De Paris en piscine Le blog de Papillonista

Quoi de neuf ? on ne sait pas s’il froid ou chaud

Eloge de la lenteur Photo de C. Lebranchu (sur le Ferry, près d’Istanbul ) cliquer sur la photo pour la voir en pleine page

On ne sait pas s’il fait froid ou chaud… je pars de chez moi , pour un unique périple quotidien, de choses à faire en piscine, de métro en marche à pieds (j’ai abandonné le bus, c’est la loose du coté des bus, ils arrivent maintenant les uns derrière les autres, ou alors vous avez une attente de 20 minutes, tout est désaxé…) 🙂 … la ville entière est comme une toupie sur un axe qui se désaxe XXL … 🙂 avec la cathédrale à la renverse…  (gros coup d’Hidalgo…cette sorcière, me dit mon Cheval, est à l’origine de la scoumoune qui fond sur la ville…) 

Hier je n’ai pas nagé, je suis allée à Ikéa Thiais , acheter quelque chose d’assez encombrant. J’ai pris le RER E à la Gare d’Austerlitz, et suis arrivée juste au moment où le train idéal partait (le train idéal est celui qui vous conduit directement à votre gare de destination sans s’arrêter à tous les arrêts, et là c’était le cas, j’étais vraiment étonnée : un arrêt à Bibliothèque François Mitterrand, et vogue jusqu’à Choisy le Roi où il fallait descendre … j’ai une amie, à Choisy le Roi, et j’aurais pu lui demander de m’aider avec son gros camion, mais elle est partie en vacances … 🙂 passée la ceinture de Paris, avec les hauts bâtiments du 13ème, c’est une petite banlieue modeste, avec des friches, (mais ça se construit), des bâtiments industriels, des petits pavillons d’à peine un étage, ou de plain pied, avec un lopin désolé autour, ou quelques petits immeubles de brique, et du soleil sur tout ça, quelques nuages, et je me demandais si je ne ferais pas mieux d’aller habiter en banlieue … (chaque fois que je vais quelque part, je me dis que je pourrais y habiter). la gare de Choisy le Roi était minuscule (mais moderne à l’intérieur), avec un escalier roulant, mais curieusement ils l’ont mis du coté où le moins de gens passent… ensuite, tu as la petite ville de Choisy, et là je devais prendre un truc qui s’appelle « TVM »..;personne ne sait ce que ce sigle signifie, mais j’avais regardé sur internet : c’est le « Trans Val de Marne », et ça relie banlieue à banlieue : c’est un bus moderne, toujours bourré, (la banlieue passe son temps à voyager, en fait, tout le monde va tout le temps ailleurs avant de revenir chez soi…) 🙂 bof… comme à Paris, me dit mon Cheval… 🙂 … j’ai donc pris le TVM (c’est cool, la carte de transport parisien est valable partout), discuté avec le chauffeur … A l’occasion de cette sortie, ayant mis une sorte de blouse blanche avec un peu de dentelle, (au lieu d’un tee shirt avec « Woodstock écrit dessus) avec un jean, je me suis rendu compte que les gens trouvaient ça agréable, parce que c’était mieux pour la conversation. Et il valait mieux, parce que j’avais besoin d’une grosse voiture pour trimballer le meuble que je voulais acheter… 

Le bus TVM s’arrête devant le centre commercial qui a un coté provincial, je vous l’ai dit, il y avait du soleil et des petits nuages, et on grimpe des escaliers pour se trouver devant une petite place avec des boutiques, des cafés, des restaurants, c’est trés agréable … pas mal de nanas voilées, comme partout en banlieue, mais bof … et le magasin Ikéa au fond, ou j’avais déjà repéré l’emplacement de ce que je voulais acheter (c’est trés bien fait, les suédois sont complètement pragmatiques, organisé, et pas d surprises, les trucs sont bien là où ils sont annoncés sur Internet … les meubles Ikéa sont tentants, on a envie d’acheter autre chose que ce à quoi on pensait au début, mais mon Cheval m’a rappelée à l’ordre, et je me suis dirigée vers la foule des caisses avec mon meuble démonté dans un chariot, et  avec le Cheval qui tirait sur sa laisse … 🙂 attention ! j’ai dit « tirait sur sa laisse… noon, c’est moi qui le tirait par ses rênes … 🙂 non mon Cheval n’est pas du tout un toutou…  🙂 ayant payé (c’est trés long, on ne sait pas pourquoi), je me suis dirigée vers le parking (ascenseur à coté), avec une petite affiche disant que j’offrais 5 euros à qui me ramènerait à Paris avec mon meuble, et paf, j’ai trouvé une dame qui s’est proposée, et nous sommes rentrées ensemble tandis qu’elle me racontait sa vie et moi la mienne . Elle était vraiment sympathique, on a échangé nos N°s de téléphone : elle était divorcée, et mère d’une petite fille qui était en 6ème… elle avait épousé un marocain et vécu 10 ans au Maroc, et son histoire était plus ou moins celle que relate Betty Mahmoudy dans son livre « jamais sans ma fille » , que j’avais lu quelques années auparavant (non, je ne fais pas exprès de tomber sur ce genre de cas)… elle était encore plus remontée que moi contre les pratiques de la religion-dont-il-est-question …après 10 ans passés dans un pays aux paysages magnifiques, qui par ailleurs abrite, bien sur, pas mal de  gens avec des qualités humaines de gentillesse, comme partout…mais le traitement assigné aux femmes, ça elle ne le digérait pas … 

Elle a interdit à sa petite fille de se balader avec des copines portant le machin religieux sur la tête… je trouvais que c’était bizarre, comme interdiction , parce qu’il n’y en a pas tellement, certainement, du même âge que sa fille , et cette chose est interdite à l’école, en principe, heureusement… elle m’a expliqué que, enfant, sa fille, au Maroc,  avait une nounou avec le truc, forcément, etc… du coup elle avait plus ou moins été habituée à voir ça dans son entourage… elle se rendait pas compte… 

j’en profite pour dire , en passant, que c’est pour cela que c’est trés important d’être trés ferme à propos des mères accompagnatrices scolaires avec le truc sur la tête :  je veux dire : pas question ! parce que les enfants n’ont pas à s’habituer à voir ça … quelque chose qui est réellement un marqueur d’infériorité décomplexé … assumé… on n’en veut pas, quoi, et plus on nous le met sous le nez, moins ça nous plait… nous considérerons que c’est quelque chose sans importance quand cela relèvera  partout, du libre choix… c’est à dire que celles qui ne le veulent pas ne se verront pas stigmatisées, comme on dit, ou, plus souvent emprisonnées, battues, lapidées, tuées… voilà…on ne peut absolument pas admettre, même en peinture, ahaha, un truc aussi représentatif d’une telle férocité, d’un tel esclavage… je me rappelle, une fois, il y avait eu un reportage dans une cité du midi de la France : il y avait d’un coté des mères avec un aspect « normal » de mères françaises de toujours, suivant vaguement la mode de l’époque (jeans, parkas, cheveux aux épaules, etc…) , et de l’autre des mères issues de l’immigration, portant le signe de cette religion sur elles, qui les faisaient ressembler à des sortes de paquets, il faut bien le dire…  … ces dames formaient des groupes non hétérogènes devant les écoles où elles attendaient leurs enfants, et les mères issues de l’immigration portant le signe de leur religion d’origine, qui étaient de braves femmes surement, ne comprenaient pas… se lamentaient parce que les autres ne frayaient pas assez avec elles…elles auraient voulu que tout le monde se mélange … (les mères d’aspect origine France étaient plutôt rétives à cette idée, découragées par le repoussoir du « voile »… )...mais ce qui était étrange, c’est que ces mères issues de l’immigration et portant le truc bien collé sur la tête, ainsi qu’un long vêtement bien couvrant et de teinte sombre, affichant en somme leur appartenance à la religion-qui-fait-braire-pas-mal-de-monde(c’est moi qui appelle ça comme ça), n’avaient même pas l’idée, la simple idée que de s’enlever le truc de la tête, et de commencer à mettre de la liberté dans leur habillement,  pourrait vraiment arranger les choses … que s’enlever le signe d’infériorité que constitue cette marque religieuse sur la tête, pour commencer,  aurait été interprété comme un signe de bonne volonté de la part des mères d’aspect « bien français »… les dames qui étaient photographiées dans le reportage n’étaient pas les petites péronnelles qui portent le truc dans un esprit de conquête, et qui se montent le bonnet, avec de délicieuses images de torture en prime, j’en suis sure,  en s’imaginant  que leur religion va s’appliquer à tous par la force et la contrainte, qui sont, finalement, pour la peine de mort pour les apostats, si on pousse le truc à son extrême, mais étaient plutôt des dames qui, malgré leur gentillesse et leur bonne volonté, sont  les victimes de ce système politico/religieux qui leur a posé les fers dès leur naissance;  les laissant sans éducation digne de ce nom et entièrement vouées à la reproduction et à servir, les pères, les frères, les fils… de sorte qu’elles ne peuvent même pas imaginer ce que pourrait être le goût de la Liberté et de l’indépendance… jeter son bonnet par dessus les moulins… 🙂 🙂 😮 leurs filles, peut être, s’émanciperont, si elles ne tournent pas comme les péronnelles citées plus haut (voie de garage, mesdames, de toutes façons…)

C’est ce que me disait la dame d’hier : elle pensait que chacun est libre de vivre comme il l’entend, mais elle ne voulait pas voir ce truc dont elle avait constaté les effets funestes au Maroc, se répandre ici en France…

je pense vraiment qu’on pourrait inscrire les « racines chrétiennes » de l’Europe dans la constitution…en même temps que la floraison laïque de la France, ce serait pas mal…on daterait ça de la Révolution, ça aurait de la g… Fleur de lys, jusqu’en 1789, et laïcité, cette belle invention protectrice, pour après… 

C’est dans ce contexte que je regrette que l’équipe de France de foot (que faisais-tu, beau Kilian ???  et toi, Griezman ? aviez vous mal aux chevilles ? ) n’ait pas battu l’équipe de Turquie, hier, et en plus l’hymne national a été sifflé au Stade… les turcs ne se sentent plus, on dirait … enfin, la partie des turcs qui est pro Herr Dogan… la partie des turcs qui n’est pas laïque…la France est détestée par tout un tas de gens attachés à promouvoir leur religion ici en Europe, et particulièrement en France… je les enquiquine… herr Dogan, qui a pris une mandale aux élections stambouliotes … et qui du coup fait revoter…tu parles d’un respect de la démocratie  … on se demande si Macron pourrait en arriver aux mêmes extrémités, et pour tout dire, je n’ai pas confiance… par exemple : vous n’avez pas trouvé étrange que tout d’un coup Gérard Collomb, à Lyon, se trouve pris dans une affaire de gros sous, lui aussi ? vengeance de M. Micro, contre son ministre déserteur ? on dirait qu’il fait des trucs comme ça, le M. Micro…des coups de pieds de l’âne… comme le truc de faire pression sur France Culture pour qu’ils mettent Michel Onfray dehors… (je suis sure que c’est une pression de M. Micro) … c’est petit, non ? 

Et today, à la piscine, c’était plutôt cool, à un moment nous étions 3 dans le couloir : pensant que ça ne durerait pas, j’en ai profité pour essayer de soigner la technique…c’est fou ce que ça marche mieux quand il y a peu de monde … j’essayais de bien trouver mes appuis, de nager de manière souple, de glisser, en un mot… et puis les gens sont arrivés… nous sommes devenus 10 dans la ligne. du coup, j’ai moins nagé, je gérais ça en regardant ce que faisaient les gens, à chaque extrémité… A un moment , je vois un gars (j’étais derrière lui) qui nageait avec des plaquettes … (et qui n’avançait pas en plus). arrivés au bout, je lui dis « excusez-moi, les plaquettes sont interdites dans toute la piscine »… le gars se fache : « et qu’est ce que ça peut vous foutre si je nage avec des plaquettes, vous êtes contente, là », dit il en les posant quand même (il était parfaitement au courant, mais les règlements ce n’était pas pour lui…) « c’est le règlement », je lui dis, et me voilà repartie … quelques tours plus loin, je me rends compte qu’il m’attendait au bout , et le voilà qui me montre le panneau « 4 nages » en bout de ligne, et qui me fait « C’est marqué 4 nages, qu’est ce que vous attendez pour faire du 4 nages »… (encore une  imbécilité nouvelle à noter sur mes tablettes…qu’est ce que vous voulez répondre à ça ? 4 nages veut dire qu’on fait la nage qu’on veut… il n’y a aucune obligation de faire un enchainement en 4 nages… hihi … quel crétin…) du coup, je le reconnais, et je dis « ah c’est vous, avec les plaquettes » et puis , sur un ton détendu : »si vous avez un problème, vous pouvez vous adresser aux maitre-nageurs » (je ne voulais même pas polémiquer avec lui, je voulais juste nager), et je recommence à nager, et j’entends qu’il me lance, méchamment  » va te faire foutre sale bobo de merdique » 🙂

Je me retourne , (j’étais à 2m et comme je nageais le crawl, j’avais toujours au moins une oreille hors de l’eau, hihi ), je reviens et  lui dis que j’avais mal entendu, et le voilà qui répète le même truc, (entendu par les gens autour) avec une variante  cependant « sale bobo de merdeuse » … hihi …j’ai quand même trouvé cette appréciation absolument encourageante , parce que jamais au grand jamais je ne m’imagine avoir un look de « bobo » moi qui tape sur les « bobos » sans arrêt… 🙂 bref j’étais assez contente , bobo, moi, alors que j’ai plutôt (de l’avis de mon Cheval) le look famélique d’une échappée des bas-fonds … 🙂 bobo ! super ! non, je pense que c’était ma façon de nager (bien mieux et plus rapide que lui, en tous cas…) qui l’avait mis en fureur … c’était un jeune mec, moins de 30 ans, et pas mal physiquement, et dont j’avais trouvé qu’il avait une tête de bobo, justement… 🙂 une personne  du staff à qui j’ai raconté ça, m’a fait rire, après, en me disant qu’elle s’était pris la tête aussi avec un gars , récemment, qui nageait avec des plaquettes, et prétendait que c’était permis, alors même qu’on lui montrait la pancarte interdit, qui ne voulait pas en démordre, et s’était mis à insulter, de la même façon… ces gens ne sont absolument pas des migrants mal embouchés, pas au courant des moeurs du pays, ou même des gars issus de l’immigration installée depuis des générations, et dont certains représentants se plaisent à mettre le souk dans les piscines de banlieue, , mais juste des petits personnages  enracinés dans le tissu urbain, bien égoïstes , « bobos », tiens, du même genre que les théories de crétins qui font n’importe quoi en vélo et en trottinette… C’est leur plaisir, tu comprends, leur plaisir sacré, leur plaisir de droit divin, qu’on interrompt,  les règlements et les lois ne sont pas pour eux, ils sont au dessus , ils méprisent ça… dans une piscine bourrée, ils font ce qui leur plait (par exemple, il y a une nana qui vient tout le temps et ne prend jamais de douche avant…elle pense qu’elle est trop bien pour se laver avant… par contre, après la piscine, elle reste des plombes sous l’eau… après être restée 3 heures dans le bassin…  incroyable, non ? et quiconque se met en travers de leur petit plaisir fait l’objet d’une insulte (ou d’un coup…)  j’aurais aimé savoir si ce gars-là était entrés gratuitement, comme la majorité de gens à Berlioux… 

Bon, laissons ce crétin mariner dans son jus… j’ai découpé un entrefilet (et je l’ai perdu… ) une jeune femme, qui est pianiste à l’Opéra de Paris, et qui marchait dans le jardin des Halles il y a quelques jours, bien tranquillement , ça aurait pu être moi, tiens… s’est fait rentrer dedans par derrière par un gars en trottinette : résultat : plusieurs fractures partout, et elle ne sait pas si elle pourra continuer à jouer du piano… sur l’article, on indiquait qu’elle envisageait, avec son compagnon, de monter une association, et d ‘attaquer la Mairie de Paris… parce que il n’y a aucune surveillance, dans le jardin des Halles, et que personne ne fait respecter le fait qu’on ne doit pas rouler à toutes berzingues dans un jardin où les gens se promènent… si elle fait cela, je me joins à elle … de toutes façons, cela fait déjà un moment que les cyclistes, qui ne sont jamais verbalisés faut croire, enquiquinent tout le monde, sur les trottoirs et partout… l’avènement de la trottinette électrique et du vélo électrique n’arrange rien… la Reine Maire de Paris caquète à l’envi sur les « Mobilités douces » cette grosse bécasserie, eh bien voilà, les « mobilités douces » aboutissent à des actions trés dures, hihi … plusieurs morts, dus aux trottinettes … déjà… quand il y aura un gosse passé sous les rues d’un de ces engins, c’est là qu’on va rigoler… façon d parler … 

Je termine avec un livre trouvé dans la rue : ce sont les mémoires de Thierry Ardisson « Confession d’un baby boomer » … j’aime bien Thierry Ardisson… 🙂  Page 157, Ardisson raconte  sa vie en Californie ,  et qu’il débarque un jour à Beverly Hills dans une superbe villa palladienne .

Je cite le livre :

« de loin la plus classe de toutes les baraques du coin.Une splendeur. je demande à Julian ce qui a pu enrichir le propriétaire à ce point. Et il me balance « Il a inventé le sparadrap noir pour les noirs »…et là, j’ai compris…  »  fin de citation … etc…

Et du coup je pense à tout ce que la dame R. Diallo a pu nous bassiner avec le fait que les noirs étaient obligés de se mettre du sparadrap rose, comme les blancs…que c’était encore une s…rie supplémentaire de la part du lobby blanc…  🙂  le truc a fait la Une pendant pas mal de temps… on avait beau lui dire, à la Rockaya, que personne ne lui interdisait de monter une Start up pour fabriquer du sparadrap noir pour les gens à peux foncées, ça se heurtait à une certaine volonté de trouver toujours un truc nouveau pour continuer à exister dans les médias… je me rappelle même avoir écrit (dans mon Blog que personne ne lit  🙂 …) que si elle montait une telle startup, elle allait faire fortune… bof..;elle est tellement tarte et sans imagination qu’à mon avis elle n’a pas encore compris qu’elle vivait dans un pays  où l’entreprise est libre…elle doit croire que c’est l’Etat qui décide de tout, qui donne les allocations, et du coup décide de la couleur des sparadraps… un sale Etat raciste qui le fait exprès , pour continuer la colonisation , de ne pas mettre des sparadrap adaptés pour les peaux noires … cette dame  et la Bouteldjà, c’est pas d’la..;si, c’est d’la tarte authentique ! Qu’a t-elle trouvé, récemment, Mme Bouteldja ? je vais essayer de résumer : si les keums issus de l’immigration (et autres tyrans de la religion dont on parle) sont si méchants et violents avec leurs bonnes femmes (elle a fini par admettre le truc, elle ne pouvait pas continuer à le nier trop longtemps… hihi… ), c’est parce que eux mêmes (les keums) sont en proie à la violence des blancs ! les blancs sont méchants et violents avec les non-blancs et les « racisés » (toujours le syndrome post colonial) , du coup ceux-ci se retournent contre leurs femmes pour se venger sur elles et ils sont méchants avec elles… hihi … du coup, elle nous gratifie, la dame (au fait, par qui est-elle employée, et qui paie pour les salaires de cette personne ?) de la profession de foi comme quoi même si un de ses « frères » de race est méchant avec les dames, (ou elle, hein? elle s’est déjà fait mettre sur la g… ? elle ne sent peut être rien si c’est un keum racisé, hein ? )  😮 , eh bien elle ne lui reprochera jamais rien, parce que c’est son frère en souffrance  de par la méchanceté des « Blancs » …   🙂  

Complètement c… irrécupérable, ça ne vaut même pas la peine d’essayer de lui expliquer quoi que ce soit… on dit parfois que les mecs pensent avec leur teubeu, mais elle elle pense avec sa haine… elle met sa haine en premier, (c’est l’essence de sa vie…) , et ensuite elle brode une fiction autour en essayant de lui donner des allures scientifiques, si possible avec le jargon sociologique universitaire qu’elle et la Diallo récitent comme des mantras, comme ça se trouve…  🙂 en fait, la chose qu’elle hait plus que tout, c’est elle-même,, c’est tellement évident… au lieu de se suicider, elle nous fait ch…, cette tarte ,  hihi … 🙂 elle est, à mon avis, dangereuse, veut du sang et de la mort, et ne cessera pas d’exciter qui elle peut avec ça…le coup de pied au cul médiatique devrait s’imposer, non ?  🙂  même si elle est bien avec Jack Lang… 🙂  il est donc temps de la mettre à la porte de tout statut de la fonction publique qu’elle pourrait avoir , c’est à dire de tout statut dont les salaires seraient payés par nous, le peuple à impôts, qu’elle veut absolument et sans nuances, trucider si sa couleur de peau est pâle … (je n’ai pas suivi son parcours, je ne sais pas dans quel fromage bien payé elle est en ce moment, mais j’insiste… et j’en profite pour rappeler que le gouvernement doit dissoudre l’Unef, et aussi l’association toute puissante  de la religion qui monte qui n’est que la marionnette des Frères du machin religieux, et également mettre à la porte autant que faire se peut (casser leur statut , qu’ils se trouvent sur un siège éjectable ) de tous les gens , profs d’université, fonctionnaires hauts placés et inamovibles, qui sont des ennemis du pays, de sa rationalité, de son histoire, de ses institutions, de son statut laïc , et de notre liberté, ceux qui favorisent l’entrisme des monarchies du Golfe et de leur religion, avec toutes sortes de petits ou grands accommodements , ce n’est pas difficile à reconnaitre … et je mets dans le même sac toutes les Bouteldja, R. Diallo, et quelques juges qui ne sentent pas bon… aucun poste de fonction publique ou de fonctionnariat, de direction de musée, ou de siège dans quelqu’organisme, ou de quoi que ce soit payé par nos impôts ne doit leur être attribué de façon durable: nous sommes en guerre contre un totalitarisme et un fascisme… vous avez cassé, à bon droit, M. Faurisson et sa carrière, ça n’a pas fait un pli… vous avez sacqué l’humoriste Dieudonné : ces gens-là sont pires, dans le même genre, parce que mieux organisés. Qu’attendez-vous ? 

De toutes façons, M. Micro n’est absolument pas l’homme de la situation, sur ce sujet : il est aveugle , croirait-on… il n’est pas à, une bourde près, non plus … son truc de  » la religion-qui-monte DE FRANCE » c’est une grosse daube…contente-toi d’affirmer les principes républicains et d’intervenir là où la République ,  sa laïcité et son ordre garantissant notre liberté, ne sont pas respectés … et laisse l’organisation du truc à ceux que ça intéresse… en interdisant tout autre financement que celui des fidèles eux-mêmes… le truc s’effondrera sur lui-même rapidement… (mets le service des impôts sur le sujet, pour veiller au grain,  tu verras, ils sont compétents)…  🙂

et puis, j’entends qu’il a décoré de façon posthume les marins du sauvetage en mer qui sont morts  récemment aux sables d’Olonne…mais il devrait décorer aussi ceux qui en sont revenus … qui ont réussi à nager , par une mer formée jusqu’à 7 ou 8m, jusqu’à la rive … ils ne sont pas moins héroïques que ceux qui sont morts… j’ai lu leur récit glaçant… ce ne sont pas moins des héros…ils ont fait ce qu’ils ont pu, au péril de leur vie, eux aussi   🙂 

Et, pour parler de gens bien, de héros : j’ai lu aussi un article sur le chirurgien qui sauve les femmes victimes de viols et de sévices, quand le viol est une arme de guerre (le viol est toujours une arme de guerre, pourrait-on dire, même si parfois il ne s’agit que de la guerre éternelle entre les hommes et les femmes, et qui existe bel et bien … 🙂    ) mais là, nous parlons des guerres tribales qui sévissent en Afrique … le docteur, qui a un bon visage ouvert et intelligent, s’appelle Denis Mukwege : il est congolais, et c’est un héros, ce type-là… il a beaucoup de puissance… il rachète à lui seul, une bonne partie de l’humanité défaillante … 🙂 bien sur, comme tous les gens bien qui font quelque chose de vraiment bien et digne, qui réussissent un peu à changer le monde dans un sens positif,   dans ce monde de haine , de bêtise et de violence, sa vie est constamment mise en cause … des petits salauds qui n’on pas le millième de sa générosité et qui fonctionnent à la haine, comme les nanas débiles citées plus haut, se permettent de le menacer de mort…  Bon vent, Docteur Denis Mukwege, que les forces vivantes vous protègent . vous êtes prix Nobel, mais vous continuez toujours à étendre votre action… courage et bon vent… nous luttons de notre coté, même si c’est avec de petits moyens…  🙂 🙂 😉 😮 😛 😀 😀 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation