De Paris en piscine Le blog de Papillonista

Aujourd’hui à Paris (hier et aujourd’hui)

Première vignette : comme une image métaphorique de la jeunesse (il s’agit des nouveaux robinets qu’on met dans les sanitaires des piscines , et que je trouve très évocateurs  🙂  est-ce un mec qui a « désigné » ça ? ( c’est l’inclinaison de l’objet, surtout, qui me rappelle des choses) 

La 2ème vignette : c’est un square typique petite France du 19ème siècle, avec le buste d’un monsieur célèbre au milieu des massifs de fleurs… 

————————————————————————————

Je groupe mes interventions dans cette ville, parce que c’est difficile de circuler. j’avais reçu today un questionnaire de la part de la ville me demandant très poliment mes remarques sur mon ressenti de ma capacité à circuler. Vous pensez bien que je me suis lachée, sans faire mystère de ce qui se passe pour moi chaque jour.Non, je n’utilise pas de vélo. pourquoi ? parce qu’il faut être cinglé pour faire du vélo dans cette ville, trop dangereux..;en plus du fait qu’on est constamment emm en tant que piéton, sur nos trottoirs… le truc était en écriture inclusive, pour changer… Ça devrait être interdit…de même qu’était écrit en inclusive (avec les « iels » etc…dont je causais hier) le poulet diffusé aujourd’hui concocté par un groupe de médecins généralistes criant au racisme à propos de dispositions prises par le gouvernement pour s’attaquer aux certificats de complaisance de certains médecins sollicités pour donner satisfactions aux petites tartes et à leurs familles dont la « pudeur » ne peut supporter de faire les activités piscine à l’école.  (j’ai eu peur 2 secondes en voyant une photo de piscine et « certificat de complaisance » , mais ouf ! il ne s’agissait pas de ça… 🙂  )

Donc, pour grouper, ayant à faire quelque chose du coté des Halles/Beaubourg, je chemine tranquillement vers la piscine Saint Merri qui normalement a rouvert hier : Ben fermée ! pour un blême technique…affiché sur la porte … à peine rouverte, fermée…   🙁  c’est gai, tout ça… (je signale qu’une fois de plus la poste de mon quartier a son guichet « opérations bancaires » qui recouvre toutes les opérations pour payer des trucs, H.S. …problème informatique… 5 jours sur 6, ce guichet est H.S….  je continue, je dois acheter un timbre fiscal de 25 eu, vous savez, c’est pour refaire ma carte d’identité, on m’a honteusement volé mes papiers il y a une quinzaine de jours dans le métro… 🙂 j’aperçois la carotte rouge d’un bureau de tabac, un peu plus haut : tenu par des asiatiques, comme beaucoup de bureaux de tabac maintenant, j’ai remarqué (et je suis toujours ravie de ça, efficacité , rapidité et compétence, politesse , voilà  ce que ça signifie pour moi) : le timbre fiscal n’est plus ce qu’il était, il n’a plus une tête de timbre, comme autrefois, non c’est un ticket de reçu, et tu donnes le ticket à la Mairie qui te refait ta carte. Manque de pot, terminal informatique en panne. Je sors de là, alors que mon Cheval commence à pester contre tout ce qui ne marche pas. Je prends l’esplanade Beaubourg par le nord, allant dans le forum, et voilà une autre officine bureau de tabac , avec une queue de quelques personnes dehors (y a la queue partout à Paris maintenant). Juste devant moi, qui voilà, avec un masque, mais je la reconnais de suite, du moins je le pense : la chanteuse Clara Luciani, impeccable . On pense, quand on la voit sur un écran, que c’est une grande bringue avec ses longues jambes, mais au corps pas tellement harmonieux, un peu dissymétrique, mais j’ai eu l’occasion de bien la regarder, de dos, d’abord, et ensuite rapidement quand elle est repartie, en fait elle a un corps très harmonieux. Elle est grande, et bien faite. (l’oeil de l’artiste en moi)  🙂 Elle était impeccable, avec sa nouvelle couleur de cheveux miel et sombre par meilleur coiffeur de luxe (et la même coupe de cheveux très lisses , tombant sur les épaules, et grande frange ), un pantalon en une sorte de jean tirant vers le vert, très bien coupé, les jambes comme 2 colonnes parfaites, et un blouson court par dessus, serré juste à la taille , chiné dans les roux sombre et miel, rappelant ses cheveux, habillée canon… 🙂  . Ça se passait rue Rambuteau. Elle était seule;  où donc était le bel Alex, de Franz Ferdinand, avec lequel elle sortait, d’après les gazettes, quelques mois auparavant ? 🙂 (leur clip  » Summer wine » est très …très tout…euh… me plait beaucoup… d’ailleurs je vois que d’autres duos encore se mettent à interpréter cette chanson, les premiers ont été Nancy Sinatra et Lee Hazlewood… j’avais parlé du clip à un copain musicien, il n’aimait pas plus que ça Clara Luciani dans « La Grenade », par contre il était à fond pour Nancy Sinatra, elle lui avait tapé dans l’oeil…  🙂 après quoi, il m’avait montré Nancy Sinatra maintenant, sur son iphone , et on avait fait « oh » sur le temps qui passe … 🙂 Clara Luciani a un nom prédestiné à évoquer la lumière , prénom et nom  🙂 Lucifer aussi avait un nom tiré de la lumière, et les cheveux de Luciani hier évoquaient tout à fait les flammes …  🙂 

 … La dame (asiatique ) du  bureau de tabac m’a délivré mon timbre fiscal et m’a expliqué pourquoi je devais payer 25 euros (c’est rigolo, le correcteur d’orthographe a transformé ça en « 25 fusils » 🙂 j’ai failli ne pas rectifier  :  figure-toi que l’Etat a décidé que tous les 10 ans tu avais droit à une carte identité gratuite ! mais si tu la perds, ou si on te la vole, comme tu as déjà épuisé tes droits  à la carte gratuite, tu dois payer 25 euros… voilà..  non seulement tu es victime des pickpockets, mais tu dois aussi payer le renouvellement… (on est habitués aux trucs gratuits, ici, hihi )     à propos :  je viens de voir que des Roms ont été condamnés à des peines de prison pour traite d’êtres humains, et interdiction définitive du territoire français, pour avoir vendu certaines de leurs filles à des maris qui les utilisaient pour voler (les prix étaient différents suivant que la nana était bonne voleuse ou non… « Ah, les hommes ! « soupire mon imbécile de cheval, « Ils n’existeraient pas , il faudrait les inventer  » 🙂  ) , et exploitation des enfants … il parait aussi qu’on leur a saisi 2 immeubles en France, et un je ne sais plus où … 🙂 bien fait pour ces sales types et leurs trafics. 

Du coup, impossible de nager, today, pas eu le temps, je me rattraperai demain.  🙂  en revanche, j’ai beaucoup marché. j’ai appris que l’histoire des 10.000 pas /jour était une trufferie… j’avais bien essayé une fois…au début, ils te disaient de marcher une demi heure/jour en marche rapide. Ensuite, brusquement, c’est passé à 10.000 pas… j’avais essayé de compter mes pas, mais c’était assez ch… et , étant arrivée à 1000 pas, je m’étais rendu compte que 10.000, c’était quand même énorme, plus d’une heure en tous cas… non  que je ne sois pas capables de les faire, ou que je n’en aie pas envie, mais comme je ne fais pas des mots croisés le reste du temps, mais que je gagne ma vie, c’est difficile de tout mettre dans la journée… ce ne serait que moi, je marcherais de bibliothèque en piscine , et de piscine en bibliothèque toute la journée … en admirant le vieux Paris, ou bien la jeune banlieue… 🙂 mais faut que j’gagne ma vie … 🙂

J’ai terminé cette escapade en écoutant la Mère Trier(w)(v)eiler , cette suppôte du socialisme des empotés, plaider la cause des pauvres étudiants , et qu’est ce qu’on attend pour leur donner un RSA jeune… il me semble que les étudiants, (et les autres) seraient très heureux, plutôt, d’avoir un petit travail … Nurse Trieveiller coupe la parole au journaliste , (quelle idée, responsabiliser les gens ! vous n’y pensez pas ! le contexte, pour les co..ards de socialistes est toujours tellement anxiogène que les gens immanquablement succombent et que le Socialiste est LÀ , pour les relever )  et affirme péremptoirement qu’il n’y a pas de travail !  y en a pas ! elle en a pourtant trouvé, elle, quand on l’a lourdée ..;(en fait elle passe son temps à se faire lourder, cette pauvre) comme tous les socialistes en peau de lapin, elle ne jure que par les aides et subventions et RSA , et aumônes sociales… le paradis socialiste : tout le monde pauvre mais à la même enseigne, bien rangés, bien alignés et fermant bien leur gueule sinon on est extrême droite, et au dessus, la minorité dirigeante ,  planquées dans les bons appartements, les bons trucs, le niveau de vie plus élevé, c’est normal, ils ont les bonnes idées socialistes, les apparatchiks, quoi …  Nurse trier veiller, comme ses pareils,  se fout complètement que ceux qui ont le malheur, le bonheur plutôt, (parce que pas de dépression dans ce cas) de bosser, même quand ils bossent beaucoup pour pas très cher, doivent , pour abonder à toutes ces aides sociales, payer de lourds  impôts . Elle les mettrait volontiers plus lourds… avec maman Trierveiller, tu es riche à partir de 1800 eu par mois… C’est notamment le cas des indépendants.  Ça elle s’en fout :(et je voudrais savoir ce qu’elle pense des abattements , qui n’ont toujours pas été évoqués d’ailleurs, abattements fiscaux de cette caste de journalistes… Qu’est ce qu’elle en pense, mamie Trierveiller ? chûûûttt…voilà ce qu’elle en pense (surement)

 et moi je n’en peux plus. Peut on dire à tous ces cons que dans ce cas, la solution, pour les étudiants notamment, c’est LE PARTAGE DU TRAVAIL, pour les boulots subis, les boulots mal payés, au SMIC, etc…, ceux où il faut se déplacer sur de grandes distances pour gagner une misère, ces boulots là devraient être partagés. Qu’on utilise l’argent des aides sociales (sauf pour les vrais handicapés) pour abonder au partage des jobs : un mi temps payé un plein temps au SMIC. Voilà la théorie. de plus, la Trierveiller se met le doigt dans l’oeil, en racontant qu’il n’y a pas de travail : la réalité est bien différente : il y a plein de travail que certains ne veulent pas faire ; un peu de travail au noir + les aides sociales, ça vaut un emploi emmerdant au SMIC… voilà le truc… pourquoi certains patrons, comme on a vu récemment, sont- ils prêts à se faire hara kiri, grève de la faim et tout parce qu’on veut renvoyer dans son pays leur employé gambien  ou ivoirien , embauché après sa période migrant mineur non accompagné ? parce qu’il n’y a que ce gars-là qui accepte de bosser comme employé de boulangerie , ou de faire un travail dur dans rechigner …les petits étudiants choyés ne mangent pas de ce pain là…   🙁 

Lorsque j’avais l’âge des étudiants de maintenant, ceux qui se plaignent, (pas tous, heureusement) et qui pleurent misère , je n’avais pas un rond, je ne voulais pas travailler dans ce que je pourrais trouver, je voulais vivre à ma façon: je n’avais bien sur aucune facilité d’aucune sorte, pas de RSA, même après 25 ans, pas d’aide au logement, pas de repas gratuits, rien, et même pas de sécurité sociale… c’est assez récent, la sécu gratuite pour tous… 🙂 même quand je travaillais , plus tard, je ne faisais pas assez d’heures pour avoir la sécu, figurez-vous… 🙂 du coup, je me fous totalement , maintenant des états d’âme des étudiants, ça n’a pas de réalité pour moi, d’autant plus que, habitant dans un quartier étudiant, justement, je n’ai pas l’impression qu’ils soient spécialement malheureux … quand les cafés étaient ouverts, ils s’agglutinaient en grappes denses dans ces mêmes cafés, maintenant ils vont boire des bocks (que je ne peux pas me payer) dès 14h sur les places du quartier, à cause du couvre feu… il y a surement de la misère, mais je ne pense pas qu’elle soit supérieure à ce que ça pouvait être quand moi j’avais leur âge, et quand j’avais leur âge, j’avais aussi certainement un sort plus enviable que les générations précédentes, celles qui avaient connu la guerre, les guerres , la guerre d’Algérie, je ne pense pas que les étudiants de maintenant soient plus mal lotis. Peut être ont ils été élevés dans du coton, avec tout à portée de main… La mère Trieveiller nous fait tout un sketch sur les maladies mentales actuelles des étudiants … 🙂  elle ferait mieux de se pencher sur sa propre typologie mentale qui ne me semble pas adaptée du tout. On l’a lourdée de Paris Match, excellente décision , mais elle a retrouvé du taf à RTL…elle fait des chroniques, toutes plus inintéressantes les une s que les autres , mais c’est vrai aussi qu’il y a une tapée de niaises inintéressantes, à RTL, à commencer par flapie Flament, (je jure que j’ai écrit « Flavie », et que le correcteur d’orthographe a mis « Flapie » , là je laisse, c’est TROP BIEN) , Flapie Flament, l’une des Top Nurses de RTL, avec l’autre, l’ennuyante qui officie après 22heures, avec des conseils psychologiques  pour les pauvres gens qui vont mal… 🙂 🙂 j’écoute ça, je pète un cable !

Pour en revenir aux étudiants,  les pauvres choux se sentent brimés par la fermeture des cafés…  🙂 ils doivent trouver en eux les ressources pour réagir , il me semble, quitte à braver les interdictions, ce que je ferais à leur place…un peu d ‘audace, les jeunes, vous n’êtes pas au goulag, ni dans un camp de la mort.Vous avez un gros avantage sur tout le monde : vous êtes jeunes et en bonne santé en principe.  S’adapter, inventer, voilà la bonne attitude…  

A part cela, je pense juste qu’effectivement tout devrait réouvrir, et notamment le sport… 🙂

Laissez les « jeunes » se contaminer joyeusement, quant aux « vieux », il suffit de leur donner la possibilité de sortir , prendre les transports en commun, faire un peu de sport ou d’activités,  et faire leurs courses de la manière la plus « safe » possible (masques principalement), les vacciner, pourquoi pas , et pour le reste, ils feront comme ils veulent, ils ne sont pas idiots, ils n’iront jamais se mettre dans des cafés bondés…  🙂  ou se rouler les uns les autres des patins plein de virus … hihi … à chaque âge ses plaisirs … laissez les « vieux » aider les « jeunes » de leurs familles, ce qu’ils ne cessent de faire … et roulez, jeunesse… 

AUJOURD’HUI (l’aujourd’hui d’hier est devenu hier)

Toutes les polémiques autour de l’ i…gauchisme (e gauchisme ? je vais appeler ça comme ça dorénavant) : les tenants de ce trucs, qui détestent qu’on utilise ce mot pour les qualifier , voient, parait-il, les damnés de la terre à sauver  les nouveaux prolétaires de la cause desquels  ils vont pouvoir s’emparer enfin pour l’avènement du communisme et du socialisme sur terre dans  les tenants de cette religion/ projet de vie, cette « communauté »   dont la cohésion présente, dont il est difficile de s’arracher , vient de siècles qui ont imposé une sorte d’immobilité à certaines populations.  J’appelle cette religion, que je trouve de plus en plus présente hors de ses territoires d’origine, la religion-qui-monte.

Il ne vient même pas à l’idée des e-gauchistes(c’est comme ça que je les appellerai désormais) que c’est leur culture, c’est à dire basiquement leur pratique de cette religion, qui a fait que ces gens, justement, sont les « damnés de la terre »,  un groupe soumis (analyse globale rapide) à un serrage de crâne dès l’enfance, qui se poursuit au long de la vie par la glorification du coté porteur de c…lles de l’humanité et rabaissement institutionnel des femmes , et que le meilleur service à leur rendre, de manière à ce qu’ils arrivent à s’extraire de ce serrage de crâne, malgré l’appétence de certains à rester dans leur jus quoi qu’il arrive, serait de dénoncer cette religion/projet de vie à la source, encore et inlassablement.  Sans exercer pour cela de répression sur ceux qui veuillent continuer et se retrouver là -dedans… … dire simplement vous faites comme vous voulez, chacun est libre, mais pour nous, jamais ce truc ! jamais un poil de ce truc, jamais une once de ce truc chez nous, en tous cas dans le coté liberticide et inégalitaire entre les sexes , et nous sommes encore ici chez nous, en occident, même s’il y a aussi beaucoup de choses à changer chez nous. Il y a beaucoup de choses à améliore, mais aucune ne peut aller dans le sens que vous présentez.  A noter que si on arrive à être radicaux , chez nous, en France, sur le coté égalitaire Hommes-Femmes(dans les faits, pas dans cette histoire merdique d’écriture inclusive, genre) , on aura tout gagné, la religion/projet de vie deviendra une religion normale qui n’emmerdera plus personne et se rangera  peu à peu à la place où elle doit être, dans l’intime… tout comme la religion catholique. Ou les autres religions que les gens pratiquent tranquillement, sans essayant de prendre des parts de marché par la force, ce qui aboutit toujours à la guerre et au sang. Marre de la guerre et du sang.Remontons au racines. Ça n’empêchera pas les adorateurs du sang versé au nom des religions ou des idées de trouver autre chose, mais cette perspective ne doit pas nous empêcher de combattre ce qu’on a devant nous quand on l’a devant nous.   🙂  

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Post Navigation