De Paris en piscine Le blog de Papillonista

Dimanche, tous les poissons-chats ne sont pas dans la Manche

Virée dans la ville, une fois encore, et toujours le même circuit, mais tout est différent … ce ne sont pas les chemins creux qui mènent vers le riant village de Vevey, mais c’est la Seine, fleuve tranquille, et justement, je passe par le pont aux cadenas, tu m’étonnes !

Des nuées de gens sont là, qui s’extasient, tripotent les cadenas, les soupèsent comme des paires de c… (excusez-moi , mais mon Cheval m’a conseillé de mettre quelques sous-entendus graveleux pour faire monter l’audience … 🙂 … 🙂 ///:-D

Ils  photographient, évidemment, tout le monde photographie tout, dans cette ville … Quand les gens ne sont pas en train de photographier , ils ont le phone collé à l’oreille, ou alors — seul endroit où l’on ne fait rien de tout cela —– Ils mangent une glace aux alentours du glacier de l’Ile Saint Louis ... 🙂 le célèbre Bert(h)illon … Sur un périmètre d’une centaine de mètres, 2 fois un bassin olympique, absolument tout le monde a une glace à la main, les bébés, les parents, les promeneurs, les touristes et les célibataires … Incroyable … 😉

Mais quand ils arrivent au pont aux cadenas, à 3minutes, la glace est finie, et les choses sérieuses commencent

Mon Cheval s’est glissé hors du logis, hier soir, à la brune, et a réussi à insérer un panneau, entre les masses de métal (hurlant) : « MAKE LOVE, NOT LOVE LOCKS »

Peu avant, il avait lu un entrefilet à propos de mme Hidalgo, notre mère à tous, qui voulait absolument dissuader les touristes d’installer des cadenas …mme H. a donc proposé des selfies à la place des cadenas, et que des panneaux suggèrent ce changement de cap … Au départ, on ne comprend pas la relation entre les deux, et comment un selfie (dont les gens, déjà ne se privent pas, avec non seulement leur bobine mais aussi les cadenas en fond) pourrait remplacer une mise en situation de cadenas épais …

Mon Cheval a cru comprendre qu’il était question de planter un décor derrière le selfie, qui aurait un rapport avec les cadenas … On ne comprend toujours pas … En fait c’est le système de la carotte et du bâton : « D’un coté on a l’interdiction de transformer les ponts en champs de cadenas morts, et de l’autre on propose une alternative, le selfie devant un énorme cadenas en forme de sculpture, fourni par la Mairie de Paris », raconte mon Cheval … mais à mon avis, (ça ressemble à l’idée de la sculpture d’arbre en métal proposée par un joaillier de la place Vendôme avant les vacances ), une autre idée va surgir cet automne, préparons-nous …Notre mère de Paris a plein d’idées originales …

Un qui ne change pas d’idée, en tous cas, c’est le chanteur à fioritures, devant le square Notre-dame … Là, c’était une ancienne chanson de France qu’il massacrait, « La reine a fait faire un bouquet … De jolies fleurs de li-i-i-se … Et la senteur de ce bouquet … A fait mourir marqui-i–i-se… Une chanson que j’adore et que je date de l’époque Louis XV …

Je vais le tuer … je vais le tuer … Il avait disparu quelques jours, le revoila … c’est pô juste, non !

Je  rentre dans le square jean XXIII en me bouchant les oreilles (c’est le nom officiel du jardin Notre-dame) … A quel point c’est pas sexy, ce nom … Les gens qui atteignent un certain degré de sagesse/sainteté/ bonté, etc… deviennent complètement asexués, n’évoquent que des choses éthérées … « Imbaisables, oui… », hénnit le Cheval qui découvre un hanneton mordoré se roulant dans la poussière et se hâtant de disparaitre pour n’ être pas piétiné … Il a raison … Qui a envie de se faire Jean XXIII … ? même quand il vivait encore, je veux dire … Ou Soeur Emmanuelle ? ou même l’abbé Pierre ? Par contre, le Dalai-Lama, ou même le Christ, c’est une autre paire de manche… 🙂 😉

Un petit coup de blasphème, un petit coup de graveleux, une étincelle de sexe torride, quelques photos dès que nous saurons comment les insérer, nous éléverons ce blog à la hauteur des 800 millions de  followers qu’il mérite … « Folle-au-vert », oui, lance le Canasson, qui n’en rate pas une

Bien, bien … je dois signaler aussi que sur le parvis de Notre-Dame il  y a constamment une voiture de police avec jamais personne dedans … est-ce une voiture factice ? On l’amène le matin, on l’enlève la nuit (avec une grue ?)

J’ai vu dernièrement un article à propos de faux soldats, avec de fausses armes (ou de faux bunkers) … mais je ne me rappelle plus si c’était pendant la guerre de 14 ou la guerre de 39/45

C’était des silhouettes qu’on plaçait, comme ça, pour tromper l’ennemi … Ah, oui … C’était du coté de Calais …Enfin de l’autre coté , en Angleterre … Pour faire croire que le débarquement aurait lieu à cet endroit, et pas en Normandie …

Et voici le Pont-Neuf, où un charmant jeune homme étranger photographie sa chérie, qui prend des poses sur l’un des bancs en demi cercle qui sont en retrait du pont, en souriant de toutes ses dents … Elle est belle brune, avec du chien, et justement, ses dents sont curieuses, trés trés blanches, et en fait c’est un dentier, un magnifique dentier trop blanc, mais curieusement ça lui va trés bien … Parce que c’est bizarre, ce dentier sur une si jolie et jeune femme … C’est étrange et trés sexy … je regarde les dents du jeune homme qui sont normales, assez ternes, et je ris de les voir tous les deux… Alors il fait mine de me prendre en photo moi aussi, je fais « non, non », en montrant son amie, et on rigole tous les trois … Trés sympa …

A Berlioux, c’était sympa aussi, assez peu de monde … juste un imbécile qui faisait du pap dans la 1 avec des palmes et à qui j’ai recommandé de faire ça à coté … pas content … m’en fiche … Il allait tellement lentement , avec son pap à palmes, que j’étais plus rapide en planche …

Puis le chef de bassin a donné un cours d’aquagym dans la ligne 1, coté petit bain, et il a été sympa, il m’a laissé nager comme je voulais dans la partie plus profonde. j’ai fait quelques petits allers/retours en planche et en pap, pendant la demi-heure du cours …

Pas nagé beaucoup, car le dimanche, c’est le jour de repos … 🙂

Ballade sur les quais, après, et un pêcheur était en train d’installer tout un attirail sur la berge, juste avant la péniche du coeur, presque à Austerlitz … Il avait aussi une énorme épuisette (au moins 1,50 M2 de surface, une grande canne de plusieurs mètres en fibre de verre, dernier cri, des hameçons, et des appâts qui puaient à plusieurs mètres (ça ressemble à des croquettes pour chats, mais ça sent terriblement plus fort )… Il a préparé minutieusement tout son attirail, et a fixé une caméra Go-pro sur son couvre-chef …  et je lui ai demandé s’il allait prendre des petits poissons et s’il les mangeait … réponse : il les rejette à l’eau, et les poissons peuvent faire jusqu’à 2 mètres …

Bien sur, je n’ai pas cru une seconde à cette fable … Il m’a dit aussi qu’il pouvait attendre le poisson durant 2 heures comme durant 30 secondes … Il envoyait des croquettes dans l’eau par 2 ou 3 toujours au même endroit, toutes les 30 secondes, tout en préparant son matériel …

Et puis il a mis une croquette au bout de sa ligne et a lancé l’engin dans la Seine, et au bout de … Allez, de 10 secondes, on a vu la ligne plier à mort, et ça y est, il avait un poisson qu’on ne voyait pas … La seconde d’avant, on n’était que tous les deux sur la berge, les gens passaient indifférents, et d’un coup des tas de gens sont arrivés et se sont plantés là, en regardant, et ça a duré un bon quart d’heure, le gars qui tirait sur la ligne, le poisson qui ne venait pas, et le gars qui se déplaçait un peu (il donnait du mou au poisson, et puis tirait de nouveau)... 🙂

A un moment, on a cru voir un éclair argenté dans l’eau, et puis plus rien, et de nouveau on a aperçu quelque chose d’énorme, et tout le monde a fait « ah..; », et de temps en temps on voyait le poisson qui se tortillait au bout de la ligne, et une dame à coté de moi a dit « C’est une baleine, ou quoi ? » … je n’étais pas loin de penser la même chose … 😉 😛

Le Bateau-Mouche (Hop on, hop off) est arrivé à l’embarcadère, juste à coté, tout le monde regardait le pêcheur et sa ligne pliée, et puis il est reparti après avoir rendu et repris quelques passagers, et à ce moment-là, le pêcheur, au milieu de la foule qui mitraillait, a suivi la berge jusqu’à l’embarcadère, il est descendu à ras de l‘eau, et a enlevé le poisson qui est venu s’échouer en hurlant (enfin , vous voyez … il ne hurlait pas, mais il était mal)

UN SILURE ENORME … ENORME … Un poisson-chat, ai-je pensé de suite en voyant ses moustaches, un peu comme une otarie … ou un chat … Le pêcheur l’a saisi dans ses bras, et a réussi à le mesurer … 1, 52m … ! ! !  un monstre … Un monstre avec un petit pois dans le cerveau, pour se faire avoir comme ça … le pêcheur avait tendu son appareil photo à un gars qui regardait (tout le monde a applaudi plusieurs fois), et il a posé avec son poisson dans les bras, tout en le maintenant fermement …

Je regardais la tête du poisson, (je ne pourrai jamais bouffer un poisson comme ça, il avait presque l’air humain, c’était terrible) et je le voyais pas content du tout … mais le pêcheur l’a vite rejeté à l’eau et il est parti sans demander son reste …

J’ai demandé au pêcheur s’il pensait que le poisson était assez c… , après avoir été pêché et puis remis dans l’eau, pour revenir becqueter les appâts qui continuaient à être lancés à la même place … la réponse est non … 🙂 Le silure n’est pas c… à ce point là … Il court encore … 🙂

Incroyable que de tels monstres se trouvent dans le fleuve … 😛 😛

Mon Cheval se demande si dans l’antiquité, les silures étaient aussi gros, ou bien si la race a évolué, du fait de toute la nourriture qui est jetée dans le fleuve … A l’instar des rats qui sont gros et gras, en ville, avec tous les reliefs de sandwichs qui trainent dans les rues et les poubelles , et qui ont la taille de petits chiens ( pas les sandwichs, les rats, j’en ai encore vu un qui se glissait, derrière la végétation, sur le quai Saint Bernard …) … Si jamais ils se mettent à faire peur aux chats, nous sommes fichus …

… 🙂 🙂 😉 😉 😛 😛 😀 😀 🙂

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Post Navigation