De Paris en piscine Le blog de Papillonista

Samedi/Dimanche

P1180276(Photo jean Mascolo)

CANARDS A LA PISCINE (ils prennent du bon temps aussi)

Vous ne saurez rien sur dimanche, mais je peux vous dire que samedi, j’ai nagé à Joséphine Baker

Je suis partie le long des quais, sous un soleil d’hiver chargé de pluie… je voulais noter des choses que je voyais, mais je me suis laissée emporter par la promenade et ce dont je me rappelle, c’est que le fleuve était en train de déborder , l’eau gagnait les quais, les bateaux amarrés étaient un peu ivres , car les bouées(de gros pneus souvent) qui les empêchent de taper contre le quai ne servaient plus à rien

Je me rappelle être passée le long du bateau dont le capitaine avait installé un passage spécial pour que son chat puisse se balader à sa guise , une sorte de tuyau creux entre le bateau et le quai (la version péniche de la chatière),  et j’adorais voir le chat se transporter nonchalament( mais trés sur d’être at the right time at the right place) du bateau jusqu’au quai et toutes les choses appétissantes qui se trouvaient dans le jardin aux statues, dont un certain nombre de rats et de souris, probablement, encore que les rats parisiens actuellement aient presque la taille des chats … 🙂

Ensuite je me rappelle avoir noté que personne, ce samedi-ci, n’irait guincher sur les aires en demi-cercle qui parsèment le quai Saint-Bernard, car envahies par la flotte ... et même, c’est nouveau, maintenant les Anges gardiens de la ville mettent des barrières, comme si on ne pouvait pas voir que le fleuve a noyé ces aires …

Il y a même des endroits où c’est trés limite …Limite de fermeture du quai …Halte ! on ne passe plus ! remonter sur le quai haut, avec les bagnoles, et redescendre plus loin

« Au moins », me dit mon Cheval, « il n’est plus question depuis un moment de l’assèchement des nappes phréatiques …ca fait quelques mois qu’on ne voit rien passer à ce sujet …

😛  😀

« Ils ont quand même essayé de dire , à un moment, que ce n’était pas parce qu’il pleuvait tout le temps qu’on en avait terminé avec ce problème de raréfaction de l’eau », je lui réponds, « et puis , c’est vrai, on n’a plus rien entendu ... » ..; 😉

D’ailleurs , je note que ma fenêtre (l’une de mes fenêtres est en bon vieux bois d’autrefois et non en pvc ) a beaucoup gonflé , plus que jamais, en fait, cet hiver (elle dégonfle dès les premiers soleils) plus que les autres hivers … c’est le signe … le signe qu’il pleut de trop … Doux et pluvieux, voila notre hiver …

A propos des fenêtres, je me rappelle un article du Nouvel Observateur alors qu’il ne s’appelait pas encore « l’Obs », et bien après qu’il se soit appelé « France Observateur »( …ahah, vous ne le saviez pas, n’est-ce pas ?) … 🙂 qui était un plaidoyer pour les anciennes fenêtres en bois, les ancêtres de ces trucs immondes en pvc, qui ne font qu’amener de l’humidité dans les maisons … ahaha …Vous ne le saviez pas, n’est-ce pas ? vos fenêtres en pvc vieillissent mal (en plus de coûter un bras), et elles empêchent l’air de circuler ... alors que les bonnes vieilles fenêtres en bois sont ce qui se fait de mieux … si vous voulez une bonne protection phonique et économiser de la chaleur,  vous pouvez installer 2 fenêtres en bois à quelques centimètres de distance, ... 🙂

Je me rappelle aussi avoir remarqué que le coté des quais exposé au sud , donc au soleil,  rive droite, était discontinu, ce qui faisait que pour aller à Baker sans remonter vers les bagnoles, on était obligé de promener sa carcasse entièrement  rive gauche, avec des poches de soleil moins importantes , sauf aux alentours de la gare d’Austerlitz, (la gare est un bâtiment bas) avant les grands immeubles qui font de l’ombre jusqu’en contrebas, et qui se terminent  au métro Quai de la Gare (avant de recommencer jusqu’à l’avenue de France, et encore plus loin...il n’y a que passé le périphérique, et en abordant Ivry, zone encore de bric et de broc, qu’on peut retrouver le soleil … Alors que le coté rive-droite est bien exposé … plein de lumière ...   

Il y a toujours aussi cette péniche avec des écritaux qui la disent en réfection, c’est la seule péniche en béton de Paris, et sans doute du monde  … 🙂 … Construite par Le Corbusier, nous apprend-on … Et en fait c’est un bateau trés moche et trés sale, avec pas l’ombre d’un travaux dessus … pas de sous, sans doute … A ce propos (à propos des sous, de NOS sous), j’ai lu un article qui dit que la ville de Paris va consacrer une certaine somme à la rénovation de bâtiment publics (des églises étaient citées, mais pas que ça) qui tombaient en ruine … je trouve ça bien …rénover avant de bâtir des trucs inutiles, voila une idée modeste et une bonne idée …une idée de femme , on dirait … La Mère de Paris est-elle un peu moins « m’as-tu-vue-je-laisse-mon empreinte-à-la-postérité » que ses prédécesseurs ? espérons

l’église en face du Louvre, par exemple, est un bon exemple , mais pas qu’elle … certaines églises de Paris sont dans un état pitoyable …il est vrai qu’il y en a à tous les coins de rue, des églises Gardons-les, on ne sait jamais … si par exemple on laissait tous les chrétiens d’Orient persécutés et massacrés venir à Paris, pour survivre, simplement, on n’aurait pas assez de place pour les accueillir les dimanches, car gageons qu’ils voudraient aller à la messe…  alors gardons les églises ... 🙂

J’atteins la piscine Baker, après avoir longé les Docks de la Mode , tout de béton vêtus, par le pont supérieur (un revêtement de bois sur le sol, comme le plancher en teck d’un bateau…entre temps il avait plu, et c’était terriblement glissant …je porte en ce moment des bottes UGG, trés pratiques car on peut se les enfourner sur les pieds sans chaussettes(je suis adepte de la réduction en tout, donc de la réduction des mouvements  aussi), et j’ai failli me casser la figure en glissant sur ces planchers gras lorsqu’ils sont mouillés ... 🙂

Dans la pistoche, c’était sympa (j’ai dit qu’ils avaient viré l’essentiel des MNS nuls qui logeaient là avant ? )… 🙂

On voyait le ciel sur le dos, ainsi que les gouttes de pluie qui s’écrasaient, avec de temps en temps un nuage qui apparaissait et disparaissait … peu de monde car l’heure était matinale pour moi (genre 15h du matin…vous connaissez cette chanson de Grand corps malade et John Mamane ? ça balance ... )

je faisais quelques longueurs au milieu du bassin (on était 4 dans le couloir) lorsque je vis qu’il n’y avait qu’un nageur dans le couloir au bord (celui dévolu à la brasse) …Ce nageur était en synergie avec un autre juste de l’autre coté de la ligne …Ils faisaient des tractions au T, pour se muscler, et puis ils repartaient pour 3 ou 4 longueurs de natation … 2 copains avec des caleçons longs comme maillots … une fille jeune et mignonne est arrivée, qui s’est promptement mis une paire de palmes , eh bien ils ne lui ont pas jeté un seul coup d’oeil … rien … et pourtant je suis certaine qu’ils n’étaient pas gays du tout ... 🙂

En fait, tout en nageant et en ayant l’air de rien, je me suis mise à observer ça de près … Comment les 2 gars ignoraient totalement la jeune fille … Quand même assez sidérant, quand on y pense ... 😀 😀

Est-ce que tout le monde devient asexué ?   🙂

Quelqu’un b…nde t-il encore, à part Barbe-Bleue ?

Non, je n’ai pas de réponse … 🙂

Sans qu’il y ait de volonté de faire connaissance, il me semble que dans un espace aussi restreint(un couloir de natation avec 3 personnes, moi, la jeune fille et l’un des gars)+ l’autre copain tout près dans le couloir d’à coté, il aurait pu y avoir quand même au moins un échange de sourires, un bonjour, un regard … je ne parle pas pour moi car je m’étais volontairement faite invisible (sans choquer personne, je n’y étais pas, c’est tout … Et puis je n’avais pas l’âge de la jeune fille…) ... 🙂

Alors ils sont partis, et puis moi, ensuite … Et voila, on était déjà avec le samedi bien entamé, qui filait vers sa fin à toute allure ...

😀  🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation