De Paris en piscine Le blog de Papillonista

Mercredi

Le pauvre guide de haute montagne s’est fait ratiboiser par les abrutis qui n’aiment que la mort(pour les autres, pas pour eux …) … Rien de plus commun que de voter la mort pour les autres, alors qu’on serait crevé de peur si on la voyait au dessus de soi, ignoble comme toujours … manque d’empathie, dégénérescence … une grosse bande de bouseux puants …

Notre président, marquant cet évênement terrible dans un discours aux E.U.,  n’a pas prononcé une seule fois les mots « état Is … ou califat is .. » … Non, au contraire , et il a bien fait,  il a utilisé une périphrase pour qualifier les modèles de ces demeurés , ceux qui sévissent aux confins de la Syrie et de l’Irak …

je crois qu’il a dit quelque chose comme « ce groupe qui se baptise dache  » (je ne sais pas comment orthographier … dash ? savent-ils qu’ils ont le nom d’une « lessive 2 en un …, ces lessivés du cerveau ?

On devrait les faire tourner dans un tambour de machine jusqu’à ce que la moelle leur sorte par les os … Bah … C’est tous les jours que des pauvres hères se font ratiboiser de la sorte, de par le monde

Que puis-je faire ? Ne rien céder, ici, à Paris, c’est trés clair … 🙂 … Oui, on peut faire beaucoup … Je n’oublie pas …

 j’ai tout de même entendu une journaliste qui appelait leur chef  » calife  » ou « émir » irakien , je ne sais plus … Appelez-le imbécile assassin,ça lui va mieux …  j’insiste …Arrêtez, avec les unes de journaux , telles celle du Parisien, ça ressemble à des célébrations, non … on dirait que tout le monde est fasciné … Je n’ai aucun goût pour la mort, aucun goût pour les célébrations … Il suffit qu’un gros nul commence à assassiner, pour que tout le monde se pâme … parce qu’au fond , se sentir VRAIMENT concerné nous ferait changer d’attitude quotidienne … mais non, on ne change pas … On dit c’est terrible, et on pense à autre chose …

L’assassinat de ce guide me touche, parce que des guides de haute montagne, j’en ai vu toute mon enfance et ma jeunesse, dans le pays d’où je viens, une partie des Alpes qui est bien au dessus de la Vésubie (mais la Vésubie, c’est trés beau, avec des abîmes vertigineux , des routes taillées dans le rocher, et du ciel bleu méditerranéen, de la neige l’hiver, et Nice, au bord de la mer, tout en bas … ) quand ma mère m’emmenait en voiture par les petites routes, quelques fois j’étais obligée de ne pas regarder vers les a-pic, tellement j’avais le vertige ... 😉 … les guides de haute montagne sont des enfants de pays assez naifs, ils se couchent tôt et dorment bien (tout le contraire de moi) … Il y en avait, qui venaient nous voir, chez mes parents … Ils discutaient de courses en montagne … de glaciers … de randonnées … de matériel (un peu comme les triathlètes que je vois maintenant, et que j’aime bien … ) il y a quelque chose de simple et reposant, chez les guides de haute montagne … Ils amènent avec eux un peu de l’air des cimes … de la manière dont ça s’organise là-haut …

(les nuages, l’air, le bleu, les cimes aigües (certains sommets s’appellent « les dents de … « , ou bien « la taillante » …), les villages en bas, un peu d’herbe … La respiration …)

Ils pensent que tout le monde aime la montagne comme eux … Ils « font des sommets » dans d’autres pays … Ils vont dans les Andes, dans l’Himalaya , au Colorado, dans l’Atlas … en Autriche … C’est pourquoi il n’a rien dû comprendre à ce qui lui arrivait … les guides de haute montagne sont trés loin de la méchanceté du monde … Quand ils redescendent dans les vallées, dans leurs maisons chaleureuses, tapies dans les villages, ils goûtent des bonheurs simples avec leurs familles, et puis la neige arrive, à l’automne, et voila, , les saisons défilent et les guides se transforment en charpentiers, ou en bucherons, ou en moniteurs de ski parfois ... 🙂

Salut à toi, le guide ! nous ne t’oublierons pas

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation