De Paris en piscine Le blog de Papillonista

Un lundi comme un dimanche

Nagé dans une piscine dont je tairai le nom.

Les MNS s’inquiètent de ce qui est écrit sur la toile à leur propos : Ils pensent que la Ville de Paris saisira l’occasion des doléances des parisiens usagers des piscines pour leur raboter encore quelques avantages, ils ne voient pas tout cela d’un trés bon oeil.

Ils disent que les piscines sont ouvertes de 7h du matin à 23h, et qu’on ne peut pas se plaindre qu’elles soient peu ouvertes… Ils trouvent assez ridicules les revendications de certains, sur internet,  irréalistes aussi…Parfois je partage leur avis…

Je ne voudrais rien faire qui puisse leur porter tort… Certes pas… Plusieurs sont des amis, même si je n’ai pas d’affinités avec d’autres.

Peut-être qu’à revendiquer, comme ça, on aura un résultat final qui ne sera à l’avantage de personne. C’est pourquoi , en ce qui me concerne, je ne me satisferai jamais de piscines où les personnels, MNS ou techniciens, ou cabiniers auraient moins d’avantages qu’ils n’en ont maintenant.

C’est vrai que nous revendiquons des ouvertures étendues, et que les piscines ne sont pas extensibles, surtout à Paris :

Mais moi, ce que je veux avant tout, c’est qu’elles soient mieux rentabilisées, non pas en terme d’occupation du M2, mais en termes de place pour les nageurs :  Je pense que certaines mesures (détaillées ailleurs sur mon blog) pourraient être prises, avec un peu de hardiesse, qui démultiplieraient l’offre en natation.

Les MNS ont peur , si par exemple on fait systématiquement cohabiter les clubs et le public, le soir, qu’il ne s’en suive des demandes de « bosser plus pour le même salaire » de la part de la Ville…On doit reconnaitre que c’est ce qui risque d’arriver…Car lorsqu’il y a des clubs, le soir, les MNS ne bossent pas (les clubs embauchent et rétribuent leurs propres MNS, qui sont d’ailleurs parfois ceux de la journée, mais payés par le privé)… C’est qu’ils n’ont pas non plus un salaire mirobolant, les MNS, et tous, s’ils ont une famille à faire vivre, ou bien ont acheté un apparte, sont obligés de faire des extras…les journées sont longues pour eux. 🙂

C’est pourquoi ce serait bien, pour chacune de nos revendications, de préciser qu’elle ne doit pas se faire au détriment des personnels… Les horaires en soirée, par exemple, si une piscine les met à l’ordre du jour, devraient se faire sur la base du volontariat, et être payés BEAUCOUP plus.Autant que si un MNS s’en va faire un club dans le privé.

VRAIMENT. Pas juste un voeu pieux.

Une chose qui me tient à coeur, aussi, serait que le personnel des concédées puisse s’aligner sur celui des municipales.

Apparemment tout le monde s’en fout…

Dans la piscine où j’étais aujourd’hui (non, vous ne connaissez pas, c’est à un bout de la Ville où je ne vais jamais             on arrivait à nager, pour un dimanche après-midi. 🙂

les MNS (notez que je ne dis pas leur sexe non plus, non, vous ne saurez rien, la seule chose dont vous puissiez être surs est qu’il ne s’agissait pas d’Emile Anthoine, ahaha…), les MNS donc m’ont dit « Vous voyez, on peut nager facilement aujourd’hui »…

Bon, d’accord…Mais combien de fois me suis-je embugnée dans une piscine remplie à ras-bord ? avec de l’aquagym d’un coté, et des files de personnes à la queue-leu-leu de l’autre, pas un seul M2 qui fût vide…

Et de me dire « D’ailleurs on pense que bientôt les clubs avec peu de personnes se verront mettre à la porte, pour laisser la place en soirée… »  Puisqu’ils le disent…

J’ai essayé de leur expliquer ce qui, selon moi n’allait pas, et que j’ai écrit sur ce site : des créneaux en + à MASSARD pour le Club Neptune, en foutant le public dehors, parce que (parait-il) l’adjointe au Maire aurait sa progéniture dans ce club, des créneaux toujours en + pour un autre club (bien en cour) à HEBERT, et toujours en sucrant 1h du nocturne au public, etc…Etc… Ca n’arrête pas les exemples comme ça…Et la Ville donne d’autant plus dans ces suppressions d’horaires au public, que, puisque c’est en  fin de soirée, ça lui fait gagner 1h ou + sur la masse salariale, voila aussi la raison de toutes ces cessions de créneaux à des clubs : Les économies.

Economies mal placées et clientèlisme, favoritisme, la manière de faire d’une pierre 2 coups. Non, je ne suis pas d’accord pour ça , je veux vivre dans une ville DONT LA MUNICIPALITE  NE MET PAS UN ORTEIL DANS LE CLIENTELISME OU LE FAVORITISME, même si peu que ce soit..Je veux vivre dans une Ville dont le Maire met un point d’honneur à ne pas faire, justement, comme ses prédécesseur, et oublierait ses copains, ses favoris, etc, au moment où il accède à ses fonctions…Pour s’ouvrir à une vision des choses plus universaliste…Encore faudrait-il qu’il eût le sens du bien commun, mais ne desespérons pas, s’il ne l’a pas, il est encore temps de l’acquérir…  C’est naif,  c’est nunuche, c’est irréaliste, c’est bête, c’est tout ce que vous voulez, mais c’est ce que je veux ! … 🙂

« Et   que tu ne risques pas d’avoir », me glisse mon Cheval, qui est toujours trés à-propos… Eh bien, que me resterait-il, si au moins je ne demandais pas ça ? …

Si vous  faites du clientèlisme pour ces choses-là, qui sont de petites choses, je me permets de dire à la Municipalité, c’est que vous le faites aussi pour d’autres plus importantes…

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation