De Paris en piscine Le blog de Papillonista

pentecôte, et début de semaine (suite et fin)

 photographié place des Vosges 

 

J’ai appris aujourd’hui la signification de la pentecôte : c’est dans le calendrier chrétien, l’ « Esprit Saint »  serait descendu, 50 jours après Pâques (M… me dit mon Cheval, on est déjà 50 jours après pâques ! le temps file de plus en plus vite) sur les apôtres assemblés et aussi sur une centaine d’autre personnes qui se trouvaient là, au début de notre ère, je suppose que c’était en Judée, ou en Samarie, ou en Galilée (n’ayant pas eu d’éducation chrétienne, je voyais tout cela de très loin );  ce qui semblerait indiquer que l' »Esprit Saint », qui pourrait être aussi une « Grâce » , j’imagine ça comme ça, se promène quelque part à l’extérieur de nous et nous visite de temps à autres … 🙂 comme lorsque, il y a plusieurs semaines, j’ai senti très nettement quelques minutes, (ou secondes) de bonheur pur prendre possession de moi, et ensuite ça a disparu… 🙂

« Mais tout cela ne nous avance pas à grand chose » ,  me confie le Pou-de-Droite qui a pris possession des oreilles de mon Cheval, et qui volète de temps en temps (c’est un pou avec des ailes, qui a des pastilles noires sur son dos rouge bombé, et de temps en temps ses élytres se déploient, quand il change d’oreille, et non, ce n’est pas une coccinelle, bien qu’il y ressemble furieusement … 🙂  ), non, cela ne nous avance pas à grand chose, ce qu’il faudrait c’est une Grâce forte et robuste qui s’installe durablement, et qui surtout soit plus forte que la mort et la maladie, alors là, je dis OUIII !  🙂  … J’écris ça, parce que j’ai écouté une émission sur la foi chrétienne, et quelqu’un insistait sur le fait que ces élucubrations (il n’appelait pas ça comme ça) sur l’ « Esprit Saint », etc… ce n’était pas pures conjectures, des choses immatérielles, mais qu’il y avait des preuves réelles (alors là, ça commence à être intéressant) : j’écoutais d’une oreille, car je fais plusieurs choses à la fois, mais j’ai cru comprendre que chez l’un des apôtres, ou alors l’une de personnes ayant reçu l’Esprit Saint ce jour là, il y a plus de 2000 ans, (il y a une histoire concernant aussi un feu qui aurait pénétré dans les corps ) et dont le coeur s’était gonflé de cet Esprit Saint,  il avait été pratiqué une autopsie après sa mort : on l’avait ouvert et on avait découvert que les poumons avaient été écartés , comme par une force invisible, de manière à laisser plus de place au coeur … le coeur qui s’était dilaté d’amour… 🙂 j’adore ce genre de trucs, les miracles, (même petits), etc… les choses qu’on ne comprend pas,  qui semblent mystérieuses, qui n’ont pas d’explication, les coïncidences abracadabrantes, bref j’aime bien, mais je n’y crois pas(je veux dire je ne crois pas , jusqu’à preuve du contraire, qu’il y ait des origines « divines »,  … 🙂 tout en y croyant… 🙂  je ne m’en occupe pas, quoi … 🙂 de toutes façon, le « divin » extérieur, tant qu’il n’a pas vraiment pris possession de moi, je ne m’en occupe pas… 🙂 … cela dit, l’histoire de Jésus,  est bien la meilleure histoire des religions du « Livre »… les autres religions, celles qui ne sont pas la chrétienté basée sur la « geste » de Jésus, sont invraisemblablement cons , ça charrie pas mal de pesanteurs, malgré quelques trucs vaguement sympathiques dont on se passerait facilement, d ‘ailleurs… non, les religions  charrient trop de lourdeurs… mais l’histoire de Jésus est légère, ce truc des miracles, les Petits enfants, etc….c’est plutôt sympathique, et si jamais c’est vrai, c’est à dire factuellement vrai , alors là…on peut vraiment espérer, mais malheureusement je n’y crois pas trop… 🙂  certains se sont amusés à donner une explication rationnelle à tous les miracles, et j’ai moi même pensé à des explications  🙂  reste que l’histoire de Jésus tranche vraiment avec ces trucs lourds et cruels qu’il y avait partout en ces temps antiques (crucifier les voleurs, par exemple …  considérer les femmes comme de la m en barre … bien que ça continue encore de nos jours dans pas mal d’endroits…) , oui l’histoire de Jésus semble une brise légère sur un enchainement de duretés … oui, ce serait bien que maintenant, en nos temps modernes, quelque chose d’aussi merveilleux advienne, mais je ne sais pas … 🙂  

Voilà, c’était la Pentecôte, (le nom vient du grec —penta signifie 5 , pentecôte signifie 50 …jours après Pâques … ) 

Je continue à nager, tout en lisant les lettres de Kafka à Milena un peu chaque soir, je m’endors avec Kafka … 🙂 c’est tout juste si ses insomnies récurrentes ne provoquent pas chez moi un sommeil profond… je dors pour nous deux… 🙂 … il est marrant, ce Frank Kafka (Milena l’appelait « Frank » )… à un moment, Milena semble-t-il, propose de venir à Prague … Kafka trouve l’idée passionnante, il ne rêve que de ça, cependant il pense qu’elle ferait mieux de ne pas venir … 🙂 … parce que, si elle vient, forcément elle devra repartir … hihi … 🙂 marrant, non ? 

Une dénommée Stasa est souvent évoquée, c’est une amie de Milena, (dont il semble que Kafka la voie plus fréquemment que Milena, souvent en même temps que son mari) : Kafka a carrément des dons de voyant avec elle, il voit toutes sortes de trucs chez cette Stasa, une lumière céleste qui avait existé à un moment, mais qui s ‘est éteinte de manière effroyable, etc…il voit toutes sortes de choses sur le front de cette Stasa, (son front de pierre sur lequel est écrit en lettres d’or « je suis morte, et celui qui n’est pas mort, je le méprise »),  et une autre fois, il voit « Vous qui entrez ici, perdez toute espérance » … 🙂  il les voit vraiment, physiquement,  et aussi, il pense que c’est le mariage qui l’a tuée… 🙂 

Kafka fait plusieurs allusions à des choses qui se seraient passées dans une forêt, avec Milena, ce qui semble lui avoir laissé un souvenir merveilleux, mais franchement on se demande s’il a rêvé ça, ou si c’est vraiment arrivé … 🙂 … Il y a un ménage à 3, à quatre plutôt  🙂 , d’un coté Milena et son mari, de l’autre Kafka et sa peur … 🙂 parle plusieurs fois de cette peur qu’il a , et j’ai essayé de me rappeler de ma propre peur (que j’ai plus ou moins réussi maintenant à contenir, et je suis sure que si Kafka avait vécu plus longtemps, il y serait arrivé aussi) : je ne vais pas trop raconter cela ici, mais à une époque qui a duré assez longtemps, même, j’avais une peur panique qui m’envahissait, au point que je ne pouvais plus bouger … horrible truc dont je ne garde maintenant qu’un souvenir, bien que, forcément, la peur soit toujours là, tapie quelque part… c’est en travaillant, en faisant des choses, en réalisant, que cette peur a disparu , enfin a pris des formes plus acceptables. 

Kafka imagine qu’il est un meuble de la chambre de Milena, une heureuse armoire, comme ça il peut contempler sa Milena en train de dormir … idiotement, ça me fait penser à ce scandale à propos du Prince Charles, il y a quelques années, avec des conversations téléphoniques détournées , qui avaient été livrées en pâture au public et avaient fait le tour du monde : Charles voulait devenir la petite culotte, ou , mieux, même, le Tampax de Camilla … 🙂  hihi … 

Il semble aussi qu’il flirte avec l’ubiquité, ou alors il se dédouble façon hologramme … avec lui, on ne sait jamais de quoi il est question vraiment : « De nouveau un étranger est assis à mon bureau » écrit-il… avec n’importe quel autre écrivain, on peut se dire que c’est un effet de l’imagination, ou alors une facilité d’écriture pour nous faire comprendre quelque chose, mais avec Kafka, la question est plus sérieuse … 🙂  je pense qu’il voit réellement un étranger à son bureau, une sorte d’apparaissance , d’émergence d’un double, on ne sait quoi … 

Des coïncidences littéraires marrantes, comme ça en passant : « Merci pour la Donnadieu » écrit-il … je saute à la note à la fin du livre (à ce propos, je tiens à dire que c’est très très pénible, de devoir sans arrêt, car il y a beaucoup de notes, et elles sont toutes intéressantes et éclairent le livre, de devoir sans arrêt se reporter à la fin du livre, même avec un marque page : il eut mieux valu mettre les notes au bas des pages mêmes … ) la note parle d’un livre , prêté par Milena à Kafka, d’un certain Charles-Louis Philippe, traduit en allemand,  intitulé « Marie Donnadieu » …Marie Donnadieu est le nom de la mère de Marguerite Duras, mais ça n’a rien à voir, je pense … je voulais mettre aussi aujourd’hui une ou deux phrases , la description d’un nourrisson, d’un bébé, vraiment marrante, mais je ne retrouve plus la page …  🙂 l’impression générale, c’est que c’est très moderne, ces lettres, et même en avance dans la modernité , malgré des tournures qu’on pourrait trouver démodées à première vue , mais c’est peut être la traduction, aucune idée de ce que ça peut être en allemand.  de plus en plus intéressant. 

Après 2 jours de soleil et de chaleur modérée, quand même agréables, d’énormes orages ont éclaté, comme dans toute la France, et je ne pense vraiment pas que cette contrée du ponant (ou bien dit-on « au ponant » ) manque d’eau … tout est gorgé d’eau, tout est humide… 🙂 . Aujourd’hui, j’ai regardé les nuages en marchant, à travers mes lunettes de soleil (qui sont mes anciennes lunettes de ski, des Vuarnet), et on voyait très nettement, en fin de journée, bien au dessous des nuages, des nuages très bas et transparents : on ne les voyait qu’avec les lunettes , qui décomposent les tons, les couleurs, et d’autres reliefs apparaissent  … que faire, sinon se réfugier à la piscine ? c’est donc là que je suis allée, comme chaque jour, d’ailleurs, pour une fois elle était ouverte à des horaires étendus, contrairement à demain où elle sera fermée une partie du temps. Toujours merveilleux de nager à cet endroit.

Deux mots de ce qui se passe en ce moment, en France : des policiers ont tiré sur une bagnole qui fonçait sur eux, et bien sur on a quelques nocs comme méchan Long qui parlent de bavures, et voilà, on en a marre : les gens doivent obéir aux policiers, et doivent s’arrêter quand les flics leur demandent, et basta… et s’ils ne s’arrêtent pas, ils s’exposent à ce qu’on les arrêtent de force, c’est comme ça.

Et on se demande aussi, en voyant les prévisions de sièges des députés pour les prochaines élections, comment il se fait que les sondages indiquent autant de sièges à Mélanchon Tête de Con, alors  que c’est le Pen qui est arrivée derrière Maqueron, et non Mélanchon… et la portion congrue pour la « Droite »… par quel tour de passe-passe, encore … ? ça suffit, ça aussi, ce serait bien que la proportionnelle prenne sa place dans le pays… 

Ca me dégoûte totalement, et pas que ça… 

Quant à M. Poutine, il aura lui aussi son poème demain ou après demain … 🙂 marre de la guerre, qui dure…il faut discuter, il faut arrêter ces livraisons d’armes open bar, IL FAUT DISCUTER avec Poutine, REVEILLEZ Mme Merkel, enfin, bordel, pour quelle raison personne ne pense à ça , en Europe ? la Von der Leyen fait de la retape pour plus d’armements, qu’elle aille se faire voir. Elle est cinglée , ils sont tous fous … Il faut que l’Ukraine lâche du lest, et il faut maintenant des discussions, et vite : Poutine pense que l’Europe va se lasser de cette guerre, il table dessus, mais il faut aussi que les européens se détachent des Etats Unis et de ce qu’ils veulent faire, c’est à dire, on a l’impression, une guerre très longues de manière à défaire Poutine … nous, on doit absolument se démarquer, et appuyer chaque jour, chaque heure, pour une solution négociée, et un cessez-le-feu immédiat… c’est possible, il faut juste envoyer des émissaires à Moscou, réveillez Mme Merkel, je suis sure qu’elle ferait merveille… 

il y avait une vidéo d’un pauvre gars pitoyable, à Severodonetsk , qui montrait sa maison, probablement sa seule possession  : l’Esprit Saint , sous forme d’une boule de feu, était descendu sur elle… on voyait des flammèches sur un auvent en tôle… c’est insupportable, à la fin !          BASTA !

——–

Mardi :

——–

Policiers en garde à vue : ceux du Pont Neuf mis en examen , mais pas les derniers, ceux du 18ème, avec la mort de la passagère , libérés ce jour de leur garde à vue. (tant mieux). Je ne suis pas d’accord  pour que des policiers soient mis en garde à vue  dans ce genre de circonstances.  🙁 S’il y a des tirs de la police, et mort d’homme, ou blessures, il faut une enquête bien sur, mais des policiers dans l’exercice de leurs fonctions ne doivent pas être mis systématiquement comme ça en garde à vue. Ce ne sont pas des criminels; on dirait que les juges mettent en garde à vue pour contenter le Moloch médiatique de la bien-pensance  , pour satisfaire le bashing actuel contre la Police, avec notamment les  propos de Mechan-Lon, sale type . La police française est supposée faire au mieux pour préserver la tranquillité publique. S’il y a des bavures, elles doivent être sanctionnées, mais en principe, dans une police républicaine, les bavures sont l’exception. La Police devrait être réhabilitée, en France, et sérieusement, et je veux croire à une police qui préserve la paix; et d’ailleurs il suffit de voir ces flics, ces agents qui sont dans la ville, pour se rendre compte à quel point , quelque part, ils sont recommandables et aux service des gens ;  et souvent d’ailleurs, ils ne supportent pas la laideur de ce qu’ils affrontent, et deviennent dépressifs, ou se suicident…  🙂 … ce sont des enfants bien élevés, venus de familles moyennes, sans histoire, pour la plupart, et aussi maintenant de familles issues de l’immigration africaine et qui ont pris leur place tranquille dans la société, et le temps venu de choisir un métier, ils optent pour la police, fonctionnariat, une carrière, le salaire qui tombe tous les mois, les avantages, une famille, la retraite au bout;   😉  ils ne sont pas préparés, pour beaucoup , à ce qui les attend, peut être pas assez formés… pas endurcis, trop tendres quelque part … (je parle de la majorité du corps des flics, surtout les plus jeunes, je ne parle pas des éventuels moutons noirs, il y en a comme partout, mais je note que l’ambiance est différente, entre les flics qui étaient là quand j’étais très jeune, etc eux de maintenant ..c’est vraiment différent. (j’ai discuté avec pas mal de flics, dans ma vie) … Il y avait pas mal de têtes de cons, autrefois, je n’ai pas l’impression, maintenant , que ce soit le cas…Je pense que quand un flic est vraiment une tête de con, un mouton noir, on le remet au pas dans son unité. Ce serait bien de considérer que la police est le premier rempart contre la barbarie, sans les flics, personnellement, j’aurais disparu depuis longtemps. marre de tous les Mélanchon, sales démagos, vade rétro, disparais, nul de chez nuls. p… j’espère qu’il n’aura pas une voix aux législatives … Nupes, tu parles, chaque fois que j’entends ce vocable, j’entends « Dupes », surement comme beaucoup… les Dupes, c’est nous… qu’il se casse, ce Méchan qu’est là depuis trop Long…disparais ! 

J’ai entendu cet après midi plusieurs commentaires sur le sujet de la passagère de la voiture qui ne s’est pas arrêtée, et qui a reçu une balle , et aussi le témoignage de l’un des passagers , qui était à l’arrière avec une fille, la copine de la fille tuée).  Il s’est exprimé, reconnaissant que le conducteur n’a pas voulu s ‘arrêter, mais d’après lui, celui ci n’a pas foncé sur le policier… Il a dit aussi qu’ il avait vu les flics dont les doigts tremblaient sur leur arme, nervosité …(peut être ont ils paniqué, aussi, la situation devait être difficile pour eux )…  le conducteur a fait semblant d’obtempérer, dans un premier temps, mais il a dit aux autres que non, pas question qu’il s’arrête, et ensuite (après le premier tir peut être) , les autres ont hurlé qu’il devait s’arrêter, ce qu’il a fini par faire … ce garçon qui s’exprimait, (aucune idée de son âge, peut être environ 19 ou 20 ans) était , ça s’entendait, un mec issu de l’immigration, (à plusieurs générations, selon moi il était né en France).Ce garçon parlait mal , devait posséder quelques dizaines de mots pour s’exprimer, rien d’autre, c’est à dire qu’il n’avait jamais lu un bouquin de toute sa Life…c’est à dire aussi  qu’il n’en avait jamais rien eu à faire de l’école, je pense…  c’est à dire qu’on sentait qu’il n’avait pas d’instruction, malgré le fait qu’il n’avait pas d’accent étranger, juste cette manière de parler des banlieues actuelles , issues de l’immigration africaine et nord africaine. Et si on mettait, une fois pour toutes, en question les cultures qui conduisent à ce genre de résultat ? et pour quelles raisons les jeunes issus des « communautés » asiatiques  réussissent ils tellement mieux et plus que ceux issus des »communautés » africaines et nord-africaines ? c’est ça qu’on devrait mettre sur la table, et marre du politiquement correct. Décortiquer ça… garder ensuite ce qu’il y a de bien, et virer le reste. 

Ensuite on a entendu un résumé par un journaliste , de ce qui s’était passé avant : il y avait 2 garçons et 2 filles dans cette voiture : d’après ce que j’ai entendu, les 2 filles ne connaissaient pas les 2 mecs, elles avaient été draguées ( ces gens s’étaient rencontrés) un peu avant : il y avait  une nana à l’avant, à coté d’un mec, le conducteur, et l’autre, sa copine, à l’arrière, à coté du copain de conducteur… (chacun avec sa chacune… ) ces 2 nanas on tiré le mauvais lot ce soir là, l’une est morte, à cause de son choix débile de continuer la soirée (ou la journée) avec 2 débiles , et à cause des choix débiles de ce débile de conducteur , qui refuse de s’arrêter ; quant à l’autre, la rescapée, il parait qu’elle a pris un avocat…on a entendu l’avocate de cette jeune fille … qu’elle ne s’en prenne qu’à elle d’être entrée dans cette bagnole avec ces 2 imbéciles bourrés , c’est le genre de trucs qu’on fait à 18 ans, quand on n’a pas beaucoup de cervelle (j’ai fait des trucs similaires moi aussi, mais il ne m’est jamais rien arrivé d’aussi grave) et elle a eu de la chance de ne pas être touchée par balle elle aussi. Que veut elle, en prenant un avocat ? demander des dommages et intérêts à la Police ? pour préjudice moral ?   il parait que le conducteur  aurait dit , au moment où il a vu la police « je ne vais pas m’arrêter, je n’ai pas de permis, etc … » (il était bourré et avait fumé des trucs aussi, je crois) et il a continué à vouloir se tirer , ou à foncer sur les flics …moyennant quoi, les flics ont tiré pour l’arrêter , et parce qu’ils ont cru, à tort ou à raison, l’enquête le dira, qu’il fonçait sur eux, (une voiture est une arme) , et personnellement j’aimerais que ce qu’on dise, avant tout, et qu’on fasse savoir haut et fort, c’est que quand la Police vous demande de vous arrêter, il faut vous arrêter. Point barre.Je ne comprends même pas comment il peut y avoir la moindre polémique sur le sujet. 

Bizarre, cette vie : vie et mort mêlées, sans arrêt sans arrêt, on ne s’en aperçoit pas vraiment (sauf de plus en plus à mesure que les années passent), mais chaque fois que j’y pense, cette configuration me semble plus qu’étrange, et pourquoi c’est comme ça et pas autrement ? par exemple on pourrait imaginer la vie comme le truc inverse : arriver sur terre vieillard et rajeunir progressivement, et alors là, ce serait la panique au fur et à mesure qu’on rajeunirait, rapetissant et terminant bébé … à la merci de n’importe qui, quoi … (comme les vieillards en ehpad maintenant) ou alors on pourrait imaginer une vie où les seules manières de mourir seraient dues à des choses extérieures aux humains, la maladie, la mort naturelle, mais jamais la mort donnée par les humains eux mêmes… (ça, par contre, c’est un objectif qu’on pourrait éventuellement atteindre— c’est déjà suffisamment préoccupant de devoir la mort à des causes naturelles, pour ne pas y rajouter l’obsession humaine d’infliger la mort à son semblable). Ou alors on pourrait aussi imaginer le contraire : on ne mourrait plus de causes naturelles (vieillesse, accidents rarissimes, maladies), mais uniquement la main des humains… de sorte qu’on aurait une chance, une petite de durer vraiment…en évitant les ennuis… 🙂  Et pourquoi cet aspect physique, aussi, ces « capteurs » qu’on a partout sur nous, y compris la peau, pour le tactile, les nerfs, pourquoi tout cela n’est il pas fait d’une matière inoxydable ? pourquoi est ce tellement périssable ?  (les oreilles, par exemple, quand on regarde ça avec une distance, c’est des trucs très bizarres , les oreilles … 🙂 c’ est étrange, ces cornets acoustiques de chaque coté, les yeux aussi … 🙂 on pourrait imaginer un monde où tout le monde n’aurait que des sens tactiles par exemple, etc …etc… oui, tout est bizarre, quand on regarde avec une distance, pourquoi c’est comme ça, et pas autrement, pourquoi la « Vie » n’a t elle pas une autre forme … n’importe quoi d ‘autre… c’est pourquoi je pense aussi , quand je regarde (avec scepticisme ) les émerveillements des scientifiques qui trouvent régulièrement des planètes dans la galaxie, ou une autre galaxie, qui ressemblent à notre terre… ressemblent, mais complètement différente, et même s’il y a de l’eau et les trucs nécessaires à imaginer la vie, je suis sure que nous sommes seuls dans l’Univers, complètement seuls, car il est certain que tout est tombé sous cette forme pile poil au milliardième de milliardième de mm près… si ce ne sont pas exactement les mêmes conditions, le résultat n’existe pas. 🙂 et, autre bizarrerie , parfois , quand on rencontre, ou quand on croise  un être que soudain on trouve très beau, on ne pense plus à tout ça, on trouve sa forme parfaite, on ne voit même plus les détails (les cornets de chaque coté du visage, etc… ) 🙂 , non, on a l’impression que quelque chose de très céleste est descendu, là, s’est incarné … 🙂 tout change aussitôt de dimension, et même le temps est aboli… 🙂  mais ça n’arrive pas tous les jours … L’enfer, c’est les autres, mais les autres, disons quelques rares autres, ça peut être aussi le paradis … 😉  et la beauté, d ‘une manière générale, même la beauté d’un site, d’une oeuvre d’art, d’une musique, c’est la chose qui vaut la peine , tout est racheté en un moment, mais là non plus, ce n’est pas tout le temps, malheureusement… il y a trop d’horreurs aussi, loin de la beauté… (j’en peux plus…) 

En attendant, j’essaie de profiter de la moindre seconde, et je vais nager (seule dans mon couloir, une piscine entière pour moi, presque, de 50 m en plus, avec l’orage qui menace dehors, et qu’on voit par les baies vitrées, et la mer est juste derrière, par delà les restaurants de plage, la promenade et les cabines de bain…  🙂  c’est TROP BIEN ! et en plus elle est chaude, cette piscine, contrairement à Berlioux qui est continuellement glacée… (désolée, mais 25 ou 26°, pour moi c’est un peu froid…j’aime bien 28°… même si je peux accepter aussi 27.5… 🙂 j’échange 3 mots avec le Maitre nageur (pour lequel j’ai plus de sympathie que pour les autres),  c’est le père du nageur d’eau libre qui fait les championnats du monde et qui  s’entraine avec Philippe Lucas. Il a une bonne tête, il parait qu’il était un excellent nageur il y a au moins 2 décades : c’est terrible pour les nageurs : de haut niveau, ils finissent tous par être entraineurs ou Maitre nageurs, et ne gagnent jamais le fric de fous des footeux, par exemple, et c’est une grande injustice, car les exploits sont similaires, finalement… aussi méritants les uns que les autres…  🙂 

Avant cela, j’avais rapidement lu quelques articles de « Causeur » , dont un qui tape sur une émission d’A.  Traquenard, pardon, Trapenard, sur France Inter, je crois, en tous cas une radio du service public,  : le gars interviewait la super ennoc Mélanie G, anciennement —bah, je ne me rappelle plus de son nom, elle était « râpeuse » à un moment, pardon : rappeuse, et maintenant elle est cachée sous un suaire, (dieu m’a donné la foi, raconte t-elle,  avec juste sa tête de ennoc bien nourrie qui dépasse des voiles (eh ! dis-donc, qu’est ce que tu te permets, toi, qu’on voie ta tête, c’est pas bien , ça, fais la nous  complète, svp, comme dans les parties sanglantes de la Syrie, c’est dieu qui le veut) … cette  tarte a parait il présenté un documentaire sur sa conversion à la religion nouvelle au Festival de Cannes (décidément le Festival de Cannes ne fait que tendre vers sa disparition complète)  🙂 , incroyable, non, cette appétence d’un grand nombre d’imbéciles acculturés (y compris pas mal de « journalistes »)  pour cette religion , cette idéologie d’une bêtise confondante, incroyable ! si on continue comme ça, sur terre, m’est avis qu’on n’en plus pour longtemps …  docu que je ne verrai jamais, ce qui ne m’empêche pas de le commenter, c’est exactement comme si je l’avais vu…  🙂 sa vie de vedette (elle se prenait pour une vedette ! —elle rappait comme un pied, c’était pas spécialement beau, ni intéressant, pas étonnant  qu’elle ait trouvé sa vie « vide » , elle se faisait ch elle-même, voilà— sa vie de « vedette  »  lui pesait, était vide, tu m’en diras tant,  et voilà, heureusement elle a trouvé dieu sa mère dans les plis d’un ample vêtement noir qui la recouvre (pas encore assez, j’ai dit, on veut l’ensevelissement total, et surtout qu’elle ne se manifeste plus) , exactement comme chez les troupes des cinglés viandards  dont il reste des poches en Syrie, Irak, Afrique, etc et dont l’un des plaisirs dans la vie est de mettre les nanas en position courbée, bien ensevelies, surtout l’arrière train … le pire, c’est que (probablement pas tout à fait persuadée), elle vient nous porter la révélation, et excuse moi, mais on s’en fout, dégage … vis ta vie de mère de famille bigote et lâche-nous … tire-toi ailleurs, aussi, si tu peux … (c’est fou, ce que ces sennoc peuvent me porter sur les nerfs)…  bref, cette tarte est invitée par M. Traquenard, et tout l’article de Causeur explique comment l’interview s’est passé, et il est manifeste que le gars de France Inter ne s’est pas foulé pour poser les bonnes questions, et au lieu de ça, de lui remettre la pendule à l’heure,  s’est mis à lui dérouler un tapis complaisant sous les fesses, à ce que j’ai lu, et l’article de Causeur, auquel je souscris à 2.000 %  se demande qu’est ce que c’est que ces journalistes qui ne font pas leur métier… qui le font aussi mal… et c’est vrai qu’on voit ça de plus en plus souvent, jamais de questions qui fâchent, jamais d’impertinence, (sauf contre Zemmour ou « Marin’ le peine » et l' »extrême drouateuh », c’est débile  ) rien que du ripolinage, et toujours le brossage d’aisselles et le peignage de poils de culs … je n’écoute jamais France Inter et je ne connais pas ce journaliste, mais c’est vrai aussi que j’en ai marre de ces parti-pris « de gauche » , sur des radios subventionnées par notre argent (j’écoute France Infos et parfois c’est flagrant, mais sans doute moins qu’à France Inter) …surtout quand il font comme ça la part belle à des conneries de chez Maison-Connerie, qu’on devrait vraiment bannir à tout jamais… ne jamais donner le micro à ça…It Stinks ! réveillez-vous ! 

Et il faudrait aussi que toutes les radios et tous les journaux reçoivent la même subvention, à partir du moment où ils ont un tirage minimum. Comme ça, on aurait les émissions qu’on aime sans cette publicité énorme (je pense aux « Grosses têtes », que j’aime bien, sur RTL, mais franchement, je n’en peux plus de la pub…

Bon, j’arrête, et je reparlerai de Kafka sur un prochain article , (grand plaisir de le lire , j’ai l’impression de m’épanouir en faisant un transfert, hihi 🙂 )  ,néanmoins voici un poème pourM. Poutine, trouvé sur internet, et toujours du même poète russe, Ossip Mandelstam …M. Poutine, il faut maintenant négocier, M. Zelenski, il faut maintenant négocier, suggérez  au chancelier allemand et à Maqueron de demander une mission spéciale à Mme Merkel, elle sauvera la situation, j’en suis sure, au moins, contactez là… ça vaut le coup !  🙂 

Poème pour M. Poutine :

D’un corps on m’a fait don. Que faire de ce bien, 

Que faire de ce corps si unique et si mien ? 

 

Paisible joie de vivre et respirer

Qui, dites-moi, dois-je en remercier ? 

 

Je suis le jardinier, je suis la fleur —

Dans ma prison je ne me sens pas seul .

 

Sur le vitrage de l’éternité,

Mon souffle, ma chaleur sont déposés.

 

Et un motif va se graver dessus

Que depuis peu l’on ne reconnait plus. 

 

Que de l’instant s’efface la buée,

Rien n’otera le dessin bien-aimé.

 

Et un poème pour moi :

Seuls à présent les baisers nous demeurent ,

velus, tels des abeilles minuscules

Mourant hors de leur ruche, et qui murmurent

 

Dans les fourrés de la nuit transparente.

Le bois dormant du taygète est leur terre,

leur pain le temps, la luzerne et la menthe.

 

Or, pour ta joie prends mon présent sauvage,

Le collier humble et sec d’abeilles mortes

Qui ont leur miel en soleil transformé. 

(1920) 

(Traductions de Michel Aucouturier).

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Post Navigation