De Paris en piscine Le blog de Papillonista

Air de Paris (suite mercredi et mercredi soir )

Sur la place Maubert, des palissades déterminant un énorme chantier qui va s’ouvrir. De quoi embêter les riverains pendant plusieurs semaines, et de dépenser l’argent de la ville, qui est le notre, BORDEL . Il s’agit d’une énième modification de la voirie pour moins de voitures, et plus de circulation de « mobilités douces » ces saloperies qui ne font qu’emm… les piétons. Hier, en traversant, pas loin de chez moi, au feu rouge (terminées, les incursions de chaussées aux feux verts, que je confesse avoir beaucoup pratiquées… regrets… on ne peut même pas traverser aux feux rouges…) , avec moult précautions, et  bien sur il y a un con.ard à vélo qui surgit de là où il ne devrait pas être, brûle le feu et coupe la route en faisant un ricochet , à une moto qui a failli l’embrocher, et une nana à pied, qui était en train de traverser  en même temps que moi, s’est mise à l’agonir d’insultes, et je me suis reconnue, je l’ai chaudement félicitée (la nana, bon dieu, elle était bien grossière, ça faisait plaisir, mon Cheval était aux anges !  )… 2 minutes après, je vois un cycliste arrêté au feu rouge, arrêté ! qui laissait les gens passer ! et je lui ai dit que c’était bien, alors il a désigné le chantier de la con..sse(ça soulage, ça soulage…) de maire de Paris, le nouveau chantier place Maubert, et il m’a dit « nous aussi on est embêté par ça, c’est tout le temps mal foutu, c’est con »etc… il voulait m’expliquer à quel point il se faisait suer avec son vélo à cause des lubies de la Con.e et de ses copains écolos, mais le feu est passé au vert et je l’ai salué avant qu’il ne s’envole, non sans regarder si un autre vélo ou trottinette ne lui coupait pas la route, parce que eux aussi, les vélos qui ne font pas n’importe quoi, n’en peuvent plus …donc, même pour les cyclistes cette con..sse est out !  j’ai pris une photo du chantier, je vais la coller sur ce blog, mais il s’avère que tous autant que nous soyons , parisiens exaspérés, nous ne pouvons rien faire…les gens commencent maintenant à s’énerver tout haut contre cette folie , je les entend, mais que pouvons nous faire ? ça ne fait que croître et empirer …j’ai regardé un petit bout en différé d’un meeting que cette **** de Annie Dingo a fait dans le sud, à Toulouse , juste pour voir qui assistait à ça, et comment elle s’exprimait malgré les 2% d’intentions de vote (ben, ça n’a pas changé d’un iota, c’est toujours la bonne vieille langue de bois socialiste contre l’extrême drouate !  désespérante, et là, elle avait des accents lyriques, tout en déroulant le programme qui n’en est absolument pas un, il s’agit tout le temps  » de nos compatriotes « qui souffrent » et bla et bla… elle ne parle que pour ceux « qui souffrent « , mais, eh! Pauvre Chose  ! tout le monde souffre ! elle veut sans doute dire, par « souffrir »ceux qui ont moins d’argent , et combien elle se fait, elle, par mois, allons, disons, elle et son Jules ? dis le nous, une fois … c’est indécent, cette façon de racoler « ceux qui souffrent » (en ratissant bien large, et en surfant sur le fait que tout le monde, sans réfléchir, pense qu’il est plus mal loti qu’un autre, et donc qu’en votant pour cette misérable tarte, il aura plus de fric, alors que c’est le contraire qui va se produire… ) de racoler « ceux qui souffrent , pardon « CEUX ET CELLES qui souffrent parce qu’ils ont moins de fric, alors qu’on en a autant soi même …elle est retraitée, en plus de ses émoluments de maire, rappelez vous… ce sont plusieurs milliers d’euros chaque mois qu’ils se font, les deux, même si sans doute ils paient beaucoup d’impôts… ) c’est ça le discours socialiste actuel, c’est nul, c’est nase, c’est con, ça pue !  Sortez moi ça tout de suite !  et les gens qui buvaient du petit lait, avec un air de contentement sur la figure, qui s’étalait bien, des oreilles au nez et au menton, c’étaient tous les caciques du parti, gros et gras, contents d’eux, bien taillés, prospères, je dirais, assis sur leurs certitudes qu’ils sont définitivement  dans LE camp du bien …et donc peuvent amasser autant qu’ils veulent, et c’est normal d’être aussi bien rétribué… (conseils régionaux, maires de grandes villes, toutes les sinécures occupées actuellement dans la république par ces gens, y compris après leurs retraites … exactement comme cette Maire de Paris) et cette gargouille, en plus,  qui prétend interdire à « l’extrême drouate » de se présenter , en disant que s’il n’y avait pas les parrainages, ce n’était pas grave…elle est restée vissée sur une image datant de chez Staline…  bonjour le merdier si elle était élue quelque part …mon Cheval me rappelle qu’elle EST élue quelque part, pour notre plus grand malheur … OS COURT ! 

Il faut que j’arrête de m’exciter contre cette radasse démagogue, elle me sort par le nez…quelle tuile de vivre dans une ville transformée par elle …mais vous avez vu, la puissance des femmes ? ce qu’elle a pu faire, en si peu d’années, finalement ?  le merdier qu’elle a réussi à installer ! elle a de grosses capacités ! imaginez, si elle avait eu en plus de l’imagination, une vraie évaluation de la situation, et une volonté de bien faire avec humilité ! et si elle avait mis son dogmatisme, ses idées socialistes toutes faites, son avidité (de fric et de notoriété) de coté,  on aurait vraiment une ville agréable à vivre , même au quotidien, pour tout le monde … juste gérer le truc au mieux des intérêts de tous ; mais non, on a eu l’incendie du coeur de Paris, la Cathédrale (et je maintiens qu’elle est responsable)  (et actuellement, son dernier truc à cette tarte de m, endettée jusqu’au cou (Mme Après moi le déluge) , c’est non seulement de ne pas verser la subvention promise par la Ville à la reconstruction de Notre Dame, mais encore de faire payer le chantier , enfin l’empiètement sur la voie publique, en faisant dégorger des taxes sur les dons des mécènes et des gens qui ont envoyé un peu d’argent… ) je suis sure que cette con.e aimerait voir disparaitre la cathédrale, du moins elle s’en fout , du sort de la cathédrale … sans cathédrale, pour elle, c’est aussi bien… je crois aussi qu’elle a un projet (qui a dû capoter, ou qui est sur le point de capoter) pour réaménager les abords, et l’île de la Cité, une vraie connerie, j’ai vu les suggestions… Sortez là ! délivrez nous ! elle et son équipe merdique ! j’ai relu mon article ce mercredi et amendé un peu toutes les insultes… je ne veux pas ressembler à ce qu’il y a sur internet, les « réseaux sociaux », etc… je devrais tout simplement l’ignorer, cette maire de Paris , mais c’est difficile, on est confrontés tous les jours à ce merdier… du temps de Chi Chi (comme l’appelaient les gens), ou de Tibéri, même si on n’était pas d’accord, on n’était pas confrontés de plain pied et à chaque minute, à un tel merdier… là, ce n’est vraiment pas possible! au point que TOUT LE MONDE, sauf les très abrutis, les bobos décérébrés, les glandeurs professionnels, s’en rend compte. tous les gens qui bossent s’en rendent compte. 

Ouf ! ça soulage ! je ne devrais pas l’insulter comme ça, non, je ne devrais pas, juste parce que les insultes fleurissent sur les réseaux sociaux et que ça prend des proportions inquiétantes ! 🙂 je devrais être toujours exquisement polie ! 🙂 mais je le fais quand même , bon, c’est peut être la dernière fois ! 🙂  …si j’arrive à oublier à quel point circuler dans cette ville devient un calvaire pour le piéton que je suis … je n’ai pas envie de me faire percuter, voilà mon problème, et c’est ce qui arrive très souvent en ce moment … vrai, dès qu’il fait beau c’est encore plus hallucinant ! on aimerait avoir les chiffres ! (ça c’est le paragraphe que j’avais écrit avant le paragraphe au dessus, c’est un peu la même chose, mais je le laisse—j’ai discuté aujourd’hui mercredi avec un monsieur qui habite dans le 20ème..;je ne sais plus qui s’est fait percuter devant chez lui par une trottinette…il est né dans le 20ème (il est d’origine Viet nam) , il a environ 35 ans, et va quitter Paris, il ne supporte plus… 

Oui, je raconte tout le temps les mêmes trucs sur ce blog !  🙂 plus mes séances de natation, qui se ressemblent d’ailleurs , je nage, et voilà, qui cela peut il intéresser …  🙂 les statistiques de mon blog sont étranges, parfois beaucoup de pages sont lues, quotidiennement, parfois moins, je me demande quoi ça dépend… en tous cas, on est loin des « millions de followers » des blogs consacrés à la mode ou au maquillage , ou autres, tenus par des petits nanas et des petits gars qui arrivent à se faire des fortunes en peu de temps, avec la publicité accolée … là encore, je rate tout ! 🙂 moi je rêve de blogs entièrement gratuits et sans pub, comme le mien… financés entièrement par soi même … 🙂  mon blog est une création…j’avais rêvé, à un moment, de faire un truc interactif, avec d’autres personnes s’exprimant aussi (ce que d’ailleurs les lecteurs peuvent faire en mettant des commentaires) , mais il n’y a pas grand monde qui le fait, bah ! pas grave ! 🙂 peut être que j’installerai un truc comme ça, un jour, plus explicite, je veux dire, mais tout est très long avec moi, ce sera peut être dans 10 ans … ce blog est en fait un journal, voilà…

A la piscine, hier, je vois ce monsieur qui est un habitué, et fait soit du pap, soit du crawl, on discute rapidement parfois : il est professeur de français dans un lycée… il y a quelques jours je lui avais demandé son avis sur un auteur qui avait beaucoup publié dans la première moitié du 20ème siècle, ce qu’il en pensait, mais ce n’était pas « sa came  » me dit-il, il avait juste lu un ou deux trucs quand il faisait ses études …ensuite on était repartis chacun à nager, et hier, comme il attendait au T (que le couloir se libère pour du pap), je lui demande quels  étaient ses auteurs préférés, et il me répond Proust, et Italo Calvino … on discute une minute, et il me dit qu’il y a des enregistrements de la « Recherche » sur internet, par les gens de la Comédie Française..;on peut enregistrer ça, d’après lui, et écouter en flânant, et si on perd le fil, pas grave, me dit il, on peut reprendre un peu plus loin, car la « Recherche » c’est comme des morceaux de rêve mis bout à bout … 🙂 ni une ni deux, le soir même, je me branche là dessus, et effectivement, je vois que les comédiens du français , pendant les confinements, ont enregistré, chacun une heure environ, toute la « recherche » , et les « épisodes se suivent » , et c’est vraiment merveilleux… je vais essayer de mettre ça sur un iPod dont je ne me suis pas servi depuis des années, et écouter ça en alternance avec la radio quand je marche dans les rues …ça et de la zique aussi… mais en attendant,(en attendant d’arriver à mettre ça sur mon iPod ), je vais en écouter des bouts tous les soirs, j’ai donc commencé hier, avec le début de  « À la Recherche du Temps Perdu »  (tout se suit, il faut commencer avec l’épisode 1 … « Longtemps je me suis couché.. » etc … mais vous pouvez surement aussi commencer par autre chose … ) et voilà, au bout de quelques minutes, la zique line du texte m’a attrapée, et j’étais plongée dedans, et j’ai l’intention de continuer, une demi heure tous les soirs, ça doit le faire… 🙂 au début il ne parle que de sa chambres, de ses chambres différentes à Paris, et en normandie, chez ses grands parents , etc…, de ses insomnies et comment il s ‘endort  ou se réveille en se croyant ailleurs, et dormir en Normandie par une nuit d’été, avec la fenêtre ouverte, et ça m’a fait penser, entre autres, que maintenant, si vous laissez une fenêtre ouverte quelque part, malheureusement, ce ne sont plus tellement les bruits de la nuit que vous entendez, (le vent dans les arbres, une tempête de vent, la pluie qui tapote le toit, une mare avec quelques grenouilles, une brise d’été , un cheval qui hennit au loin, un chien qui aboie brièvement parce qu’il entend un chat ou un rat passer, des vaches, quelques conversations paisibles d’humains, une voiture sans moteur au loin, ou des grillons, des petites bêtes qui sortent la nuit, une chouette, etc…  mais toujours, en tous cas souvent, de nos jours, ce sont des bruits de moteurs fixes …il y a toujours ça, si on est près des autres habitations… ou des bagnoles, des quantités de bagnoles… les bagnoles électriques, ça va…mais elles ne le sont pas toutes, des motos,   des avions —quand ils sont hauts ça va— des trains—quand ils sont assez loin ça va aussi, c’est même plaisant, je ne sais pas s’il y en avait autant à l’époque de Proust, surement,, bref ce qu’on entend maintenant  où qu’on soit, ce sont hélas des moteurs,   la laideur totale de notre époque bruyante c’est ça à mon avis, l’enfer sur terre si on a ça à proximité, et l’écologie serait aussi de ramener le silence des bruits de la nature, j’y tiens… pour ça, écouter ce que Marcel Proust écrit, ramène un temps où la campagne était vraiment la campagne, ça m’a fait du bien … 🙂 et les odeurs aussi … il parlait du vétiver , et je vais écouter la suite ce soir … 🙂 

Oui, c’est un excellent moyen de prendre connaissance de la « Recherche du Temps Perdu » que de l’écouter dite par les comédiens de la Comédie Française, un vrai bon truc, suscité par cette horreur qu’a été le confinement … je suis moi même à la recherche de mon  propre temps perdu, qui ne reviendra jamais, hélas … 🙂 je vais donc faire des comparaisons,aussi, avec les rêves de cet auteur, puisque, d ‘après ce professeur de français, la « Recherche » ,comme disent ceux qui connaissent … 🙂  est une suite de rêves … j’aimais bien comme il parlait de « rêves » à ce propos, debout dans les quelques dizaines de cm d’eau du T coté petit bain, il en a même oublié de repartir pour faire sa longueur de papillon, il avait l’air tout prêt à me faire un cours sur la « Recherche » … 🙂  je vais le rebrancher là dessus quand je le reverrai…  🙂 je regrette vraiment de n’avoir pas fait des études de littérature, d’avoir remplacé ça par une étude de la vie sur le tas … 🙂 bof … 🙂 ça ne sert à rien de regretter… 

Du coup, à la suite, sortant de la piscine , j’ai acheté 2 livres, pour quelques euros, bien que je me débarrasse en ce moment des bouquins que je ne lirai pas, ceux qui n’ont qu’un intérêt limité, au moins ces derniers temps auront eu le mérite de me faire avancer coté trucs à lire,  (je me suis dit que j’allais les amener au petit bonhomme qui a fait un petit étal dans le bas de la rue Mouffetard: il a 2 tréteaux et une planche, entre les commerces de fruits et légumes des tunisiens qui se font des couilles en or , et ces commerçants lui foutent la paix, visiblement, je ne pense pas qu’il ait de patente, et il récupère des livres ça et là et les vend 1 ou 2 euros, max, et il faut encourager ça. Donc je lui ai dit que j’allais lui amener des bouquins…il est là tous les jours du marché sauf s’il pleut…si vous avez des livres en surplus, amenez lui …évidemment, chaque fois que j’ai un peu de temps pour amener ça, c’est un jour où il pleut …  🙂 mais ça ne fait rien, j’ai tellement de bouquins, que je vais Y ARRIVER …et donc j’ai acheté , à Strasbourg Saint Denis, où je passais par hasard, juchée sur mon Cheval, un dictionnaire (pour 2 euros) :Gradus, les procédés littéraires —dictionnaire Bernard Dupriez— avec tout ce que j’ai toujours voulu savoir, tous ces mots techniques (de temps en temps on en a un dans la bouche par exemple de Raphael Enthoven, genre, c’est classissime… ) qui ont trait à des moyens de la littérature : par exemple : EPELLATION (je prends au hasard) : Nommer successivement chacune des lettres qui composent un mot . (et ensuite plein d’explications , et des exemples pris dans la littérature en général classique) EXACTEMENT CE QU’IL ME FALLAIT ! de temps en temps je placerai un mot comme ça, de ce dictionnaire , ça va faire classe  ! 🙂

Quand même, il y a un gars, Bernard Dupriez, « docteur es lettres » , 🙂 qui a passé du temps à confectionner un tel dictionnaire ! tout n’est pas perdu  🙂  🙂 je suis passée place de la Contrescarpe, et, comme je le pensais, la petite librairie de poésie, créée par un algérien lettré,  a disparu, remplacée semble t il par une librairie de Mangas …je sais plus ou moins ce que sont les Mangas, qui ont le vent en poupe en ce moment, certains ados n’achètent que ça, (il parait que le fric donné par l’Etat, sous forme de dotations de 500eu à tous les jeunes  pour de la culture —JE NE SUIS PAS D’ACCORD AVEC ÇA, PAS AVEC MES SOUS—servent surtout à acheter des Mangas, ou alors des trucs qui n’ont pas grand chose à voir avec des livres… mais je vais regarder de plus près ce que sont les « Mangas » , finalement, je ne connais pas … peut être que c’est bien… la BD marche encore, mais qui lit quoi … pourtant certaines librairies semblent prospères… (et une bonne chose : Boulinier, Bd Saint Michel : ils avaient 2 magasins, le plus vaste a fermé…(le renouvellement du bail était en dehors de leurs prix, Boulinier ce sont des livres et disques, etc..d’occasion…ça devrait être subventionné par l’Etat, au lieu de refiler du fric pour de la « culture » à des mecs qui s’en foutent )  mais j’ai vu qu’ils en ont ouvert un nouveau assez grand (mais moins grand quand même que le défunt ) juste à coté du petit qui est resté …et n’oublions pas que le 2ème Gibert a fermé, aussi, celui place Saint Michel…)

Pour terminer avec cet article « Culture « , un poème au hasard, d’Ossip Mandestam, mort trop tôt, à 47 ans à peine, malade, (l’évolution de son aspect physique est terrible entre sa jeunesse et cet âge de 47 ans, les privations, la vie difficile ) parce que exilé par Staline en Sibérie, et à Voronej (quel beau nom, Voronej) —il avait écrit des trucs définitifs contre le gros boucher Staline, et celui-ci ne lui a pas pardonné, alors Sibérie …voilà les morts du communisme, saleté…Staline, pourriture absolue… aucun idéal ne peut justifier ça, de même qu’aucun idéal, et même aucune situation  ne peut justifier les bombardements actuels de l’Ukraine par Poutine. 

Contre la guerre … 

 

Un poème de 1916 :

« J’ai perdu un tendre camée

Je ne sais où, au bord de la Néva.

Je regrette la belle romaine « 

M’avez-vous dit, près des larmes .

 

Mais pourquoi, belle georgienne,

Troubler la cendre des tombeaux divins ?

Un dernier duveteux flocon de neige 

Sur l’éventail vos cils a fondu.

 

Et votre douce nuque s’est penchée .

Plus de camée, hélas ! plus de romaine ! 

Je regrette Tinotina la basanée ,

La jeune Rome sur les bords de la Néva.

Ossip Mandelstam, traduit par …on ne sait qui, de Philippe jaccottet, Louis Martinez ou Jean Claude Schneider…La Revue des Belles lettres (très ancien) 

MERCREDI =  rien à signaler, tout est tel que … 🙂 il y a des choses intéressantes qui se passent près de la Samaritaine, mais je ne sais pas quoi … 🙂  une effervescence, des passage … tout cela débouchant sur le célèbre Pont Neuf qui est définitivement un lieu central à Paris, central, mais ouvert sur l’horizon… 

Rien à signaler, sinon que, sortant hier de chez moi, voilà  que je croise, qui allait rentrer chez elle, la dame ex psychiatre dont je parlais il y a quelques articles, et que je n’avais pas vue depuis plusieurs année : on s’arrête, et je constate qu’elle a des yeux très très clairs, verts et  transparents, vraiment très brillants et étonnant (comment les gens aussi âgés font ils pour avoir des yeux comme cela, mystère…c’était aussi le cas du peintre dont je parlais dernièrement… une fois, j’avais vu un monsieur, qui vendait des huitres , et seulement des huîtres, dans mon quartier, devant un restaurant, stand qui lui appartenait, et qui avait aussi des yeux brillants comme cela, des escarboucles, là, sombres et extrêmement brillants, et j’avais compris que c’était parce qu’il mangeait des huitres  tous les jours, d’ailleurs il parait que pour je ne sais plus quel avantage, qui m’intéresse, mais je ne sais plus ce que c’est—multi bénéfices surement—  il faut manger des crustacés et des huitres..malgré les métaux lourds dedans…  ) .Donc je discute avec cette dame, je lui dis « et votre maison dans le sud ? »—elle l’a vendue— elle est toujours ma voisine, dans l’immeuble à coté, et elle me dit quelque chose à propos de sa résistance, et que la Mort l’a oubliée (sans citer la Mort), bordel, elle doit bien avoir 100ans … elle trimballait une sorte de grand sac oblong qui semblait renfermer quelque chose comme une guitare— je lui dis « vous vous mettez à la guitare ? » —elle rigole et me répond que non, elle veut prendre le soleil… 🙂 (elle avait déjà le teint assez tanné ) …et qu’ils ‘agissait d’un transat … 🙂 je connais son appartement où je suis allée une ou deux fois par le passé, notamment invitée par son mari, et ensuite par elle, c’est un très grand appartement très sympathique , avec des livres, du bois, des vieux trucs, et nul doute que si elle disparait les gens qui en hériteront vont tout refaire nickel… mais où veut elle prendre le soleil, me dis-je, car elle n’a pas de terrasse, que je sache,  … 🙂 sans doute à sa fenêtre, me suggère mon Cheval,  et je ne dis rien… 🙂 bref, elle avait l’air d’aller très bien, malgré qu’elle soit petite et un peu ratatinée quand même, mais elle se tient très droite, et on a évoqué 2 ou 3 trucs où on avait lutté ensemble contre des bruits parasites, fut un temps… elle ‘m’a dit qu’elle entendait beaucoup de machines, depuis chez elle, qu’il y avait des lave-linge partout, elle n’entend que ça pratiquement… 🙂 ça m’a fait plaisir de la revoir (l’ombre de son chien d’autrefois, cet animal jaune qui hurlait quand il me voyait,  flottait autour d’elle , j’ai failli lui demander des nouvelles de cette bête , comme s’il était encore vivant, mais il y a belle lurette que ce chien, toujours flanqué de son mari alcoolo (alcoolo, mais il se tenait très bien, il tanguait à peine, et jamais un mot de trop, il allait boire rue de Bièvre au temps où toute la rue de Bièvre n’était qu’un bouge à plusieurs entrées ), que ce chien a disparu … lol… j’adore cette dame, je pense de temps à autres à elle, et d ‘ailleurs je me demandais dernièrement si je ne devais pas l’appeler pour un conseil à propos de la guerre avec mon voisin, et je suis extrêmement heureuse qu’elle se porte bien… 

Trop de monde à la piscine ! la foule, impossible de nager. une fois n’est pas coutume, je fais des palmes. impossible de faire autre chose. Il y a la bonne nageuse, qui essaie desespérement de se frayer un passage, elle nage avec beaucoup d’ardeur, et je sens qu’on a un feeling ensemble 🙂 j’ai regardé le chronomètre , pendant qu’elle nageait dans ce panier de crabes, elle fait 1’30 aux 100m, c’est à dire 45″ » pour une longueur de 50 m, avec virages , et c’est extrêmement bien dans un tel merdier. tout le temps gênée par la foule… ensuite, quand le couloir des leçons s’est libéré, on a pu nager plus aisément, et je lui ai dit « Allons, on y va », ce qui l’a fait rire,… je ne lui avais jamais adressé la parole auparavant. C’est une fille qui doit travailler, avec des horaires de bureau, et qui ne peut pas venir tout le temps à la piscine à des horaires où il y a peu de monde. Elle nage très bien, elle dû faire ça dès l’âge de 5 ans… 

Hier, j’ai revu un maitre nageur que je connaissais de mon ancien club…il est très gentil, mais il est un peu trop gros, trop de ventre, et ça doit le gêner beaucoup je pense … on a discuté un peu ensemble, à dire des banalités qui rassurent , et il me parle de ses enfants … relations de piscine That’s all, Folks ! la guerre en Ukraine prend semble t il un tournant, c’est le moment de commencer à penser que peut être on pourra se réjouir un jour de la FIN DE LA GUERRE !

A part tout ça, je suis contente de moi car j’ai , moi qui ne connait rien à la peinture, fait un tableau entièrement avec des trucs récupérés ! j’ai trouvé un cadre dans la rue, et récupéré (je suis fascinée par ça) des papiers métallisés, de bonbons, de chocolats, certains de plusieurs couleurs, et j’ai fait un tableau !  peut être le mettrai-je ici sur ce blog un jour. je suis passée, près de la Seine, devant une boutique, pour une fois je suivais le quai de l’autre coté, qui affichait plusieurs lithographies en vitrine, de peintres connus, Chagall, Picasso, Miro, tout le monde, et c’étaient de simples dessins, de traits, exécutés très vite, et ce n’étaient encore que des lithographies, avec des n° de tirage, bref ce que les peintres faisaient pour se procurer de l’argent sans fourguer un original… des lithos datant des années 50, 60 ou 70… juste quelques petits traits comme ça, un peu de couleur, et c’est vendu assez cher, même si c’est abordable pour tout le monde… alors je devrais essayer de vendre mon tableau, et qui sait, me lancer dans une nouvelle carrière… non, je plaisante … mais il est très joli, lumineux, bien sur, puisque ce sont des papiers métallisés… 🙂 ça ressemble un peu à une icône russe , éclairée par une lumière secondaire. C’est fou, le nombre de papiers de bonbons métallisés (de simples bonbons, pas les barres chocolatées) qu’on trouve par terre. Je n’hésite pas à les ramasser… j’ai trouvé l’autre jour carrément une papillote, l’emballage est encore plus sophistiqué, de plusieurs couleurs métallisées. Oui, c’est vraiment joli, ça brille !  🙂  c’est aussi gai que la piscine (je pensais à ça, ce soir, en regardant le spectacle depuis la douche : la piscine, et celle là spécialement, Berlioux, est le lieu même qui ne dégage aucune tristesse, c’est très étonnant…on peut trouver de la tristesse un peu n’importe, où, même dans un café —en regardant certaines personnes,— mais dans cette piscine, tout est ,ce n’est même pas joyeux, mais il n’y a rien de triste… 🙂 ce n’est même pas que c’est réconfortant, c’est qu’on a l’impression que rien ne peut nous arriver de mal, tout est bien… 🙂 je pense que ça a quelque chose à voir avec le mouvement, voilà… ça bouge en permanence… tout le monde bouge, à son rythme, personne n’est là, effondré, par exemple, comme ailleurs..;(il suffit de monter dans le jardin des  Halles pour voir des dizaines de gens échoués… je voyais ça aussi today… il y avait 3 africains assis les uns à coté des autres, qui ne faisaient rien, et qui semblaient dépassés par le décor … 🙂 mais pas que… enfin, je ne vous fais pas un dessin, il y a partout des gens dynamiques, et de toutes les couleurs, mais il y a aussi pas mal de gens échoués, et même si on semble ne pas faire attention, cela nous affecte … profondément… 

Je me suis inscrite sur le site de  « Christies » à propos des tableaux dont je parlais, et j’ai reçu des alertes ce soir, puisque la vente avait lieu aujourd’hui, et il semble (mais je n’ai pas tout compris, et il est possible que je me trompe), que ces tableaux aient atteint quelque chose comme environ 10 fois le prix minimum de la mise aux enchères, je ne sais pas si c’est bon ou pas, (et si je ne me fais pas des idées) mais je vais creuser ça, et demander à la femme du peintre…  🙂  … ce n’étaient pas ses tableaux, mais des tableaux qui avaient été vendus il y a très longtemps par le peintre aux Salomon, des collectionneurs qui étaient aussi ses amis, si j’ai bien compris. peut être que je mettrais des photos des tableaux aussi sur ce site, mais les photos ne rendent pas tellement justice à ces oeuvres, qui sont des objets ciselés magnifiques, en plus d’être des peintures. 

Pour finir, je raconte une histoire que m’avait racontée une dame , très âgée maintenant : un jour elle avait été invitée à un diner chicos, chez un collectionneur, avec d’autres personnes triées sur le volet, alors qu’elle était très jeune et jolie, appétissante  : le collectionneur avait un ascenseur privé qui menait à ses appartements, une sorte de bonbonnière hideuse, mais luxueuse, avec de grands miroirs en pied , (c’est à dire qu’on se cognait partout à son reflet, on ne pouvait pas s’éviter, c’était tuant, m’a t elle dit ) et du velours frappé partout. sur le reste des murs ! le peintre Miro était là, qui était d’un âge avancé,  accompagné de sa femme , tout aussi âgée, qui semblait le surveiller de très près, et faisait constamment la gueule du soupçon , et lui était plutôt rigolard, mais en cachette, il avançait ses mains pour essayer de caresser la dame (celle qui m’a  raconté tout ça… 🙂  ) qui n’en revenait pas …  🙂 il lui faisait du pied (comme chez Feydeau) sous la table, et lui pinçait les seins quand sa moitié tournait la tête … 🙂 

Comment croire à des trucs comme ça ? …. on parle d’un autre temps, bien sur … 🙂 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Post Navigation