aise…Le MNS doit sentir ma détermination car il finit par   proposer d’installer les brise vagues en avance,  à la place des flotteurs: Je lui dis que je vais les tirer pour lui (dans l’eau), il refuse, « c’est le travail du personnel », me lache-t-il…Je lui dis que j’ai l’habitude, (c’est vrai, j’ai tiré au moins 20.000 brise-vagues dans ma vie, je pourrais remorquer un chalutier), rien à faire,  mais comme il s’y prend comme un manche, il n’y arrive pas, et 10 minutes après il finit par demander à un mec de l’aider à les tirer dans l’eau…(pas sexiste, nooonnn…) Quand c’est terminé, après l’avoir abondamment remercié (il était quand même trés mignon…), on s’explique, et il finit par me dire que la prochaine fois, ben, si je suis là, il fera appel à moi, il ne savait pas que j’étais aussi experte en brise-vagues, me dit-il avec un beau sourire…On se quitte en bons termes (en fait il a l’air plein de bonne volonté ), et on peut enfin nager convenablement…

Une nageuse des Mouettes, qui semble nager avant les autres s’est mise à l’eau un peu plus tard dans le couloir d’à coté et je l’ai regardée sous l’eau (elle alignait les longueurs comme un métronome et j’aime bien sa technique, elle n’en fait pas trop, bien allongée sur l’eau, elle trace un sillon bien droit, et je me suis permis de regarder ses virages de près…

Quelques news pour finir : La piscine d’ALFORTVILLE rouvre demain, elle avait fermé en décembre après les problèmes d’éclatement de tuyaux et de carrelage de bassin qui se cassait la figure (à noter que la piscine, neuve, était ouverte depuis 2 ans…) Là, il leur a fallu 5 mois de fermeture pour tout refaire, il parait qu’ils ont observé la lente remise en eau, et que le carrelage tient…A rapprocher des presque 2 ans de fermeture de DUNOIS pour le carrelage aussi…Quant à SUZIE, j’ai eu des news …Il parait qu’une source bien informée (désolée, je ne peux en dire plus,je protège mes sources moi aussi) déclare que SUZIE ouvrirait en décembre 2013…

Va savoir…

Bisous à tous. je sais que c’est un peu longuet, mais vous n’êtes vraiment pas obligés de tout lire in-extenso…:-) 🙂

Et puis je vais peut-être créer des rubriques de pure info sur les piscines (ouverte, fermée, rien que du scoop radio piscine…) et autres…J’essaie de décider un copain à rejoindre ce blog pour inscrire des techniques d’étirements (il est MNS et fait du coaching…)

Qui lira verra..;:-)

 

Ce mercredi, j’ai nagé 3000m. à la piscine georges Hermant

« C’est pas mal », me dit mon cheval, « ces nageurs qui encouragent ton blog », et puis il appuie sur un petit bouton pour faire apparaitre le commentaire, il adore taper sur des petits boutons avec ses gros sabots, avant de se brancher sur ma messagerie personnelle, pour voir qui c’est qui m’a écrit, ce culot ! « Le blog se fera petit à petit, je lui confie, mais ce qui serait chic, c’est que tout le monde puisse, en mode nonchalant, ajouter son petit commentaire, visible immédiatement… »Ca existe déjà », tranche mon cheval…Ailleurs…Oh, possible, mais n’empêche, c’est ça qui serait chic…trop dur d’être  seule dans cette immensité bleue…(je ne vois pas pourquoi je lui réponds, il croit qu’il sait tout…)

Oh, et puis les émoticônes me manquent…Les petits personnages animés, tiens, je vais aller nager, pour changer…Quelques fois je cours à travers la ville, pour rejoindre la piscine, et j’ai l’impression de courir à la manière de Daniel Day-Lewis, dans « le dernier des Mohicans », pas du tout façon marathon, mais plutôt comme les soldats à l’entrainement, avec des kilos sur le dos…(maillots, lunettes,( plusieurs paires), pull supplémentaire, plaquettes, serviette, trousse de maquillage, crème Nivéa, 2 cakes achetés au monoprix de la place des fêtes dont un pour faire cadeau, 1 pain carré, oranges, 1 pomme, journal…)

La jolie caissière de HERMANT, qui portait aujourd’hui une sorte de diadème dans les cheveux me tend le ticket alors que je ne suis même pas arrivée à la caisse (elle gagne du temps avec moi, elle connait déjà la carte que je vais lui sortir)… La piscine  est en 50m, et j’adore la différence qu’il y a avec le spectacle que Suzie offrait, même aux heures creuses : Là, à Hermant, on a l’impression que les nageurs sont rares, ce n’était jamais le cas chez Suzie…et je vous annonce que le toit sera découvert en juillet, et puis en septembre ça fermera…Pourquoi tout n’est-il pas pérenne…Les piscines ouvertes, les gens qu’on aime, l’alternance des jours et des nuits, les saisons, la bonne forme, tout…On choisirait un age et on s’y tiendrait…Tiens, moi je choisirais 25 ans…Encore bien physiquement et moins tarte qu’à 15…

Juste avant de rentrer dans la cabine, je reçois un sms de mon canasson qui me conseille de faire quelques sprints aujourd’hui au lieu de toujours tout faire à la même vitesse, j’ai une bonne glisse, d’après lui, mais c’est pas rapide…L’eau me prends immédiatement et je n’ai plus envie de rien, si ce n’est que de flotter…je crois que je suis crevée, en fait, et j’ai juste envie de faire des palmes sans penser à rien, donc séance palmes…Pas grand chose à raconter…Passé en 25 un peu plus tard, le bassin a ceci de génial qu’il peut être moitié en 50 et moitié en 25… (plus calme, la dernière 1/2h seule dans mon couloir)…La dame Hobbit au loin…Elle amène toujours 2 planches et un bidon d’eau, comme si elle était un distingué triathlète qui s’hydrate toutes les 15mns, mais elle va si lentement qu’elle fait presque du sur-place…Et, chose curieuse, alors qu’elle reste dans l’eau de l’ouverture à la fermeture, (des 3, 4, ou 5 heures d’affilée),et qu’elle boit constamment, elle ne quitte jamais le bassin…Si vous voyez ce que je veux dire…Soit elle a des capacités surhumaines, soit elle fait pipi dans l’eau…mais après tout, c’est une dame Hobbit…Et puis l’excellent nageur asiatique que tout le monde a repéré (Coréen ?), crawl, pap, crawl crawl, pap, dans le couloir d’à-coté, tout seul lui aussi…A un moment un jeune homme nage avec moi, de temps à autres on se regarde 1 seconde au T, d’un air ravi, car il n’y a personne de chez personne et ça nous convient bien…Les mêmes dans une municipale à 19h se mettraient sur la figure…Mais…Oh, pardon…Quasiment aucune municipale n’est ouverte à 19h…Qu’est-ce que je raconte !…Donc pas de sprint, juste du pap avec les palmes, c’est presque trop facile, j’en profite pour travailler le placement de la respiration…J’essaie à un moment de faire comme PHELPS : ne pas bouger la tête (c’est le torse qui se soulève de manière à ce que la tête dans l’axe, dégage juste au niveau de la bouche, rien de trop, rien de plus, rien de moins…calibré…Donc j’essaie d’ajuster ça, et comme ça ne marche pas trop, j’essaie un autre truc, la respiration par le nez(ça permet de sortir moins le torse)…manque de pot…Un paquet d’eau me rentre dans le nez…Arrrscht, scratch…Pouagh…C’est tout juste si le MNS ne vient pas me sauver…

Grande discussion à la fin, sur la terre ferme, avec un homme pas mal (je ne dis pas qui c’est)…En fait je ne sais pas s’il est pas mal ou pas…S’il me plait ou pas…je n’arrive pas à savoir…Je pense que c’est plutôt bien quand c’est comme ça…Ne pas savoir…Etre perplexe…dans l’expectative…Un jour oui, un jour pas du tout…Il semble différent à chaque fois que je le vois…Curieux…Bon, j’ai bien trainé dans cette piscine, j’avais du mal à en sortir, tant et si bien qu’il était 1h de plus que ce que je croyais de bonne foi quand enfin j’ai retrouvé la rue David d’Angers, la place de la mairie du 19, devant les Buttes Chaumont, avec des paquets d’eau, et, tiens, j’ai réussi à trouver un chemin inédit et même plus rapide pour rentrer à pieds à la maison…

,

 

Aujourd’hui j’ai nagé 3200m à la piscine Georges Hermant

L’unique photo de mon nouveau blog représente un vide intersidéral bleuté, le début d’un monde, quelques minutes après le Big Bang (qui lui même n’est que la suite d’une infinité de Big Bangs, on parie ?), le blog est difficile à trouver, il est tout seul, personne ne le lit que moi, moi qui l’écrit aussi, et c’est merveilleux tout simplement…, nous sommes à l’aube d’une incursion dans les abysses, d’un voyage entre les univers… »Tu n’as qu’à mettre des photos de toi à poil, il n’y a que ça maintenant »…Me dit un ami Maitre Nageur à quoi je réponds « si je mets des photos comme ça, ils vont tous se tirer »… « Pas du tout, tu es bien conservée », répond-il, galant…Ca ne l’engage à rien, il est sur le point de se marier avec son copain de toujours, et puis il me raconte par le menu comment la Ville veut installer des animations dans toutes les piscines municipales – Comme s’il n’y en avait pas assez actuellement  – Et il ajoute « Ce que veulent les gens c’est venir nager, ou en famille, les animations ils s’en fichent… » jamais on n’a été aussi loin dans l’incompréhension…Le peuple d’en bas contre les oligarches d’en haut…Il parait aussi que la Ville voudrait installer toutes sortes de petits chefs, chainons entre le pouvoir et les gens qui bossent sur le terrain (si l’on peut dire) des piscines, de manière à ne laisser aucune sorte d’initiatives aux gens du terrain, tout contrôler…Tout doit être codifié, prévu, répertorié, mis en statistiques…Messieurs, mesdames, il est encore temps de changer de cap…Faites appel à ce qu’il y a de meilleur en vous…Ecoutez nous…Vraiment…Nous voulons pouvoir nager…Nager et c’est tout : Comme moi par exemple aujourd’hui, grande volupté…D’abord ça avait plutôt mal commencé, mais je ne le savais pas, puisque je suis passée devant Notre Dame à l’heure précise où un terrible drame se jouait à l’intérieur…Rien ne filtrait encore sur le parvis, et je rejoignis bientôt le métro Hotel de Ville . Foule dense devant la cathédrale,  et  bagnoles encore plus denses aux intersections des ponts, bazar habituel sur le parvis de l’Hotel de Ville, je pris ma ligne préférée, jusqu’à la place des Fêtes, descente comme hier par les petits passages tranquilles, les escaliers, arrivée par l’arrière de la piscine Hermant, personne, personne, dans l’eau et je suis restée pratiquement seule dans mon couloir jusqu’à la fin : Luxe incroyable…Une dame en brasse à un moment, avec de longues jambes, mais on s’entendait bien, et puis quelques nageurs dans les couloirs à coté, un type avec un bonnêt blanc, qui nageait bien, et ce nageur que je vois régulièrement à cette heure-là, avec qui j’ai un peu discuté sous les douches : Il m’a recommandé les 2 piscines de Nanterre, Nanterre Préfecture et Nanterre U, pour quand nous serons privés de Hermant…On ne sait vraiment pas où on ira nager…Tout est blindé…

Puis les nageurs des Mouettes ont commencé le show, d’abord l’entraineur est arrivé, en avance, torse nu, en maillot,est parti,  à la douche probablement,  et puis est revenu sur le bord du bassin avec un superbe T.shirt d’un rose à la fois soutenu et tendre, avec des inscriptions évoquant un lieu outre-Atlantique, ça lui allait trés bien car il est bronzé, et les petits nageurs se sont mis à l’eau après avoir installé quelques brise-vagues, , plaisir de les regarder…J’essayais de voir comment ils géraient les reprises de nage, après les virage, et à quel endroit ils sortaient, par rapport aux drapeaux…Sur que j’ai des progrès à faire…

Ce spectacle, que je me tape plusieurs fois par semaine, pour mon plus grand bonheur, dégage une énergie que personnellement je capte immédiatement…Ca et l’exercice que j’avais fait…Grande faim à la sortie…Rentrée à pieds en pensant à des trucs…

 

Un petit môme de 8 ans est passé avec un bonnêt blanc et des lunettes écossaises (ouiii) en dessous, la mine joufflue et concentrée, il s’est positionné sous une douche, a fait comme s’il allait appuyer sur le bouton, et puis est parti vers le bassin avant de recevoir l’eau…

aujourd’hui j’ai nagé 3400m à la piscine Georges Hermant

Bonsoir,

Je reprends mes commentaires de séance sur un blog perso : on n’est jamais mieux servi que par soi-même…Grâces soient rendues à ce charmant geek qui m’a aidée à rendre cela possible…

Ayant traversé Paris du sud au nord, par un froid de Toussaint, (même mon cheval était resté à la maison – Oui, j’ai un cheval, mais il ne nage pas, – ), j’arrive devant Hermant la Magnifique, après une descente depuis la place des Fêtes, à travers les petits passages feuillus et moussus entre les villas, une nouvelle caissière (elles sont blondes depuis quelques temps) avec qui je plaisante sur le temps, c’est le début de l’after-noon, et il n’y a presque personne…

Effeuillage tranquille  dans ma cabine préférée, la familiale, avec une chaise blanche, grand luxe, alors que les autres cabines ont des petits bancs repliables d’où tout tombe toujours, on a beau tasser, pousser, ça tombe…A moi le grand 50m somptueux sous sa bâche , quelques afficionados, peu de gosses, un tortillard dans mon couloir, un seul, pas gênant, et une flèche, une seule dans un autre couloir, un mec qui nage bien, un archétype de beau gosse avec un bonnêt noir…Ah…Et j’oubliais…La petite nageuse des Mouettes qui s’entraine aussi en dehors des horaires, était là, avec sa mère comme coach, elle nage comme un ange , avez vous noté que NAGE est l’anagramme de ANGE ?  (avec juste un tout petit défaut du mouvement de l’épaule droite en crawl (un peu plus raide que la gauche), mais j’aimerais n’avoir qu’un petit défaut comme ça…) A un moment sa mère s’est mise à l’eau pour lui montrer le mouvement juste, et je me demande si c’était bien approprié. Quoiqu’il en soit, elle illuminait le couloir, et personne ne pouvait la suivre…Quelques jours auparavant, elle était là aussi, en début d’aprèm, s’entrainant avec sa mère qui prenait ses temps, et un autre nageur des Mouettes qui était là aussi,  en solo…Je ne pouvais pas croire, l’ayant croisé peu avant, qu’il soit déjà là à me doubler…Il était juste trés rapide…Je lui ai demandé pourquoi il ne portait pas le bonnêt des Mouettes,  c’était parce que certains, le voyant nager aussi bien et vite, dans les lignes public, émettaient des critiques…Les gens ont peur…Ils ne comprennent pas qu’un bon nageur trés rapide maitrise cent fois mieux ses mouvements, donc est 100 fois moins dangereux  qu’un lourdingue qui ne sait pas où il va, même si c’est lentement

Ces 2 nageurs m’avaient boostée, et je ne me sentais plus, à essayer de les suivre.

Evidemment c’est différent quand un train de corbillards se traine dans un couloir…Autant penser à autre chose et en profiter pour faire de la planche en observant les autres lignes…

Dès l’entrée dans l’eau, je comptai mes abattis, comme le pilote du coucou fait un check-up…Epaule…(épaule) : relax… Jambes : (jambes): Répondent…Cou…(cou: silentieux)…Ambiance générale de mon corps : relax, bien-être…Le fait de nager dans cette grande quantité d’eau sans personne  me remplit peu à peu d’allégresse, je ne me presse pas, je prends mon temps…je nage alternativement vite et puis pas vite, et puis vite…Aujourd’hui le dos ne marchait pas bien, le crawl un peu mieux…Pas de pap…

Pour mon premier jour de blog, je n’ai rien à dire de plus…C’est trop nouveau…Ca m’intimide…Juste que je n’ai vu personne qui nageât bien lorsque les gens ont commencé à arriver, les nageurs des jours de fête..

Alors j’suis…r’partie…Sur Québec air…Northern, Eastern, Western,…Et Pan Américan…rentrée…A pieds…Sous la bruine, et il m’a semblé que l’air s’adoucissait..;

Je ne sais pas encore trop comment c’est possible (facilement, sans doute), mais j’aimerais que d’autres inscrivent aussi leurs séances piscine sur ce blog…

A plus…

Papillonista

 

 

 

Bonjour tout le monde !

Bienvenue sur Blogs TeDomum. Ceci est un message d’exemple.