De Paris en piscine Le blog de Papillonista

Jeudi 8 mai (titre provisoire) aller à la fin de l’article avec patience pour le compte-rendu de la séance du jour

Je viens de lire le dernier article du prof de français dont je recommandais le blog dernièrement (vous ne savez pas de qui il s’agit, sauf Renard’Yo, qui s’est intéressé à me demander les références)…

L’article du prof de français est à propos de l’affaire du métro de Lille quand une femme s’est fait agresser, et que personne n’a pris parti pour elle… On se demande maintenant si l’on ne doit pas poursuivre les usagers qui n’ont rien dit, rien fait pendant l’agression dont ils ont été témoins…

Comme souvent, je suis d’accord avec une partie de ce qu’écrit ce prof de français sur son blog, et pas d’accord avec une autre partie de ce qu’il écrit.

Là, je vais juste raconter comment cela s’est passé parfois pour moi, dans le métro, dans la rue …

Je suis une femme, et à ce titre, j’ai droit à pas mal d’insultes et de comportements de la part de toutes sortes de gens frustrés, parfois ce sont des petites choses : nanas qui te bousculent ou qui te fichent mine de rien un coup de sac en passant,parce que tu es mince et qu’elles sont grosses, ça arrive, imbéciles faisant la queue à l’épicerie et dont tu te rends compte qu’ils n’attendent qu’un prétexte pour déverser des propos haineux (tu mets tes affaires trop tôt sur le tapis roulant, ou alors tu es trop près d’eux dans la queue, n’importe quel prétexte est bon …

Mais cela n’est rien, car il y a aussi toutes sortes de gens avec lesquels on rigole, il suffit parfois d’un regard et on se comprend, toutes sortes de gens gentils, et avec qui on peut s’entendre …

En parallèle avec les gros c… mal élevés qui sévissent partout…

J’ai été agressée plusieurs fois dans le métro : je me souviens d’une fois, où le gars m’avait jetée par terre et frappée à coups de pieds : Il y avait une majorité d’hommes sur les quais du métro, personne n’a rien fait pendant que je gueu… , et j’en ai  même vus que ça faisait carrément marrer …Eh oui, ils avaient l’air contents … peut-être parce que j’étais en mini-jupe, et que donc j’étais une s… qui ne méritait que ce qui m’arrivait … va savoir …

Je crois que l’origine de l’altercation avec le gars qui m’avait frappée était que j’avais protesté quand il m’avait donné une poussée pour passer en même temps que moi dans le tourniquet …je veux bien qu’on passe avec moi quand on n’a pas de billet, je peux comprendre certaines situations, mais je veux qu’on me le demande avant … Donc là, j' »avais protesté, et j’avais reçu des coups à cause de mes protestations …

On aurait arrêté l’agresseur et il aurait pris une condamnation, que ça ne m’aurait pas gênée … On aurait arrêté les mecs qui rigolaient et on leur aurait infligé quelque condamnation aussi, ça ne m’aurait pas gênée non plus … mais l’affaire n’était pas si grave, surtout parce que je gueu… tellement que tout le monde a préféré se tirer dans le premier métro …

Plusieurs autres fois, j’ai été agressée (alors que je faisait du stop), c’était il y a pas mal d’années, (j’aimais bien la vie aventureuse … 🙂 j’ai failli perdre la vie, je m’en suis toujours tirée parce que je n’attendais pas que les choses dégénèrent, je ne restais pas là comme un petit oiseau transi, j’arrivais à évaluer les situations en amont, mais j’ai eu affaire à des étrangleurs de première main, etc … A chaque fois , à chaque affaire grave, je déposais plainte, et souvent on retrouvait l’agresseur, grâce à son N° de voiture, la description … J’ai toujours été frappée de voir qu’après coup, la justice ne se souciait absolument pas du préjudice de la victime, enfin ce n’était pas automatique, il aurait fallu poursuivre ad vitam  aeternam, et j’avais autre chose à faire …

Une fois j’ai été sauvée par un jeune chevalier en mobylette, surgi de nulle part sur l’esplanade du Champ de Mars (ou des Invalides) à Paris, je suis montée sur le porte-bagages dare-dare, alors qu’un type en bagnole essayait de m’écraser en fonçant derrière moi et en faisant du gymkana … Non, je n’avais rien fait à cette personne de particulier … Juste j’étais une bonne femme , je n’avais pas ma langue dans ma poche, et le fait qu’une nana se permette sans détours et vigoureusement de leur dire ce qu’elle pense rend certains imbéciles fous de rage … Avec le chevalier en mobylette, nous sommes allés directement au commissariat du 7ème …

Une autre fois, à Toulon, je descendais une avenue vers le centre, et voila qu’un gars se précipite vers moi, quelqu’un que je n’avais jamais vu, et commence à me tabasser … je me mets à hurler et me réfugie près du vigile à l’entrée de l’hopital Font-Pré … La police, appelée, a retrouvé le gars … J’ai porté plainte … Classée sans suite … Le gars a expliqué qu’il pensait que j’étais une femme qui l’aurait cambriolé …Il croyait m’avoir reconnue… N’importe quoi … J’ai clairement vu que le policier qui enrégistrait ma plainte penchait en faveur du gars … Là aussi, on se demande …

Tu n’es qu’une bonne femme, donc tu as moins de valeur que n’importe quel gars … C’était clairement ça, dans ce cas-là…

Pour en revenir avec l’article du prof de français, je suis d’accord avec ce qu’il dit à propos de comment ça devrait être dans les transports en commun (et ailleurs): Il parle de la politique de la « vitre brisée », en gros ne pas laisser passer le plus petit délit, de manière à prévenir les délits plus important … C’est ce qui avait été mis en place à New-York, et qui avait fait spectaculairement baisser la criminalité … J’ai cru lire dans la presse, que le type à l’origine de cette politique il y a plusieurs années, avait d’ailleurs été rappelé par le nouveau maire de New-York, pour refaire quelque chose de similaire …

Mon prof de français préféré (non, je ne le connais pas, je ne fais que lire son blog que je trouve toujours intéressant, même lorsque je ne suis pas, mais alors pas du tout d’accord) donne pour exemple les politiques d’autres villes, comme Londres, ou Rio, en matière de transports en commun …

A Londres, il y a du monde présent un peu partout, et par exemple, dans les bus, quand un usager monte sans ticket, le conducteur arrête le bus, jusqu’à ce que la situation se normalise ou que le pékin fraudeur quitte le bus …

je suis assez d’accord avec cette approche … Qu’on pourrait étendre à toutes les incivilités qui pourrissent la vie des parisiens … Les c… qui brûlent les feux-rouges avec constance, les motos et vélos sur les trottoirs, les gens qui jettent les papiers par terre et crachent n’importe où, etc … Dans l’indifférence générale…

C’est la politique de la vitre cassée … le petit délit est poursuivi systématiquement … par exemple, à la piscine MATHIS, j’avais remarqué il y a quelques mois qu’un des vitrages en hauteur, donnant sur l’extérieur, était brisé, et j’avais demandé aux MNS pourquoi : ce vitrage était systématiquement caillassé par des gars venant des tours à proximité, on les réparait, ils étaient immédiatement caillassés … les gars pas poursuivis …

Changer ça … Retrouver les petits c… qui font ça, les mettre à l’amende d’une manière intelligente (travaux d’intérêt général ?), etc …

De même, pour les agressions , ce serait bien de trouver un système pour que les agresseurs, ceux qui causent un dommage à autrui soient obligés de dédommager la victime pécuniairement… que ce soit automatique … Même quand ils sont insolvables…S’ils sont en taule, les faire bosser , rémunérés (rémunération pas trop basse svp), et que l’argent aille à la victime, du moins en partie…Et s’ils ne veulent pas bosser pour la victime, alors ce serait  un plus long temps de taule, ou autre mesure de rétorsion…

Non, je ne suis pas d’extrême quelque chose, je pense juste que la liberté de chacun doit être garantie par un respect des règles de vivre ensemble … Il faut les faire respecter, ces règles, et basta … parce que ce sont souvent les plus faibles qui trinquent …

A Londres, le prix des transports en commun est parait-il 3 fois plus cher qu’à Paris … C’est le prix pour un service de qualité,( parait-il), avec du monde sur les quais du métro, de la présence …

C’est toujours le même soi-disant dilemmne  : Soit il y a du monde dans les administrations, les entreprises  semi publiques, et tout coûte cher, et il faut augmenter les impôts, soit il n’y a pas de monde, et ça coûte moins cher mais le service n’est pas au rendez-vous, ou alors on privatise, et bien sur, le rendement est meilleur, mais les employés sont pressurés, pour que les coûts n’augment pas trop, et que les entreprises puissent tirer des bénéfices, et parfois des bénéfices indécents …

Voila l’équation … C’est presqu’aussi compliqué d’ajuster tout cela, que d’ajuster les mouvements du papillonneur …

On peut faire une micro étude , à partir du fonctionnement des piscines parisiennes par exemple :

Ainsi on peut voir, (selon le Cheval, pardon, selon moi 🙂 ..;) , ce qu’il faudrait faire pour que ça fonctionne d’une manière optimale :

Actuellement on a 2 cas de figure : les piscines municipales, gérées directement par la ville, dites piscines en régie, et les piscinesdonnées en concession à un organisme privé, dites piscines externalisées, mais qui bénéficient quand même de subventions de la ville (donc de nos impôts)…

je vais essayer d’étudier les 2 fonctionnements, sans langue de bois , sans parti-pris…

1°) Les piscines en régie :

Les employés (y compris les MNS), ont un statut protégé, on ne peut les virer, sauf pour faute trés grave, ils sont comme des fonctionnaires … J’ai déjà vu des MNS complètement allumés, mais qu’on préférait mettre au placard, avec rémunération, plutôt que de les virer …

Les personnels des vestiaires et personnels techniques sont au même statut, personne ne peut les virer … Par contre, l’entretien technique de certaines parties des piscines (notamment l’électronique) est maintenant dévolu à certaines sociétés privées, alors qu’autrefois tout était fait par le personnel technique soit de la piscine, soit de la ville…

Les travaux aussi sont donnés à des sociétés privés, après appels d’offres, et supervisés par quelqu’un de la DJS…

Les piscines en régie sont globalement peu ouvertes au public (du moins du point de vue d’une personne du public qui veut nager …) la priorité est donnée aux écoles et aux clubs… La fréquentation a explosé à Paris, et les piscines n’ont pas suivi … Dès qu’il y a un peu de place,, les piscines sont envahies par des cours d’aquatrucs, qui rapportent de l’argent à la ville et aux MNS… par ailleurs il y a sous-emploi de certains bassins, qui justement pourraient être utilisés autrement … la ville essaie de réaliser des économies sur les personnels (d’où des grèves récurrentes), et sur les ouvertures de piscines, sur l’entretien … par ailleurs il est fréquent de trouver une piscine en accès libre car le caissier n’est pas là, une grande masse de personnes bénéficie de la gratuité complète et les piscines en régie ne sont pas chères.

Il est quasiment impossible pour un nageur sachant nager, d’arriver à nager dans une de ces piscines, sauf peut-être rarement , et à condition de ne pas bosser, barboter, oui, nager, non …

Voila la situation globale.

 

La suite plus tard …

Jeudi jour férié :

Séance de natation à la piscine Berlioux ..;Voulu aller à Dunois, mais changé d’avis au dernier moment pour cause d’horaires tardifs…

je rencontre une charmante nageuse avec un bonnêt club , et il se trouve que nous connaissons les mêmes personnes … elle est grande, avec un corps fin trés élancé et beau et elle nage bien…Elle est à la fois comédienne et maitre-nageur en banlieue, elle appartient au club où j’étais avant …

J’ai fait un peu de papillon, et après un échauffement, ça marche plutôt bien : les 25m se succèdent, maintenant , plus aucun problème pour les boucler ..;

J’ai assemblé plusieurs petites choses ensemble, de manière à entrevoir LE SECRET DU PAPILLON, qui touche de près au SECRET DE LA NATATION

Le secret de la natation est un secret trés bien gardé …Même si vous suivez des cours et des entrainements, même si vous êtes l’ami(e) intime d’un excellent nageur, voire d’un champion du monde, PERSONNE jamais ne vous dira quel est L’ULTIME SECRET DE LA NATATION … !

C’est un secret aussi bien gardé que les secrets des prestidigitateurs … … 🙂

Quand on devient nageur de haut niveau, on doit prêter serment solennel, DE NE JAMAIS REVÊLER  LE SECRET DE LA NATATION …

Et nous sommes là, nous les nageurs moyens, on essaie de percer ce secret, on regarde sous l’eau, et vraiment on ne comprend pas pourquoi unetelle, qui a une apparence physique proche de la notre, pourquoi file-t-elle si vite qu’on ne sait jamais exactement où elle se trouve dans le bassin, après nous avoir doublé ? .. 🙂

Quelques fois on remarque des choses curieuses, des positions de mains, de pieds, on pose des questions, mais toujours l’excellent nageur, quoique faisant mine de nous renseigner, en fait, NOIE LE POISSON … Car si le SECRET de la NATATION était mis au jour, et que tout le monde pouvait s’en emparer, c’est la natation toute entière qui disparaitrait …

Nous sommes rentrées ensemble en bus, la jeune fille et moi-même, en parlant d’un entraineur que l’on connaissait … Elle m’a dit qu’elle le verrait samedi … Et moi, je le verrai sans doute dimanche …

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation