De Paris en piscine Le blog de Papillonista

Aujourd’hui

P1200567 (photo jean mascolo)

Je regarde le site de nageurs du public, parce que je ne suis pas sortie today, j’avais attrapé froid, (la gorge qui grattait depuis hier à cause de la pluie et dla poussière parisienne, les gaz de voitures ), et j’expérimentais une nouvelle manière de traiter ça, pour voir les effets : Au lieu de me précipiter dans le chlore, dès que je sens les premières atteintes, je passe 24h chez moi pour voir si ça régresse

Donc je regarde ce site de nageurs du public, et j’arrive, malgré les fenêtres surgissantes m’ordonnant au moins 5 fois par minute de m’inscrire à la newsletter, à cliquer sur une annonce à propos du programme participatif de la ville, et de là au programme lui-même ... 🙂

Il y a notamment des piscines éphémères au programme, on peut voter pour … Il y a un petit carré en dessous qui dit « donnez nous votre avis, ça nous intéresse » … Je leur ai donné mon avis, mais le clic n’a rien déclanché … il ne s’est rien passé … A propos des piscines éphémères, j’ai noté que les 2 premiers paragraphes d’exposition du projet disaient rigoureusement la même chose, mais tournée un peu différemment … Du remplissage … Ensuite ça racontait que ces piscines éphémères (il faut quand même plusieurs jours pour les monter) pourraient accueillir 200 à 300 pékins par heure …

« Ils ont dit « pékins », tu es sure? », me souffle le Cheval qui lit par dessus mon épaule … Non, c’est moi qui dit ça … C’était un autre mot … « C’est pas « nageurs », qu’ils ont dit, quand même ? », hénnit le Cheval, incrédule … « Non, quand même pas … ils n’ont pas osé… « Je leur ai écrit de mettre « harengs pressés dans une boite », mais le mail n’est pas parti, malgré mes clics frénétiques » … « Bâââh, conclut le Cheval en bâââillant, l’informatique et la Mairie de Paris, ça fait deux, on dirait  » … 😛 😛

Ben, alors on va leur dire sur ce blog … Il y a peu de chance qu’un pékin haut-placé à la ville le lise, mais les idées circulent  quand même, on dirait … encore entendu aujourd’hui un journaliste user d’une périphrase pour qualifier les simplets dangereux qui oeuvrent actuellement entre la Syrie et l’Irak … Au lieu de la formulation « l’Etat machin  » qui semble perdre un peu de terrain chaque jour …

D’abord, Madame la Mère de Paris, pourquoi ne proposez-vous pas en premier, dans les projets, une ristourne des 5% du budget aux parisiens … ? ? ? ce que vous venez de leur prélever, vous pourriez le leur rendre … parce que, sauf vot’respect, aucun des projets proposés n’est … je veux dire qu’on pourrait facilement s’en passer …

Combien on parie que ce projet-là serait plébiscité ? 99% des voix des votants !

Non, mais ça serait trop simple, explique Rossiphale (c’est mon Cheval) … t’as rien compris aux règles qui président à l’administration du bon peuple … Il faut que celui-ci se sente souffrir un peu, pour apprécier le semblant de ptite caresse à la brosse à reluire qu’on va lui administrer juste après un gnon assenné pour une juste cause …

Si elle nous ristourne les sous, pour qu’on en fasse ce qu’on veut, elle ne pourra plus nous faire le coup qu’on participe au budget, réfléchis un peu … Eclate-toi les neurones …fais marcher la boite à asticots …Buzze-toi la galoche crânienne … Active la calebasse … fait bouillir le haricôt …

Bon, ben, alors , primo : qu’elle mette les sous dans l’existant : qu’elle le fasse marcher comme il faut, pour commencer … Les piscines à Paris, y a un gros problème … ce sera plus rentable (mesuré en termes de satisfaction intérieure) de mettre l’argent pour améliorer le fonctionnement … Plus d’ouvertures de l’existant, notamment l’été … je dis ça parce qu’un des éléments du programme des piscines éphémères est justement de pallier à l’absence de piscines ouvertes l’été … C’est marqué … Ptête pas comme ça, mais c’est ça que ça veut dire … Alors, qu’elle mette l’argent dans l’ouverture des piscines fermées l’été à Paris, celles qui ne sont pas fermées pour travaux, mais par économie  … Au lieu de planter un bassin éphémère …  Je le leur ai écrit, mais j’ai eu beau cliquer, cliquer , cliquer, …

« Et t’as cliqué, cliquéé, cliquééé, Aline…Pour qu’elle revienne… » , ( mon Cheval se fiche de moi … Voila où nous en sommes, après des années et des années passées ensemble … Mon Cheval est presqu’aussi vieux qu’une Tortue des Galapagos … Presqu’aussi vieux que celle qui vient de mourir au Jardin des Plantes, qui était arrivée à Paris en 1926, déjà trés agée … 130 ans à sa mort … A 128, elle pondait encore … Si, si … ) … Bon, qu’est-ce que je raconte … Oui, on en était au programme de notre Mère à tous … :

Je résume : Mon option : me ristourner la somme … je garantis qu’elle sera bien utilisée …A rien d’inutile, je promets … Si on ne veut pas, 2ème option : La mettre à amélioer de l’existant utile :

Crèche, piscine, qué qu’on veut … par exemple investir dans une réflexion pour le recyclage des eaux usées des piscines , renouer avec l’ouverture de tous les bassins disponibles l’été de 7h à 22 heures … Création d’une brigade spéciale anti-bruit se déplaçant dans tout Paris : efficace et faisant respecter la loi sans délai … (par exemple si votre voisin a la sale habitude de jouer de la guitare électrique à 3h du matin) … examination de tout ce qui dépasse sur les trottoirs actuellement (boulons, grilles autour des arbres, tuyaux divers enfoncés dans le sol, dont les potelés sciés qui dépassent toujours)

Aide aux parisiens pour payer leurs travaux incontournables (autre chose que l’ANAH qui est  le truc le plus rébarbatif du monde, des dossiers tellement abscons et ardus à remplir que ça décourage même le plus déterminé , et qui en plus , ne concernent maintenant que les trucs avec économies d’énergie …  Raclage du surplus des impôts qui dépassent pour le mettre non dans un truc festif, mais pour le ristourner à un secteur national qui manque de pépettes … la justice, par exemple … 5 mois pour avoir un référé, au T.I., dans certains quartiers, par exemple …

Et puis, bon … Y a toujours les gens qui roupillent dans les rues … je sais bien, on ne leur a pas demandé de venir … Moi-même je n’ai pas une sympathie particulière pour eux … je me préfère à eux, et je ne leur donnerais pas mon manteau, comme Saint Martin, si à cause de ça je devais aller toute nue …mais bon, ils sont là … Quand tu vois les files aux soupes populaires, comme il y a 2 jours, en passant bd Richard-Lenoir … L’attitude … Ils font la queue pour avoir un truc à bouffer (même si actuellement on peut trouver à manger partout dans Paris, tant les magasins et supermarchés jettent de la nourriture ) … je ne vois rien pour les loger dans ton programme à propos des 5% du budget, madame la Mère de Paris … 😉 😛

Les idées ne manquent pas … dans le programme de notre Mère de Paris, il y a par exemple une coquette somme pour un grand écran géant qu’on baladerait partout …

CA SUFFIT, CA SUFFIT LES GADGETS ! ! ! MARRE ! ! !

Ca suffit, non, avec les écrans … Entre l’écran total qu’on est obligés de se mettre sur la figure sous peine de cancer de la peau, l’écran noir de nos nuits blanches,  et les écrans divers qui nous usent les mirettes, pas la peine d’en mettre encore un géant, surtout pour ce prix-là … Etc … Que des trucs sans intérêt véritable … Améliore l’existant, madame la maman de Paris … Arrête avec la com et l’effet spectacle … Les truc festifs … On est capables de se les créer nous mêmes, les trucs festifs … On n’est pas des enfants à qui on doit donner un jouet gadget nouveau chaque jour … On peut créer nous-mêmes …

« Et pis, et pis…, souffle mon Cheval qui parle quelques fois comme Philippe Lucas, et pis… C’est pas sur 5% du budget qu’on veut donner notre avis, c’est sur 100 % … ET PIS C’EST TOUT ! »… 🙂 :-¨ 😛 😀 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Post Navigation