De Paris en piscine Le blog de Papillonista

Pays en voie de clochardisation, heureusement qu’il y a des initiatives individuelles

photo P.A.M. 

En passant sur les quais rive gauche (ça devient craignos de marcher sur les quais à cause des vélos trés nombreux maintenant ) : sur une partie basse du quai, 2 gars avaient un harpon, qu’ils jetaient dans la Seine, et ils venaient de repêcher un vélo…la photo, c’est le vélo —qui puait pas mal — plein de vase et d’algues… à un moment, j’ai cru que c’était un pauvre Cheval crevé … ou un Renne … 🙂

 

J’étais super en colère today, parce que j’ai essayé de joindre un organisme d’utilité publique, gouvernemental , (peut être mi gouvernemental et assisté, comment savoir). On nous annonce d’abord que toutes les permanences sont fermées, bien sur, et que les gens sont au télétravail. Moyennant quoi tu ne peux joindre personne. Jamais. En tous cas pas au téléphone. J’attends un bon 20mns au téléphone, finalement une voix féminine me demande ce qu’elle peut faire pour moi, et aussi sec, ça raccroche avec la tonalité occupé… on croirait presque qu’il y a un gnome malin qui surveille et qui a décidé que personne ne pouvait répondre au téléphone. Je rappelle un autre N° du même organisme, ça décroche, les annonces d’usage (où on te dit que c’est ouvert en continu de 9h à 17h30), et hop, ça raccroche … j’appelle encore un autre N° de cet organisme (recherche assidue sur internet pendant que la colère monte), et là, à la 1ère tentative, ça raccroche avant la moindre conversation, et à la 2ème tentative, c’est un répondeur avec la voix d’un mec qui semble avoir fumé un joint au saut du lit, et on ne comprend rien… à noter d’ailleurs qu’en ce moment c’est tout le circuit téléphonique français qui semble frappé d’incapacité. Le son est si mauvais. quelques fois que tu te demandes vraiment que pasa… Il me semble que du temps où n’existait que le téléphone fixe, les conversations était beaucoup plus audibles …non, ce n’est pas moi qui devient sourde… 🙂 quelques fois, il y a un écho tel qu’on croit que les gens sont de l’autre coté de l’Atlantique et qu’il y a une tempête sous marine qui frappe les cables de téléphonie immergés dans l’océan… C’est bien comme cela, que la téléphonie fonctionne ? mon Cheval me dit que c’est (aussi) une histoire de satellite … 🙂 peut être rêve-t-il… ma voix irait ricocher sur un satellite près de la lune, pour être renvoyée sur un autre continent… Près de la lune ? bof, j’exagère, hein … 🙂 mais je vous parie qu’ils vont installer un central téléphonique sur la lune, bientôt. Tant mieux. 

Ayant essayé d’appeler un service trés fonctionnarisé aussi, hier et avant hier, le même problème : tout le monde est au télétravail, mais tu ne peux parler à personne. Mais qu’est ce que c’est que cette société de cinglés où on ne peut jamais parler au téléphone avec un fonctionnaire … (c’est un peu plus facile maintenant avec les sociétés privées, et les banques, mais il faut le dire vite)… c’est quoi, ce monde ? 

De toutes façons, ils n’ont rien compris encore. M. Micro a fait une communication today, à l’hôpital de la Pitié qu’il visitait : il a admis s’être trompé et que la réforme de l’hôpital n’était pas la bonne… trés bien… mais il n’y a pas que pour l’hôpital qu’il se gourre. C’est complètement une refonte de tout, qu’il faudrait faire. J’ai entendu ces jours ci plein de gens nous annoncer qu’il allait falloir travailler plus pour rattraper le marasme actuel, mais il semble par contre que de l’autre coté, d e l’autre coté des français, on ne pense QUE aux vacances… on vient de passer 2 mois de vacances aux frais de l’Etat (enfin pas moi, ces vacances étaient à mes frais, mais je n’ai pas cessé de bosser, ça n’a rien changé pour moi) et les gens ne pensent qu’aux vacances … 🙂  qu’on m’explique, une fois de plus , enfin, au moins UNE FOIS pour quelle raison on devrait travailler PLUS (ceux qui travaillent déjà)  alors qu’il y a des millions de gens au chômage …pourquoi ne pas faire travailler plutôt les gens au chômage ?  🙂 

Il y a des trucs trés étranges : ils ont décidé de laisser rentrer 200.000 travailleurs étrangers (des pays considérés comme plus pauvres) pour ramasser les fruits et légumes, etc…  il y a un mois, ils demandaient 200.000 bras français au chômage pour justement ce truc là, sinon les récoltes seraient perdues, vu que les étrangers ne pouvaient pas rentrer…Ils ont parait il signé 15 ou 20.000 contrats (avec es types au chômage justement), mais les gars (ou les nanas) se sont finalement désistés, un bon nombre, parce que le boulot était trop difficile … 🙂

ben voilà… pendant ce temps des tonnes d’étrangers immigrés attendent qu’on les régularise et je ne sais quel politique déclare dans la presse qu’il faut une immigration importante parce qu’on a besoin de millions de bras…

Donc voilà la situation, si je comprends bien : le capitalisme (qui ne se donne pas la peine de trop analyser les situations je pense, ses dirigeants étant mondialisés et capables de se délocaliser dans la journée, aller où c’est cool et bien logé), le capitalisme se fout complètement du nombre de chômeurs accumulés dans un pays, que les gens se débrouillent..;non, il prend où il trouve, et de manière à ce que l’usinage lui coûte le moins cher possible, dans une espèce de course au profit immédiat, et à la mise en quatre de ressources de la terre. Le problème étant que ce capitalisme , qui est extrême destructeur et réducteur, et tout et tout, est aussi extrêmement utile , et apporte une sorte de richesse générale , surtout quand on vit dans un pays dit « riche » … (même si on est pauvre dans un pays dit « riche » , on est plus riche qu’un pauvre dans un pays pauvre, ne serait-ce que parce que les biens de consommation deviennent pratiquement gratuits…je parle des biens de base, on les trouve même dans la rue… En France, j’entends des gens nous raconter que certains « meurent de faim » …C’est faux. personne ne meurt de faim en France… la nourriture est vraiment partout , elle est jetée…elle est donnée, aussi… bien sur si tu veux un twix à la seconde, c’est plus difficile, mais si tu veux manger, vraiment manger, c’est facile. C’est un grand malheur, que tant de nourriture soit jetée, mais c’est la vérité… pareil pour le reste, les vêtements  les objets du quotidien, et ce même si on vit dans un village. le nombre d’objets qui sont jetés est proprement hallucinant. Ce qui coûte cher actuellement, c’est ce que te réclame le gouvernement, les charges incompressibles, électricité, eau, impôts, essence, transports, téléphonie, audio visuel, (et encore, tu peux aller chez Emmaüs) , et cela prend de plus en plus de place. pour arriver à les payer, ces trucs, il faut quasiment faire l’impasse sur le reste. 

Donc s’ils veulent vraiment aider les gens, au lieu de refiler des allocations pour que les gens puissent acheter des fringues siglées ou des game boys ou des saletés qui les font grossir, il vaudrait mieux  1°) investir dans des services de qualité, Santé évidemment, Justice, Ecole, etc… et aussi une base d’énergie (électricité, gaz, essence) trés peu chère voire gratuite, transports gratuits dans les grandes agglomérations, pourquoi pas… ce qui profiterait à tout le monde. 

Le système capitaliste est un truc un peu bête, un peu aveugle, qui s’est constitué au fil des siècles sans que chacun comprenne comment, (même Marx a tout faux, il n’aborde qu’un léger aspect du problème, exactement le même cheminement simplet que la psychanalyse , ces analyses sur papier sont trés réductrices ) , et qui est un effet de l’attitude humaine, de l’âme humaine  des pulsions humaines, de la constitution humaine  , des désirs humains, de l’égoïsme humain, de l’avidité humaine, comme une ombre projetée, on est bâtis comme ça, égoïstes, parce que on soufre dans notre chair, et non dans celle des autres (c’est pour ça que ça marche si bien);

qui amène de la prospérité, de la beauté, du génie, et  en même temps de la déshumanisation et une certaine cruauté.. C’est comme Frankenstein, enfin, la créature de Frankenstein, un géant miraculeux et aveugle, inconscient de sa force, et qui peut faire des dégâts.

On devrait réfléchir à un système à 2 vitesses, un mix intelligent de protection (avec du travail pour tout le monde, chacun devrait pouvoir trouver, pour un temps donné ou pour toute sa vie, un petit boulot à mi temps payé au smic plein temps. On pourrait comme ça combler les besoins dans les secteurs qui sont actuellement stupidement soumis à la concurrence (s’ils n’oublient pas cette crise du Covid, ils vont y venir) , la santé par exemple , l’hôpital , les transports, et notamment le train, la Justice, et tous les services de l’Etat, le fonctionnariat de l’Etat, l’école, etc…  et tout cela en laissant se développer un système de libre entreprise, avec des profits qui enrichiraient les gens, et en aménageant des allées et venues entre les 2 secteurs. Pour des gens protégés un minimum, pour des gens entreprenants qui, pourraient faire des profits s’ils le veulent. Avec dans tout ça, bien sur, une inflexion écologique, bien pensée, poétique si possible. examinée par des poètes, des artistes, en même temps que des scientifiques, et aussi des gens du tout venant, des habitants tout simples (comme moi). 

Je raconte des trucs comme cela depuis un moment, mais il est beaucoup plus logique de partager le travail que d’instaurer ce qu’ils appellent le « revenu universel » qui aboutira de toutes façons aux mêmes résultats qu’aujourd’hui : certains travailleront pour que d’autres puissent percevoir leur « revenu universel »… c’est gros comme une maison.

Il est important de laisser la libre entreprise se développer, en parallèle, en complément, tout ce que vous voulez, pour ne pas en arriver à un système communiste à la c… c’est le capitalisme qui a façonné le monde tel qu’il est en occident, et ce monde a des cotés trés plaisants. J’aime bien. Sauf que là, on ne peut plus supporter d’une part la c… spécifique qui se développe partout , (elle existait avant, mais en plus larvé, ou alors je ne me rends pas compte) et d ‘autre part effectivement le fait qu’il y ait des gens qui crèvent parce que c’est vraiment trop dur , je ne parle pas des tire-au-flanc, je parle des pauvres gens pitoyables à qui il faudrait redonner un peu plus dignité. Cette dignité, ce ne sont pas ces aumônes (faites sur la sueur et la peine d’autres gens qui travaillent ) que le gouvernement laisse tomber indistinctement sur tout le monde, y compris les tire- au-flanc cyniques que je déteste et les innombrables profiteurs, ceux qui truandent pour percevoir des allocations auxquelles ils n’ont pas droit, ce ne sont pas ces aumônes, mais un partage du travail de base, tel que exposé ci dessus.

Il n’y a aucune raison pour que des gens se tapent des boulots de m… en faisant (en région parisienne principalement) des heures de trajet dans des conditions déprimantes, pendant que des crétins (je pense toujours à ces « chômeurs  » et « RSA » que je vois à Berlioux, et qui appartiennent visiblement à la « caste supérieure », je trouve incroyable qu’on leur refile comme ça des aides à n’en plus finir, et dont l’entrée gratuite à Berlioux n’est qu’une infime partie) pendant que ces crétins , eux, refusent absolument de faire un travail qui ne serait pas dans leurs cordes, (par exemple un bon poste de « sociologue »…faites moi un mémoire sur les « sociologues » …) et que peut être ils ne trouveront jamais…  partager le travail… au moins pendant un temps de leur vie …qu’ils soulagent la caissière de Berlioux d’une mi temps de son travail en échange des allocations qu’on leur refile.

La manière dont tout cela est organisé est à revoir de fond en comble.Au niveau européen, si ça leur fait plaisir, mais ce serait plus facile au niveau d’une nation souveraine. Si on attend la moindre avancée de l’Europe, je crois qu’on se gourre. Ca fait des  années qu’on dit que l’Europe doit se réformer, mais en attendant, comme elle n’est aps prêt de se réformer , tirons-nous, retrouvons de la souveraineté, et mettons nous au travail.(et vous avez vu les dernières productions de la Cour allemande de Karlsruhe : les allemands n’oublient rien de leurs intérêts, eux. Alors jouons là à l’allemande, au lieu de perdre  année après année , ce qui faisait notre force. Les allemands nous ont baisés, sur ce coup-là. en fait, c’est toujours la même histoire, les allemands sont prééminents en Europe. Qu’attend on ?  .  Avec une monnaie propre à nous. Là, on perd tout notre génie… quand on pense que tout le monde se lamente parce que la France dépend du tourisme pour je ne sais quel énorme pourcentage de son économie…ça ne devrait pas être. La France devrait avoir des industries, de la recherche, ses propres développements. et un peu moins de touristes, notamment à Paris. Et un peu moins d’habitants,  aussi, on est déjà trop serrés.

Mais c’est peut être un peu trop compliqué, tout ça,  pour le capitalisme (que personne ne maitrise) qui préfère avoir en permanence un vivier de gens maintenus au chômage, puisé dans le tiers monde, et peu importent les conséquences, de gens peu enclins à discuter les conditions de travail, de la main-d’oeuvre bon marché, et corvéable à merci…on les voit bien, en ce moment, les gens qui travaillent , malgré le Covid… et les gens du bâtiment, par exemple, ce sont les immigrés, de fraiche date, la main d’oeuvre est africaine sub saharienne et ne parle pas un mot de français, le contremaitre lui est arabe, (un cran plus haut) …  l’architecte est européen… 🙂  j’adorerais que tout cela soit chamboulé … voir l’antifa qui ne rêve que de brûler des bagnoles contre le système et qui vit avec le RSA et les aides (vérifiez de quoi vivent les antifas, en plus de squatter chez leurs parents bourgeois de gauche ) , sur un échafaudage de ravalement, avec les africains…ça lui ferait du bien. La sociologue avec bac + 5, qui trouve que tout est mal payé pour sa grande compétence, et ne veut qu’un boulot exactement dans ses cordes, devenir aide soignante à mi temps à la Pitié… ou vendeuse… ou femme de ménage, tiens… ça lui ferait du bien… 

Etc…

ben, de toutes façons, ça y est, la rentrée est là…des processions de bagnoles (chaque jour c’est un peu plus) grâce à Mme Hidalgo, cette peste, et du coup les vélos partout — il n’y a pas encore le plein des trottinettes, ces accidents ambulants, mais ça va surement venir) …un gars today, sur un trottoir, en vélo : je lui fais signe d’aller sur la chaussée, il me montre la chaussée avec les bagnoles pare chocs contre pare chocs et me dit qu’il ne veut pas rouler là… notez qu’il avait la piste en dessous, sur les berges basses, mais non, ça le faisait suer surement d’y aller …

Et les keufs, hier : je croise un groupe de keufs, je leur parle des vélos sur les trottoirs : à ce moment passe un gros malin sur son vélo et sur le trottoir, les keufs l’arrêtent et lui font une petite leçon de morale, tu parles !  le mec s’en fout ! il repart sur le trottoir… ces keufs là m’ont dit d’écrire à la mairie… donc c’est bien la mairie qui décide de tout cela..;de ne pas sévir avec ce bordel…d’autres keufs le même jour, à qui je dis la même chose, me montrent un cycliste toujours sur le trottoir, en me disant « mais comment voulez vous qu’on l’attrape, madame » … authentique… ville du tiers monde … et sale, encore plus sale que d’habitude…

Désespérant…vont ils remettre ça, avec Mme Hidalgo ? la réélire… incroyable… comment peuvent ils ? elle a endetté la ville jusqu’à l’os, en plus.

A noter aussi que les bibliothèques ne sont pas prêt de rouvrir, ni les services municipaux…appeler une mairie est voué  à l’échec… tu écris un mail en posant une question précise, on te réponds à coté, complètement à coté…au bout d’une semaine… pauvre pays…ça les emmerderait de mettre un chômeur au téléphone, après l’avoir formé ? ça ferait un chômeur de moins, non… ? 

Un débat, hier, entre plusieurs personnes, dont Mme de la Gontrie Marie-Pierre, (ça sent sa vieille famille catholique de gauche) , ineffable sénatrice P.S., avec tous les codes socialistes, la bien pensance du discours, et tout… et de Raguenel, journaliste (sympathique et sensé) dans un hebdomadaire connoté trés à droite… on en vient à parler de tous les gens qui ont souffert, et souffrent de la perte de leur boulot, etc … (tout le monde est d’accord qu’il faut les aider, et moi aussi bien sur ) MAIS : voilà Mme de la Gontrie qui se prend pour Jeanne d’arc, ce qu’elle fait trés souvent, elle se croit défonceuse, pardon, défenceuse,  de la veuve et de l’orphelin, surtout s’ils sont « les plus démunis » et si possible de souche extra européenne … 🙂  elle s’en prend à de Raguenel, lui fait une sorte de remontrance outrée , drapée dans une juste indignation de circonstance, (elle se trouve bien dans ce rôle, end ait elle est spécialiste du truc, une bonne conscience « de gauche » ) parce qu’ elle trouve que  De Raguenel n’est pas assez déterminé à « faire payer les riches » : celui ci se permet d’expliquer qu’il pense que « faire payer les riches » aboutit tout le temps, ici, à faire payer les classes moyennes, qui ont du mal à boucler les 2 bouts, finalement, et il a raison, et moi je peux lui dire  que ça aboutit aussi à faire payer les pauvres … pas ceux « qui n’ont rien » , mais ceux qui ont un tout petit peu… ceux qui sont juste au dessus du migrant nouvel arrivé quelque part , ceux qui ont bossé toute leur vie dans des trucs mal payés mais ont mis desespérement des sous de coté pour avoir des économies, tellement ils ont peur d’être à la merci du système… donc Madame de la Gaudriole, pardon ! de la Gontrie !  part sur sa situation personnelle,  et qu’elle gagne beaucoup d’argent, et qu’elle serait heureuse, oui heureuse, Monsieur de Raguenel, de payer plus d’impôts , beaucoup plus, pour justement aider les « plus démunis » …  🙂

Envie de lui mettre des tartes… 🙂  et un pied quelque part…hihi, de la part d’une « pauvre » (qui essaie de devenir « riche »  … 🙂 

Pauvre dame ! lâche nous, une fois encore !

1°) si tu paies plus d’impôts, ça n’empêchera pas que moi, qui gagne en un mois ce que tu gagnes en un jour probablement, je continuerai à être ponctionnée, parce que le problème, c’est la GESTION de nos impôts… on pourrait même faire mieux avec moins d’impôts … je sais comment faire 🙂 et « faire payer les riches » ne signifie rien… tu peux « faire payer les riches » indéfiniment, ça n’augmentera pas le niveau de vie des « pauvres »… c’est autrement qu’il faut faire… la preuve, ce gouvernement estime que les gens sont « riches  » à partir d’un salaire ou d’un revenu de 1300 , 1400, 1500 euros par mois, si j’ai bien compris… 🙂 c’est ça le problème …  🙂 la proportion de ce que paient les « pauvres » est énorme par rapport à leurs revenus. C’est là dessus qu’il faudrait se pencher. Taxer les « riches » ne changera rien à cela…c’est diminuer ce que paient les « pauvres « qu’il faut faire… tout en trouvant de quoi faire fonctionner la Nation… c’est donc une question de PRIORITES dans les dépenses. Tu n’y connais rien, Mme de la Gontrie, mais moi, si…parce que justement j’ai des revenus modestes ,  et  que je m’intéresse à ce qui se passe … Taxer les riches ? ça ne rapportera pas énormément, sauf bien sur si on taxe ce qui est dans  les paradis fiscaux, mais ce n’est pas demain la veille…  le gouvernement trouvera un emploi nouveau pour ces rentrées nouvelles, si on taxe les « riches » qui sont encore là,  à supposer qu’elles perdurent, ces rentrées, car les « riches » sont déjà partis et partiront plus encore… ne restent que ceux qui ne peuvent pas partir, une bande de pas trés riches … et ça ne changera rien au problème… il vaut mieux avoir des « riches » tout près, tout près, de manière à pouvoir récupérer une partie de leur richesse… (sans qu’ils s ‘en rendent compte, hihi—ou bien les persuader de le donner— Bill Gates est une merveille, pour ça…—) et si les riches créent du travail, ils devraient être bienvenus …les taxer, certes, mais les ménager aussi… M. Arnault Bernard est un bienfait pour le pays… déroulons lui le tapis rouge… et si on a des idées pour l’emploi de son argent, je suis sure qu’il les entendrait  avec intérêt… mais ça n’est pas Mme de la Gontrie qui aura des idées… 🙂

 et 2°) rien ne l’empêche, Mme de la Contrie (tion), de DONNER chaque mois, CHAQUE MOIS, la moitié de son salaire et de ses revenus à des « démunis », ou à des oeuvres… puisqu’elle est tellement touchée par la misère des autres…  🙂 donner et  la boucler… elle donne ? sans doute pas… (elle doit avoir des sous bien placés, et si tu lui demandes, elle dira que c’est pour une bonne cause, envoyer sa progéniture dans les meilleures universités, genre …ça ne me gêne pas qu’elle se fasse du pognon, qu’elle le gère, qu’elle le place, qu’elle le dépense en priorité pour sa petite famille, mais qu’elle arrête avec les leçons) …oui, et rien ne l’empêche  non plus de  militer à corps et à cris, et en obtenant des résultats, svp, pour une BAISSE des salaires des hauts placés de la République, pour une diminution des avantages des sénateurs, pour la chasse aux privilèges des gensses du gouvernement, tout ça… elle fait quelque chose ? rien… rien qu’on sache …  🙂 à part bramer dans les médias, ce dont on se fiche. Elle envoie surement une aumône de temps en temps à l’oeuvre des orphelins d’Auteuil, ou un truc comme ça (j’aime bien l’oeuvre des orphelins d’Auteuil, pour ma part) … mais ça doit bien être  tout…  🙂 

On avait un article dans « Causeur » je crois, sur un sujet similaire, intitulé  » Hulot, maintenant donne-nous les sous !  » hihi, c’était pas mal, pas intitulé tout à fait comme ça, autrement, mais c’était l’idée…mais vous pouvez  voir l’article sur le site de « Causeur » … 🙂 Hulot, donneur de leçons s’il en fut, le chevalier à la triste figure, comme je l’appelle … qui nous sort tout un catéchisme à pleurer … Hulot milliardaire., à part ça..  hihi …peau de lapin, Hulot… au fait, le patron d’Amazon, (qui vient de se recaser, après des décennies de mariage plan plan, avec une grosse qui a l’air d’en vouloir, genre maitresses sado maso, physique de poupée gonflable sur le retour, bouche en imprimé léopard, avide probablement, mais  intelligente—j’espère que Jeff Bezos ne va pas m’attaquer pour ces paroles, maintenant que les contenus sont surveillés à la loupe sur internet hihi, il serait capable de me demander des dommages et intérêts, tu crois ? ), Jeff Bezos donc s’est fait, parait-il, pendant la crise, 35 millions de dollars par jour !  🙂

Voilà l’homme à connaitre, Jeff Bezos … 🙂  je retire tout ce que j’ai dit contre une subvention , tiens, ou une rente…je me contenterai de 1.000 dollars par jour ! 🙂  Hi , Bezos ! 🙂   si on n’était pas si c…, mon Cheval et moi, on partirait à la chasse au Bezos… 🙂 je ne sais pas si Bezos plairait à mon Cheval, par contre je suis sure que mon Cheval lui plairait… 🙂 quand on voit l’entourage de M. Bezos … 🙂 une tête de Cheval , même abrutie, ça le changerait surement des choses en plastique dont il est entouré … 🙂 

 

P.S. : J’ai une idée : j’ai entendu à la radio today quelqu’un qui disait que l’hôpital public avait de la peine à recruter parce que les salaires n’étaient pas assez élevés. ensuite j’entends tout un débat à propos de la promesse que M. Macron a faite today à l’hôpital de la Pitié : augmenter les effectifs et les salaires.

par ailleurs, les salaires à l’hôpital sont soumis à un régime d’augmentation indiciaires, fonction publique, etc…le truc, c’est que si on augmente les salaires à l’hôpital, il faudrait le faire partout dans la fonction publique.

Je propose de commencer avec l’hôpital : faire sortir les grilles de salaire du reste des grilles de la fonction publique, et que cela serve de ballon d’essai : on va recruter pour l’hôpital, du personnel, avec des mi temps, ou des 2/3 de temps payés un plein temps. Et bien sur il faudra embaucher du personnel supplémentaire, pour aboutir à non seulement autant de temps que maintenant, mais encore PLUS de temps de soignants que maintenant.

On doit ça à l’hôpital après ce qui ‘est passé. ET DONC POUR CES NOUVEAUX EMPLOIS (qui seront eux aussi payés un temps plein pour un mi temps de travail, ou des 2/3 de temps de travail, on va embaucher des chômeurs, après les avoir formés, ce sera une proposition du gouvernement, et pour payer cela, on emploiera les allocations chômage des chômeurs (ou RSA), sachant qu’un chômeur qu’on remet au travail finit par rapporter de l’argent au gouvernement, au lieu de lui en coûter. Un RSA coûte parait il 18.000 euros/an à la collectivité, utilisons donc ce que ça coûte pour abonder l’hôpital public.

Les soignants ne seront peut être pas augmentés comme ils le veulent, mais ils seront « augmentés » (payés) en temps, ils travailleront moins, auront plus de temps pour eux, pour leur famille, donc moins stressés…et ce sera tout bénéf pour tout le monde. 

Il faudra voter une loi spéciale pour ça, ce sera comme un test, qu’on pourra étendre par la suite à d’autres secteurs. Ça peut surement se faire, en tous cas pour les travails qui demandent peu de spécialisation, à l’hôpital. Mais si on lance un truc comme ça, ça risque de ramener beaucoup de monde. .. parce que ça équivaut à un travail bien payé. Et  ça va réduire le nombre de chômeurs aussi … C’est ça qu’il faut faire. 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Post Navigation