De Paris en piscine Le blog de Papillonista

Ces derniers jours, suite et fin

     photos de la piscine Yvonne Godard et de ses extérieurs de nuit 

 

Les casseurs se rapprochaient du forum de Halles, samedi, alors j’ai fait une expédition vers la nouvelle piscine qui vient tout juste d’ouvrir à la Porte de Bagnolet…pour cela j’ai pris la rue de Bagnolet : connaissez vous le poème « Soleil de la rue de Bagnolet » ? 

« Le soleil de la rue de Bagnolet 

n’est pas un soleil comme les autres

Il se baigne dans le ruisseau

Il se coiffe avec un seau

Tout comme les autres

Mais quand il caresse mes épaules

….. « 

je vous laisse découvrir le poème entier en regardant sur Internet, car vous aurez en prime la photo de Robert Desnos, qui a l’air de bien planer, en descendant la rue de Bagnolet…

j’ai toujours trouvé que ce poème correspondait bien à la rue de Bagnolet, même de nos jours (le poème fut écrit en 1942, et Robert Desnos est mort peu de temps après dans un sale camp de nazis … il s’agit de la rue de Bagnolet en été, bien sur(à mon avis), et là nous étions au début de l’hiver, quand j’ai atteint les boulevard des maréchaux, et trouvé l’entrée de la piscine, au milieu des terrains vagues en plein travaux…

La piscine s’appelle « piscine Yvonne   Goddard » … le nom « Goddard » ou « Godard » est vachement répandu, c’est un peu comme le nom « Miller »… (Arthur Miller, Henri Miller, les soeurs Miller(épouses de gens importants) , Sienna Miller , Gérard Miller, etc… 

Docteur Godard, jean Luc Godard, Yvonne Godard, Paulette Goddard, Bernard Godard, Philippe Godard, jean-Marie Godard, Ian Goddard, etc… 

C’est merveilleux, une nouvelle piscine : mais on va dire que je ne suis jamais contente : Ils auraient eu la place de faire un bassin de 50m, (+ un petit bassin) c’était l’occasion ou jamais, mais non…2 bassins de 25m, l’un tout petit rikiki pas profond, et un autre de 2m de profondeur partout… Sur Internet, on dit que c’est une piscine complètement écolo, tant mieux (il faut que je regarde pourquoi), et trés accessible aux handicapés… effectivement, il y a une rampe handicapé tout le long du bassin le moins profond, je ne sais pas si c’est trés utile…par contre, ils ont mis des séparations partout, on se demande pourquoi..;par exemple, pour l’accès au bassin, juste avant un pédiluve : il y a un truc que je n’ai jamais vu encore, une barrière fermée de façon à ce qu’on soit obligé de faire une forte pression sur 3 points pour l’ouvrir…de plus cette barrière est extrêmement lourde, et en sortant, je ne l’ai pas maintenue ouverte assez longtemps et elle s’est rabattue sur mon tibia, me faisant une petite blessure… à mon avis, ils ne vont pas maintenir cet équipement trés longtemps, parce que ça va faire ch… tout le monde…

C’est un bassin avec carrelage, et non pas inox comme c’est le cas dans les nouvelles piscines construites…tout est neuf, les séparations sont en aggloméré , là aussi c’est tout neuf, mais ça vieillit trés mal en général…

Il n’y avait personne, juste un gars avec des plaquettes qui nageait mal (jusqu’à nouvel ordre elles sont autorisées, c’est rare à Paris…)

Les autres jours, ce fut la piscine des Halles, avec une fréquentation trés en baisse, à cause des grèves et des achats de noël.

C’est le b… dans Paris actuellement. Les rares bus qui passent sont archi bondés, et je ne me suis pas risquée dans le métro. on doit tout faire à pieds, ça ne me gêne pas vraiment. Sur toutes les radios, partout, on ne parle que de retraite, et j’avoue que tout cela me passe par dessus la tête. je trouve ça risible, même. Qui peut savoir comment sera la société dans 40 ans ? qui peut faire une « carrière complète » , où que ce soit… de plus, je n’ai pas vraiment de sympathie pour les cheminots (certains sont carrément imbuvables) ni pour les gens qui bossent à la poste, je dis ça parce que j’ai eu un problème avec eux aujourd’hui, et mis à part les gens sympathiques que je connais depuis longtemps, je me fiche de la retraite des autres, dans la mesure où ils se fichent aussi complètement de la mienne… je pense même que tout le monde devrait devenir précaire : si tout le monde était précaire (comme moi), ça ouvrirait l’esprit de pas mal de gens, et les choses pourraient bouger… de toutes façons il n’y a pas de raison pour que certains soient complètement précaires, et tout le temps (parce que quand tu es précaire, c’est dur d’arriver à se mettre dans une bonne sinécure), et d’autres constamment protégés, quoiqu’ils fassent, du début à la fin de leur vie professionnelle … non, la solution, serait 2 régimes parallèles : l’un précaire , tu mises gros, et tu peux récolter gros, et que tout le monde la ferme si tu t’enrichis parce que tu as pris des risques, et un autre régime, qui devrait être accessible à tous ceux qui le veulent : le travail partagé : le travail pas trés bien rémunéré partagé ( un mi temps pour un smic—et du coup ça devient un travail pas trop mal payé, du coup…)  les secteurs devraient être divisés entre libre entreprise, avec toutes sortes de facilités au départ, et l’Etat à l’arrivée, récupérant des impôts, et le statut protégé, qui servirait des secteurs nationalisés (ou au niveau de l’Europe), par exemple les transports, la poste, etc… où chacun, s’il n’a pas d’ambition, ou bien celle de faire son propre travail, pourrait trouver , au lieu d’aides et de chômage, une tâche utile, relativement bien payée pour le temps imparti.

Il n’y aurait que ça pour faire baisser le chômage. On devrait écrire tout un programme idéal comme cela, et ensuite le problème serait la transition entre ce qui se fait actuellement, le truc mastrichien dans toute son horreur et ses lambeaux de splendeur, et cette organisation idéale… ce serait difficile, mais après tout pas plus que les histoires d’écologie… (vivre de manière moins con sans tomber dans la décroissance et la misère des licenciements pour de plus en plus  de gens, voilà ce que j’appelle l’Ecologie, moi ).

Je me demande si tous ces syndicalistes qui font du baroud pour leur propre retraite se rendent compte que de toutes façons les dés sont pipés : c’est l’Europe de Maastrich(t ?) qui est comme cela, qui met la France au pain sec , qui brise ses industries, et qui fait que le pays n’est plus que le reflet d’une prospérité européenne… il faudrait reprendre de l’autonomie, et laisser la bride sur le cou aux entrepreneurs, et surtout protéger les industries françaises…un peu de protectionnisme ne nuirait pas…ça me rend malade littéralement de voir que tous les trucs (je regarde les provenances) sont de fabrication chinoise. je crois que je n’y survivrai pas. Je suis au coeur de Paris, mais je me rends compte que, à part les magasins de nourriture, les autres commerces sont en déshérence… je suis passée today Bd saint Michel, où un nouveau magasin était ouvert : King Jouet . jamais vu encore, mais j’ai entendu quelque chose là dessus à la radio il y a 2 jours : apparemment ils arrivent à s’en sortir : mais dans ce magasin, bd saint Michel, il n’y avait qu’une cliente, c’est tout… en plus, cette enseigne a réussi je ne sais trop comment, à envoyer un message publicitaire sur mon téléphone portable, il y a une semaine (et ensuite, j’en ai entendu parler), et je n’étais pas contente, parce que j’en ai marre de la pub ..;mais si ça peut les aider à survivre… je ne sais pas si leurs jouets viennent tous de Chine… probablement… c’est triste. il faut absolument résorber le chômage, et pour cela, le premier truc serait de partir des chômeurs. Que le point de départ soit les chômeurs… il faut PARTAGER le travail. Utiliser les aides au chômage et le RSA pour les convertir (les aides) en emplois. parce qu’on a besoin d ’emplois, voilà… en fait, ce qui ne va pas, c’est la logique de ce capitalisme …je suis pour le capitalisme, c’est sur, mais je pense qu’on doit y ajouter une dimension sociale de partage de certains emplois…   

Pour l’instant, bien que ce soit le bordel à Paris, on arrive quand même à nager, manger, se chauffer (même si c’est difficile, hihi),il y a des bibliothèques, et je me demande vraiment ce que ce serait si tout le système se déréglait à coeur… c’est peut être en train d’arriver, pendant qu’on parle, ou peut être pas… 🙂 une chose cependant qui m’interpelle : alors qu’ILS sont sans arrêt en train de chercher de l’argent partout, pour quelle raison ne taxent-ils pas et les vélos et les trottinettes qui roulent n’importe comment ? ça rapporterait… 🙂 je me demande qui est en charge de la circulation, à Paris…si c’est la préfecture de police, c’est sur qu’ils ont d’autres chats à fouetter, mais bon, je crois en la politique de la « vitre brisée » , comme cela a été appliqué à New York, alors que la criminalité était terrible, il y a des années : à ce sujet, j’ai lu un truc trés intéressant dans un livre de Douglas Kennedy (oui je continue à lire tout Douglas Kennedy, en même temps d’ailleurs que Vargas Llosa, en alternance — 3 Douglas pour un Vargas… )  🙂 et Douglas Kennedy raconte dans un d e ses bouquins, impossible de vous dire lequel (parce qu’on se rend compte que les écrivains écrivent toujours plus ou moins le même livre, même s’il y a des variantes) à quel point cela faisait suer son héros  quand il retrouvait son New-York pacifié, nettoyé, assez tranquille, justement après la politique de la « Vitre brisée » du nouveau maire(je me demande si ce n’était pas Bloomberg, mais pas sure du tout…) … le héros regrettait le New York pas possible, sale et violent d’il y avait quelques années … 🙂 j’essaie d’appliquer ça à Paris… normalement, je devrais trouver Paris plus vivant maintenant, avec les rats, les migrants, les pauvres sur les trottoirs, les cambriolages et les agressions, etc … je me rappelle, autrefois, à New York, on voyait des clodos qui plongeaient leurs mains dans les poubelles et en ramenaient des trucs immondes qu’ils mangeaient directement … on aurait dit qu’ils mangeaient du vomi… c’était choquant pour la petite française qui ne comprenait rien, parce qu’on ne voyait jamais ça à Paris … (ni à plus forte raison dans la Vallée Radieuse ou en province)…le seul clochard qu’on voyait dans toute la ville , presque, était un gars qui ressemblait étonnamment, physiquement,  aux grossiums qui fréquentaient les boites chic de Saint Germain des Près, et qui mendiait sur le trottoir devant , assez gras, il faut dire, et pas du tout malheureux…  🙂 à part ça, personne ne gisait dans la rue, tout le monde avait un toit, semblait-il… maintenant, Paris se met à faire penser au New York d’autrefois (et peut être à celui d’aujourd’hui, ça fait longtemps que je n’y suis pas allée), et franchement, je ne sais pas ce que je dois en penser…j’en ai juste marre des vélos et des trottinettes , je pense …je voudrais marcher le nez au vent, au lieu d’être obligée de me contorsionner pour voir qui m’arrive dessus…  les voitures, au moins, elles ne circulent pas sur les trottoirs…je suis devenue POUR les automobilistes, je n’aurais jamais pensé cela possible. 🙂 Mme Hidalgo est une vraie sorcière, en fait : j’ai parfois l’impression que ce que la ville devient, cet espèce de bordel généralisé, est l’expression même de ce qu’il y a dans son cerveau  de mollassonne (car c’est une mollassonne, malgré tout)  ..y compris l’incendie de la Cathédrale, le coeur de Paris…je suis certaine que cet incendie est l’aboutissement  du laisser aller général mis à l’ordre du jour par le socialisme/communisme/khmer vert  qu’elle représente si brillamment , ce fanatisme dévoyé contre la voiture, l’ aveuglement de ces gens , leur dogmatisme. Je suis sure que tous ces cyclistes et trottinettistes stupides (qu’ils se fracassent ! ) qui n’en ont rien à faire des autres,  sont une émanation directe de la tarte qui siège à la mairie, avec sa boite de chocolats. Les attentats, les Gilets jaunes, les casseurs et black blocs, les manifs perpétuelles, l’incendie de la cathédrale, les sens uniques dans les 2 sens, la circulation anarchique, les piétons brimés (qui veut leur disparition ?), tout ça , ça se rejoint…  le type du bobo porté au pinacle par la Mère: un gars au RSA ou au chômage , ou alors le c bordé de nouilles dans une administration protégée, qui finit sa journée à 17h pile pile pile… (travaille les mardi, jeudis et vendredi matin) , ou qui passe sa journée sur les quais bas et enfile sa trottinette pour faire ch les vieux (haro sur les vieux, a décidé la Mère), les chiens, les bébés, et les piétons, milite pour la venue de 50 millions d’africains pauvres mais ne leur refilerait pas une pièce de son appartement, ni même une pièce tout court… fort sur les discours, inexistant sur la réalité .

J’ai oublié de dire que , revenant à pieds de la piscine Porte de Bagnolet, j’ai traversé la place de la Bastille ! ouh la la ! ouh la la !

Elle était déjà pénible à traverser, il y a 6 mois, mais alors là ! alors là ! je ne sais pas ce que cette tarte de Mère a fichu (j’essaie de parler poliment), mais là ! je ne sais pas si c’est terminé ou pas, l’aménagement de cet endroit , mais c’est franchement nul, LA LOOSE GRAND MODÈLE  : plus que ça, c’est trés dangereux …même si on est constamment sur les trottoirs… des pistes ont été tracées au sol, je pense que c’est pour les vélos et les trottinettes, Hank Hank… bien sur, vous devinez : les vélos et les trottinettes sont partout ailleurs …ce sont les motos qui sont sur les pistes..et sur les trottoirs aussi, malheureusement  ils sont larges, sur la place de la Bastille … quant aux voitures, elles sont rendues cinglées par le piétinement, les unes derrière les autres…  il est impossible de traverser, même au feu rouge… impossible… c’est un endroit super dangereux… quelqu’un m’a dit qu’il ne comprenait pas pourquoi il n’y avait pas plus d’accident… je vois des gens qui ne regardent même pas où ils vont, ils se contentent de traverser au feu rouge, confiants … les vélos les frôlent, les bagnoles (qui brûlent les feux elles aussi assez souvent) arrivent à les éviter…peut être que c’est comme ça qu’il faut faire ..ne pas se soucier….s’en remettre à Dieu, hihi… 🙂 (c’est dans l’air du temps, ça…)  je suppose que la Mère de Paris aura encore le pouvoir de rendre les choses plus compliquées pour les parisiens (on dirait que Paris, le coeur de la France,  est pris de folie), mais il faut espérer qu’elle va se tirer, en mars…j’espère, j’espère… sinon, tout va sauter, c’est sur…  🙁  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation