De Paris en piscine Le blog de Papillonista

Lundi, mardi, août 17

photo C. Lebranchu. (on dirait comme une baleine échouée, au premier plan … ? ? ?)

On a ma tête de turc favorite , la très ripolinée Clémentine Au-Teint, qui sévit aujourd’hui dans les médias, elle est partout : (elle commence à s’empâter quelque peu physiquement, son physique rejoindra bientôt ses propos) : elle s’indigne à propos des 5euros qu’on a sucrés aux « Plus démunis » … hihi … grosse démago… on pourrait parler des 220 euros d’APL que touchent par ailleurs, ces « plus démunis », tant mieux pour eux … 🙂  c’est une vaste plaisanterie, cette histoire :  5 euros, ce n’est rien …Vous ramassez quelques petits trucs jetés par la société de consommation, et vous vous faites 50 euros en un rien de temps … Il vous suffit de vous asseoir (dans les cas désespérés) une heure ou deux à un coin de rue avec une sébile et un texte attendrissant « étudiant sans le sou qui a besoin de payer sa chambre » pour récupérer largement une année des 5 euros mensuels sucrés… (les mendiants me font des confidences… 😮 😮  )  Les vêtements ? il y en a partout, abandonnés, dans la rue, et des marques … 🙂 il n’y a que les roms qui attaquent les conteneurs à vêtements, les autres populations n’en ont pas besoin… pas plus les étudiants que les autres … 😮 😮  Il suffit de faire un tant soit peu les poubelles ou même simplement de jeter un oeil sur ce qui est abandonné, pour trouver ce qu’on veut, le nécessaire …  pareil pour la nourriture : avec un tout petit peu de temps, on peut manger pour zéro euros … je passais l’autre jour sur le marché de la ville du midi où je suis : c’était la fin, et des milliers de fruits , de légumes, étaient là, les gens ne les ramassaient même pas …(à part moi, j’ai mangé du melon—délicieux—ce jour-là) Personne apparemment n’était à 5eu près …personne n’allait mourir de faim … Les livres ? c’est 20 centimes chez Boulinier, et on en trouve par pelletées dans les rues : et il y a les bibliothèques—gratuites— bien sur, vous e trouverez pas une console Nintendo dans la rue, ni un iPhone 7 … (le iPhone 4, oui, par contre…Ca se trouve pour rien… ). 🙂

En bonne communiste, Mme Au-teint bien peinte de partout, colorisée blond très chic (Christophe Robin, le coloriste des stars ?) , qui nous sert une soupe indigeste, c’est à dire pleine de bons sentiments …Bien sur, elle est contre le statut de première dame, (au nom du féminisme), et totalement dévastée par le sort des pauvres migrants qu’il est inhumain de reconduire à la frontière , mais elle admet quand même un « distingo de droit » entre les migrants économiques et les migrants politiques , et il faut que, il faut que , et il faut que, nous dit-elle, sans jamais avancer une seule solution de bon sens, je veux dire réaliste, avec un mode d’emploi …Quand elle a terminé, son fond de teint Dior à 1000 euros le pot  n’a pas bougé, et sa bouche cerise mordorée à 350 euros le bâton n’a pas viré de couleur,  et elle nous gratifie pour finir, d’un sourire bateau (Delphine Bateau ?) ouvrant sur des dents qui ont un dentiste à un million d’euros la séance … J’ai oublié son petit haut rouge en dentelles (la bosse de bison guette, cependant,…elle ne doit pas remuer assez …je lui prescris des séances de natation , mais ça ne le fera pas, parce qu’elle perdrait son brushing, et puis de toutes façons, ça doit plutôt être le genre à se mettre sur un aquabique, et à pédaler en se gardant la perruque des gouttes ).  🙂  c’est fou, ça : je ne peux pas la voir en peinture …ce discours qu’elle dévide , et qu’on entend de partout, me hérisse, c’est l’overdose… ( elle débite ces trucs de sa voix agréable et si féminine .. mon Cheval me dit que chiche, on parie qu’elle prend des cours de diction … ? elle ne fume pas, c’est sur, ne doit pas boire non plus, hihi, quant au reste, je plains le pauvre biquet qui s’y colle … mais ça, elle cause ! pour ne rien dire qu’on ne sache déjà … le même refrain de gauche bien formaté… tête à gifles !  

Une antithèse de  cette dame, qui cause vraiment, c’est par exemple Elizabeth Levy, la rédactrice en chef du magazine Causeur : intelligente, vive (une lueur dans les yeux là où Mme Au-teint fait admirer du bleu qui ne varie jamais, cet ennui … ) les cheveux en bataille, elle a toujours l’air de sortir de son lit, elle …  (c’est sympathique, elle me ressemble…), avec parfois un sourire étrange venu  d’une lointaine saga de contes et légendes…   là où la dame que je citais plus haut nous envoie la risette, toujours la même, qu’elle destine aux médias …

Sans doute Elizabeth L. n’a-t-elle pas le temps de se ripoliner (l’autre  doit passer au moins 3 heures par jour à se mettre en scène devant son miroir ) … Non, Elizabeth Lévy ne noie pas le poisson dans une bouillie fadasse et politiquement correcte : elle dit réellement quelque chose (que je comprends), et mieux, elle avance, un peu comme un alpiniste…ou quelqu’un qui nage le crawl—le crawl , c’est comme de gravir une falaise, sauf qu’on est à plat sur l’eau…sinon, c’est le même mouvement…   de plus, dans « Causeur », il y a plein d’autres auteurs intéressants et qui nous rendent moins c…

( … j’aime bien aussi Natacha Polony, mais je ne comprends strictement rien à ce qu’elle raconte (il me semble juste qu’elle est sincère, qu’elle réfléchit, et que le fond de son argument est pertinent…) … 🙂 

il y a 2 jours, je faisais la cuisine avec l’ordinateur ouvert et le replay des entretiens du magazine Causeur , en la personne d’Elizabeth Levy avec Alain Finkielkraut … c’était très intéressant , et de temps en temps je jetais un oeil sur Levy, qui se tordait sur un siège mobile de bureau , son imperméable jeté derrière elle à la diable sur le dossier (jamais la tarte ripolinée ne ferait ça…) , en train de suivre Finkielkraut à la trace sans jamais perdre une seconde …Finkielkraut, lui, était intéressant, comme toujours , tournant autour du pot pour mieux le cerner 🙂 et je m’amusais à regarder ses jeux de mains, à lui aussi, ce qui était tout autant passionnant…il y eut, notamment, un jeu avec le poing et le poignet, pour appuyer ce qu’il disait, et je me demandais s’il en était conscient ou pas , de ces gestes bizarres … 🙂  ça faisait penser un peu aux chanteurs qui se servent de leurs mains , de leurs membres, pour mieux chanter …essayez, vous verrez … 🙂 on se demande pourquoi ça marche … 🙂

Donc, j’aime bien Elizabeth Levy, et il faut acheter le magazine « Causeur » … 

Tous les jours un exemple d’ « Ecologie-on-n’y-est-pas-encore » :

Comme la piscine est toujours fermée, à cause des câbles électriques qui ont fondu par la chaleur infernale de ces derniers jours (ça me manque !) , je suis allée nager dans la mer : trop de monde ! plus encore que l’an dernier …Même le bout de la plage est rempli, alors que l’an dernier, ça allait encore … 

l’eau est excellente, mais quand on passe près des gens en nageant, beaucoup d’entre eux exhalent quelque chose de désagréable … je ne sais pas à quoi c’est dû … les trucs qu’ils se mettent sur le corps, peut être …(les enfants ne sentent rien …et , j’espère, moi non plus) … 🙂

Un père disait à son fils « laisse les pigeons tranquilles »…de fait, les mêmes gros pigeons qu’à Paris … hihi, les pigeons aussi partent en vacances … 🙂

En remontant le petit chemin, plusieurs motos qui descendent ou qui montent … ce petit chemin est interdit aux voitures, sauf celles des riverains…il y a une sorte de borne à l’entrée, qui se soulève ou s’abaisse si on a le sésame. .. mais ça n’empêche pas les 2 roues de passer …  

Il y a 3 ans, ce petit chemin, qui fait peut être 300 mètres et descend en pente très raide,  était en terre, ce qui ne gênait pas les piétons, et les 2 roues étaient moins nombreux ; ensuite ils ont goudronné ce chemin… Il est étroit (une fois un petit camion est resté coincé, et quand une voiture descend, on doit se plaquer sur les cotés , c’est dire combien c’est peu large : donc, ils ont goudronné, et il n’y a pas l’ombre d’un trottoir : quand un 2 roues passe, en général assez vite et en dégageant une odeur d’essence désagréable qui n’a rien à faire là, tout le monde s’arrête pour ne pas se faire percuter, on prend soin des enfants  pour qu’ils ne gambadent pas … Alors, dites-moi : le truc écolo aurait été de NE PAS goudronner ce chemin … Et ensuite de l’INTERDIRE aux 2 roues (les gens des 2 roues n’ont qu’à descendre à pieds, comme tout le monde… Cela veut dire un peu moins de monde sur la plage, un air qui sent bon tout le temps, une économie d’essence pour la planète, le développement des jambes des gens en 2 roues, et aucun risque qu’une moto renverse un gosse ou quelqu’un, moins de bruit —les motos forcent pour remonter ce chemin raide— etc … Voilà un truc écolo et qui ne coûtait rien, au contraire, on économisait sur le ripolinage (goudronnage) du chemin … 🙂 voilà …encore une bonne occasion de faire un geste écolo qui est perdue …Le pire, c’est quand passe une moto folle à toute vitesse (moment désagréable) : je demande aux gens ce qu’ils en pensent …ben, tout le monde s’en fiche… personne ne réfléchit à ce truc, et pourtant certaines personnes connaissent bien l’endroit … Oui, c’est vrai… dit-on du bout des lèvres … personne ne réfléchit à ces trucs-là … :-). dans ce cas, moi j’dis : laissez les gens aller vers le réchauffement climatique ! rien ne se fera sans eux ! si personne ne voit ce qu’il faut faire pour vivre tout simplement d’une manière moins c… , dans les petites choses , alors l’affaire est perdue … tout simplement … rien ne se fera sans les gens, et les gens voient l' »écologie » comme quelque chose de lointain, et qui ne les concerne absolument pas, sauf dans une sorte d’idéal pensé par les autres … 🙂

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation