De Paris en piscine Le blog de Papillonista

Mardi

P1180268(Photo Jean mascolo)

Retour à Berlioux’end … C’était le jour où j’avais vraiment envie de nager (passé, le blues de la veille …), toutes mes forces revenues après un long sommeil ... et par un fait exprès, ce fut le jour où je rencontrai tout un tas de gens (que j’aime bien cependant), qui voulurent me tenir la jambe encore et encore … je racontai donc ma vie, et écoutai la leur, durant de longues minutes, et encore et encore, tandis que l’heure tournaitJ’avais de la plomberie à faire, et mes clés à molette et autres clés anglaises s’entrechoquaient dans mon sac, et pesaient lourd ... 🙂

J’y passai du temps, du temps … A chaque carrefour de la piscine, il y avait quelqu’un , ravi de me voir après une si longue absence de 3 jours ...

🙂

mais je réussis quand même à me faufiler jusqu’au bassin, priant pour qu’il n’y ait pas de leçons ... je projettais de ne rester qu’une demi-heure, tellement j’étais en retard, mais finalement je restai un peu plus, séance rythmée par le pap du sérial papillonneur, hélas, arrivé en même temps que moi, à 50m près, et dont on peut dire aussi que c’est un sérial enquiquineur ...

Sa tendinite doit être terminée, et il a recommencé de plus belle, avec un ventre un peu plus gros (il a un ventre de « cheval de fleuve »), toujours le même bonnêt bleu, assorti à un vieux maillot bleu qui dégouline, et toujours les bras raides … encore plus, même, ce qui fait que son envergure (les bras sont écartés à l’horizontale) oblige les gens à se serrer contre les bords

lorsque on se croisait, et que j’étais en dos, sa main , passant invariablement à 3 cms de ma figure, envoyait toujours une bordée d’eau …comme une bordée d’insultes ... 🙂

Finalement, sauvée par le gong, car une leçon s’installa dans la ouane, et tout le monde partit, et moi, et le sérial papillonneur…celui-ci s’éloigna en direction des tapis pour des exercices à sec

Exilés aussi dans les autres couloirs les 4 ou 5 mecs séduisants qui nageaient en même temps ... 🙂 …  Dont 2 qui se tiraient la bourre, plus rapides que moi, avec des touchers de pieds trés délicats quand ils voulaient dépasser … Entre connoisseurs ... 🙂

Bonne séance pour moi, dont je sens les bienfaits encore à c’t’heure … 🙂

quelque chose d’incomparable … Le fait d’aller nager dans de grandes quantités d’eau, comme ça , tous les jours, est … il n’y a pas de mots

Si d’aventure je passe un jour sans nager, le lendemain, je ne me sens pas trés bien, j’ai l’impression que je développe une maladie ... 😉

Non, je ne trouve pas ça normal … 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Post Navigation