De Paris en piscine Le blog de Papillonista

vendredi samedi

Soleil indirect de la rue de Bagnolet

Ballade vendredi vers une piscine dont c’était seul jour de fermeture : déception ! et ensuite une autre, pas ouverte non plus ! le problème étant que 1°) le site de la ville indique que toutes les piscines sont fermées, alors qu’elles sont ouvertes, mais pas toutes, et qu’en plus les horaires normaux affichés ne sont pas ceux pratiqués, et que quand on téléphone, souvent il n’y a pas de réponse. Donc , pour tout dire, je suis allée à pied à la piscine Yvonne Godard, près de la porte de Bagnolet, et elle est ouverte tous les jours de semaine jusqu’à 22h30, sauf le vendredi ! 🙂 mais la ballade était sympa. je suis passée par la rue de Bagnolet, un mélange de petites maisons des faubourgs qui rappelaient la fin du 19ème siècle, le début du 20ème , et des immeubles très hauts plantés avec des orientations différentes sur la colline. Il y avait une église biscornue, sur la pente, avec une maison charmante adossée, une grille, un petit jardin, comme ça en plein Paris. Le ciel était un ciel de novembre qui se prend pour un ciel de printemps, derniers ciels avant l’apocalypse,  🙂 c’est à dire qu’il y avait une clarté mais que le bleu était un bleu froid d’automne. 

La Porte de Bagnolet est carrément accidentogène, encore plus qu’ailleurs , je la mets à égalité avec la porte de Clignancourt. Une nana sur une trottinette a coupé le boulevard, et a frôlé le tramway qui arrivait (coups de trompe indigné du tramway qui a freiné) pour aller se perdre sur le trottoir de la rue de Bagnolet. cette pauvre cinglée a failli s faire couper en deux. Il faut d’urgence éliminer les trottinettes de la ville. Les derniers trucs vus, c’est 2 sur les vélibs, et 3 sur les trottinettes … ce sont toujours des « jeunes » , qui n’ont aucun souci de rien; qu’ils se fracassent, me dit mon Cheval… 🙂 

Du coup, pas pu nager hier, parce que l’autre piscine dont j’avais gardé en mémoire qu’elle avait un nocturne le vendredi, était fermée bien sur. 

Alors today, direct piscine Elizabeth, baptisée Jeanne Brûlé (qui était cette Jeanne brûlé ?  🙂 à la Porte d’Orléans … 🙂 nagé sans interruption pendant une heure , par modules de 500m sans arrêt et ensuite pause d’une minute environ (je me remets à compter mes longueurs, ce qui ne m’était pas arrivé depuis des plombes). 

Rentrée à pieds. Je sais, vous vous dites « et les attestations » … j’ai toujours une attestation en bonne et due forme avec moi, bien que je rage de penser qu’ils osent (c’est unique en Europe, je crois) nous obliger à remplir un papier pour nous déplacer… incroyable, quand même. 

J’espère que les commerces auront l’autorisation  d’ouvrir avant même le 1er décembre. Encore une nana (2 enfants à élever) qui s ‘est suicidée en Bretagne, par ce que son relais routier n’avait pas eu l’autorisation d’ouvrir. Elle voyait sa vie s’en aller, avec les factures qui s’accumulaient (parce que, voyez vous, tous les salauds qui se goinfrent sur le travail des gens, fournisseurs d’électricité, l’Etat avec les impôts et les taxes, assurances, etc… sont toujours aussi secs et merdiques quand il s ‘agit de faire payer…malgré ce qu’ils peuvent raconter —il y a des pubs en ce moment des assurances, des banques, qui prétendent qu’ils sont là pour aider, tu parles !  🙁 si tu ne paies pas, ça ne change pas , menaces, rajouts de pénalités, etc… la pauvre a craqué, sans doute ne dormait elle plus. Je montre les dents, bien que je me sente assez impuissante, mais j’ai l’impression que mon sentiment est partagé par beaucoup. (au fait, ayant écrit un mail indigné aux impôts qui m’avaient envoyé une taxe que je ne devais pas, celle ci a été retirée presque par retour de courrier… heureusement, encore… )

A la radio, un reportage sur une librairie à Cannes qui a pris le maquis et refusé de fermer ! la police est venue, menaces, amendes, etc… soutenue par le maire de Cannes, et par certains écrivains, et aussi par Philippe Bouvard, parait -il , et aussi par moi, tiens ! désobéissance civile, à mon avis, c’est trop con, ces mesures. Je crois réellement qu’ils n’en ont rien à faire, au gouvernement (enfin le Ranvé et le Castrex) de faire crever les indépendants : je pense sincèrement qu’ils sont déconnectés de la réalité… ou alors ils pensent , « in petto » que finalement ces gens là devant avoir des économies, ça va les remettre en circulation… ils ont surement des arrière-pensées de ce genre, ces salauds. 

Il y a eu aussi une sonnette d’alarme de la part de médecins et de soignants : on apprend qu’ils ont réussi (péniblement sans doute) à créer 1.000 lits de réanimation en plus, mais que ce n’est que du provisoire, c’est à dire que c’est censé être détruit , enfin, annulé, je ne sais pas comment on dit, vous voyez l’idée, après « la crise » c’est à dire en fait la « 2ème vague » …et ces soignants alertent en disant qu’il faut conserver ces lits … toi et moi on n’aurait même pas imaginé , dans l’état où on est, et avec les perspectives , que ça leur viendrait à l’idée, de défaire ces lits de réa, une fois la 2ème vague passée, non ? eh bien si, c’est leur idée, au gouvernement, et vraiment on ne comprend pas leur problème, on ne comprend pas ce qu’ils foutent. Qu’ils nous mettent 30.000 lits de réa mobilisables en 48h en France, voilà ce qu’il faut…10.000 au long cours, et 20.000 à l’arrière,  en réserve, prêts à être déployés, parce que cette « crise » sanitaire ne sera pas la seule, surtout s’ils persistent, comme ça en a l’air, à en rester au monde tel qu’ils se l’imaginent dans leurs têtes de primaires, avec toutes les frontières ouvertes, et vogue la galère, on avisera en cas de tempête… j’ai lu que dès la promesse du vaccin arrivée sur les médias, (et là encore, on n’y est pas tout à fait, croyez moi) , la bourse avait repris de la vigueur, et les actions des compagnies aériennes se sont envolées… 🙂 désolée pour tous les gens que je connais qui ne rêvent que de partir une semaine à l’autre bout du monde … (j’en connais plusieurs) : serait-ce trop vous demander que d’essayer de modifier, même légèrement,  votre programme ? on en a marre quelque part de ces avions fous qui pissent du kérosène et envahissent la planète, sans oublier ceux qui vivent dans le bruit des aéroports… millions de gens, en fait…

On est déjà trop sur terre, c’est pénible… on devrait s’arrêter là, et réguler… sinon la Nature va réguler pour nous , c’est mathématique …(c’est un complot de la nature, voilà)   🙂  … je sais que c’est un peu primaire de penser qu’il y a une sorte de « justice immanente » et que la « nature se venge » … mais pourtant, c’est bien le cas , si tu fais l’historique de l’histoire du Covid, par exemple… et puis on n’a même pas besoin du Covid ou des virus pour réguler le nombre des vivants : si on est trop nombreux, on s’entretue, voilà… rien que de passer une heure dans le métro, ou un bus bondé, j’ai juste envie de ne plus voir ces gens, qu’ils deviennent ce qu’ils veulent, qu’ils se tirent, voilà tout ce dont j’ai envie… et eux mêmes se disent la même chose… 

La minute cynique : 

Avant d’aller se coucher, mon Cheval me souffle un petit mot sur l’affaire Jonathan Daval (dont on avait par dessus la tête ces jours-ci, entre ça et  le Covid …)   🙂  il lui semble qu’il y a du non élucidé, là  : d’après lui, le problème se situerait aussi au niveau des beaux-parents : Daval, ne sachant comment se soustraire à l’emprise de sa belle mère (raclettes à répétition, etc…) n’aurait trouvé que ce moyen de recouvrer la liberté. Ce qui explique, qu’avec une condamnation à 25 ans de prison (on voit des assassins multirécidivistes condamnés à  moins, parfois) , c’est une sorte de ouf de soulagement que pousse ce garçon, qui n’a pas intention de faire appel. il est à l’abri pour au moins 15 ans, là … 

Voilà ce que me sort mon Cheval ! sans aucun respect pour le calvaire de l’épouse assassinée (qui ressemblait comme 2 gouttes d’eau à sa maman)… ***

Quant à moi, c’est en voyant les photos de Daval que les questions me viennent, le même genre de questions que je me posais en voyant les photos des épouses ayant mis des tripotées d’enfants nouveaux nés dans le congélateur familial (ou le mari, qui n’allait jamais au congélateur, ne s’apercevait jamais que son épouse était au 9ème mois de grossesse. 🙂  ) : est ce ainsi que les gens vivent ? qu’ils « épousent » et font des enfants … il s’en passe de belles, dans les familles… un coté terrorisant, quelque part… quand c’est calme et apaisant, c’est bien, mais quand c’est l’enfer…

25 (ou 28) ans de prison, c’est aussi ce qu’ont pris 2 personnes , une mère et son conjoint le  beau père du gosse, après avoir « puni » leur fils qui faisait pipi là où il ne fallait pas, au lit peut être  (à sa place j’aurais fait pipi de terreur un peu partout moi aussi) : bain glacé dans la baignoire familiale, pieds et poings liés… avec la tête maintenue sous l’eau; ils n’en étaient pas au premier sévice : la maitresse d’école avait fait un signalement parce que le gosse avait parait il abordé un passant pour lui demander à manger, quelques jours avant son décès… signalement qui n’a rien donné, la maitresse d’école ayant seulement appelé la mère, qui a dû se venger encore plus…on a l’impression de ressentir la cruauté de ces gens, et la raison de leur cruauté sadique, résultante de leur misère intérieure;

 couple avec d’autres enfants par ailleurs, mais qui exerçait des sévices sur un seul de ses enfants, le souffre douleur. C’est une chaine sans fin, là aussi, ça existera toujours, malheureusement, mais ces 2 sont en prison, et c’est trés bien, c’est leur place. 

——————————————————————————–

***De manière incongrue, ça me rappelle ces publications X , où il est question (c’est un thème récurrent de ces publications) du gendre qui se fait sa belle mère …ou de la belle mère qui aguiche le gendre…  l’épouse part au travail (elle est infirmière en général, va savoir pourquoi) et le gendre a la visite de sa belle mère … 🙂 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation