De Paris en piscine Le blog de Papillonista

Fight à la piscine et histoire de chiens

Hier, c’était fight à la piscine Berlioux des Halles; je fus prise dans un maelström , un manège, sans pouvoir me dégager, obligée de nager jusqu’à plus soif, en suivant le mouvement, qui s’enchainait. Les nageurs, devenus fous, ne pensaient qu’à se dépasser les uns les autres, enfonçant des coudes, des mains, des pieds, tandis qu’on se prenait aussi des coups de palme de la part de la ligne d’à coté. Je voulais arrêter, mais je ne pouvais pas. Je dépense autant d’énergie essayer de ne pas me faire frapper par ces inconscients qu’à essayer de nager. Et impossible de faire des progrès ou de gérer tes mouvements pour essayer d’améliorer quelque chose, tu ne peux pas… L’eau était dégueu, c’est rien de le dire, ça aussi … des trucs indéterminés flottaient , qui arrivaient devant mes lunettes… Today, un peu moins de monde, à cause de Roland Garros, Nadal, Federer et Djokovic, et des départs pour le dernier week end de cette période de farniente des ponts du mois de mai…j’étais tellement dégoutée de nager au milieu de tant de personnes (et dans les piscines en régie, c’est dix fois pire, autant se le dire), que j’ai rempli un questionnaire à propos du club du Racing Croix Catelan…ces salauds mettent des photos en ligne, avec les 2 bassins (celui de 50m semble avoir 10 couloirs …unique à Paris…mais pas un seul tarif…pas la peine de rêver, je suis quasiment certaine que de toutes façons c’est trop cher pour moi… reste que nous l’avons, à Paris, la piscine où l’on pourrait faire des compétitions olympiques, c’est celle-là… et en plus, il y a le bassin de récupération, à coté…33 m… sauf qu’ils préféreront tous crever plutôt que d’enlever l’usage de leur piscine aux super riches, ne serait-ce que pendant 15 jours tous les 30 ans… l’espèce de **** qui nous sert de maire , bien prudente et bien consciente de ménager ses arpions, socialiste de mes deux, tu parles, n’ouvre jamais le bec à propos du site de La Croix Catelan, qui appartient pourtant, je ne crois pas me tromper, à la Ville de Paris… 

Je ne peux plus voir cette vieille **** (taupe ? hihi …)  🙂 en peinture…j’ai lu le petit journal édité par la Mairie, où tout il est beau et tout il est gentil, et tout est fait pour la propreté et le bien être du parisien, et on a juste envie de lui rentrer le journal dans la gorge, en appuyant avec un rat vivant, bien fait ! à la mère, tellement c’est une somme de mensonges hypocrites par rapport à ce qui se passe vraiment… l’enfer que c’est dans mon quartier, et comment ça se passe quand on veut se déplacer : dans le métro today, serrés comme des m… aller et retour…le bus, n’y pense même pas…Marcher à pieds ? tu risques ta vie, et de toutes façons il n’y a pas de place sur les trottoirs…quant à la piscine, ce serait bien de prévoir que TOUT le monde paie, ne serait ce que un euro ou deux…quelqu’un du staff m’a dit  que ce serait bien de mettre en place la tarification à l’heure…une carte de 20 heures pour 20 euros, par exemple.. avec 15 mns gratuites pour le déshabillage… après, chacun utilise ça comme il veut…pour tous ceux qui actuellement rentrent gratuitement… marre de la gratuité partout, je n’en peux plus, les « plus démunis », etc… tous ces crétins qui ne fichent rien ou ne savent pas gérer leur vie*… j’ai entendu qu’il y aurait une grande réforme des minima sociaux, tant mieux, ça urge… et j’ai entendu aussi qu’il n’était pas question e toucher au régime des intermittents du spectacle, ce scandale qui coûte  plusieurs centaines de millions d’euros/an …tu le crois, ça ? le spectacle français, cinéma, etc.. affligeant à de rares exceptions près, et on doit encore financer ça avec nos impôts… de toutes façons, on ne les entendait plus, les intermittents..;c’est donc que ça allait bien… dès qu’il est question de toucher à leur statut, c’est une levée de boucliers… ils sont tous « de gauche » évidemment, donc dans l’aile bien pensante du pouvoir, et c’est pour cela sans doute que leurs productions sont si nulles… (je demande pardon d’avance aux copains intermittents du spectacle que j’ai et que j’aime bien, bien que je ne sois pas d’accord avec le statut qui leur profite…peuvent-ils me comprendre ?)      🙂 

Voilà encore une longue litanie de plaintes, comme d’habitude sur ce blog… sinon, c ‘est toujours le train train… la tête des gens, dans le métro… tout le monde, dépassé un certain âge, a l’air laminé… sur certaines lignes, c’est africain à 80 % …sur d’autres, c’est « blanc » à 90%…la ligne qui va vers le 16ème, par exemple… par contre, je suis étonnée : ayant pris le métro récemment sur la ligne qui va jusqu’à Montreuil, je me retrouve , vers Nation, dans un wagon complètement « blanc »… incroyable, ça… alors que c’était vraiment trés mélangé, du point de vue couleurs de peau, il y a quelques mois seulement… j’y ai vu un signe de la gentrification des quartiers… qui va avec la hausse du prix du M2, cette horreur parisienne… entretenue par la politique de cette *** de maire… on a l’impression que  les populations ne se mélangent pas vraiment, dans les quartiers (par exemple je suis allée récemment dans le 13ème, du coté de la rue du Château-des-Rentiers, là où il y a énormément d’immeubles trés hauts, dont un, trés beau, qui a l’air d’un immeuble colonial, avec du bois sombre et des persiennes …eh bien il y avait des bandes de jeune, sans doute lycéens, et les « blacks « étaient avec les « blacks », une dizaine ensemble, et les « blancs » avec les « blancs », quant aux asiatiques, ils étaient aussi soit seuls soit ensemble, mais pas en bande, car trop occupés, affairés…les asiatiques bossent sans arrêt, on dirait… 🙂 je suis entrée dans un grand ensemble , car j’avais un rendez vous dans un immeuble, et j’ai surpris quelques regards lourds de 2 ou 3 « jeunes »…(qui n’étaient pas des asiatiques mais des africains)  à cause de mon short… (c’était le jour où il a fait chaud) ces c…là te regardent par en dessous, en ayant l’air de formuler un tas d’opinions défavorables sur ton habillement, (sinon, quoi d’autre…?), et ensuite quand tu les regarde, ils détournent le regard… j’étais pressée, sinon je pense que je me serais plantée devant eux en leur demandant s’ils voulaient ma photo… je parle là de gars qui n’étaient pas ensemble, et que j’ai vus chacun à un moment singulier…des désoccupés… rien  d’autre qu’à faire que rester plantés là avec leur portable (ils sont tous habillés de fringues de marque et ont des portables à la mode, on se demande qui paie tout ça… et les études, les gars, on y pense ? ils étaient tous trés jeunes, de l’âge où en principe on est encore à l’école… 🙁

Dans les médias : je regarde des émissions sur internet : je vois un gros plein de soupe avec une grande gueule à la Cohn Bendit , le dénommé Goupil, qui s’est recyclé dans l’ « antiracisme » , et a trouvé des prébendes sur un créneau de télévision, parce que sans doute il n’arrive plus à faire autre chose, et bien sur il est viscéralement contre tout ce qui remet le « mondialisme  » en cause,le ‘vivre ensemble » et toutes ces c… adorées par la gauche rive gauche friquée …  et ne supporte pas la contradiction… tous ses contradicteurs sont des facistes… ainsi il se bagarrait furieusement avec une dame que pour ma part j’ai trouvé hyper sympathique, qui est enseignante , et qui, comme Guirous ou Zineb El Razhoui, sait de quoi elle parle, parce que issue du background de la religion qui nous sort par le nez quand elle veut s’imposer avec l’appui puant des Frères machin…  , et bien sur il était question  du voile pour les nanas, et bien sur ce gros plein de soupe  défendait cette chose indéfendable, au motif de la « liberté »…….  Pas de liberté pour les ennemis de la liberté, on aurait envie de lui dire, pour résumer…comment, mais comment, des gens, qui étaient plutôt du coté sympathique il y a quelques décennies, du coté de la liberté, et de la réaction à un ordre établi étouffant, du coté des luttes des ouvriers, légitimes, mais dont on commençait quand même à percevoir le sectarisme borné, le peu d’aptabilité, et l’adoration pour tout ce qui avait une étiquette »de gauche » , même si celle ci ne correspondait en rien à une réalité de liberté, … comment ces gens ont-ils pu devenir aussi bornés et aussi stupides, confits dans leurs idées figées , comment cela se fait-il ? ça me dépasse, en fait …

Et aussi, on nous apprend que BHL terminait son périple européen pour la défense de l’Europe, juste avant les élections,  (il est complètement macroniste, BHL ? ), une pièce protéiforme qu’il joue depuis quelques semaines partout en Europe, et là c’était son point d ‘orgue dans je ne sais plus quel théâtre parisien … l’article nous détaille tous les pipoles qui assistaient à la prestation et ne tarissaient pas d’éloges… ils étaient tous là, à commencer par la Maire de Paris, extasiée,  tous, tous ceux qui sont bien évidemment « de gauche », toutes les tartes et les entartés en devenir….. tous ces gens sans surprise, sinistres…  « mais qui se font des max de thunes » , soupire mon Cheval, envieux, « des tunes dont on n’a pas idée, nous qui comptons chaque sou et sommes prêts à gueuler fort quand on nous pique 10 euros… »  🙂 non, je n’aime pas spécialement BHL, après tout, il fait ce qu’il peut, lui aussi, comme tout le monde… néanmoins, la seule chose qu’on pourrait attendre de lui, la seule chose qui pourrait nous intéresser chez lui, ce serait qu’ il nous parle de son argent, comment il a été gagné, comment il est placé, et combien il rapporte , et ce qu’il serait prêt à en faire, le jeter par dessus les moulins, par exemple… 🙂 tout le reste, son bla bla, ne nous intéresse pas… parce que, quand il nous parle de l’Europe, on ne peut pas s’empêcher de penser que l’option de cette Europe-là, c’est juste ce qui peut le plus l’arranger, lui, pour la perpétuation de sa fortune… (dont il ne nous parlera jamais)… je ne suis pas contre les gens riches, je ne sais pas ce que je ferais. si j’étais trés riche, mais ce qui ne va pas chez les gens riches qui donnent des leçons et , comme B.H. Levy, méprisent assez les petits pauvres, on dirait, c’est qu’ils la ramènent sans arrêt, oui, donnent des leçons…qu’il se les garde, ses leçons… comme chez beaucoup, les engagements, les grands trucs, les belles idées, etc…ne dépassent pas le cadre assigné..;et dès qu’il est question d’une vraie folie, comme par exemple de se défaire de son argent, il n’y a plus personne … 🙂 il devrait se calmer, BHL, s’occuper d’autre chose que de politique, ça ne lui réussit pas… voyage, profite de tes sous, et oublie nous…  

Et sinon : hier, au détour d’une rue, près de la stature de je ne sais qui (Montaigne ? une statue curieuse du quartier latin, devant un petit square à coté de Cluny, qui est plutôt noircie, sauf l’un des pieds,  la chaussure du gars , assis ,  est complètement lustrée, de sa couleur d’origine, dorée… c’est trés bizarre, cette chaussure dorée, enfin le bout de la chaussure, on se demande qui l’a frottée et pourquoi..;c’est comme ça depuis des années et des années… ça me fait toujours penser à ce qu’on raconte—car je n’y suis pas allée encore— de la statue d’Alan Cardec au cimetière du Père Lachaise, il parait que cette statue est  de couleur uniforme, sauf une protubérance sur laquelle toutes les dames se vautrent— à la tombée du jour—- bref, à cet endroit (pas au Père Lachaise, mais devant la statue de Montaigne), je croise un monsieur avec son chien, une sorte de grand chien au pelage brun rouge , qui avait l’air assez vieux, parce qu’il avait des parties blanches autour de la gueule … le chien se précipite vers moi, comme s’il me connaissait depuis toujours , et commence à faire une sorte de danse de Saint Guy , en se trémoussant de tous les cotés, du coup je le caresse, et le voilà qui se roule sur le dos, en levant les pattes, et il semblait fou de joie (vraiment curieux) en fait il se conduisait comme un chien trés jeune, alors qu’il avait plus de 12 ans ! et il n’arrêtait pas… 🙂  on voyait la gueule du chien , du dessus, pendant qu’il se roulait par terre ,  à demi ouverte, avec ses dents un peu déchaussées,(il était affreux), et je ne sais pas pourquoi, je me suis sentie beaucoup d’amour pour cet animal, et pour l’amitié qu’il me témoignait, je ne voulais plus le quitter… j’y pense encore…son maitre avait l’air sympathique , et regardait son chien avec une sorte d’adoration, genre quel animal surprenant… bon, j’ai fini par partir, mais today, en revenant des confins du 13ème arrondissement, coté Butte aux Cailles, voilà que je me dis que je vais marcher jusqu’au quartier latin, voir si je ne revoyais pas ce chien, par hasard… au lieu de passer par l’autre coté, Gobelins et tout ça… j’y suis donc allée à pieds, et en arrivant du coté de la rue Saint Jacques , au croisement de la rue Soufflot, voilà que j’aperçois un chien qui ressemblait fortement au chien ‘hier, même silhouette, même couleur, et qui tirait, tirait sur sa laisse tandis que son maitre, qui ressemblait beaucoup au gars d’hier, mais ce n’était pas lui, courait derrière le chien , à toute vitesse…je n’ai pas pu les rattraper … 🙂 , ils allaient vraiment vite, le chien avait le feu au c… on aurait dit … 🙂 filant de toutes ses pattes vers l’arrière de la mairie du 5ème … 🙂 

 

Photo P.A.M. nuages s’amoncelant sur l’île de la Cité… 

*** je suis en train de devenir trés cynique … j’entends à la radio, en me promenant, que des tonnes de viande falsifiée qui se faisait passer pour du steak haché avait été fourguée aux réseaux d’entraide genre restaus du Coeur et Croix rouge, par des maffias alimentaires, pour nourrir les « plus démunis »… 🙂 on interviewait l’un de ces « plus démunis », un gars titulaire du RSA… ce qui m’a fait marrer, c’est que le gars s’exprimait trés bien (à la façon d’un concepteur de pub, on aurait dit…), il disait que c’était une honte de faire manger aussi mal les « pauvres »,  dont il  faisait partie… hé, gars ! retourne ta veste, je suis sure que tu peux trouver du boulot, vu la manière dont tu t’exprimes… si tu n’aimes pas le steak haché frelaté, que les associations te servent directement dans l’assiette, tu peux regarder dans les poubelles des supermarchés, on trouve de tout … 🙂 ce que je dis ne s’adresse évidemment pas aux gens qui sont trop âgés, ou malades, ou ont des pathologies mentales, vivent dans la rue, bien sur…les vrais « démunis »… qui perçoivent rarement ce à quoi ils ont droit… je me suis fait une remarque : il y avait une dame enveloppée dans des chiffons, le jour où il pleuvait à verse, sous l’abri bus au carrefour Saint Germain/saint Michel, mais heureusement les femmes (et les enfants) ont l’air d’être prises en charge rapidement…on ne les revoit pas le lendemain… 🙂 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation