De Paris en piscine Le blog de Papillonista

Aujoourd’hui, aujurd’hui, to-day

Les nouvelles du jour d’hui : des spams dans la boite à spams de mon blog, dont un, énorme, plusieurs pages, « HOW TO MAKE YOUR DICK BIGGER »  🙂  le gars qui a écrit ça (je ne peux pas penser que ce soit une femme), examine toutes les méthodes … La naturelle, et les autres … Il y en a une tartine … Les ptits gars sont obsédés par la taille de leur Dickie …  🙂  

Le Dickie le plus énorme que j’aie vu de ma vie , un objet gigantesque, (respect !) , appartenait à un habitant de Grenoble  🙂  et le plus petit, qui faisait penser au petit doigt  de la main (et ce n’était même pas la main d’un nain), à un habitant des îles, mais vous ne saurez pas lesquelles … 🙂

Aujourd’hui, obsessionnelle, l’idée d’aller nager dans une VRAIE piscine me taraudait : Mon Cheval lui-même était déprimé : en effet, je m’étais baignée avant hier et hier (j’écris tout cela demain, mais je ne sais pas encore que NOUS SOMMES demain) , dans l’eau hypocrite et tiède d’une plage bondée, la petite crique si merveilleuse, de plus en plus remplie chaque année, et malheureusement, ce qui devait arriver est arrivé : déjà la veille une sorte de laryngite s’était déclarée, mais j’étais quand même retournée sur la même plage, et le lendemain, toute la nuit avec la gorge prise , plus une alerte au niveau des yeux (grain de sable persistant, c’est à dire une bactérie dans l’oeil… bactérie, bactérie : Valérie la Bactérie s’était logée là où elle pouvait : en effet, l’eau est dégueulasse, tellement il y a de gens qui se baignent et font pipi dedans, sans compter les bébés avec des couches , et les morceaux de trucs de la civilisation qui flottent … 🙁 

Impossible, en août …Il faut changer de crémerie ou mourir ! c’est dommage, la Méditerranée est splendide, mais forcément, c’est un égout, pas d’autres mots, malgré ses eaux bleues limpides … 

En plus, voilà le vent du nord ! nous sommes passés de plusieurs jours où on crevait de chaud en suant même la nuit, sans un souffle d’air, à une sorte de bise glacée que le soleil d’août réchauffe à peine … 🙂

Il était donc temps pour moi de me trouver une piscine : celle de la ville des palmiers étant indisponible (les tables souterrains ont fondu à cause de la chaleur … ) 🙂 🙂 🙂 , j’ai refait le tour des possibilités : c’était simple, il n’y en avait aucune, j’ai donc refait un tour de table, en essayant de regarder sous un angle différent : La piscine de la ville où je suis : 3 bassins dans la ville où j’ai brièvement élu domicile : un près de chez moi : fermé de chez fermé, c’est la politique de l’été … tout pour le rugby, rien pour la natation … l’autre bassin, près des pins d’Alep : la piscine est ouverte 1h le midi, du lundi au vendredi : mais il faut faire des heures de bus pour y arriver … (il faut viser juste, les bus étant ce qu’ils sont, et de toutes façons ils ont réduit beaucoup les bus passant derrière la montagne …  donc, non …L’autre piscine, la grande 50m, près du port : ils ont fermé le bassin intérieur, c’est comme ça l’été, et ne reste que le bassin extérieur, avec pas d’ombre du tout, et en prime, si tu nages au coucher du soleil, l’astre bas sur l’horizon qui t’éblouit quand tu nages dans un sens … et puis je déteste les goulottes d cet endroit, j’ai l’impression d’être en prison … Donc : non ! 

Piscine de La Garde : pourquoi pas ? j’y suis allée 2 ou 3 fois, les autres étés :  ils ont un snack dégoûtant, du moins c’était à l’époque … Il n’y a pas de couloirs de natation, et plein de gosses qui sautent et qui nagent en travers …j’essaie quand même d’appeler, parce que cette contrée étant ce qu’elle est, une fermeture intempestive est toujours à prévoir : croyez-le si vous voulez : ils n’ont jamais répondu … de toutes façons, je n’aurais pas pu leur parler, j’étais complètement enrouée, la bactérie ayant élu domicile dans ma gorge … 🙂  donc : non ! 

Je décide de faire un truc audacieux : aller dans un endroit que je ne connais pas !  il y a bien la piscine de La Seyne , une piscine « Aquasud », gérée par Vert Marine, ou plutôt l’UCPA … 🙂 les tarifs sont très élevés …pour tout vous dire, j’y suis allée, il y a quelques jours, pour essayer de retenter le coup (en effet j’avais déchiqueté ma carte d’entrée de plusieurs heures , que j’avais prise l’année d’avant, parce qu’on m’avait annoncé(avec un air goguenard) que c’était valable 6 mois … Tu achètes une carte avec mettons 10 ou 20 heures, tu ne l’utilise pas en totalité, et tu crois naïvement que tu pourras revenir l’été d’après : eh bien non ! plus valable ! en somme tes 2 séances t’ont coûté chacune 15 euros … 🙂  j’avais été tellement furieuse, que j’avais juré de ne pas y remettre les pieds, mais là, ce n’était plus le même concessionnaire, mais les tarifs étaient tout aussi élevés … la piscine possède des bassins ludiques, et un bassin de 25m qui n’est pas mal, pour nager … mais prix un peu trop élevé pour ce que c’est … Donc, non. 

Je repère une autre piscine, à peine plus loin, à Six-Fours-les-Plages : il y a un bus qui y va toutes les demi heures : la piscine est ouverte seulement 1h 45 minutes par jour ! ouverture 16h, évacuation bassin 17h45 … 🙂 il n’y a personne, me dit-on, on ne met même pas de lignes … je trouve tout cela très louche, et je décide d’aller vérifier par moi-même, surtout que c’est dans une ville où je n’ai jamais mis les pieds … 🙂

Eh bien, excellent !  le bus sort de Toulon par les faubourgs, on est à La Seyne , qu’on traverse dans sa partie ouest, et ensuite on arrive au centre de Six Fours( mon Cheval ne perd pas une miette du spectacle, ce sont des petits immeubles, et des villas assez modestes à la manière du midi, avec des arbres un peu partout. A un moment on aperçoit un énorme bâtiment sur une colline, on se demande si c’est un centre de soin, ou quoi, mais non, c’est bien un fort ! on se demande ce qu’un fort fait là … 🙂 un fort de carte postale, couleur ocre, qui défend la presqu’île, les plages, la direction des Embiez,, le Brusc, célèbres endroits … Le bus s’arrête le long d’une grande route droite et plate (qui mène aux plages), devant un parking : la piscine serait toute proche ! mais aucun écriteau, rien … 🙂 je tourne dans tous les sens , (en pestant contre l’organisation déficiente du midi), quand soudain j’aperçois une colonne d’enfants qui sort d’un endroit dont on ne devinerait pas qu’il abriterait une piscine : on m’a dit que les centres aérés venaient tous les jours et que la piscine ouvrait après leur passage … 🙂

Tous les petits enfants avec les cheveux mouillés, des petits gosses de toutes sortes, il y en a une trentaine, et 3 moniteurs dont un qui me fait un grand sourire agréable … :-). mon Cheval en profite pour tirer une leçon philosophique de ce mini évènement : il pense que la grande majorité des gens sont heureux, sans arrière pensées et sans problèmes, se laissent porter par les évènements, surtout s’ils ont un emploi , quelqu’un à leur coté, et un logement … 🙂 

L’entrée de la piscine : 4 euros, par 10, c’est 30 euros … :-). personne dans cette pis-cine, pendant toute la séance : 2 caissières, 2 MNS, et 2 vieilles dames, une à chaque bout, (piscine 25m, 5 couloirs) et moi qui nage au milieu :

L’une des dames fait une sorte de pédalage dans l’eau avec un boudin jaune à la taille, et l’autre s’escrime, façon je me la joue nageuse, et elle n’avance pas mal …on voit que c’est une habituée des lieux …Tu m’étonnes : une piscine de 5 couloirs à partager chaque jour avec une seule autre personne ! eh ben, si j’aurais su ça plus tôt, croyez-moi, ç’aurait été tous les jours … 🙂    J’avais tellement envie et besoin de nager, que je suis restée de l’ouverture à la fermeture : a la fin, j’ai ports quelques photos . une autre dame, plus jeune, est arrivée 40 minutes avant l’évacuation, et C’EST TOUT ! record absolu de la bonne piscine ! c’est parce qu’elle n’est signalée nulle part, cette pistoche ! pas d’écriteau à l’entrée , rien ! c’est une piscine Caneton, comme on faisait dans les années 70/80 … 🙂 il n’y en a plus beaucoup comme ça … Un politique avait décidé, un jour, que tous les enfants de France devaient apprendre à nager, et il avait lancé un programme des piscines Canetons … 🙂 des structures très légères, et des prix de revient intéressants …il y en eut partout en France … c’était le bon temps .. celui d’nos 20 ans … 🙂

j’ai tout fait pendant cette séance : du pap, des virages (de mieux en mieux, je suis en train de passer pro du virage) … J’avais mal à la gorge un peu dans l’eau, mais en sortant, malgré le vent du nord, dès que je fus dans le bus, je me sentis mieux … Quand on arrive dans la presqu’île , je le jure, on sent une odeur de mer qu’on ne sent pas ailleurs dans la région … 🙂 

Bien sur, trop de voitures … Il y a trop de voitures en France … Ca donne une idée de la richesse, quand même, ce défilé interminable de bagnoles , où qu’on soit ! « les pauvres vont à pieds », me dit mon Cheval, « ou bien prennent le bus  » … il y avait , ce jour, une interminable succession de pauvres très minables , dans le bus : des prolétaires voilées de la tête aux pieds, (qui faisaient la g… de temps en temps on surprend un regard furtif sur le reste des autres nanas complètement à poil, festival de shorts, de nombrils, de cheveux au vent, de gambettes déliées, etc … on a l’impression que certaines nanas empaquetées se demandent quand, mais quand, on va imposer le voile aux dénudées … Une impression que j’ai, comme ça, parfois … 🙂  elles peuvent attendre longtemps, les chéries … hihi … 

A l’aller, une dame qui monte dans le bus, avec 2 béquilles , qui se plante devant moi (j’avais la meilleure place, à l’avant , devant le paysage, un peu surélevée… 🙂 et me dit que je devais lui donner ma place parce qu’elle était handicapée  (ce n’était pas une place réservée)… je ne sais pas pourquoi, je n’avais pas envie … 🙂 la dame, une grosse dame effrontée (mais moins que moi, hihi) , insistait beaucoup, et moi je lui dis qu’avec son handicap, il valait mieux qu’elle prenne une place plus basse , justement, il y en avait une derrière…non, non, elle voulait celle-là, elle ne voulait même pas celle de l’autre coté de la gravée, rigoureusement la même, moins la vue, parce que placée juste derrière l’habitacle du chauffeur … :-). je finis par lui dire que non, je ne donnais pas ma place …  le chauffeur s’en est mêlé, ainsi qu’un autre monsieur, en lui montrant une place basse , un peu plus loin … comme elle commençait à vouloir s’y installer, je me suis levée (je me trouvais quand même assez malpolie), pour l’aider, et dès qu’elle a vu ma place libre, tout d’un coup elle est devenue extrêmement véloce (oublié le handicap), pour s’y installer à ma place ! j’ai couru plus vite qu’elle, du coup, et hop, j’ai repris ma place ! comme quoi : c’était un bon vieux capitaine Crochet, cette dame, pas plus handicapée que moi…Bon, un petit peu plus, mais pas autant qu’elle voulait le faire croire … 🙂

Tels furent les faits marquants de la journée … 🙂

J’avais fait plein de photos de la piscine Caneton, elles sont trop lourdes, et je ne peux pas les mettre dans l’article … 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Post Navigation