De Paris en piscine Le blog de Papillonista

Quelle époque !

4ème séance de natation de la semaine, avec réservation à la piscine Baker: il y a vraiment des avantages à être dans le temps du Coronavirus, 19ème dans l’ordre de succession… 🙂 : peu de personnes, 2 ou 3 par couloir, complètement exceptionnel, bien que l’eau soit un peu trop chaude. je sens mes petits muscles spécifiques qui reviennent : j’avais un peu perdu mes ailerons de requin, mais ça repousse. Espérons qu’on ne va pas recommencer à fermer les piscines avec une résurgence du Corona, nous ne le supporterions pas. De tous cotés, dans cette piscine, on entend des soupirs d’aise « oh que c’est bon…ça fait du bien… » etc …j’essaie de ne pas aller trop fort, je ne veux surtout pas me mettre une tendinite sur le dos… 🙂 l’espèce de petite tendinite (je ne savais pas si c’était imaginaire ou pas) a disparu, néanmoins je dois faire attention, car elle vient d’une mauvaise position de mon bras/épaule gauche, qui n’est pas assez souple. Je devrais échauffer tout ça avant de commencer, mais comme je ne force pas… 🙂

JE SUIS HEUREUSE  DE NAGER.

Avec une nana, hier, ils ‘est passé un truc vraiment pas mal : j’avais réservé , sans le faire exprès, 2 entrées pour aujourd’hui vendredi : au moment où je suis  arrivée , une jeune fille (qui a un nom de fruit, je l’ai appris plus tard) était en train de dire : j’ai une réservation pour lundi, mais je préférerais venir vendredi … du coup, j’ai échangé ma 2ème réservation de vendredi contre la sienne de lundi (car tout était pris lundi, impossible de réserver), et on s’est revues aujourd’hui … 🙂 elle ne nage pas trés bien, mais c’est une habituée de Baker, elle venait tout le temps avant. Dans le couloir, il y avait une nageuse pas mauvaise, sinon , dans cette piscine, c’est bourrin et bourron et demi …hier, une sorte de club de natation du 13ème, ils étaient à 4 ou 5 dans 2 couloirs … 🙂  3 mecs et une demoiselle , qui avait l’air trés pressée de nager, aussi … je ne sais pas dans combien de temps je vais retrouver toute ma « puissance » , mes épaules de déménageur, qui ont un peu fondu, mais je persévère… je ne sais pas comment j’ai pu me passer de nager pendant 3 mois, mais… mais je me dis que c’était le monde entier, qui avait arrêté de nager … ce qui ne me console pas du tout… 🙂 

Avant cela , j’avais pris le RER où il n’y a jamais personne (si, si, il y en a un, c’est le pied de voyager dedans…tout le temps à moitié vide… 🙂 j’allais dans le nord de Paris, à la Porte de Clichy, où la situation est la même qu’en février dernier … 🙂 j’allais au tribunal de Paris, ce grand machin qui surveille tout d’un oeil de magistrat, , ultra moderne, posé au milieu d’un chantier perpétuel. Avec toutes les petites gens qui ne se posent pas de question, comme des fourmis, en dessous…et ses vendeurs de cacahuètes mal cuites en dessous (cacahuètes directement arrivées d’Afrique… ) 🙂   

A l’entrée ils te demandent même (c’est nouveau) de sortir ton portable (qu’ils ont repéré aux rayons X), juste pour voir si c’est bien un portable, et pas un engin sophistiqué genre bombe qu’on aurait logé dans une enveloppe de portable … 🙂 quelques discrets avocats, ça et là , qui discutent, en robe, avec leurs clients, dans le hall …(j’avais noté que maintenant dans le RER, des keums n’hésitent pas à faire de la trottinette électrique … mais rien du tout dans les immenses couloirs du tribunal de Paris où on pourrait sans problème se déplacer en patins à roulettes … 🙂 le seul endroit sans doute où les cyclistes et mecs à trottinette ne peuvent pas pénétrer … 

Même dans le RER, certaines horloges sont en panne (dans Paris, une majorité des horloges ne fonctionne plus, et ce depuis des années … 🙂 j’ai le souvenir d’un temps où TOUTES indiquait l’heure … ben plus maintenant… qui  s’en soucie ? il devrait y avoir un préposé aux horloges, dans une ville bien gérée, un type, comme les allumeurs de réverbère d’autrefois, qui ne ferait que ça dans sa journée : passer et remettre les pendules à l’heure, ça ferait surement du bien à tout le monde… on aurait l’impression d’être dirigés… 🙂  hé, Mme Annie Dingo, pourquoi ne pas supprimer un poste d’adjoint, pour créer un poste d’allumeur de pendule ?

Mme Dingo paie, avec notre argent, des armadas d’adjoints, elle ne sait rien faire, d’autre, quand se présente un problème, que créer un poste d’adjoint … 🙂 ça me rappelle un truc , entendu today : il y a eu un rodéo moto à Vaulx en vélin, un petit garçon de 4 ans a été percuté… du coup voilà tout le monde qui se réveille … j’ai appris aujourd’hui qu’une nouvelle loi avait été votée en 2018 pour remédier aux rodéos, durcissant les peine … 🙂 le résultat, c’est qu’il y a de plus en plus de rodéos, ce qui fait chier toute la population alentours (les gens font des pétitions, ce qui constitue un progrès…il y a 6 mois ils n’osaient rien dire) …des keums de 20 ans se cassent la gueule en moto, et bien sur on accuse les keufs… tout le temps, avec une réthorique que personne ne peut contrer, même si elle est con à mort… donc là, on a entendu je ne sais qui, une secrétaire d’Etat, ou bien la maire d’un patelin à rodéos, qui ‘exprimait sur le sujet : il y a une loi, mais elle n’est pas appliquée…il faut une concertation avec les acteurs de terrain, les associations, etc… gna et gna…pourquoi ne peut on arrêter tout simplement les petits merdeux, y compris en leur mettant un coup sur la tête ? (je me radicalise, moi aussi) 🙂 il parait qu’on ne peut pas les pousser avec les bagnoles de keufs, comme ils font en  Angleterre, la loi ici ne le permet pas… je suggère qu’on change la loi, ce serait le mieux…ils font un rodéo à moto ? on les pousse gentiment…tant pis pour eux… mais non, on peut pas… la nana expliquait, à mots feutrés, avec précautions, que les keufs ont peur des réactions de la population, de « stigmatiser une population » …je jure, j’ai entendu ça… c’est quand même curieux, d’un coté il y a une population qui se plaint des rodéos , les mémés n’osent plus aller faire leur course, les gens en voiture y vont précautionneusement parce que les petits merdeux brûlent les feux rouges… (et comment paient ils toutes ces motos,, hein ? les trafics ? les aides déversées sur eux ?) et de l’autre on a une population qui soutient ces petits m… (je ne vais pas répéter ce mot plusieurs fois), parce que c’est la même population…ils devraient se demander comment ils enfantent des con…rds pareils… à un moment… alors tout ce qu’ils sont capables d’imaginer, là-bas,d ans ces territoires perdus, c’est des « concertations » avec els associations..;pour demander bien poliment à tous ces petits cons de bien vouloir, s’il vous plait, arrêter, oh, juste un petit peu, de terroriser la population… au train où ça va, on ne peut que souhaiter , finalement, ouais, ça serait peut être le mieux, de les laisser dans leur jus, avec leurs familles débiles, leurs trafics en tous genre, et de toutes façons, ils ne sont même pas en France, apparemment…un espoir, dans ce emrdier (je plaisante) : tôt ou tard, ils referont la guerre entre bandes, entre ethnies, entre africains du nord, et subsahariens, déjà ça commence… bon débarras (on devient cynique ) quelque part, c’est à leurs familles de régler la question (je me radicalise) … 🙂  et qu’on arrête de déverser des masses d’argent sur ces gens …  qu’ils se débrouillent … ça devient comme aux U.S.A.  Il suffirait de paroles , au sommet du gouvernement, pour calmer le jeu, mais ce gouvernement a trop attendu… il faut stigmatiser, mais bien sur ce sera un tollé, mais je crois qu’il faut stigmatiser et stigmatiser …sans relâche … stigmatiser sans passion… mettre les pieds dans le plat (comme Zineb l’a fait aujourd’hui, juste affirmer des choses simples) … 🙂 

Le malheur , c’est que tout est mélangé … il y a les petits cons, et parfois leur mère, c’est aussi cette femme de ménage qui se crève le cul pour venir nettoyer mon escalier, dans mon immeuble… comment faire …pour elle, je suis prête à tout… pour les autres, je n’ai qu’une envie, c’est de les assommer (au figuré) … et surtout ne RIEN leur donner de plus, ça suffit ! 

Car today, aussi, j’ai vu la dame qui fait le ménage dans notre immeuble, je la rencontre quelques fois… elle vient du 95…même pas du neuf-trois, du neuf-cinq ! du diable si je sais même où ça se trouve , moi… 🙂 … le Neuf-Cinq… elle est employée par la société de ménage que nous avons en contrat dans l’immeuble… elle doit surement faire des heures de déplacement… je persiste et signe, ce genre de boulot devrait être partagé…avec le même salaire plein temps pour les 2 partageurs… je ne lui ai pas demandé combien elle gagnait, mais je suis sure que c’est le SMIC et rien d’autre… elle est un peu en surpoids, et ça doit être d’autant plus difficile pour elle de faire ces heures de transport. Elle n’a surement pas le temps de faire du sport, elle n’y pense même pas…je suis sure qu’elle a une famille peut être nombreuse, et que quand elle rentre chez elle, elle se met au boulot pour servir tout le monde. Donc voilà, ce genre de boulot au SMIC, avec des heures de transport, réservé aux gens les plus misérables, devrait faire l’objet, pour le moins d’ UN ESSAI  : avec l’argent du chômage ou du RSA d’une personne, on subventionne 2 (DEUX) emplois à mi temps pour ce même travail à plein temps … on donne une subvention à l’entreprise, qui du coup n’y perdra rien, contre l’embauche d’un chômeur …l’Etat économise un chômage ou un RSA (et tous les avantages qui vont avec) … les travailleurs paient des cotisations, qui vont au pot commun, c’est tout bénéf… et on a 2 personnes sur un même travail, qui coûteront également moins cher à la société, parce qu’elles ne se mettront pas en arrête maladie … ce que cette dame sera obligée de faire, à un moment ou un autre, si elle continue à ce rythme. Cela dit, je la soupçonne de faire passer à l’as une ou deux séances par mois (elle est supposée venir une fois/semaine)… ce n’est pas moi qui vais dire quelque chose, elle fait ce qu’elle peut et a surement besoin de plus de temps pour elle… la cage d’escalier n’est pas sale, de  toutes façons… 🙂 

Ah oui, à propos du chômage : le chômage devrait être pris en charge par l’Etat, et non par des caisses privées (du moins le chômage main stream…sauf pour les caisses bénéficiaires, comme celles des avocats… et autres… ) ça devrait être généralisé au niveau national, on devrait commencer par ça, au titre de la Sécurité sociale, (il devrait y avoir une branche chômage, fusionnée avec le RSA) et chaque personne perdant son travail devrait percevoir plus ou moins la même chose …je trouve incroyable que les hauts salaires perçoivent du haut chômage …on dit que c’est parce qu’ils cotisent beaucoup… je trouve ça stupide…il vaut mieux que, quand ils travaillent ils perçoivent plus de salaire, (et donc paient plus d’impôts), que les entreprises paient moins charges, et que le « chômage » soit réglé par l’Etat, sous forme d’une aide, un RSA (plus élevé que le RSA actuel et moins élevé que certains montants du chômage actuel) . Ça aurait le mérite de lisser tout le monde : on me dit que les hauts salaires doivent toucher du haut chômage parce qu’ils ont des charges, des crédits à rembourser , etc… justement, avec ce système, les hauts salaires seraient invités à mettre de l’argent de coté pour les mauvais jours,(oui, ça ressemble à une sorte de retraite, aussi, par capitalisation, mais le système de capitalisation n’est pas si con que ça, malgré les hauts cris que poussent les socialistes et affidés… et voulez vous savoir, quand on est trés pauvre, avec une retraite misérable en vue au bout de X années de travail misérable, le seul truc qu’on ait à faire, à mon avis, c’est de mettre de l’argent de coté comme un fou, de capitaliser, en somme, pour arriver à s’en sortir… on peut économiser en n’achetant pas ce que la société veut vous faire acheter, et qui n’est pas absolument utile..ainsi, en capitalisant, en économisant, on achète du temps, et sa liberté…l’argent ainsi capitalisé vous rend définitivement capitaliste, hihi, mais que faire dans un monde définitivement capitaliste, sinon jouer le jeu ?  il est certainement peu indiqué de capitaliser quand on est riche, plus riche que les autres, (autant dépenser, au contraire…) par contre quand on est pauvre, c’est une excellente chose pour s’en sortir … 🙂 la seule, même … 

Et s’il y a un montant de chômage à peu près pareil pour tout le monde, vous allez voir que cela fera baisser toutes sortes de spéculations immobilières et autres.  Que les gens se prennent en charge eux mêmes… je trouve finalement assez intolérable ces différences de statut, partout, tout le temps, y compris les trucs de fonctionnaires à vie… pour des imbéciles coiffés, parfois, ça me rend furieuse. Les gens ne sont pas intellectuellement si différents, finalement… certains sont beaucoup plus malins, mais les vrais intelligents, les pointures, les mecs (et femmes) d’exception ne sont pas si nombreux… quelques fois, on voit des personnes qui ont une sorte de vernis universitaire , qui ont le jargon universitaire, une sorte d’enveloppe qui imite plus ou moins bien la manière universitaire de s’exprimer (les gens autour font « ah ah » ), mais le fond de leur pensée demeure rachitique … 🙂 ils sont juste capables de plagier un truc…sans rentrer dans le sens et faire un vrai travail d ‘analyse… le scandale, c’est quand ce genre de personne arrive à se mettre dans un fromage rémunérateur à perpétuité… ça me rend dingue …  

Non, partager le travail , voilà une voie intéressante, et commençons par les emplois les plus difficiles … en mettant les chômeurs au travail.

Il y avait un débat comme ça, récemment, les « spécialistes  » étaient assez d’accord avec ça, j’ai même entendu une timide esquisse , de la part d’un intervenant, rejoignant plus ou moins cette idée de partage du travail mal payé et usant, travail non choisi… il était question des « travailleurs détachés » , de —je ne sais plus comment on dit— le truc Boltanski, voilà, la « directive » qui avait fait beaucoup parler il y a quelques années, le fait qu’on ne trouvait pas de travailleurs saisonniers en France, qu’il fallait les faire venir d’ailleurs en Europe, ou du Maghreb, et que personne ne voulait faire un travail de serveur… ou de plongeur en cuisine… (ce qui est la parfaite vérité et j’ai encore discuté de ça il y a 48 heures, mais je ne me rappelle plus avec qui, quelqu’un qui était bien placé pour savoir ça…peut être quelqu’un de la poste…ils cherchaient quelqu’un à embaucher, et ils ne trouvaient personne … les gens préfèrent être indemnisés au chômage au lieu de gagner la même chose ou légèrement plus en travaillant, c’est un fait… )  l’animateur disait « mais vous savez on a tous un oncle, ou un cousin qui faisait les vendanges, ou qui trouvait un petit boulot dans un restaurant pour l’été… et on avait Nurse de la Contrite , pardon, de la Gontrie, qui était là, et bien sur elle n’était pas d’accord, toujours avec ses arguments comme quoi il fallait secourir tout le monde, et tout le monde subissait le chômage, et c’était terrible pour tous ces pauvres gens, et qu’on traitait toujours les chômeurs de fainéants,  (comme s’il n’y avait aucun arnaqueur, elle rêve…) mais la pauvre (et bien rémunérée, elle, on la sent sereine sur le sujet…) continue d’habiter son pays imaginaire socialiste , où tout le monde est fonctionnaire , la bouche ouverte pendant que l’Etat, QUI-DOIT-TOUT-FAIRE, le nourrit ,et si l’Etat ne le nourrit pas en  lui trouvant un logement , il est méchant… (L’autre aussi, là, l’oeuf lisse avec de grandes oreille, Bugs Bunny, voilà, je l’appelle comme ça, adjoint au logement à la ville de Paris vit dans un monde parallèle, et Seigneur, s’il n’y avait que ces gens à la tête du pays, il n’y aurait plus personne pour entreprendre quoi que ce soit… quelle plaie, ces gens-là…)  donc Mme de la Contrite , chaque fois qu’il était question qu’un chômeur, nouveau ou ancien, soit sollicité pour remplir un emploi de cueilleur de pêches ou de faire la plonge dans un restau, se montrait discrètement affolée, trouvant arguments sur arguments pour expliquer que ce n’était pas une bonne idée … un chômeur qui prend n’importe quel travail, quel scandale ! trop simple … dans sa tête, il est préférable que le chômeur reste là, bec ouvert comme l’oisillon, attendant la manne que l’Etat DOIT lui donner … un travail à hauteur de ses ambitions… et s’il n’y en a pas, le gars ne fait rien… victimisation, etc… cette tarte n’a vraiment pas compris que moi, qui n’ai aucune manne de l’Etat , et qui gagne en un an ce qu’elle gagne en un ou deux mois, j’en ai marre de payer.parce qu’il ne faut pas se leurrer, tous ces gens qui ne veulent pas d’un travail mal payé (au SMIC), sont à MA charge …  je souhaite que tout le monde bosse, voilà. Et que les emplois mal payés, les emplois subis, soient partagés. 

Ils ont trouvé encore un nouveau truc, aussi, récemment(c’est un organisme dont je n’avais pas entendu parler, mais qui semble-t-il existe depuis un bon moment, qui pond ce genre de proposition—je voudrais savoir combien ça coûte à la Nation, cet organisme, et combien ils sont payés, les gens qui siègent à ce truc, s’ils ont la garantie de l’emploi, s’ils sont fonctionnaires, tout ça… —  : un revenu universel pour tout le monde, y compris les migrants qui nous font l’honneur de venir ici en Europe, en France, pour consommer comme ils croient qu’on consomme, y compris les extra européens , tout le monde…tout le monde sauf moi, bien entendu … 🙂    bien entendu… 🙂  (mais notez que c’est déjà plus ou moins le cas, me semble-t-il…le migrant, en attendant que son dossier soit examiné, a droit à quelques prestations, qui représentent parfois des montants plus élevés—si si, c’est comme ça— que la retraite de certains vieux en France…

Et il est temps de vous dire que j’ai été moi aussi femme de ménage, fut un temps—  🙂 en plus de mon métier artistique … 🙂 personne ne m’a proposé un revenu universel…ni même un revenu tout court … 🙂 c’est pour ça que je NE VEUX PAS payer pour des gens qui ne fichent rien… l’Etat n’était capable que de me proposer de payer , moi, (c’est à dire le contraire de ce qu’il fait actuellement avec un grand nombre de personnes ) pour avoir un statut dans mon travail artistique…c’était même obligatoire en principe…on devait payer AVANT de gagner quoi que ce soit, et on devait payer même si on ne gagnait rien.. et si on gagnait quelque chose, on pouvait même payer les 9/10èmes de ce qu’on gagnait, l’Etat ne s’en émeuvait pas… entre 2 boulots (qui ressemblaient furieusement à des contrats d’intermittents, en fait…suffisamment payés pour pouvoir générer du chômage, ce qui aurait été le cas si ça avait été un travail dans le spectacle… ) il n’y avait pas de système de chômage :

C’est pour ça que je voudrais que soit CASSÉ le statut des intermittents du spectacle, ou que du moins ça revienne à des niveaux acceptables , moi je n’ai rien eu..je n’étais pas dans le spectacle, vous comprenez… alors pourquoi ce merveilleux statut pour les gens du spectacle, et rien pour les autres artistes ? parce que les gens du spectacle se prennent pour ce qu’il y a de mieux, ils sont tous « de gauche » et les gouvernements sont « à gauche » voilà… les gens du spectacle font du lobbying de manière éhontée, aidés par une certaine presse (j’ai encore trouvé une feuille de chou « Le Monde » aujourd’hui, datant d’il y a quelques jours , lue dans le RER, avec un encadré à propos de Jeanne Balibar en plein milieu de la première page… elle reproche au gouvernement de ne pas s’occuper du « spectacle » … bien sur elle nous sert la soupe comme quoi c’est pour les petits, les précaires, etc, qu’elle se fait du souci… (elle se prend pour une grande passonaria, elle aussi, mais tout ce qu’elle sait faire, tout le temps, à longueur de temps, encore et toujours, c’est de demander du fric au gouvernement pour la corporation,  c’est à dire elle, en fait, et rien d ‘autre… vous avez dit créatif ? fuck off… dégage, toi aussi … des films sans réel intérêt, pour une actrice même pas agréable à regarder, surpayée pour ce qu’elle apporte, et que personne ne va voir… subventionnés, ses films… mais je suis bien tranquille, c ‘est pour sa petite crémerie avant tout qu’elle se fait du souci… demande un peu à Jeanne Balibar, fille de Etienne Balibar, donc du sérail intellectuel de gauche, bien sous tous rapports , irréprochable car du camp du Bien,  de faire un mi temps de travail  pour partager avec la femme de ménage de mon immeuble  qui se casse le dos … 🙂 en échange de son chômage d’intermittente… tu vas voir… elle est de gauche, évidemment, mais ça ne va pas jusque là… 🙂 

C’est peut être revanchard, d’être contre ce statut des intermittents du spectacle, mais je suis pour l’égalité… 🙂 l’égalité de traitement… 🙂

Artiste intermittente, se débrouillant toute seule,  j’ai quand même dû payer des trucs, à partir d’un certain moment, car l’Etat réussissait à prélever automatiquement une partie de ce que je pouvais gagner, (des honoraires, mais payés par des organismes, et els organismes avaient l’obligation de verser une partie des honoraires à l’Etat, m…  ) , mais je n’avais droit à rien… je ne cotisais pas assez …en dessous d’un certain niveau, tu paies mais tu n’as droit à rien… une spécificité française, je ne sais pas si c’est toujours comme ça… 🙂

et je peux même dire aussi—c’était il y a longtemps, et vous allez rester sur le c… c’est que pendant pas mal de temps, pour un autre boulot que j’avais, je donnais des leçons de ce truc artistique pour une école municipale, je payais des cotisations sociales, comme tout le monde, étant salariée, mais je n’avais pas droit à la sécurité sociale… si si …quand j’étais malade ,ce qui n’arrivait pas souvent, mais quand même, aucun remboursement de la visite à un médecin, ni des médicaments …rien, jamais… un vrai scandale… du coup, ça me fait marrer quand je vois maintenant que n’importe quel clandestin , à peine a-t-il posé un pied dans le pays, a droit à des prestations sociale, y compris une aide médicale parfois meilleure que la sécu de tout un chacun (parce que la part mutuelle est comprise d’office, et que l’euro prélevé à chaque visite de médecin, ainsi que le demi euro pour chaque boite de médocs n’est pas prélevé pour les migrants et les « plus démunis » … 🙂    )

 Du coup, (je reparle de l’activité d’artiste qui arrivait à avoir des contrats et percevait des honoraires) j’ai réussi (autrefois) à ne pas entrer dans ce système de paiement alors que je  gagnais peu , et que rien n’était assuré… je m’en fichais, je ne voulais pas faire partie de ce système … ce système contraignant avait quelque chose à voir avec le système de l’Urssaf, et c’était vraiment une horreur … oui, j’ai réussi à ne pas me mettre dans ce truc inextricable, le fabuleux système social français … (hormis l’activité salariée qui y était en plein évidemment) système français qui a de grosses failles,  de grosses lacunes, je peux vous le dire…

Je pense qu’il doit être possible de faire mieux, avec ce qu’on a, plus juste, plus intelligent, plus économique, tout en assurant à la population (y compris d’ailleurs aux visiteurs et migrants qui ne devraient avoir droit qu’à des prestations plancher) le minimum indispensable …

Par exemple, l’histoire de rembourser la P.M.A. pour les femmes qui ne sont pas stériles mais ne veulent pas baiser avec un keum pour être enceintes  est une chose qui ne devrait être envisagée que BIEN APRÈS l’instauration d’autres remboursements, plus indispensables… c’est un vrai scandale, ça, de faire payer , par la Nation, les impôts des gens, ce genre de trucs… qui n’a rien à voir avec la lutte contre une maladie … même le remboursement de la P.M.A. aux couples stériles est une hérésie… ils peuvent payer pour ça, si vraiment ils le veulent, non ? ils sont « trop pauvres » ? s’ils le veulent vraiment, ils trouveront les moyens… avoir un enfant est tout ce qu’on veut, mais en aucun cas un « droit » …c’est déjà pas mal que les hôpitaux , pour le mettre au monde, soient gratuits, que des allocations soient versées à la naissance… 🙂 

Ah ! et j’ai vu un avion assez bas dans le ciel, aussi … qui devait venir d’Orly… ça fait du bruit … 🙂 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation