De Paris en piscine Le blog de Papillonista

Mardi

Mardi, j’ai vraiment galéré pour arriver à mettre cette photo récupérée sur le web, jusqu’à ce que je me rende compte que la photo avait été désactivée par sa propriétaire, pour qu’elle ne puisse pas être utilisée. je l’ai donc photographiée sur mon ordinateur, et fait toutes sortes de manipulations, mais le résultat n’est pas optimum.Beaucoup moins joli que sur le web, où j’avais été scotchée par sa puissance évocatrice …  ça rappelait la Vallée Heureuse des légendes … 

J’ai aussi photographié les ordures qui s’étalaient partout, en plus de recouvrir la place Dauphine (visiblement les boueux n’étaient pas passés du week end dans les quartiers du centre , et à mon avis dans les quartiers de la périphérie non plus… 🙂

Bof… j’ai lu un article sur Causeur , une interview d’un gars par Elizabeth Levy, et je ne me rappelle qu’une chose , que le gars (un scientifique ) admettait que le futur de l’Europe était de s’africaniser, et que malgré tout, la première condition pour ouvrir grand la porte aux visiteurs était qu’il fallait un protocole d’accord entre les 2, les accueillants et les accueillis … est-ce qu’on en prend le chemin ? je ne sais pas … personnellement, je pense que ça se passerait mieux si on n’essayait pas de nous convaincre qu’avec les migrants on est aussi obligés d’accueillir leur religion et de trouver ça bien … impossible pour moi, pas de langue de bois, tout ce que je peux faire est de ne pas me mêler de l’intime des gens, (dont la religion fait partie) … qu’on ne me demande rien de plus… je suggérerais aussi de trouver du travail à ces gens , par exemple, vu que Paris a besoin de boueux et de nettoyeurs, de les embaucher, pourquoi pas … Mon Cheval me dit que le système est tellement absurde qu’il est impossible d’embaucher qui que ce soit : on a des rues dégueu , personne pour ramasser ce qui traine, d’un autre coté des gens qui seraient prêts à faire n’importe quel boulot pourvu que ce soit un peu payé avec un minimum de protection sociale, eh bien on n’arrive pas à mettre les 2 trucs en relation …on préfère donner les sous et la protection sociale aux gens qui arrivent, comme ça, mais surtout pas les faire travailler … de toutes façons, me fait remarquer mon Canasson, on voit bien que tous les petits emplois dégueu, dans Paris, balayeur des rues, éboueurs, nettoyeurs divers, gardiens, etc … sont assurés par des immigrés , de fraiche date ou de date légèrement plus lointaine … de même que les emplois du bâtiment … tu regardes un chantier de ravalement, n’importe où dans Paris, par exemple : tu essaies d’échanger quelques mots avec les ouvriers : ils sont tout prêts à te répondre, mais ils ne parlent pas un traitre mot de français, un ou deux mots de base peut-être…ils vont chercher le « chef »,(« chef , là, chef… toi…attendre.. » disent-ils …  le contremaitre, le chef, qui est souvent aussi un gars d’origine africaine ou un peu moins basané que les autres (origine nord africaine), tout aussi aimable, et qui parle un peu mieux, qui peut t’expliquer 2 ou 3 trucs, beaucoup avec les mains … et si tu veux vraiment une explication pointue sur un point ou un autre, alors il faut attendre le super chef , et on te fait signe qu’il sera là « demain  … matin » … voilà… le lendemain, c’est un super contremaitre qui se ramène, le patron de l’entreprise de ravalement, holà, c’est chose sérieuse, ou alors l’architecte, qui est le gars qui se remplit bien les poches avec les ravalements, et qui parle français mieux que toi et moi … 🙂

Mais les petites mains, les gars sur le terrain, ceux qui fabriquent le béton ou cassent les murs, ce sont maintenant des ouvriers dont les 3/4 sont en situation précaire ou irrégulière … (il y a 30 ans, ils étaient italiens, portugais, espagnols, maintenant ils sont africains, c’est comme ça) … pareil dans les restaurants, partout où on a besoin de main d’oeuvre, ce sont des embauches au noir, de gens sans papiers ou précaires … les autres, ceux qui sont d’ici depuis longtemps, ne veulent pas trop faire ces boulots-là… ce ne sont pas vraiment les migrants de fraiche date, qui perçoivent le RSA et tout le chapelet des aides qui s’en suivent; même si, parait-il, on leur donne un pécule en arrivant, pécule à propos duquel personne n’a été consulté… ;   les migrants, pour la majorité, veulent un vrai travail, rapidement, et gagner autant d’argent qu’ils peuvent; ils sont jeunes et bien portants : c’est complètement stupide de les assigner à résidence, en leur interdisant de bosser , de les faire attendre je ne sais pas combien de temps pour leur dire après de se casser , sans même vérifier s’ils partent ou pas … moi, je suis pour qu’ils bossent dès que possible …j’ai besoin d’eux, moi, personnellement … 🙂 🙂 😉 😮 😛 j’ai du boulot à leur donner … 😛 😀 😀 😮 

Arrêter cette hémorragie aux frontières et faire rapidement travailler tous les gens qui sont sur place … mon cheval me fait remarquer que c’est comme une autre version de l’esclavage immémorial …il y en a qui bossent pour d’autres, éternellement …bah, on est toujours l’esclave de quelqu’un… c’est, à l’échelle mondiale, mondialisée, ce qui se passait autrefois, en france : les gens des campagnes venaient à Paris, ils arrivaient des provinces, pour faire les petits boulots dont les parisiens ne voulaient pas…terrassiers, bonnes, éboueurs, etc … ensuite ils amassaient un petit pécule, et s’installaient à leur compte … Leurs enfants s’élevaient dans l’échelle sociale et faisaient des petites études …et maintenant, les descendants de ces gens là ont de bonnes situations, ils sont quelques fois ministres … 🙂 les descendants des migrants feront des carrières … 

Si la religion ne vient pas tout gâcher … avec une guerre… vigilance … 

 Non, ce sont les gens qui ont déjà un ancrage , un lieu de vie, des parents, et pas envie de se défoncer sur n’importe quel boulot, qui demandent le RSA …des gens qui ont un logement (chez les parents par exemple, ou chez une petite amie), qui ne sont pas à la rue, et ont de quoi manger…le RSA est comme de l’argent de poche, pour certains …combiné avec ce qu’on a au départ,  plus les aides diverses qui vont avec, (c’est la classe moyenne, qui n’a droit à rien jamais, qui paie cela, et y en a marre) , plus du boulot au noir et de la débrouille, c’est plus intéressant de rester comme cela que de prendre un boulot dégueu et mal payé comme le font les immigrés de fraiche date … de même que ce ne sont quasiment jamais  les gens vraiment misérables, à la rue (et qui n’ont plus la force des migrants qui sont jeunes ), les gens au bout du rouleau, ou ceux qui débloquent de la tête, il y en a beaucoup dans la rue, qui perçoivent le RSA…ceux-là sont complètement out … incapables de demander ce fameux RSA…j’aimerais que cette aide, que je paie avec mes impôts leur soit réservée … pas envie d’aider, avec mes impôts, des gens jeunes et qui ont déjà un ancrage, même s’ils ne veulent pas faire n’importe quoi … 

Parce que je suis d’un naturel trés jaloux : personnellement, je n’ai pas bénéficié de ces aides, et j’ai pris n’importe quel boulot pour arriver à survivre  … des boulots mal payés … j’ai même été sans sécurité sociale pendant des années … (j’essayais de ne pas être malade)… tout le monde se fichait, à l’époque, des gens dans ma situation…donc maintenant , je refuse de payer pour des gens qui ne veulent pas faire ce que j’ai fait… je veux bien que mes impôts servent aux gens vraiment dans le besoin, les gens à la rue, mais que les autres se débrouillent … 

Programme :  fermer quelque peu les frontières, en attendant que le bordel ambiant des immigrants qui affluent se laisse canaliser et mettre en « coupe réglée », soyons pragmatiques (je parle du  » bordel « qui touche surtout les villes et Paris en particulier—au nord c’est terrible— on n’a pas cette impression en Normandie, ou même à Toulon), et ensuite arriver à organiser tout cela …il ne faut pas se leurrer, la majorité des migrants ne repartira pas d’où ils viennent, il faut absolument transformer tout ça en quelque chose de positif, et donner la possibilité à ces gens de travailler, les accueillir dignement (ce qu’on ne pourra faire qu’en fermant le robinet des arrivées), imposer nos lois républicaines, dans les banlieues, et faire un recyclage accéléré et condition sine qua non pour rester dans le pays, pour les migrants : la laïcité, la langue, l’école, le statut des femmes, etc … et ensuite au boulot … 🙂

Désolée, hein, comme me le fait remarquer le Cheval, je répète 10 fois les mêmes choses … désolée…je n’ai pas le temps de travailler mes textes, c’est du débotté, à chaque fois, voilà…vous n’avez qu’à survoler , Ô afficionados !  ouais, il y a du bon et du moins bon … 🙂

Le monde change si vite …le monde est fou, fou, fou…Soyons fous … 🙂 aujourd’hui, j’ai parlé dans la piscine au moins 20 minutes avec un gars que j’apprécie bien : c’est celui qui a une barbe si noire qu’on la voit d’un bout à l’autre … je regarde, je suis à 50m, et je vois que c’est lui rien qu’à la touche noire de sa barbe (à part ça, il est assez beau garçon)..je crois qu’il est photographe, et il raconte toujours des trucs intéressants … comme vient l’époque de déclarer les impôts, il m’a dit un ou deux trucs pour la déclaration sur internet (je me faisais du souci, c’est galère, j’étais habituée au papier) … ensuite il m’a raconté que Amazon était vraiment partout…ce n’est pas pour rien que Jeff Bezos est maintenant devenu le gars le plus riche du monde … 😉 peut être que ça va faire comme « facebook », et qu’il va chûter de son piedestal à un moment inattendu (je déteste « facebook », je voudrais que ce truc disparaisse…je ne me suis jamais inscrite …) : Amazon ne paie que des clopinettes, comme impôts, et il parait que M. Micro veut encore abaisser ça, pour que Amazon s’implante encore plus … c’est nul…faisons les payer … ces multinationales doivent absolument payer un gros pourcentage sur leurs bénéfices … au moins 30%, et même, tiens, 40%… A L’ENDROIT OU ELLES FONT LEURS AFFAIRES …Moi, je n’ai pas de paiement sur internet, mais une fois, quelqu’un a commandé des disques durs externes pour moi (pour sauvegarder) sur Amazon, et malheureusement, c’était moins cher que à la FNAC ou autres … je vais résister … c’est tellement facile : on commande, c’est bien moins cher, et on reçoit à coté de chez soi, ou carrément chez soi … effrayant … le nageur avec qui je parlais m’a dit qu’Amazon avait mis un truc au point : tu as quelque chose sur ton frigo qui détecte si ton lait , par exemple, est périmé, ou s’il faut en racheter, et ça contacte directement Amazon, qui te le fait livrer immédiatement … oh là ! et moi j’ai lu que maintenant Amazon mettait un autre truc au point : la livraison de choses fraiches, fruits, salades, etc … 🙂 il parait qu’il y a une série télévisée qui met en scène un futur trés proche, du genre de ce dont on parle, (je viens d’oublier le nom), et ça fiche les jetons … Big brother is watching you … Le meilleur des mondes …1984… 

j’ai bien nagé, encore que me reposant assez souvent, et une idée a fait surface : comme si on était, nous, les vivants, et tout ce que trimballe la terre, les épisodes de toutes les vies, les villes, etc… et même les banlieues lointaines du ciel, tout ce qui EXISTE et qu’on connait,depuis « chez nous » , tout cela est comme une grosse île, ou un radeau, un bateau, tout ce que tu veux, un oeuf qui contient le vivant, l’existant, plutôt, et tout autour, c’est RIEN,(comme un trou noir) dans lequel  tombent absolument tous les vivants à un moment à un autre…comme les goulottes d’une piscine, qui avalent l’eau , toute l’eau, à un moment ou un autre (pour la recycler) les vivants, les êtres, et aussi les choses inanimées, tout finit par disparaitre en s’engloutissant autour , tout disparait, et au milieu, (sur l’île habitée où se trouvent toutes les choses et les êtres animés), ça se renouvelle, bien que ce soit toujours la même chose, une chose en mouvement comme un dessin animé perpétuel … le RIEN, le trou dans lequel tout tombe est le royaume de la Mort et du néant, du Rien, un royaume étranger et on ne sait pas ce qui s’y passe … la Mort est accoquinée avec le Rien … nous, on s’agite, on danse, on vit, on se bat, on est en guerre, on fait plein de trucs, dérisoires ou pas, et on finit par tomber dans la goulotte et disparaitre … même des choses aussi pérennes que les montagnes finissent dans la goulotte et sont remplacées par autre chose … et ça dure depuis toujours , en plus … 🙂 voilà à quoi je pensais en nageant… ce n’était même pas une pensée, mais un dessin, une représentation … 🙂 je me demande ce qu’ils avaient pour se distraire de l’idée de la mort, les Néanderthal et les premiers sapiens … on arrive à se distraire, nous, parce qu’il y a vraiment du mouvement sur l’île, qui nous empêche de regarder le trou de trop près, mais aux temps préhistoriques … ? mon Cheval me dit qu’ils étaient terrifiés tout le temps … ça devait baiser à tour de bras, à l’époque, le seul moment d’oubli … 🙂  rien que les gaulois, déjà, qui croyaient que le ciel allait leur tomber sur la tête … 🙂 j’essaie de me mettre dans leur peau … 🙂 cette terreur primitive nous fait faire des choses abominables, maintenant … la guerre, tout ça, ça n’est rien d’autre …la transcender, c’est devenir artiste … 🙂 qu’est-ce qui est aussi fort que la mort et l’oubli ? pas grand chose … aimer quelqu’un … mais en même temps, on peut se rendre compte que l’amour n’existe pas vraiment … qui aime qui, véritablement ? les mères leurs enfants, peut être … 🙂 le jour où le lien charnel avec les enfants sera rompu (procréation médicale, etc… conception in vitro… ), on fera un grand saut dans le vide, je crois …le monde gagnera en inhumanité, et en même temps deviendra quelque chose d’autre qui peut être pourra causer d’égal à égal avec la mort …

« Excuse-moi, je vais me coucher », hennit mon Cheval, et d’un coup, il fait penser au cheval de « Guernica », hurlant de terreur la gueule tordue … 🙂 

J’ai nagé EXTREMENT  BIEN ET VITE PENDANT quelques mètres ! 🙂 ces jours-ci, j’ai compris un truc , je me suis mise comme à courir dans l’eau, le même mouvement, juste pour voir … 🙂 

That’s all, folks !  🙂 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation