De Paris en piscine Le blog de Papillonista

Jour 16

L’ancienne prison centre sanitaire « Saint Lazare » dans le 10ème arrondissement de Paris, près de la Gare de l’Est : on y mettait les prostituées malades , qui étaient confinées , après être passées à la visite sanitaire obligatoire, pour ne pas refiler la chtouille aux bourgeois (à noter que c’étaient ces mêmes bourgeois qui la leur avaient refilée)  —une belle chanson de Bruant en parle : 

« C’est de la prison que j’ t’écris , mon pauv’ Polyte,

Hier soir,  je sais pas c’qui m’a pris,  à la visite …

C’est des maladies qui s’voient pas  quand ça  s’déclare

Et c’est pour ça que  j’ suis  sul’ tas, à Saint Lazare…  »

(de mémoire)

Ce lieu (architecture magnifique, tout en pierres de taille blondes , est maintenant une bibliothèque, la bibliothèque Françoise Sagan )

Photo P.A.M. 

——————————————————————————————— 

 

Comme je suis persuadée d’avoir déjà eu le Corona en novembre, je me sens moins angoissée…excusez moi de toujours parler de moi  🙂

Aujourd’hui, j’ai fait les courses en courant : courir …au bout de quelques minutes, ça se dérouille, j’adore courir… tout se réchauffe… je ne rentre plus dans les supermarchés, et il est impossible de se faire livrer des courses, c’est complètement encombré. Il y a un « Carrefour drive » vers le bas de la rue Mouffetard, mais apparemment pas opérationnel sur Internet, bien que j’y voie du monde.

Le mot « Confinement  » est le maitre mot de l’année 2020… j’espère qu’ILS nous laisseront partir au bord de la mer, à un moment ou un autre…  🙂

On peut aussi toujours faire réparer son ordinateur Apple au début de la rue Pascal, le magasin est ouvert (c’est précieux de le savoir ), et acheter des cartouches dans la rue qui est derrière la mairie du 5ème : là aussi, adresse précieuse, vous ne lirez pas ce blog pour rien. Et aussi : au premier carrefour des Gobelins, au début de la rue Claude Bernard, au coin de la rue Pascal, il y a un magasin « bazar » qui est ouvert, on peut acheter de la peinture, etc… précieux, là aussi, parce que tout le monde se lance dans les travaux de bricolage de printemps. Et une bonne pharmacie, aussi, dans le coin, avec des plantes en vrac, mais il faut commander . Boire des infusions au thym est ce qu’on peut faire de mieux pour ses poumons, actuellement. 

Cela fait plus de 10 jours que je n’ai pas eu de courrier, et là, today, surprise, du courrier ! vous ne devinerez jamais : Les impôts !  🙂 ça faisait longtemps !  🙂  sous forme d’un questionnaire … je sens que la bonne vieille taxe d’habitation va ressusciter … 🙂  🙂  on parie ?  et ce sont les économies de qui , qui vont trinquer ? on parie ? 

Hier j’ai entendu à la radio que les fonctionnaires des impôts étaient en travail à distance, télétravail, et que de ce fait, les contrôles étaient suspendus , mais que, pour éviter que les gens ne se réjouissent trop tôt, à supposer qu’ils ne soient pas morts de peur  du Corona à l’heure qu’il est, Bercy tenait à annoncer à tout le monde que du coup les années civiles , en ce qui concerne les contrôles,  seraient rallongées d’autant de temps qu’a duré le confinement …  🙂 car, si les impôts ne peuvent pas en théorie remonter à plus de 3 années, le Covidus Horridus Epouvanticus va raccourcir ces années d’autant de mois qu’il aura sévi… j’imagine les fonctionnaires de Bercy, sous la houlette de Dard Malin : je ne parle pas de ceux qui bossent dans les centres des impôts, qui sont des gens relativement modestes, mais de ceux qui se remplissent les fouilles au sommet de la pyramide Bercy, dans le Château-fort surplombé d’une aire d’atterrissage d’hélicoptères, un bâtiment érigé il y a quelques années, et dont la magnificence n’a été conçue  que pour en jeter, terroriser le peuple, comme autrefois les Seigneurs en jetaient du haut de leurs fortifications,  🙂 ben, c’est vrai : quand ils ont construit ce truc, que je trouve par ailleurs architecturalement assez beau,  tout le monde a vu que c’était avant tout symbolique : les PHYNANCES DE LA FRANCE ! OYEZ OYEZ BONNES GENS ! vous qui passez sur le chemin, le pont de Bercy, vous contemplerez ça pendant 20 bonnes minutes, le temps  de bien contempler… »et il y a des douves, aussi », me fait remarquer mon Cheval, « peut être même un Pont Levis quelque part ! »  🙂  

Tellement tellement, les hauts fonctionnaires du « Château » , que personne , parait-il (j’écris par « oui-dire ») , même pas le chef de l’Etat, n’est au courant de ce qu’ils mijotent , du point de vue de leurs rétributions, primes, 22èmes mois, etc … 🙂 (Ah ! être la fille d’un fonctionnaire de Bercy haut placé ! ) 🙂  je pense qu’ils vont l’avoir chagrine, parce que leurs émoluments vont forcément maigrir un peu, si l’argent ne rentre pas. Donc je pense qu’ils sont déjà en train de nous concocter quelques coups de bâton pour relever l’économie. C’est trés bien que les gens qui ont perdu leur emploi puissent avoir des compensations; cela dit, je pense que , comme d’habitude, ce sera moi qui paierai, et avec moi les franc-tireurs, les indépendants, ceux qui ne demandent rien à personne … et bien sur, bien qu’on subisse nous aussi les contrecoups de cette énorme crise, on n’entre pas dans les cases pour percevoir quoi que ce soit…au contraire, ce que je vois, c’est qu’on nous en réclame encore, et sans délais…et, et : je note que les prix sont en train d’augmenter… j’ai acheté une petite poignée de crevettes grises today (pour soutenir les marins pêcheurs, j’avais entendu une pub à la radio), au prix du platine ! mais si on doit payer plus cher pour soutenir l’économie française, on le fera. marre des tomates espagnoles, sans goût, le pire : les fraises espagnoles ! et au delà de l’Espagne, il y a des denrées qui voyagent beaucoup trop : il y avait à un moment un reportage sur la sauce tomate en boite, qui faisait 3 fois le tour de la terre (plus elles voyageaient, moins c’était cher)… avant d’échouer, devenues grises et récolorées immédiatement, dans nos assiettes … tu lisais ça, tu ne pouvais plus jamais manger une pizza industrielle . 

Quelle belle journée, aujourd’hui ! ils nous parlent maintenant de la sortie du confinement, et l’une des pistes pour réaliser une sortie en douceur, c’est suivant l’âge… je la sentais venir, celle-là… si jamais ils s’avisent d’interdire aux plus âgés (par exemple à partir de 50 ans), de sortir, alors que les autres pourront aller et venir, ne serait-ce que pendant 15 jours , ce sera la révolution, je le dis … 🙂 il vaut mieux qu’ils abandonnent cette idée… j’ai vu aujourd’hui une vieille mémé grabataire, avec un masque fait maison, qui avançait péniblement dans la rue avec l’aide d’une autre personne, et c’est bien, elle s’accrochait à la vie, que peut elle faire d’autre ?  et si ça se trouve, elle a rencontré tellement de Corona virus dans sa vie qu’elle est capable de résister à ça, et même à une guerre nucléaire, il suffit qu’elle y croie … 🙂 de toutes façons, bien que je ne sois pas une petite mémé grabataire, le seul fait de m’interdire , quelque part, de gambader à ma guise , me tuera plus surement que n’importe quoi d’autre.  🙂  🙂 

Je l’ai déjà dit ici, je me rappelle, mais une fois, avec ma reum dans la Vallée radieuse, nous passions en voiture dans une des vallées attenantes , avec des prés encore enneigés de chaque coté de la route, et ma reum me montra une vieille toute voûtée et vêtue de noir, qui s’activait devant sa maison, toute centrée en elle-même  . En me disant qu’elle connaissait cette dame depuis longtemps, et que celle-ci avait eu des fils, et un mari, et qu’ils étaient tous morts à l’heure qu’il était, de grands gaillards sportifs pleins de santé, qui faisaient plein de choses . Et elle, la petite vieille, qui n’avait jamais été ni sportive ni rien, juste au service de sa famille, et qu’on ne remarquait pas spécialement, elle était toujours là… parmi les derniers vieux habitants du village … 🙂 

De toutes façons, ayant compris, depuis bien avant le confinement, ce qu’il fallait faire pour ne pas choper ce virus, je fais de mon mieux, et il ne passera pas par moi. Nooon ! 🙂

ILS se mettent à parler d’une autre piste, contre ce virus, ce serait le BCG… ça tombe bien, j’ai été vaccinée, il y a trés longtemps, et il parait qu’ils se sont aperçus, après m’avoir vaccinée (c’était obligatoire, dans le temps) qu’en fait il n’y avait pas besoin, parce que j’étais déjà immunisée… je m’étais immunisée moi même , parait-il, à un moment… ils ont vu ça à la réaction au vaccin. Ma reum me le rappelait de temps en temps. (je parle un peu trop de moi, là …désolée… ) 

Bon, j’en ai marre de parler du virus. 

Après avoir terminé les mémoires de Brigitte Bardot (il y a quelques pages de photos avec rien que des chiens , ouaf ouaf ! ) 🙂 , j’ai presque terminé un bouquin sur Irene Nemirovski, et ça m’a donné envie de la lire. C’est intéressant, surtout par la description de l’Ukraine et de la Russie d’avant la révolution (Irina Nemirovski est née à Kiev, dans la riche bourgeoisie juive , son père faisait des affaires et avait l’air doué pour ça) . et aussi la France d’entre les 2 guerres, bien que cette période soit moins développée. On sent un peu trop peut être que l’auteur (Elizabeth Gilles, une des filles d’ Irina) s’est beaucoup documentée sur l’époque avant d’écrire tout ça , aidée aussi par ce que sa mère lui a raconté de son enfance ,  mais peu importe, c’est super intéressant, ça fait voyager, et on ne demande pas autre chose à un bouquin, surtout en ce moment  🙂  le père d’Irène (Irina) Nemirovski, (un père comme on aimerait en avoir un) , avait essayé de persuader sa femme et sa fille d’émigrer aux Etats Unis dans les années 20, mais elles ont décliné… pour leur malheur, enfin celui d’Irène , qui s’était mariée à un gars qu’elle aimait, et qui se croyait à l’abri en France : je n’en suis pas encore là, il me reste à lire le dernier quart du bouquin, mais je ne suis pas sure d’arriver à supporter : (je ne supporte pas les récits qui se passent pendant cette guerre ) Nemirovski a été déportée en 42, et elle en est morte. Je suis particulièrement sensible aux récits d’histoire concernant la période entre les 2 guerres , les mouvements littéraires, artistiques, si proches de nous : les gens qui croient à la métempsycose s’imaginent qu’ils sont des renaissances de Napoléon ou de Louis XIV, ou de la Montespan, ou de Nefertifti , mais moi j’ai toujours pensé que je devais être, si ce truc existe—ce que je ne crois pas, mais bon, ça existe peut être sans moi—,  une résurgence de l’esprit ou de l’âme d’un ou d’une déporté(e) mort anonymement dans les camps de la dernière guerre, cette horreur;  je ne sais pas pourquoi … donc je ne sais pas si je vais aborder le chapitre où on vient la rafler. déjà j’ai lu quelques pages où il est question de l’étoile jaune que portait sa fille sur son manteau , c’est limite : à chaque fois je me demande, mais pourquoi portaient ils ce truc ? pourquoi ne pas le refuser, après tout, il y avait des chances pour que personne ne s’aperçoive , dans la rue, qu’ils auraient dû la porter … j’ai lu des choses à propos de cette étoile jaune : certaines personnes disaient qu’elles préféraient la porter parce qu’on le leur disait, mais qu’elles pensaient que ça ne porterait pas à conséquence… mais il vaut mieux ne même pas mettre un seul doigt dans un tel engrenage: suivre  son sentiment de liberté et de refus dès le début, dès que quelque chose de louche se présente, c’est un exercice de liberté. Les gens sont assez fatalistes, et peut être qu’une partie de la population d’origine juive de l’époque se sentait fataliste, je ne sais pas … je me demande combien de personnes ont décidé, dès la promulgation des lois imposant le port de l’Etoile jaune, de ne pas la porter , quelle proportion.

Je vais plutôt essayer de lire un de ses livres. les critiques de l’époque étaient excellentes, on disait, pour son livre le plus célèbre, que c’était un livre d’homme … 🙂 alors, là… 🙂 

Heureusement que j’ai des journaux, aussi (il faut acheter des journaux, en cette période, pour soutenir la presse écrite) . j’ai acheté un hebdo people axé sur l’ « aristocratie » … 🙂 et l’Histoire des riches… 🙂  trés rassurant … j’ai connu quelqu’un qui était carrément dépressif, et qui perdait même un peu la tête… la personne a jeté ses médicaments , une valise entière, et a commencé à se soigner, à essayer de refaire surface, en lisant énormément de journaux people… 🙂 ça vole pas haut, mais c’est trés trés rassurant… 🙂 ça a marché… 🙂

A noter aussi que depuis 15 jours, je n’ai pas vu une seule dame voilée dans mon quartier … 🙂 

Aux « Grosses têtes » today : toute une émission sur Pierre bénichou (« chou » béni … 🙂 …)  c’est la première fois,  depuis un clash, que Marcella Yacoub était présente en même temps que Arielle Dombasle (elles ne peuvent pas se sentir)leurs Ego se sont effacés devant l’actualité, elles ne se sont pas volé dans les plumes . 

On va le regretter, Pierre Bénichou, c’est sur. En tous cas moi… 🙂

A demain. vous avez deviné que tant qu’on est confinés, confiante j’écris tous les jours. 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation