De Paris en piscine Le blog de Papillonista

Une nouvelle semaine commence !

FullSizeRender-8-1Un endroit quelque part à coté de Paris (Photo Michèle Laverdac)

Une nouvelle semaine commence … Avec son lot de cheminements, de nouvelles absurdes, de désillusions et d’illusions (nous en avons encore, mon Cheval et moi…) le piwik a fait un grand bond dans les étoiles(mais dans un ciel modeste  cependant 🙂 …)

Hier, je suis allée dans la petite ville du bord de mer où se trouve la grande pistoche de 50m.

Auparavant, j’étais allée déposer une grande quantité de livres dans la boite à livres qui se trouve à l’entrée du grand centre commercial en plein milieu de la grande ville : je trouvais l’idée tellement formidable, de déposer et de prendre des livres, (il y a un écriteau qui explique que les livres sont faits pour circuler—il y a la même chose à l’entrée de la nouvelle bibliothèque aux Halles—que je n’arrête pas d’en prendre et d’en ramener…Donc là, j’en amène une bonne dizaine. et puis je prends le bus pour la piscine.

Et devinez sur quoi je tombe, à la sortie du bus, après à peine quelques mètres ?sur plusieurs dizaines de livres de poche neufs, récents, laissés dans la rue par quelqu’un qui voulait s’en débarrasser … juste à coté, 3 ados qui chahutaient sur un banc, et ne semblaient pas intéressés … 🙂 (c’est la génération Pokémon, etc… )

Me voilà donc condamnée à récupérer quelques livres (impossible de laisser ça dans la rue … ), que j’emmène avec moi, et je prends notamment un que j’avais déjà lu, et que je trouvais bien, dans l’idée d’en faire cadeau à quelqu’un …

Arrivée à la piscine, j’aperçois la jeune handicapée (enfin elle doit bien avoir 30 ans maintenant, mais elle a un visage d’enfant, assez agréable, pas marqué du tout), et je lui offre le livre dans la foulée, en le donnant à son accompagnatrice. Elle, elle était dans l’eau, en train d’essayer de remuer ses bras et ses jambes comme elle pouvait , mais elle a vu le livre, et elle a eu l’air vraiment contente…je n’ai pas l’impression qu’on lui fasse tellement de cadeaux, dans la vie …je ne sais même pas si elle a ses parents, et qui organise tout ça pour elle … 🙂

Je ne suis pas rentrée avec elle, parce que je suis restée plus tard. j’ai bien nagé, environ 3 kms…

Aujourd’hui, je suis allée à la plage, en écoutant quelques trucs sur la natation à Rio…Une médaille d’agent au relais masculin : C’est quand même pas mal, parce qu’ils avaient Phelps avec eux, les gagnants américains, le gars le plus titré de toute l’histoire des J.O. … Après ça, j’écoutais des considérations sur ce nageur, comment il s’était marié avec une top mannequin qui serait par ailleurs une fille gentille , qui l’a remis dans le droit chemin, car il a tendance à boire comme un trou et fumer de l’herbe en quantité … 🙂 …On n’aurait pas cru, hein ?

Ensuite, ils ont parlé de Camille Lacourt « les plus beaux yeux bleus de la natation » ! Il parait que le fils de Phelps (qui a un prénom rototo que je n’ai pas retenu), assistera aux prestations de son papa, de même que la fille de Lacourt et de l’ex miss France de je ne sais plus quelle année, qui se prénomme « Jazz »… J’avais dit à mon Cheval que ça ne durerait pas, leur histoire, à Camille Lacourt et Miss France … Ben, ils sont toujours ensemble …peut-être sont-ils assez simples pour arriver à rester ensemble, cependant je crois, quand même, qu’ils vont divorcer à plus ou moins brève échéance … mais ils resteront amis … 🙂

Ensuite, en remontant des pentes à pieds parce que j’avais raté le bus aujourd’hui (j’ai voulu essayer un chemin différent), voilà que j’entends une interview de la Mère de Paris, qui est allée à Rio (avec notre fr… ) pour promouvoir la candidature de Paris … Acht ! on aurait dû lui dire de payer elle-même son billet …avec ses propres deniers … Elle alignait sans discontinuer et sur le même ton ondulatoire (en plus, elle parle du nez, cette dame)une litanie de lieux communs, je ne vous dis pas !avec plein de fautes de syntaxe, ça fait bien maintenant, de faire quelques fautes, ça fait peuple, ça fait qu’on est au niveau du peuple (pour la syntaxe, mais demandez-leur d’être au niveau du peuple pour les sous qui leur arrivent, vous entendrez le tollé , et qu’on est « populistes »… lol) … Bref, voilà un bout de phrase de madame la Mère de Paris …. « …. Le sport et cette candidature permet de fédérer… » même pas capable d’accorder le verbe … un long dévidoir d’enc ..age de mouches en quatre, sans aucune signification, (avec ce ton quasi monocorde nasillard qui donne envie de lui mettre des claques)… pas d’arrêt entre les phrases —Ils font tous ça, les politiques, ils ont des trucs de peur qu’on ne les interrompe…j’ai noté aussi comment ils repartent sur une autre phrase sans terminer la phrase d’avant…pour ne pas laisser un seul petit blanc permettant à un autre d’insérer une question ou une réflexion…J’ai saisi, au vol, une ou deux idées qui ne cassaient pas 3 pattes à un canard …Il était question des cariocas qui seraient bien contents après les jeux, parce que ça allait profiter aux favelas … elle même organisait les Jeux à Paris pour que ça profite au 95 … Sans blagues ! ! ! … 🙂 … hihihi …

Pour démentir cette tarte, et tous les tartignoles bien payés qui gravitent autour du business des Jeux, il y avait une dame qui parlait bien français, sur la radio, à midi, qui expliquait…Zut, j’ai pas noté, mais elle avait les mots justes…En substance elle disait que c’était une honte d’avoir fichu plein de sous das ces jeux, parce que eux, à Rio, ils manquaient de tout … Elle ne perdait pas de temps en circonlocutions , était nette et précise, et disait clairement les choses …Justement, c’était une carioca, qui savait de quoi elle parlait … 🙂

Noon, vrai, j’aime bien les J.O., pas de problème, j’aime regarder la natation, me tenir au courant … Les autres sports sont intéressants aussi…mais non, je ne vois pas l’intérêt de pressurer un peuple , dans son intérêt mal compris, pour financer ça … Le jour où il y aura une éradication de la misère, au moins dans les pays qui organisent les Jeux, alors ok pour les Jeux … juste une éradication de la misère . Personnellement, moi : je préfère garder mes sous , ceux qui  correspondent à mon financement obligatoire des jeux, pour le dépenser à quelque chose dont j’ai—personnellement—réellement besoin…. Pour me faire, à moi toute seule, la vie plus douce ! ou qu’on utilise ces sous à un truc réellement utile, dans la ville où je vis … 🙂 un truc qui me ferait me sentir mieux…par exemple, malgré les professions de foi, il y a plein de gens dans les rues …ca sert à quoi de laisser les frontières ouvertes, de laisser arriver les gens pour qu’ils s’échouent comme ça, sous le métro ? dans des cabanes de planches  le long des périphériques ? Ma solution : n’accueillir que les réfugiés qu’on peut loger décemment, ce qui signifie aussi de loger décemment ceux qui sont là depuis bien longtemps …pareil pour le boulot : Ca sert à quoi de laisser entrer en France des gens dont on sait qu’ils ne trouveront pas de boulot ? au moins, laissez-les bosser, même au noir … M… Tout ça c’est mal organisé …C’est nul ! je n’aime pas les réfugiés, je n’aime personne, je me préférerai de toutes façons toujours à des réfugiés que je ne connais pas, et j’ai besoin pour moi, d’un minimum de vie décente, avant de songer à donner du surplus à autrui, mais je ne peux pas non plus décemment laisser des gens s’échouer comme ça par milliers à même le trottoir, dans les villes …Il y a un double discours des gouvernants, et en premier de la Mère de Paris : ouvrons les bras, disent-ils …Et au final, les gens s’entassent dans le caniveau, quel spectacle ! sans oublier ceux qui y sont de toute éternité, on dirait … Et les fragiles dont on pompe les sous (dont je fais partie, oui), pour un résultat nul ! encore que je sois quand même moins à plaindre qu’un réfugié, mais au train où ça va, je vais bientôt ressembler à une sans -abri  … 🙂

« bah », hennit mon Cheval, « la natation te sauvera »… 🙂 😉

L’organisation des J.O., la candidature d’une ville, c’est typiquement des trucs qui devraient être approuvés —ou pas—par ceux là même qui vont les financer … On l’a élue Mère de Paris, on ne lui a pas voté un Blanc-seing pour engager la ville dans un truc pareil…D’autant moins, je vous le rappelle, que lorsqu’elle a été élue, elle était contre la candidature de Paris ! Alors ? consultez les parisiens, allons, un peu de démocratie, vous qui n’avez que ce mot-là à la bouche, et enfumez tout le monde avec vos « Paris connect » et autres imbécillités (1% du budget bla bla…) censées promouvoir une participation des parisiens …

Passé un bon moment sur la plage, avec le journal, quand même,à lire des faits-divers : Loin de la politique et des malins qui sont au sommet, voilà la vie de tous les jours des pauvres types, qui se battent pour un bout de lard ou un quignon récupéré …

« Récidive : vingt et un mois de prison pour un exhibitionniste pédophile » : « (curieusement, c’est souvent à Draguigan que ces trucs-là sont jugés … le gardien de la résidence dans laquelle habite le gars l’a aperçu mercredi dernier à son domicile, debout sur son lit, tout nu et occupé à des pratiques que je vous laisse deviner …hihihi … « Il doit habiter en rez de chaussée », me fait mon cheval, « c’est plus pratique »  …hihihi…Marc semblait regarder au loin, sur le devant de la résidence, où jouaient des enfants de 8 à 10 ans … Comme il est connu dans le quartier pour des précédents (je suis en train de citer le journal de la région, en l’occurrence « Var matin » , une émanation de « Nice Matin » … ), le gardien a appelé la police … hihihi … « Si ça se trouve, les mômes ne l’ont même pas vu », me fait mon Cheval … Marc a quelque peu chipoté devant les forces de l’ordre, expliquant d’abord qu’il n’avait fait que baisser son caleçon. Puis il a « minimisé » le corps du délit, expliquant qu’il n’était même pas en érection, car il attendait « qu’il y ait une femme qui passe devant … « … « C’est bien ce que je dis »,insiste mon Cheval qui veut TOUJOURS avoir raison, « il est au rez de chaussée… « Non », je lui rétorque, « il peut très bien être au premier étage… les étages sont si peu élevés maintenant, dans les constructions modernes, qu’on voit tout également au premier … Les hauts plafonds des étages nobles d’autrefois, c’est terminé … hélas…  » 🙂 Ne pensait-il pas que des voisines pouvaient être choquées par le spectacle ? non, répond Marc, ça peut leur donner des idées le soir, avec leur mari (hihihi)… Le problème, raconte le journal, c’est que le psychiâtre qui a examiné le gars a conclu qu’il avait un léger retard mental, admettant qu’il était attiré par les petites filles de 12 ans, avec des pulsions qu’il ne pouvait pas contrôler ! Là où ça devenait vraiment rigolo, c’est que ce gars-là, Marc,(un maçon au chômage de 35 ans),  a raconté au tribunal qu’il vivait en couple avec une dame de 82 ans en fauteuil roulant, hihihi, (je ne sais pas pourquoi, ça me fait marrer—quant à mon Cheval, il se roule par terre (« tu vois bien qu’ils habitent au rez de chaussée, c’est pour le fauteuil roulant » … renseignements pris, termine le journal, la compagne de Marc serait décédée depuis 8 ans …oui, celle qui avait 82 ans et était en fauteuil roulant … hihihi … 🙂 … 15 mois fermes  pour Marc, avec injonction de se soigner !

Dans le journal, on avait aussi un article à propos du bon coeur des stars qui ont offert chacune un jean vendu après aux enchères pour je ne sais quelle association …Ah oui, pour aider les réfugiés … Les stars ont donné ce jean à un designer pour qu’il le customise (ça consiste, en l’occurrence, à mettre quelque part le nom de la star et sa bobine, « sinon ça vaut rien, des vieux jeans, il y en a plein les poubelles, et gratuits », sifflote mon Cheval qui n’a encore rien compris ! je vais lui acheter une paire d’oeillères ayant appartenu à Gélinotte, avec le nom gravé sur le cuir en lettres d’or, ce sera pour aider valérie Trierweiller à s’en sortir …Ah, parce que je ne vous ai pas raconté ? je suis allée à un vide-grenier nocturne samedi et j’ai acheté le livre « Merci pour ce moment »… Je vous raconterai …Là, on en est au premier quart du bouquin, et encore rien de vraiment croustillant ! Sauf quand elle parle de la rupture, et qu’après elle n’avait pas assez de sous pour s’en sortir, élever ses enfants …(je suppose que son ex mari devait l’aider quand même), avec un seul emploi à Paris Match… Du coup, elle a une réunion avec le président pour parler des sous…on ne nous dit rien, mais on suppose qu’ils se sont mis d’accord sur une somme … Là aussi, on se demande comment elle se débrouillerait avec ce que gagne mon cheval … parce que je ne vous l’ai pas dit non plus ? c’est mon cheval qui ramène les sous, chez nous … 🙂 Moi je nage, et lui il fait bouillir la marmite ! … 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation