De Paris en piscine Le blog de Papillonista

Rimbaud squattera-t-il le Panthéon ?(épisode 4)

Je me sens assez énervée, d’abord à cause des conneries à propos du Covid..;il me semble que les mesures actuelles sont suffisantes : les vieux et les personnes à risque n’iront pas faire des rave parties bouche contre bouche, alors qu’on fiche la paix à ceux qui veulent se mélanger, et s’ils sont contaminés par le Covid, tant pis pour eux, ils sont quand même suffisamment prévenus. Et qu’on foute la paix aux autres, je vois gros comme une maison qu’ils vont nous reconfiner sous peu… de toutes façons, les chiffres sont ridicules, 40 morts de ci de là… si on commence à tout arrêter à cause des virus, on n’a pas fini. Je ne pense pas qu’ils vont trouver un vaccin si rapidement, cela dit… voyez pour le Sida : le vaccin n’est toujours pas là… pour éviter le Sida, il suffisait de ne pas baiser… pour éviter le Covid, on sait ce qu’il faut faire. De toutes façons, le fait qu’il existe tellement de gens asymptomatiques devrait nous faire réfléchir : je ne suis pas chercheur , mais je suis sure qu’ils vont trouver un jour que les asymptomatiques ne sont pas si contagieux que ça… autrement dit, je ne crois pas qu’un symptomatique puisse refiler une charge virulente de covid à un interlocuteur, fut-ce sa mémé, s’il lui parle à travers un moule face… 🙂  s’ils ferment les cafés et restaurants, c’est nul… je serais les restaurateurs à Marseille, je refuserais tout net. Qu’ils foutent la paix aux gens…  🙂   et c’est anticonstitutionnel, tout ça, j’en mettrais ma main au feu.Mon Cheval me fait remarquer que le problème est surtout lié à la capacité des hôpitaux à recevoir des gens en réa: d’après Ophélie Véran, pardon ! O-LI-VIER ! Véran !   🙂  dans 3 semaines, on aura la saturation dans les hôpitaux… (qu’est ce qu’il en sait ?) ne serait -il pas plus judicieux, M. Véran, plutôt que de recommencer ces confinements stupides, de prévoir, (et de se mettre au boulot, vous aviez du temps pour le faire, pendant l’été ) SUFFISAMMENT de lits de réanimation ? de tripler la capacité, par exemple… ça doit être possible, il faut juste le vouloir… c’est ça qu’il faut faire, au lieu de confiner, ordonner la fermeture des cafés, etc… mettre les moyens sur les hôpitaux, et voilà. Parce que l’économie se casse la gueule…je veux dire, ça va revenir moins cher de prévoir des lits de réanimation, surtout que la réanimation n’est plus ce qu’elle fut..;c’est beaucoup plus soft, maintenant, plus qu’en mars Avril… perso, vous faites ce que vous voulez, mais si vous fermez les piscines, je vais vraiment m’énerver, je vais faire des manifs…déjà, les salles de sport, c’est con de les fermer, pour tenir le coup devant tant de conneries, dans ce pays, les gens ont besoin de faire du sport.

Ensuite, je vois ce que prépare encore l’Union européenne, à propos des migrants, et des « mineurs isolés » … j’ai lu pas mal d’articles sur le sujet aujourd’hui et hier. Perso, je ne veux plus de cette Europe, (qui essaie de nous faire croire actuellement qu’elle va trouver un moyen de renvoyer « plus » de migrants chez eux, je n’en crois pas un mot. l’Union européenne, avec la tarte Von der Leyen, a dans la tête de faire venir un maximum de migrants pour faire le boulot sans lequel le grand capitalisme ne se sent pas exister… dans leur tête de boloss, le mieux est qu’il y ait un gros réservoir de chômeurs juste pour mâter tout ce monde-là et le tenir en haleine…un zig qui n’a pas peur du chômage est un zig dangereux parce qu’il revendique… si c’est un africain inculte branché par la société de consommation et par rien d’autre, c’est tout bénéfice pour les affaires…  comme Makrel, comme l’Union européenne avec tous les nocs gagnant des 19.000 euros par mois, Von der Leyen se la joue  trés bonne et trés humaine alors que tout ça n’est qu’une question de main d ‘oeuvre bon marché—sauf qu’ils se foutent totalement du fait que ça amène  aussi surement qu’il est possible l’installation  des lois religieuses glaçantes charriées par cette nouvelle population. La moindre des choses serait d’instaurer un principe de précaution.  Donc j’en ai marre des migrants, je veux qu’on renvoie directement dans leur pays tous les migrants économiques. Et l’Union européenne dans ses soutien-gorges…Union européenne pour faire des affaires, OK, mais pas de souveraineté, retour de souveraineté à la France. Union européenne pour le meilleur, pas pour le pire…et pas de migrants pour l’instant, juste le temps qu’on se retourne, ici, parce que ça ne sent vraiment pas bon… vous pouvez lire un article de Majid Oukacha sur « Breiz » , qui fait, lui comme quelques autres sur d’autres médias, heureusement qu’ils existent, le tour de la question. Complètement lucide; Personne ne connait vraiment le scénario futur qui va s’appliquer, peut être que tout va s’arranger miraculeusement, mais je n’ai aps une bonne impression globale, j’ai la trouille… Stop à l’invasion des gens de cette religion, lisez l’article de Oukacha et vous comprendrez pourquoi. Les menaces contre la DRH de Charlie Hebdo (je prend le dernier exemple en date), le fait que cette femme soit obligée de quitter son appartement dans les 10 minutes, (vous vous rendez compte de ce que cela signifie, pour quelqu’un ?) c’est le résultat, un parmi des milliers, de cette immigration  de ces populations avec CETTE religion, cette culture, et pas une autre, CELLE-LÀ. Les menaces, les voies de fait, le sabotage de la France, c’est cette religion, et cette culture. et Oukacha analyse trés bien l’attitude de tous ceux , majoritaires, qui appartiennent à cette religion, en sont issus, ne veulent pas de mal spécialement à qui que ce soit, mais qui, par leur passivité contre ce truc , sont tout autant responsables.Ainsi d’ailleurs que les vendus qui essaient de se procurer des voix etd es avantages, sentant eux aussi la lente et inexorable marche de cette horreur.  Le dernier exemple en date d’une stupidité (on aurait pas cru, mais voilà) , c’est L. Slimani… le cercle de fer qu’elle a reçu dans le cerveau à la naissance vient de se manifester, avec les conneries qu’elle a racontées…elle est bien gentille, mais elle ne dépassera jamais le niveau bas de l’étiage. 

Faut pas que je m’énerve, faut pas … 

Et le gouvernement qui maintenant passe le congé paternité à 24 (ou 28) jours ! avec obligation d’en prendre un minimum de 7 jours ! obligation ! foutez la paix au père, s’il préfère travailler , non ? … mais qu’ils sont cons ! y a pas autre chose à faire, actuellement avec les sous, nos sous ? notre fric ? ça pouvait pas attendre ? et comment on va payer tout ça, si ces c… là nous reconfinent ? est ce que ce ne serait pas préférable de mettre les sous de cette dernière lubie plutôt dans les hôpitaux, justement ? mais c’est quoi, ces cons qui nous gouvernent ? on est ans le Covid depuis mars, et il y a encore pénurie actuellement ? et le fric des « économies d’énergie », est ce qu’on n’aurait pas internet plutôt à le mettre là où c’est urgent ? les chinois ont construit un hôpital en une semaine, à Wuhan (ou ailleurs… 🙂  ) pourquoi n’en sommes nous pas capables ? 

Navrant !


Je continue mon feuilleton, qui se passe dans une grande ville du midi :(voir épisodes précédents) 

j’en étais restée à Mme Dutto , qui donc était partie sans laisser d’adresse, et qui fut condamnée en son absence à verser une somme coquette aux Martin, les propriétaires de la maison qu’elle avait mise à sac , ainsi que le jardin, et en laissant quelques rats crevés bien en évidence … 🙂 

Après le jugement et sa signification à un fantôme, puisque Dutto partie sans laisser ni traces ni adresse, l’huissier tout soudain, parvint à mettre la main sur une sorte de pactole, qui dormait sur un compte à Mme Dutto !  sauf que nous sommes en France, et bien sur, même si vous devez cette somme, l’huissier ne peut pas la récupérer comme ça, il y a toutes sortes de procédures, il peut seulement bloquer la somme: personne ne peut y toucher… Mme Dutto ne peut pas s’en servir, et les Martin ne peuvent pas la mettre la main dessus  non plus… 

Tout d’un coup, Mme Dutto se manifeste, en poussant d’horribles cris (c’est moi qui dit ça comme ça, les Martin ne la revirent physiquement jamais ) et que ce n’était pas juste, et qu’elle voulait faire appel du jugement, et patati et patata, sauf que le délai d’appel était dépassé depuis longtemps… mais on est en France, voyez vous, et il y a toujours un moyen d’outrepasser les règles : là, en l’occurrence , il s ‘agissait de saisir je crois que c’était le premier Président de la Cour d’Appel d’Aix (décidément ! )  🙂 pour lui demander quand même la possibilité d’interjeter appel du  premier jugement… (à ce point je raconte l’histoire comme je peux, j’ai appelé les Martin pour qu’ils me rafraîchissent la mémoire à propos de leurs déboires, mais eux mêmes ne se rappellent pas tous les détails, parce que, à tous les étages, interviennent des greffiers, des huissiers, des juges de ceci, des juges de cela, des Premier président, etc… en fait à chaque étape, il y a un juge différent… 🙂 

Donc on fait remarquer à mme Dutto qu’elle est partie sans laisser d’adresse (parce qu’elle raconte qu’on ne l’a pas prévenue de la tenue d’un procès de première instance) et en brouillant bien les pistes, en plus…j’ajoute que l’huissier qui dépose les documents est censé recourir, quand les gens ne sont pas présents, à plusieurs moyens, énumérés par le code de procédure civile (je crois) pour faire toutes diligences pour avertir les justiciables de la saisine d’un tribunal contre eux. Et pareil lorsque le jugement est signifié. tout cela est trés encadré. il faut vraiment que les gens ne veuillent pas qu’on les retrouve, pour que l’huissier ne puisse les retrouver. 

Et Mme Dutto qui raconte que non, elle n’est pas partie sans laisser d’adresse , et pour prouver cela, elle produit un papier qui sentait le « fake » à 10 kms, avec un vague cachet rond de la Poste, une signature illisible, et pas de nom du responsable qui a signé, disant que Mme Dutto a bien fait un changement d’adresse à telle date— le formulaire officiel de changement d’adresse habituellement fourni par la poste bien sur n’avait rien à voir avec ce papier— bref, là aussi c’était un bon vieux faux, produit par Mme Dutto et que son avocat (car elle avait pris un avocat, du coup) avait fait parvenir à l’avocat des Martin… Les Martin ne font ni une ni deux, et se disent qu’ils vont remettre le nez de Mme Dutto directement dans sa culotte d’où il n’aurait pas dû sortir, et s’en vont à Paris, au siège central de la Poste, dans le 15ème—(ou le 7ème)— arrondissement— où ils rencontrent le grand directeur général de la Poste en personne (après lui avoir exposé l’affaire au téléphone), et lui remettent le document émanant soi disant de la poste et concernant le prétendu changement d’adresse de Mme Dutto… le grand directeur de la poste fait des recherches, et bien sur voit que c’était un faux, qu’il n’y avait eu, ni à cette date, ni avant ni après aucun suivi de courrier de Mme Dutto … et fait aux Martin une attestation en bonne et dure forme, pour être produite en justice, avec toutes les mentions légales, et la copie de sa carte d’identité recto/verso, disant que le document produit par Mme Dutto ne correspondait à rien.

(les Martin  se doutent que pour obtenir un cachet de la poste, Mme Dutto a dû s’adresser à quelqu’un de cet organisme, et se demandent si par hasard ce quelqu’un ne serait pas Mme Petithory , notre vieille connaissance… 🙂 …qui travaillait à la poste à ce moment là… (et qui fut mise à la porte quelques temps après, on suppose qu’elle était pour quelque chose dans la disparition de colis …  🙂 les Martin, qui aimaient bien savoir qui faisait quoi et quoi était responsable de qui, arrivaient de manière subtile  à avoir des renseignements là où on ne voulait pas leur en donner, notamment  dans les administrations françaises, mais il faut comprendre qu’ils traitaient un peu tout comme un feuilleton à épisodes et à énigmes, et que tout cela était un formidable roman en disant long sur la société, ses codes, la justice, avec ses juges gauchistes, gros étonnement quelque part !  🙂  etc…  🙂 

Il était donc question, pour Mme Dutto, d’arriver devant le Premier Président de la Cour d’appel avec un document disant qu’elle avait fait un changement d’adresse et que donc , comme elle n’avait pas reçu la convocation à la première instance , de mettre la responsabilité sur qui que ce soit d’autre qu’elle, et de demander que son appel soit reçu, même s’il était hors délai.

Les Martin apportaient la preuve de ce que le document Dutto n’était qu’un faux grossier. de sorte que la demande de Dutto de voir son affaire en appel alors que le délai d’appel était dépassé depuis plusieurs mois soit rejetée purement et simplement…il semble que ça tombe sous le sens, si vous produisez un faux en justice, non ? on aurait même pu lui coller un « outrage à magistrat » , non ? 

Ben non ! 🙂 

Eh bien vous le croirez si vous voulez, mais le Premier Président de la Cour d’Appel d’Aix a jugé que l’appel de Mme Dutto était recevable  et son document bidon tout à fait recevable …  un document dont on ne savait pas de quel services e qui il émanait, signature illisible…sur papier A4… plus fake que ça, ce n’était pas possible (j’aurais été à leur place, j’aurais un peu mieux soigné la présentation…mais non… et la rédaction du truc, rien à voir avec un document officiel de changement d’adresse…  2 lignes au milieu du papier avec un cachet de la poste genre tampon qui figure sur une lettre…  🙂 ( le Premier président  a écarté d’une main ferme le document du patron de la Poste … tu le crois, ça … 🙂 les Martin en sont restés sur le c…  🙂  

Donc voilà une dame qui part sans laisser d’adresse après avoir mis un jardin et une maison à sac, devant des loyers, etc… contre laquelle les propriétaires lésés obtiennent un jugement, et ensuite immobilisent la somme d’argent (bien dodue) qu’elle a sur ses comptes, et qui alors se réveille et produit un faux pour essayer d’aller en appel du jugement qui la condamne, et le Premier président de la Cour d’Appel qui marche dans la combine … bôôô  c’est pas bôôô  🙂

On en était à ce point de l’histoire, avec une somme bloquée entre les 2 parties, et un huissier qui surveillait tout ça avec attention, lorsque les Martin décidèrent qu’ils en avaient marre, et qu’il fallait s’entendre avec Mme Dutto, parce qu’ un appel allait prendre encore 3 ou 4 ans, et donc les 2 parties s’entendirent pour couper la poire en deux, par l’intermédiaire de leurs avocats. La moitié des sommes allouées par le jugement de première instance échut aux Martin, et l’autre  moitié fut abandonnée à mme  Dutto… cet accord fut donc conclu, l’huissier se paya sur la bête, les Martin perçurent quand même une somme assez conséquente, quant à Mme Dutto, tout le monde espéra que cette histoire lui servirait de leçon… on n’entendit plus parler d’elle  🙂

Voilà, l’histoire est terminée … 🙂 enfin, il y a eu encore d’autres péripéties, avec cette maison, parait-il, mais ce sera pour plus tard… 🙂 

 

 

  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Post Navigation