De Paris en piscine Le blog de Papillonista

aujourd’hui…c’est la nuit

 sac de gravats provenant d’un effondrement de plafond à Paris, suite à des dégâts des eaux  …Ca pourrait être des gravats d’immeubles effondrés suite à la guerre …       photo P.A.M.

Aujourd’hui …Je me souviens des jours passés … tout en regardant vers les heures, les jours qui viennent (j’ai un moment difficile à passer ce soir) … 🙂 

La féminisation des mots et l’écriture inclusive : Je viens de voir un article dans Libération à propos du « dernier voyage de Mariam Abou Zahab » … Il s’agit d’une dame dont on dit dans le chapeau de l’article qu’elle était une « chercheuse atypique, qui parlait arabe, ourdou, persan ou Punjabi »,(est-ce qu’elle parlait couramment, ou seulement les mots utiles, et de combien de mots environ ces langues se composent-elles, en comparaison avec les langues que parlent des millions de gens ? quel arabe parlait-elle exactement ? l’arabe classique ? j’aimerais savoir et que l’on m’eut éclairé, dans l’article,  sur ces détails… )  et qui a arpenté à moto, à pied ou en dromadaire les montagnes afghanes et pakistanaises. morte le 1er novembre, elle repose au grand cimetière chiite de Najaf ».  Dans le corps de l’article, ils parlent de « chercheure » , et non pas « chercheuse » comme dans le chapeau … et de « docteure »  en sciences politiques »et de « professeure » etc … ensuite « mais elle fut d’abord un grand témoin… » pourquoi pas une « grande témoigne » , pendant qu’on y est ? Ca me fait ch..; cette f »féminisation « des noms … D’abord je trouve qu’on ne doit entériner, dans la langue française, que ce qui s’est SPONTANEMENT imposé dans le langage de tous les jours …ce que les gens, le peuple décide, en l’utilisant…c’est déjà un peu le cas, pour certains vocables nouveaux, mais cette histoire de féminisation des noms ne vient pas du tout de la base… c’est juste l’éructations d’une idéologie »féministe » mal comprise …

Lorsqu’on dit « madame LE professeur « , madame « LE » recteur, madame « LE » proviseur, »Mme X, chercheur en sciences sociales »ou quoi que ce soit, on fait accéder la dame professeur ou la dame recteur à la sphère où justement n’est plus pris en compte le sexe de la personne, une sorte d’endroit neutre où seule compte la fonction (avec du prestige)…féminiser les noms, comme ils s’y mettent tous, en ce moment, renvoie seulement à la féminité…encore et toujours la féminité …qu’on aimerait parfois oublier…ils nous font ch…

Cette MANIE à la MODE me fait penser  à quelque chose qu’on a vu surgir il y a quelques temps (et qui pourtant, au contraire, venait d’un ressenti des classes populaires) : les gensse se sont mis à écrire « résidants » (les résidants par ci, les résidants par là, les résidants vous disent que…), au lieu de « résidents », qui est le vrai mot, complètement classique, en quelque sorte … 🙂  « résidents  » était un mot avec une bonne tenue, qu’on voit d’ailleurs encore … « Résidants » est sorti (selon mon ressenti) d’une espèce de conscience qui se faisait jour, chez les habitants des grands ensembles, d’avoir des choses en commun … mais en même temps, « résidants », c’était pour dire on est un peu plus peuple, gna gnagna , alors on change le « E » en « A », occupez vous de nous, on a des « problématiques »  🙂

Résidant est seulement le participe présent du verbe « résider »…le substantif (au secours, je ne sais pas si c’est le mot exact, et j’ai la flemme de vérifier), est résident. point barre… mais là, la langue a évolué, dérapé, (et pourquoi pas ?) au point que (même si je déteste ce mot gna gna ), on commence à le voir partout dans les cours d’immeuble sur les écriteaux qui apprennent à respecter les trucs dans les banlieues … 🙂 c’est un mot qu’adorent les infirmières, les gardiens les employés  des HLM qui font les règlements , etc … 🙂 🙂 

C’est marrant que je voie ça comme ça…ce mot me frappe toujours … 🙂 sais pas pourquoi, en fait …il me fait rentrer dans un monde que je ne connais pas … 🙂 

Et je ne parle même pas de l’écriture inclusive …Si jamais les bouquins devaient être publiés en incluant ce truc, c’en serait terminé du PLAISIR de la lecture … ras le bol !

Il est complètement étonnant en plus que ce sujet, loin d’être secrété par le monde d’en bas, les classes populaires dont je fais partie, les gens qui bougent et inventent la langue tout en essayant de se maintenir la tête hors de l’eau, vienne  d’en haut, émane comme toujours de ces  tartes  « féministes » sans imagination et névrosées , genre Coraline (ou Caroline, ou pipoline  ou pipeline, tiens) ,  de Haas l’harassée, ou encore cette nana, chevalière , chevaline à la triste figure,  convulsée de détestation  restrictive, (spectacle étonnant) ,  qu’on entendait toujours dans les débats les plus abscons (moins maintenant), soutenant des thèses tellement stupides qu’elles faisaient le tour du cadran sans qu’on puisse rien répliquer, tellement c’est c, et habillées d’un verbiage universitaire— nana dont je ne me rappelle jamais le nom—mais il suffit que je jette un oeil sur les pétitions qui courent en ce moment pour retrouver ce nom,  par exemple à propos des stages avec interdiction à certaines catégories de gens qui ont la  couleur de peau qui ne convient pas  (et que font-ils avec les gens à la peau café au lait ? est-ce que, comme chez tous les racistes purs et durs, le simple fait d’avoir un poil d’ ancêtre à la peau  noir fait de vous un « noir » de toute éternité et pour toujours, donc admis au stage   ?  . 

Dans un article du « Monde » consacré à cette problématique (comment appeler ça ?), sur une grande page (ça aurait mérité un entrefilet), il y a une dame Bousquet, présidente du haut Conseil à l’égalité entre les femmes et les hommes , et une dame Vouillot, enseignante-chercheuse (c’est « chercheure ou chercheuse ? allons !  ) et présidente de la commission de lutte contre les stéréotypes du haut Conseil à l’égalité entre les femmes et les hommes  : ces 2 tartes sont pour l’écriture inclusive . Notez qu’elles mettent toujours, et les journalistes itou, le féminin devant « entre les FEMMES et les hommes  » …  qu’est-ce que c’est stupide, tout ça…  🙂   bien sur, les vrais trucs à résoudre, qui seraient au bénéfice de tout le monde, passent au rancart … on ne les évoque même pas …  🙂   

En ce qui me concerne, c’est populiste, c’est tout ce que vous voulez, mais je me demande tout d’abord combien elles sont payées, dans ces postes prestigieux, les 2 grosses (argot de banlieue des années 80 pour « dames » ) citées plus haut … et je demande, si elles n’ont pas autre chose à produire (à grand bruit), que ces sottises, qu’on les mette au rancart : elles sont payées avec les sous que je m’échine à gagner (alors que je ferais des miracles à leur place au même poste) et je propose qu’on les licencie, oui …Du balai ..;vous voulez supprimer des fonctionnaires ? en voilà … je propose qu’on n’en garde qu’une sur deux, pour commencer ..;ensuite on voit si l’autre idiote est utile ou pas … on la recycle en infirmière, dont on a besoin ,et on lui coupe son salaire en 10 … 🙂  Bof, me dit mon Cheval, ce n’est guère possible parce qu’elles ont réussi à se lover dans ce poste de fonctionnaire à vie, avec gros salaire assuré et plein de vacances, j’imagine … Elles ont « fait des études », acquis un jargon, et ont été surement poussées ou pistonnées …  ou alors elles avaient le bon profil de gauche, serviles à souhait, peut-être , (non, ce ne sont pas des révoltées…  🙂  allant dans l’air du vent …  -)    dans ce cas », je lui réponds,  » je demande à ce qu’on mette fin à ces sinécures de hauts fonctionnaires … elles ne sont pas les seules, je sais …  » … on peut avoir un système bureaucratique bien fichu, (c’est utile, je ne sais plus qui avait dit que la France tenait debout grâce à son système administratif  fort) et en même temps dégraissé des inutiles et des sectaires : si ces dames se fendent de rapports sur des sujets comme l’écriture inclusive, c’est qu’elles n’ont rien de plus intéressant à faire pour la promotion d’une égalité entre les hommes et les femmes– qui sont des hommes comme les autres– (et versa-vice) … 🙂 donc, du balai … 

(et tant qu’on y est, je voudrais qu’on économise le salaire de l' »ambassadrice des pôles »…un vrai scandale …Quand cela se terminera-t-il ? )

Oui, je voudrais qu’on examine ça … de près…ce n’est pas à l’Etat, en haut, par l’intermédiaire de 2 crétines haut fonctionnaires de décréter des trucs comme ça, l’écriture inclusive, ou à qui que ce soit au gouvernement, ou dans les postes de décision…  …Si ça doit être adopté un jour (par l’Académie Française… ) il faut que ce soit le reflet de pratiques venant du peuple, de la base, de nous, parce qu’on aurait besoin de cela..comme ce n’est pas le cas, mettez au point des trucs qui soient NECESSAIRES, à la place…Vous qui êtes payées à combien ? combien? de l’heure … avec MON argent. ET PAREIL POUR LE RESTE , et au niveau de l’EUROPE (les normes, et tout le toutim …dégraissez l’Europe aussi…on doit pouvoir faire fonctionner tout ça avec une poignée de gens …) 

Et augmenter les gens qui triment sur le tas, à la base : professeurs, justice, Gardiens de la paix, etc … 

P.S. : Notez que je n’ai pas encore lu l’article ! 🙂 🙂 😉 😛 😀 😮  demain… je sais déjà ce que je vais y trouver …dans la colonne de droite, il y a les points de vue « contre » l’écriture inclusive »…je vous dirai ce que j’en pense    🙂  quoi ? c’est trop long ? hihi ..vous avez raison … 🙂

je vais twitter, dorénavant ! une maxime par jour ! 🙂 une pensée par semaine ! et mon Cheval pétera en rythme ! 

 🙂

A la piscine, hier, pas beaucoup de monde: j’ai commencé tranquillement, puis de plus en plus vite (il fallait se réchauffer), et ça marchait bien, et puis un copain est arrivé, enfin un gars qui est sympathique, et on a toujours des points de vue à échanger : ce qui n’a pas raté… plusieurs minutes à parler, j’aime bien ce qu’il raconte, j’aime bien son analyse des situations, et ça m’a fait du bien de parler avec lui parce que j’avais une grosse angoisse à propos du rendez-vous que j’avais ce soir… (et qui s’est excellemment bien passé—je suis Heu-Reux-Se). Après pas mal de temps, je me suis refroidie, et j’avais un peu plus de mal à re nager, ça fonctionnait moins bien … 🙂

Quelqu’un aussi que je vois souvent m’a fait rire en me racontant des trucs tordus, et notamment (c’est l’imbroglio dans lequel nous vivons, je ne sais pas si les pouvoirs publics se rendent compte de la situation quasi kafkaïenne de notre quotidien … 🙂  elle était complètement intriguée parce que les Impôts lui avaient récupéré (sans aucun autre avis) 4 euros sur son compte en banque, elle ne savait pas pourquoi …pendant qu’elle me parlait, j’imaginais une longue pince à sucre , appartenant aux services fiscaux français (des spécialistes),  articulée pour plonger directement jusque  dans nos poches …c’est vrai qu’on a été obligés de donner nos « rib » aux services fiscaux…Soi-disant pour qu’ILS puissent nous verser quelque chose quand c’est besoin, mais aussi et surtout pour qu’ils prélèvent directement ce que, d’après eux, on doit …Si c’est seulement 4 euros, encore … 🙂 mais j’espère qu’ils enverront un papier ou un avis       (« un papier, malheureuse ! » , me fait mon Cheval, « un mail plutôt ! » ) pour ne pas prendre au dépourvu … 🙂 le nombre de fois où ILS vont se trouver devant un compte en banque vide !  🙂  quand même cette histoire d’obligation de laisser les impôts se servir directement, c’est bi-zarroïde, non ? pourquoi personne ne proteste, ne dit « stop ?  » il faudra se renseigner : est-ce qu’ils peuvent te piquer TOUT sans aucune autre forme de procès ?  🙂

Il faudrait que je relise quelques petites choses du frère Kafka … 🙂 voir si je supporterais … Là, je relis quelques petites choses du frère Philip Roth, c’est absolument passionnant, hormis le fait que presque tout tourne autour  de sa q… mais ça tourne vite, et ça va dans les confins  … 🙂  je plaisante, hein … 🙂 c’est des remarques de mon Cheval que je fais miennes, là … 🙂  Bof … 🙂 

Aujourd’hui, changement d’atmosphère : PERSONNE ! PERSONNE ou presque … pas de queue, peu de nageurs ! c’est toujours le cas avant la période de Noël : les gens sont occupés par les cadeaux et, si en plus il fait glacial (pluie , nuages bas, humidité aujourd’hui, un temps typiquement parisien, qui vous glace aux os…je m’habille comme un oignon, avec plusieurs pelures, et gare en sortant de la piscine ! le meilleur truc pour attraper froid, c’est les chevaux bien mouillés dans le blizzard ..si tu veux te suicider … 🙂

Tout le monde semblait roupiller, dans le couloir : ça nageait tout doux … moi-même je n’arrivais pas à me réchauffer, et les gens qui m’entouraient allaient plutôt lentement …de temps en temps, un ou deux keums s’énervaient , mais ça ne durait pas, ils reprenaient avec une allure tassée … 🙂  

Ayant des appréhensions à propos du rendez-vous du soir, je n’arrivais pas à respirer, et puis au bout d’un moment, magie de la natation, j’ai fini par m’y mettre, mais je n’avais pas une bonne coordination des mouvements, j’avais les jambes qui faisaient n’importe quoi, je me croyais revenue des années en arrière, quand je ne savais pas quoi faire de mes jambes 😉 😮 😮 

Pour terminer, rendez-vous dans le 13ème, et ça a bien marché, je me suis sentie très bien, j’ai expliqué plein de trucs, et maintenant je pense , j’espère que tout ira sur la lancée, comme un truc réussi … 🙂 quoi ? non, je ne vous dis pas de quoi il s’agit ! vous ne saurez rien ! vous n’avez qu’à venir à la piscine, c’est aussi le café du Commerce … 🙂 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation