De Paris en piscine Le blog de Papillonista

Lundi

P1180279 (photo J. Mascolo)

Je suis drôlement contente, car je suis tombée sur un article dans « LE POINT » du 31 juillet 2014 à propos de l’architecte Rudy Ricciotti, et voila qu’il dit ce que je pense depuis des années et que j’ai même inscrit sur ce blog … 🙂 … Alleluyia …

Cet architecte, qui fut grand prix national de l’architecture en 2006 a bâti pas mal de choses, dont le « désormais fameux musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée (MUCEM) » à Marseille.

Quand je mets des guillemets, c’est que je cite (sans vergogne) l’article du Point …

Dès 2011, Ricciotti  cosignait, avec une vingtaine d’autres confrères , architectes reconnus (comme Francis Soler, Marc Barani), ce qu’ils ont appelé la « Déclaration de Monaco ».

« un coup de gueule contre une architecture durable réduite à la seule performance technique et une profusion de règles confinant à l’absurdité »

Il est question du « millefeuille normatif », et Ricciotti gueule contre la « Sensibilité environnementale imposée par les commissaires politiques d’une « terreur verte » , aveugles aux réels enjeux de l’écologie »

« Une montée en puissance de pratiques idéologiques qui favoriserait et justifierait un consumérisme technologique aux coûts exhorbitants en matière d’empreinte environnementale. »

Il est cité : « Plus vous étoffez la réglementation en imposant dans les textes une isolation performante, plus vous stimulez une inflation des technologies, la mise en place de machines de plus en plus puissantes et sophistiquées, qui consomment à tout-va énergies et métaux rares pour se réguler » …

Je lis ça avec délectation …

J’apprends que le dernier livre de M. Ricciotti s’appelle « L’architecture est un sport de combat », qui est le prolongement des vives critiques du pamphlet « HQE »

Je trouve tout ça merveilleux, car je croyais être quasiment la seule (à part un vieux copain à moi, qui est prof dans les techniques d’acoustique à l’université, ceci n’ayant rien à voir avec cela) à déplorer , avec mes petits moyens , car je ne suis pas architecte, cette inflation de technologies , et dans les bâtiments que je finance avec mes impôts, et dans ceux que j’habite, car les errances qui se font EN GRAND, se font également en petit, dans NOS immeubles, pour venir nous pourrir la vie, dans une sorte d’apathie de 99% du voisinage … Ainsi quelqu’un rénove 100 M2 de boutique en installant à la fois une énorme pompe à chaleur faisant clim et chauffage, (et rejetant de l’air extra brûlant en pleine canicule, en plus d’un bruit à se défoncer la cervelle, … plus un réseau parallèle de VMC qui désormais crachera de l’air différent de l’air normal , + du bruit 24h/24, dans une cour calme jusqu’à présent … et alors que cette ex-boutique est entièrement ceinte de vitrages de tous les cotés … Non destinés à être ouverts … plus c… comme conception, c’est impossible …

Mais continuons avec M. Riciotti :

« Les normes ou les usages , en matière tertiaire, ont atteint un tel niveau d’intolérance normative (façade double peau, pompe à chaleur, climatisation, gestion technique centralisée inaccessible à l’utilisateur, émissivité généralisée, protection solaire à Lille, surisolation à Bandol), qu’on peut parler d’ostracisme à l’égard d’un geste simple : OUVRIR  UNE  FENÊTRE POUR  VENTILER APPARAIT  SOCIALEMENT  DÉGRADANT  ET DOIT  ÊTRE NÉGOCIÉ  AVEC  LES REPRÉSENTANTS  DU PERSONNEL »

(cette phrase est même en chapeau et en gras dans l’article)

Le journal pose une question : « QUID DES BILANS CARBONE ET DE L’ÉNERGIE GRISE? »

Le chevalier Ricciotti enfonce le clou en se gaussant :

« PEU IMPORTE SI UNE POMPE À CHALEUR RÉCHAUFFE PLUS L’ATMOSPHÈRE QUE SON PROPRIÉTAIRE, SI ON CLIMATISE SOUDAINEMENT LES LOGEMENTS SOCIAUX QUE LES PROPRIÉTAIRES BAILLEURS PEINENT DÉJÀ À FINANCER » …

JE L’EMBRASSERAIS, CET HOMME-LÀ, D’AUTANT PLUS QU’IL EST TRÉS  BEAU MEC … SI CA SE TROUVE, IL A LE TEMPS DE FAIRE UN PEU DE NATATION …

Il est photographié dans ce qui semble être une coursive de son MUCEM (vous savez, c’est le bâtiment, trés photographié, où il y a des sortes d' »ajourages » qui projettent des ombres comme des dentelles, et surement que c’est fait pour à la fois aérer, rafraichir,  (sans clim) et « casser » le soleil du midi…  🙂 🙂 😉 😀 😀

« L’architecte », continue le journal, « fulmine contre les règles de hauteur et de densité actuellement en vigueur dans l’hexagone, de plus il en a après les « toquades architecturales des Conseils généraux » « Le kitsch, tel un virus mutant, le dispute à la fantaisie régionale »   

« Une perte de repères qui engendre, le plus naturellement du monde, une schizophrénie de la réglementation »…

Ca me rappelle aussi des épisodes de la vie des piscines parisiennes … des confidences des gens qui bossent là : les réparations se faisaient assez facilement autrefois, mais maintenant ça rejoint le paragraphe sur la « gestion technique centralisée inaccessible à l’utilisateur  » … c’est exactement ça …

🙂 🙂

Cet article fait partie d’un ensemble rassemblé par « Le Point », qui annonçait en couverture :

« normes, formulaires,guichets…

LAISSEZ-NOUS  RESPIRER

Le palmarès                             des réglementations                absurdes 

Rudy Ricciotti est en train de construire un groupe de logements en couverture partielle des voies de chemin de fer de la gare d’Austerlitz …le projet est bien avancé et on peut voir les panneaux qui l’expliquent sur l’avenue de France, un peu plus bas que le métro « bibliothèque » (ligne 14)

Déjà, j’avais mis un post à ce sujet, il y a un an ou un an et demi, je trouvais que le projet était beau et intéressant, avec une sorte de patio intérieur avec de l’eau, si je me souviens bien … 🙂

Mais là, je suis trop contente, de voir que certaines idées qui vont à contre-courant sont en fait partagées par des gens qualifiés … trop bien … 😉 😉 🙂

En fait, tous ces gens, nous, dans plein de domaines, bien qu’on semble être minoritaires, nous essayons , à nos niveaux divers (tout petit pour moi, mais peu importe…) de promouvoir une certaine simplicité, du bon sens …Ca se résume à ça …

J’étais assez fatiguée aujourd’hui, un peu desespérée (je crois que l’histoire Charlie hebdo et ce qui a suivi, ce qui suit, m’a causé un vrai choc … avec des ondes sismiques … Je cheminais pour aller à la piscine, et je n’avais même pas envie de me coltiner une 50m, alors j’ai pris la direction Baker, d’autant plus que j’avais à faire dans le quartier …

Douches chaudes et peu de monde au début, et puis c’est devenu le souk (ça va assez vite à Baker) … Nageoté … mais bien sur j’étais beaucoup mieux à la sortie qu’à l’entrée … 😉 🙂

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation