De Paris en piscine Le blog de Papillonista

week-end

  1. Hier j’ai nagé à ROGER-LE-GALL, avec les abominables tuyaux … Un club de palmes occupe l’espace, 2 couloirs, à partir de 18h … Du coup je suis allée dans le petit bassin, qui est plus tranquille, mais avec des tuyaux d’arrosage en guise de lignes quand même … Quelques pauvres louloutes en surpoids faisaient du vélo dans l’eau …

Il faisait doux et ensoleillé, et ça m’a fait plaisir de retrouver le 12ème arrondissement, la place Daumesnil, le week-end, par exemple on voyait passer un père avec son fils sur les épaules, et aussi une vieille petite voiture décapotable, que tout le monde regardait, et qui filait, avec son conducteur, vers la porte dorée, qui est la porte du val de Marne, sa simili-campagne, les villes de banlieue tranquilles, et les boucles de la Marne où mon copain l’entraineur possède :

Des parents dans un pavillon agréable avec un gros chien jaune au poil ras, une famille heureuse, (soeur, neveu, nièces), et un bateau pour faire des croisières sur la rivière …

J’adore descendre tranquillement vers la piscine en passant sous les extérieurs par la coulée verte, deux fontaines sur le chemin  alors qu’on en trouve de moins en moins dans Paris, et remontée jusqu’à l’entrée de la piscine …

Et aujourd’hui, je suis allée à Dunois, mais en courant le long des quais … C’était un peu poussif au début, mais ça s’est délié ensuite, et je me suis rappelé à quel point j’adorais aussi courir … 

Un petit vide-grenier dans les halls de béton des tours Kéops et Képhren, et la piscine remplie de monde, comme rarement … Un copain qui discute avec une belle fille aux cheveux longs, et pour une fois, lui qui ne tient pas en place, il n’avait pas l’air d’avoir envie de s’en aller… Nagé peut-être 1,5kms, trés méritoire car il y avait de tout dans les couloirs, une vieille chinoise qui fait du dos tous les dimanches, trés lentement, un Mr qui n’avançait pas , on aurait dit qu’il était affalé sur un matelas pneumatique, en fait son ventre, qu’il poussait poussivement avec les 2 mains, une jeune fille qui faisait un pap épileptique (elle ne l’a pas fait longtemps), et puis après elle a chaussé des palmes et s’est mis à battre frénétiquement des pieds, et puis une autre qui faisait de la marche dans l’eau avec 2 flotteurs …

Un gars qu’on voyait toujours à Jean Taris aux mêmes heures à la seconde près, qui maintenant vient à Dunois aux mêmes heures à la secondre près, qui n’a pas changé de façon de nager depuis 20 ans, et pas non plus de façon de draguer …Il branche une jeune fille dans l’eau et après la suit jusqu’au vestiaire quand elle s’en va … Et apreès, on ne sait pas … Personne ne s’est encore intéressé à son pourcentage de réussite après piscine … … 🙂

Adieu, beau dimanche, dont j’ai encore quelques lambeaux dans ma mémoire … je devrais me débarrasser du passé, tiens… « avec un effort, tu devrais arriver à te souvenir de l’avenir », hennit longuement le Cheval …« Tiens, c’est vrai, Souvenir est la rime d’Avenir »… Allez, un Sourire ! … 😛 😛

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Post Navigation