De Paris en piscine Le blog de Papillonista

29 mai 2020

Nous sommes presque au 1er quart du 21ème siècle. Dans 5 ans nous l’atteindrons. 

Pour l’instant, nous vivons au jour le jour, nous faisons peu de projets,( mais nous en faisons quand même ) et en plus il pleut, le ciel se déverse sur nos têtes. 

Nous voudrions revoir la mer et les grands grands arbres des pays tempérés, dans la forêt…l’été dernier, j’ai commencé un livre sur les arbres, (pas encore terminé, mais je n’ai plus le livre) d’où il ressortait  que les arbres se gênaient les uns les autres pour pousser. Il semble qu’un arbre ne puisse pousser que s’il a de l’espace au dessus de lui, c’est à dire qu’il voie le ciel. Et effectivement, à l’endroit où j’étais, il y avait une sorte d’allée descendante , un chemin, avec à droite un talus avec une rangée d’arbres trés trés hauts , et de l’autre coté du chemin, une autre rangée d’arbres, parallèle à la première, mais les arbres avaient poussé  tous penchés du coté gauche, et tous pareillement penchés…ils avaient poussé en oblique, pour ne pas avoir le ciel bouché par les ramures des autres arbres… 🙂

Pour en revenir aux jours que nous vivons, actuellement, et qui pèsent quelque peu quand même, j’imagine que ça pourrait être pire, c’est ce que je me dis, voilà, ça pourrait être pire … ça pourrait par exemple être une catastrophe nucléaire…et là, où aller ? une bombe a été lancée quelque part sur notre pays, et tout l’air est radioactif, dans un rayon autour du centre atteint par la bombe, qui, lui, est complètement détruit, calciné, même, vitrifié, voilà, (une sorte de Pompéï  moderne) , sur plusieurs dizaines de kilomètres carrés… des milliers d’années plus tard, quand la Terre aura été désertée et que de nouveaux colons, venus d’une autre planète redécouvriront les lieux, ils pourront retrouver les chiens de l’époque, les gens, tout ce qui vivait, jusqu’aux modestes araignées, quelques rats,  surpris par la déflagration atomique et conservés dans un état proche de ce qu’ils étaient, et ce à quelques dizaines de kms de l’épicentre  le centre étant réduit, quant à lui, à l’état d’un bloc de charbon indifférencié.

Mais nous sommes toujours en 2023, lors de la Grande Catastrophe, et à plusieurs centaines de kms de là, les gens fuient, essayant de gagner les régions voisines, et même les pays voisins. un nuage radioactif se répand… etc… etc… 🙂 

Ou alors, un autre scénario : les dirigeants ont pris goût à la privation des libertés imposée aux peuples traditionnellement attachés à la Démocratie , et découverte à l’occasion de la grande crise du Covid 19, qui fut la première d’une série de crises du même genre… 🙂 … 🙂  le Covid 21, lui, apparu en 2024, se révélant d’une nature encore plus retorse au fil des jours (il ne cesse de muter, de sorte qu’on ne parle même plus des dégâts qu’il fait aux poumons, mais des dégâts qu’il fait au corps entier, s’insinuant dans le cerveau, par exemple, et provoquant des hallucinations, etc… les enfants eux mêmes sont touchés, tout le monde crève (25% des habitants du pays, les autres sont réduits à l’état de loques balbutiantes craignant à chaque instant de perdre la vie et n’ayant plus goût à rien ) , de sorte qu’un confinement strict a été imposé à la population, après un début de revirement du gouvernement, et quelques débats truqués à l’assemblée … personne ne peut quitter son logement, même pour promener son chien (des pots spécial besoins du chien sont livrés), toute la nourriture est amenée par l’armée, l’économie se casse la gueule comme jamais, mais la seule satisfaction, si l’on peut dire , c’est que c’est comme ça absolument partout dans le monde… inutile de s’échapper, c’est partout la même chose.

les gouvernements confinent période par période, pour ne pas lasser, mais en fait on finit par se douter qu’il y a une sorte d’alliance entre plusieurs chefs de gouvernement, quelques arrivistes sortis de rien, sans idée sauf celle de devenir tout puissants, et qui, dans un grand but altruiste et visionnaire ont décidé d’établir un commandement mondial, et décidé aussi de maintenir les humains dans le confinement, pour ne pas se faire ch… mais, c’est entendu, ça ne durera qu’une génération. Ceux qui sortent dans la rue pour protester sont shot down immédiatement. Ils ne peuvent même pas faire 3 pas car les blindés sont dans la place . La télévision et les médias sont présents , pour que les gens deviennent totalement abrutis (il y a 2545 chaines de télé qui disent toutes la même chose, et offrent 99% de temps de divertissement, ainsi que des jeux vidéos sophistiquées, et puis, on vit dans des maisons connectées qui verrouillent elles même la porte quand on veut sortir (ou les grilles du parc pour ceux qui ont de la chance).

Oui, ça pourrait être comme ça… ça ne l’est pas encore, bien que quelques nuages s’amoncèlent tout de même : l’Allemagne, qu’on croyait trés forte pour tenir la dragée haute au virus, voit ses efforts se relâcher, et les contagions augmenter … un autre syndrome parait, qui touche les enfants de 10 ans, en plus… là ça ne rigole plus… une nouvelle épidémie, ou quoi ? quant à nous, je trouve que les cas d’hospitalisation ne baissent pas assez vite… HÉ, (JE NE SAIS À QUI M’ADRESSER) , HÉ, C’EST LASSANT TOUT ÇA ! 🙂 ramenez nous la vie d’avant, et même la vie d’avant l’avant ! avant le Corona  avant la chaleur partout sur terre, avant les 65 millions de français, avant les tirs de mortier sur les flics , avant Mastricht et l’euro, voilà ! avant avant et avant ! ramenez nous la fin  du 20ème siècles quand on croyait encore que la pente était ascendante et le meilleur à venir ! 🙂  🙂

 S’il y avait vraiment un respect du confinement, les entrées à l’hôpital devraient avoir cessé depuis longtemps, non ? peut être que ce sont les contagions intra familiales, ou bien tous les petits crétins dans les banlieues, (quelle proportion de « jeunes » crétins, dans ces banlieues ? 1% des « jeunes  » ? 10% ? 30% ? plus ? )

Et voilà, terminé l’article .  🙂  je survis, je survis… passés les premiers jours de flottement, je me suis remise au travail, et ça fait du bien… 🙂

j’achète la presse, pour qu’elle ne crève pas, et dès la fin du confinement, je vais soutenir l’économie, j’achèterai des trucs, peut être un matelas, tiens, made in France, conçu en France, dessiné en France…  🙂 

je viens d’aller sur le site d’une nageuse internationale, qui montre les exercices de natation qu’elle fait en ce moment dans sa cuisine. je ne sais pas où elle se trouve dans le monde, mais il semble qu’il n’y ait aucune piscine ouverte nulle part… ces derniers jours, j’ai essayé de faire les mêmes exercices qu’elle, c’est à dire tous les mouvements des bras en natation, et ça m’a fait un bien fou. mais elle, la nageuse de compétition, fait ça beaucoup mieux que moi : en effet, je fais ça debout, comme si le plan de l’eau était vertical, alors qu’elle est dans sa cuisine (qui a l’air trés vaste), le bas du corps est allongé sur le plan de travail, jusqu’aux cuisses à peu près, mais le ventre n’est posé sur rien (elle a des abdos d’enfer, je pense), et ainsi elle peut faire tous les mouvements des bras dans le vide , ce sont seulement ses jambes qui sont soutenues, elle est à l’horizontale, et elle a une trés bonne position. Elle fait du dos, aussi, en se retournant… quand j’ai vu ça, ça m’a donné une envie terrible de nager. malgré tous les trucs que je peux faire tous les jours, courir, les pompes, les mouvements de natation des bras en position verticale etc… ça me manque terriblement … je vais essayer de faire comme la nageuse, demain, sur une table, c’est une bonne idée finalement, mais je ne pense pas que je réussirai à tenir autant mes abdos…faut voir… elle avait un bon mouvement flexible des bras, aussi, le dos bien droit, elle doit bien nager…

bon, je vais continuer quand même, le Covid 19 n’aura pas ma peau. 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation