De Paris en piscine Le blog de Papillonista

Mardi

2014-11-07-171750Photo C. LEBRANCHU

Le pont des Arts comme on ne le verra plus … pas plus que cette configuration de nuages;..on verra des configurations qui ressembleront… mais une juste comme ça, plus jamais … S’en vont-elles dans des trous noirs, les configurations de nuages … ?

Bon créneau, à la piscine des Halles : presque personne dans l’eau pendant 45 minutes, et ensuite j’ai fait des jambes avec une planche, planplan… 🙂

A un moment, nous étions 2 ou 3 dans le couloir, et j’ai fait un peu de 4N, et des 200 4N…En trichant un peu avec le papillon… 3 passages de bras pap, et puis 2 mouvements de brasse, 3 passages de bras pap, etc … 🙂

A un moment, le gars qui donne des coups est arrivé, vous savez le grand gaillard malpoli qui ne fait rien de sa journée et rentre avec une feuille de chômage bidonnée … (ah, je lui en veux ! ) : il s’est mis à nager, et nager, et pan, encore un coup alors que j’étais arrêtée au T… Sur le coté…pan, un coup…je lui ai rendu son coup ! ce qui voulait dire que chaque fois qu’il me donnerait un coup, il en recevrait un en retour ! juste après il s’est tiré du couloir , tant mieux, personne ne le regrette ! ,  à faire des exercices à sec … Je me demande ce qu’il peut trouver à cette piscine … J’espère qu’il disparaitra un jour ! Lui, son frangin, ses copains … (son frangin et ses copains ne m’ont rien fait, je n’en ai qu’après lui …) …mais bon, quand il est sur son tapis, je n’en ai rien à faire …   🙂

Sinon, personne de bien remarquable, à part un ou deux habitués dans le couloir … On ne se gêne pas …

La physionomie de Paris aujourd’hui ? rien de particulier, du soleil : le jardin des Halles a refleuri, les pelouses (plantées d’herbe solide, ça se voit à l’aspect dru et vernissé) étaient déjà pleines de monde… des adoslescents qui jouaient au ballon devant la Bourse du Travail, ça je n’aime pas , et ça n’a pas raté, un ballon m’a frôlée …je vous ai dit, j’ai une tête à ballons, je reçois toujours des ballons perdus sur le pif, depuis que je suis toute petite … 🙂

Mais aujourd’hui, j’étais triste, parce que quelqu’un de ma famille va mal …Je ne voudrais pas perdre cette personne … Que faire … ? Être triste … Je suis triste … Le joli mois de mai arrive et ça ne va pas …

Voilà …

Je découvre un morceau de papier qui traine quelque part : il s’agit d’un article de J.F. Kahn (qui est moins c… qu’ Edwy Plenel) : le titre : « ULTRAS PRO-PALESTINIENS, ULTRAS PRO-ISRAÉLIENS, CA SUFFIT ! »

« …. Israéliens criminels ? palestiniens du hamas criminels ?

Sont surtout criminels , en réalité, tous ceux -et nous ferions leur jeu en nous censurant-, pro-palestiniens ou pro-israéliens, chez nous ici et ailleurs, ici et là-bas, qui se mobilisent , non en faveur de la justice et de la paix, mais au seul service des passions qui embrasent leur Terre sainte.

Preuve, hélas, du climat délétère  que l’alliance terroriste du fanatisme et de l’idiotie parvient à faire régner dans les esprits : Je voudrais, aux uns et aux autres, aux déglingués du bocal des deux bords ………………., à ces deux machoires du même monstre carnassier, je voudrais poser 2 questions …… Selon que je commencerais par l’une ou l’autre, le couperet de l’une ou l’autre des intolérances solidaires tombera et on refusera d’en lire davantage ………

Etc …Chapeau de bas de page, en gros  « DES DEUX COTÉS , CHACUN SE PROTÈGE DES ÉCLATS PROJETÉS PAR  SA PROPRE FURIE EN S’ENFERMANT DANS LA BOITE NOIRE DE SES CERTITUDES « 

Fin de citation … (j’aime bien J.F. Kahn, il a un coté professeur Nimbus, aussi, sympathique)… 🙂

—– Mon cheval me dit (je caresse ses tendres oreilles) : « Si seulement chaque personne , dans chaque camp, pouvait comprendre que s’il était né dans le camp adverse, il penserait complètement l’inverse …  » Il suffit de se mettre dans la peau de l’autre … Ca ne change pas tout, mais ça aide … 🙂

——————————————

J’espère j’espère j’espère que la personne de ma famille qui va mal, ira mieux — Joli mois de mai !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Post Navigation