De Paris en piscine Le blog de Papillonista

Samedi

Impossible d’échapper aux obsèques de Johnny, tout le quartier des Halles en ressent l’onde de choc.

Les gens rassemblés  autour de la Madeleine, lieu des obsèques, jusqu’à la Concorde et au delà, étaient assez âgés, et ce n’était pas la banlieue immigrée 2ème ou 3ème génération des « quartiers » d’une autre religion non plus … 🙂 c’étaient en majorité les baby boomers nés après la guerre, (et aussi leurs enfants, ceux qui avaient 20 ans dans les années 80), la génération qui a inventé la jeunesse éternelle …(je les ai trouvés beaux, tous ces gens inconnus, cette foule, j’ai bien aimé leurs visages)

 Même à 70 ans, ou plus, maintenant, quand on meurt,  on meurt jeune…Les Rolling Stones, Iggy Pop, Sheila, Véronique Sanson, et même le vieux journaliste rock, Philippe Manoeuvre, sont les dinosaures de cette époque épique, et n’ont pas dételé…C’est la première fois dans l’histoire de l’humanité qu’une génération ne raccroche pas les gants après 40, 50 ou 60 ans suivant l’époque(les barbons avaient 40 ans, au temps de Molière) … ils sont  âgés mais ils vont mourir jeunes … (en ce qui concerne les gars, (les gars faisant partie du pipole), ils ont tous des « épouses » de 50 ans de moins … non, allez…40 ans…)   🙂   

Parmi les musiciens de Johnny, il y avait l’harmoniciste Greg Zlap’ (Zlapzinski) … Il y a pas mal de temps, on prenait des leçons d’harmonica avec lui, mon Maitre-nageur préféré et moi (et quelques autres, c’était des cours collectifs). Il était l’élève de Jean Jacques Milteau, et ensuite il jouait si bien qu’il est devenu le gars qui jouait de l’harmonica dans les concerts de Johnny Hallyday … 🙂

Les bikers en Harley-Davidson, sur les Champs Elysées, 800 parait-il, c’était pas mal aussi, ça en jetait … roulant doucement …

🙁 😮

La dernière fois que Paris avait vu une telle population dehors, c’était pour Coluche (autre fan de moto) ,  que tout le monde adorait,  et avant ça, pour Edith Piaf … la rencontre d’un artiste célèbre avec son public …l’artiste est toujours quelqu’un qui paie cash avec lui-même, qui ne s’économise pas, qui ne calcule pas, qui n’a pas d’états d’âme cérébraux non plus,  qui se donne directement et sans chichis … les gens du peuple sont face à lui, sans intermédiaires,  le sentent, le savent, et donnent irrévocablement leur coeur en retour…  Piaf, dont la popularité était immense,  jetait son sang, sa chair, et s’usait un peu plus à mesure que son chant s’élevait : beaucoup ont voulu, ensuite, essayer de se mettre dans ses souliers , histoire de profiter d’une manière ou d’une autre, de sa gloire … personne n’a jamais réussi … Les gens du peuple (dont je fais partie) voyaient tout de suite la supercherie et l’habileté , le calcul, qui n’avaient rien à faire là… Ainsi, même si on nous présente un de ces jours le « Nouveau Johnny », rien à faire… les chaussures sont trop grandes , de même que celles de Piaf étaient trop grandes pour qui que ce soit— y compris Mireille Mathieu  … 🙂

Me frayant un passage dans les voitures bloquées, et les baby boomers de retour de la Concorde, qu’on apercevait en enfilade au bout de la Rivoli, avec les illuminations de Noël, et au milieu des clients des courses de fin d’année, j’essaie d’accéder au forum des Halles : Paris part en couilles, c’est évident… 🙂   il n’est pas trop difficile de descendre dans le forum, par contre pour remonter, il faut se taper les escaliers à pieds : absolument tout est en panne : l’ascenseur, depuis 10 jours, et tous les escalators … 🙂

L’informatique déconne à plein réseaux …J’ai entendu l’autre jour une émission avec Enki Bilal, au sujet de son dernier opus, et j’ai cru comprendre qu’il était question d’une fiction ayant lieu le jour où toute l’informatique tombera en panne … 🙂  seul un gars qui a emmagasiné des trucs dans sa tête devient la mémoire du monde, et tout le monde lui court après … l’informatique est un colosse aux pieds d’argile, et on ne saurait trop recommander de sauvegarder pour le jour du grand bug…

Dans les lignes de Berlioux (l’eau est de plus en plus chaude chaque jour, c’est quand même appréciable par ces temps de grande froidure), rien de bien notable : personne ne nageait bien, même pas moi (j’avais avalé ces 2 derniers jours une boite entière de chocolats qu’on m’avait offerts—j’ai supprimé tout le sucre depuis quelques mois et je m’en trouve bien, mais là, j’avais 2 solutions : soit offrir la boite qu’on m’avait offerte, soit la manger, et si je commence je ne peux plus m’arrêter…donc je l’ai avalée d’un coup …maintenant qu’elle est tout entière dans mon estomac, je vais reprendre mon régime … 🙂 en espérant qu’on ne va pas m’en offrir une autre … 🙂

Ensuite, grande virée au magasin moins cher que les autres, à Strasbourg Saint Denis…il faut aimer la foule …j’essaie de garder une attitude digne au milieu de la pagaille des gens avides de récupérer des denrées moins chères qu’ailleurs … 🙂 

That’s all, folks ! 🙂

 jardin en grande banlieue ouest parisienne. photo J. Mascolo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation