De Paris en piscine Le blog de Papillonista

hier, avant hier

Hier, incursion à Belleville, pour essayer d’aller à la piscine de la rue des Noyés :en effet, Saint Merri, la plus proche de chez moi, était fermée (à noter qu’elle est indiquée ouverte sur le site de la mairie de Paris. A noter aussi que, comme chaque année, les horaires d’été des piscines sont d’une sottise à se prendre la tête : non seulement un grand nombre de piscines sont totalement fermées, on ne sait si c’est à cause du Covid ou de travaux— ou des incidents techniques arrivés en rafale lors de de la réouverture, comme à Berlioux, Saint Merri, etc… mais aussi, comme les autres années, les rares piscines restantes ont des horaires bizarroïdes, c’est à dire qu’une majorité ferme à 17 heures… 17 heures, cela signifie évacuation du bassin à 16h30, et fermeture de la caisse à 16h15 et donc, comme chaque année, tout le poids de la fréquentation doit être assumé par les piscines concédées). Je suis tout le temps en train de me plaindre,  même si je reconnais de petites avancées, mais on pourrait faire tellement mieux ! ainsi, ces derniers temps, 2 piscines de plus à Paris,ce qui n’est pas rien, Yvonne Godard , dans le 20ème, et la piscine Elizabeth, à la Porte d’Orléans. (et la rénovation totale de la piscine Blomet, en 50m, mais je crois que c’est toujours seulement 6 couloirs).(et avant cela, la piscine du ministère de la défense, assez difficile d’accès, ainsi que Beaujon,dans le 8ème, conçues sous Delanoé ou même avant)  malgré cela, je constate qu’il n’y a pas de construction de piscines de 50m… Ils ont perdu les plans et caché la clé… 🙂 pourtant, Elizabeth et Godard, près des périphériques, avaient la place… dommage… 

Juste un mot : je suis allée voter, et ce soir j’apprends que la *** de maire de Paris est réélue : ça donne une bonne idée de l’état des mentalités : les gens ont la ville devant les yeux tous les jours, et ne sont pas capables d’avoir les yeux en face des trous, ou d’imaginer autre chose que le merdier qui règne… il faut croire que ce bordel leur plait, la pollution démente due à la circulation automobile (à cause des dispositions d’Hidalgo), le fait que les piétons ne peuvent plus circuler de manière safe, et tous ces cyclistes à la con qui font n’importe quoi… c’est peut être ce que les gens veulent : une ville sale, (comme ça on jette ce qu’on veut par terre, c’est la liberté), une ville où on roule où on veut, sur les trottoirs, peu importe (comme ça c’est la liberté de MOA petit individualiste), avec des pertes (des centaines de piétons , cyclistes, etc.. tués chaque année, 150% de plus que les années précédentes, peu importe, c’est la liberté…on paie une dime de vies supprimées pour la liberté…  ) avec du fric du gouvernement pour ne rien faire, en ce moment,(sauf pour moi, of course)…  parce qu’on a peur du Covid, et vive la vie, vive le fainéant…. Des quartiers entiers bourrés de migrants sub sahariens en quête de subsistance, des bidonvilles, des banlieues et des quartiers qui pètent, et des keums sous crack, peu importe, c’est la liberté, hein… des agressions et des vols à la tire, des incivilités, des rats, qu’est ce que ça peut foutre, c’est la liberté des rats, et de toutes façons c’est pas gentil, oui c’est méchant d’attenter à la vie des rats, qui sont des personnes avec des Droits comme tout le monde … la vie d’un rat, pour un antispéciste, vaut autant que la tienne (j’ai entendu ça de la part d’un keum de 32 ans, férocement antispéciste,  qui par ailleurs ne vivait que d’allocations..)…  

Le matraquage fiscal a déjà commencé, il va s’accentuer, cette maire qui est la pire qu’on ait connue, va continuer avec ses conneries, et je m’en fous. Qu’elle continue, qu’elle accentue, que ça devienne encore pire. Que Paris devienne un coupe gorge, comme ça commence déjà. Que les touristes se barrent, remplacés par des migrants squatteurs. Que les cyclistes se fassent couper en deux, ce sera bien fait.(on applaudira à chaque accident). Que les trottinettistes rentrent dans les cyclistes, et vive versa, et que tout le monde se retrouve  à l’hôpital, (s’il reste des places…) Que les mecs sous crack trucident qui ils veulent, du coté de Stalingrad, bien fait pour toi, bobo. Et tant pis pour ta progéniture, qui devra être accompagnée par un garde du corps jusqu’à l’école, et dans l’école, même, à cause du racket…. Que les manifs toujours plus violentes cassent tout ce qui se trouve sur le parcours. Que Notre Dame s’écroule carrément. Que les kmers verts se battent avec la maire pour faire ch… encore plus , mettre des éoliennes sur les toits des immeubles, et faire payer pour toutes sortes de trucs, en supprimant toutes les bagnoles . Déjà, j’ai noté qu’il n’y avait, malgré toute la diversité qui s’exprime dans les rues, plus beaucoup de gens dont on aimerait faire la connaissance, des gens beaux , des gens particuliers, avec des attitudes singulières, ils semblent être ailleurs, en tous cas pas à Paris. On ne voit jamais non plus de gens qui ont l’air riche, je veux dire friqués… (c’était réconfortant d’en voir)… ça a disparu, ça aussi…les bagnoles chères, n’en parlons même pas… peut être au fin fond du 16ème arrondissement…je devrais mener une enquête, tiens… par contre des  gens à la rue, on en voit de plus en plus. 

Reste que beaucoup de personnes se sont abstenues d’aller même voter… moi même, si je n’avais pas été présente dans cette ville, je n’y serais pas allée, dégoutée d’avance…ce serait intéressant d’avoir autre chose que des sondages, mais plutôt un aperçu de la catégorie des gens qui ont voté pour cette Mère … qui a voté ? qui a voté pour cette personne ? faire un parallèle aussi entre les gens qui font le plein d’allocations ou de logements sociaux et ceux qui ont voté pour ce désastre de maire de Paris… une étude sociologique serait bienvenue… Après ça on pourrait l’attaquer au tribunal, peut être… 🙂 pourquoi pas … 

Ca me rappelle fortement ce qui s’était passé pendant des années dans un immeuble en copropriété, la lente dégringolade de cet immeuble, et sa quasi destruction, tout ça dû à un syndic foireux, véreux, et à un président de conseil syndical inamovible (et que je soupçonnais lui aussi d’en croquer, mais jamais pu le prouver… ) , qui prenait systématiquement les mauvaises décisions, et les plus onéreuses… le gars était gay, alors il était forcément (dans la tête des copropriétaires —tout trés bêtes — ) un gars qui était du coté du Bien et donc qui savait ce qu’il fallait faire … le désastre était tel, (immeuble ruiné par des dégâts des eaux, travaux mal faits, entreprises véreuses et incompétentes, architecte qui ne savait pas où se trouvait son nez mais arrivait sur les chantiers en Ferrari… certains pensaient que plus un prestataire était cher, meilleur il était) que les gens vendaient leurs appartements, faute de pouvoir payer, pendant que le syndic et les autres se remplissait les fouilles … les gens qui avaient soutenu ce gars (du Conseil syndical) , et le syndic par la même occasion, en se rendant compte (au bout de mois, d ‘années), qu’ils avaient tout faux, préféraient se tirer, et vendre, plutôt que de reconnaitre leurs erreurs…  tout ceci me remplissait de stupeur incrédule, je n’avais jamais pensé jusque là que les gens pouvaient se tromper à ce point, malgré la réalité qui leur sautait au visage … (après plusieurs années, le gars a fini par se casser, le syndic a été remplacé, le conseil syndical est venu un peu moins con, et les choses ont commencé à s’améliorer…)  Eh bien, ce qui se passe à Paris, pour moi, actuellement, c’est un peu la même chose… la Mère est larguée, soumise à ses convictions « écologiques » et sa haine de la voiture … ses promotions de la bien pensance, de la connerie festive dans tout son éclat, démago comme pas possible, et toujours avec sa boite de chocolat à proximité… ce n’est pas elle qui ferait du vélo, sauf devant les journalistes, tu parles …  (elle est par ailleurs et dans le plus grand secret, prosternée devant les puissants , ceux de l’ouest, et ne touche jamais jamais à leurs prérogatives, par exemple, avez vous entendu parler de mettre la piscine du Racing à La Croix Catelan à disposition des parisiens qui ne sont pas milliardaires, ne serait-ce qu’un jour par semaine ? ou d’organiser ne serait ce qu’une compétition de natation dans ce trés beau bassin? rien du tout, tu rêves… une chape de silence recouvre cet endroit … tu parles d’une socialiste en peau de lapin… mais passons…)

On va continuer à se taper le gars Brossat, alors ?  cette petite horreur sur pattes… cette caricature à oreilles de lapin? 

je suis dégoutée… c’est la haine, quoi … 🙂 comment des miteux pareils, des minables à la parole fleurie, comment des gens aussi médiocres que cette équipe municipale peuvent ils faire la pluie et le beau temps dans cette ville ? oui, je sais, tout n’est pas si terrible, mais ça pourrait, ça devrait être tellement mieux, tellement… vous n’imaginez pas … 

Hier piscine Nakache : à Baker (et ailleurs) c’est toute une histoire pour nager, il faut réserver, garder les distances, on ne fait rentrer qu’au compte-goutte, 1 casier sur 2 est condamné, tu dois porter un masque dans le hall, etc… enfin tout un barouf… ce qui existe partout, à Paris, dans les piscines, les bibliothèques (et même, toutes les bibliothèques ne sont pas ouvertes, le Covid a bon dos, les gars n’ont juste pas envie de bosser, ils préfèrent rester au chômage…c’est leur « droit de retrait », tu parles … va parler de son « droit de retrait » à une caissière de Lidl…  d’autres ont décidé , c’est la tendance lourde, actuellement, de faire moins d’heures (notamment à la Poste, mais ça ne dépend pas de la ville de Paris)…par exemple, piscine Dunois : le dimanche maintenant, ça rabote une heure …fermeture à 16h30…déjà ils avaient récupéré le mercredi comme ça…statut protégé, et voilà… 

Tout ce qui est sous statut de fonctionnaire, actuellement, et sous prétexte de Covid, en profite pour faire encore moins d’heures…

Donc arrivée à Nakache : c’est une piscine où les distanciations ne sont pas observées…c’est un quartier « populaire », alors il ne faut pas stigmatiser, ne pas obliger les gens à respecter des trucs, on pourrait facilement te traiter de raciste… je pense que c’est ça… beaucoup de monde , beaucoup de gens qui se nagent les uns sur les autres, notamment dans le large petit bassin, aucune distanciation, des gosses qui sautent partout, et voilà…2 poids, 2 mesures… quand je sors de l’eau ( 8  dans le couloir, je croyais que c’était interdit  d’être aussi nombreux), dans les douches, je vois une grosse activité dans la douche handicapés, séparée par une porte vitrée : 3 ou 4 gosses de la diversité subsaharienne  (pas de parents avec eux, et pourtant ils sont trés jeunes, je croyais que la présence d’un adulte était obligatoire en dessous d’un certain âge), qui ont mis de la mousse partout dans ce local, tapent sur les équipements handicapés, notamment les systèmes de douche, spéciaux, (et trés onéreux… ), et s’amusent à glisser sur la mousse et monter aux murs à toute vitesse, comme ils peuvent … sans que qui que ce soit s’en émeuve, et de toutes façons, les cabiniers ne sont pas là… la ville de Paris embauche en priorité des gens « de la diversité » dans ses piscines, partout, et, avec le tempérament tranquille et cool qui est le leur, il ne se passe pas grand chose. Dans ma cabine, je me rhabille, quand j’entends une grosse effervescence , ce sont 3 gosses de la diversité subsaharienne qui essaient d’ouvrir des casiers … ils ont réussi à en forcer un, mais pas tout à fait …le casier émet un son syncopé, mais ne s’ouvre pas (ils n’ont réussi qu’à forcer et ouvrir un centimètre…le casier émet une sorte de bip bip bip indigné) je suis contente d’être venue assez tôt, justement pour ne pas risquer de me faire braquer mon casier, parce qu’on n’a pas le droit d’amener quoi que ce soit (pas de sac) sur le bord du bassin (en général, à Nakache, c’est ce que je fais, j’amène mon sac  sur le bassin, je préfère le surveiller, plutôt que se la laisser dans mon casier)…arrivent 3 autres gosses, ils sont maintenant 6, 3 assez petits, genre 10 ou 11 ans, 12 ans, et 3 autres plus âgés, genre 13 ans… je demande aux 3 premiers gosses ce qu’ils fichent avec ce casier, et l’un d’eux  me raconte une craque, qu’il n’arrive plus à l’ouvrir, tu parles …  (quand on leur demande ce qu’ils fichent, ils racontent tout de suite une craque, et ensuite t’oublient trés vite, comme si tu n’existais pas,  et continuent leurs conneries)…donc là, je suis allée prévenir en haut, le gars à l’accueil a poussé un soupir, et a pris son phone pour en appeler un autre pour une inspection… 

La  suite une autre fois, je suis dégoutée parce qu’on va se taper Mme H peau de lapin pendant 6 ans … elle m’aura à l’usure… 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation