De Paris en piscine Le blog de Papillonista

28 septembre, 2800 à la piscine Léo lagrange

C’est pas mal, d’avoir la piscine à 10mns…Ca dégage plein de temps pour le reste. Ce samedi, à l’ouverture, midi, la piscine était pratiquement vide. J’étais même toute seule dedans à un moment…C’est merveilleux…Ils vont tous au port Marchand, en fait, dans le bassin de 50, il fait doux et le soleil ne tape plus comme au coeur de l’été, donc tout les nageurs toulonnais sont dans le 50m…

Et moi bien tranquille à 10mns de la maison… Le retour à Paris étant imminent, c’est d’autant plus appréciable.

La veille, vendredi, en soirée, je suis allée à la grande manifestation des bateaux dans le port… Enormément de gens partout, un peu difficile de circuler, j’y suis allée à la tombée du jour, alors que le couchant se drapait de nuages trés photogéniques, avec de l’or sur le fond (le port est exposé au sud), les gens avaient tous un appareil  à la main, les seuls qui étaient babas sans caméras étaient les gosses avec les yeux bien écarquillés…Il y avait d’ailleurs toutes sortes d’animations pour les enfants, plusieurs trampolines, les mioches s’envoyaient en l’air juste devant les grands voiliers, ou alors un « accro-voile », une grand voile avec des mats plantée par terre, et les mômes qui s’essayaient à l’escalader, comme les moussaillons autrefois. Les déguisements de pirates étaient de mise.

C’est vrai que les grands voiliers  étaient magnifiques, alignés les uns à coté des autres sur le quai (il faut plusieurs minutes pour longer un voilier ), avec une petite pancarte devant pour expliquer les caractéristiques du navire

Le ALEXANDER VON HUMBOLDT  II , un immense voilier  à la coque verte,(quelque chose d’un cuirassé, pas allemand pour rien sans doute), un 3 mats barque(j’ai appris ce terme), nommé « La Dame verte à cause d’une nymphe en figure de proue),  un autre à coté, le POGORIA, sorti des chantiers de Gdansk, en Pologne,  fut récemment affrêté par des scientifiques polonais pour une expédition en antarctique, c’est un navire à la fois rapide et robuste ,

et puis 2 navires russes, le KRUSENSHTERN, plus de 120m de long, un 4 mâts, immense, haut, et les marins russes reconnaissables même de dos, qui achetaient des tee-shirts de la marine, sur le quai…Pourquoi les marins russes (pareil que du temps du POTEMKINE) ont-ils 2 longs rubans à l’arrière de leur bérêt de marin, ai-je demandé à mon cheval… « C’est la tradition », me répondit-il, « regarde, les marins français, eux, ont bien un pompon que n’ont pas les marins russes… », « et les chevaux aussi ont un pompon, parfois, entre les oreilles », ajouta-t-il prestement, « Surtout les chevaux de cirque », répondis-je pour lui clôre le bec…

le MIR, voilier russe aussi, à  coté, avec une charmante hotesse blonde (il avait les cheveux blonds, mon guide…Nathalie),  qui essayait de parler anglais, et puis le SANTA MARIA MANUELA, un navire de pêche portugais avec de grands mats dont je me demandais dans quelle sorte d’arbres ils pouvaient être taillés, ce n’est sans doute plus du bois, maintenant…  Sur chaque bateau il y avait une réception, ce vendredi soir, et à mesure que la nuit tombait, des lumières de fêtes s’allumaient le long des mâts, formant des pyramides, les invités montaient, sur leur 31, robes de soirée, etc…

Le BELEM, le célèbre bateau français était là aussi (il est de toutes les manifestations), construit à la fin du 19ème siècle, (1896),je crois que c’est le bateau le plus ancien de cette manifestation (mais pas sure, je crois qu’il y en avait un datant des années 80…Des années 1880…), il a fait le tour du monde des propriétaires différents, en plus d’un siècle, et sa première mission fut d’aller chercher les fèves de cacao en Amérique du sud… Puis il a appartenu à un lord anglais, entre autres, puis à la famille Guinness, et a été racheté par la France dans les années 70, et il sert maintenant de navire-école.

Il est magnifique, plus petit que les bateaux russes, mais c’est un petit bijou ciselé. presqu’à la taille d’un grand yacht… Je me demande comment s’entretiennent ces bateaux…Comment on les met en cale sèche…Je ne connais rien à la mer et aux bateaux…Rencontré dans le bus, en revenant, après, un petit garçon et sa mère…Le petit n’avait pas aimé, me dit sa mère, enfin pas plus que ça…ce qui l’intéressait c’était les voitures de course, la formule 1…

Il y avait des orchestres et des animations partout, c’était un peu la foire à Neu-Neu, et mes amis les musiciens des Andes étaient là, habillés de plumes et de pierreries comme les anciens rois incas, toujours cette musique des Andes que je ne peux pas écouter tranquillement…je me mets toujours à avoir les larmes aux yeux, tellement c’est beau, et c’est vraiment embarrassant, alors je saute d’un pied sur l’autre, pour qu’on ne me voie pas, je me tourne, je marche et je reviens, j’essaie de contenir l’émotion, mais rien à faire avec la musique des Andes…L’un des musiciens soufflait alternativement dans une petite flute à plusieurs roseaux avec un son trés pur, et une énorme flute d’énormes roseaux qui touchait par terre, avec un son grave…Sur un fond enrégistré …Les gens étaient tassés autour…les gosses bouche-bée évidemment…Et chose curieuse, à certains moments ils jouaient des trucs du floklore français, des variations sur « j’entends le loup, le renard et la belette…J’entends le loup et le renard chanter…Et la la la je m’en irai… » J’aime aussi beaucoup la musique bretonne folk, alors…Et autre chose curieuse, il y avait à cet endroit-là, et seulement là, une sorte de ballet des secouristes…Ils n’ont pas secouru moins de 3 personnes en 1/2h, une antique dame qui s’était trouvée mal, puis un monsieur (avec 5 secouristes affairés autout de lui, puis un autre, tous évacués sur des brancards…)

2 Thoughts on “28 septembre, 2800 à la piscine Léo lagrange

  1. Marrant, le Mir je l’ai croisé lors de mon séjour à Rostock en Août, dans une manifestation similaire.

  2. deparisenpiscine on 30 septembre 2013 at 3 h 16 min said:

    Qu’est-ce que ça veut dire, MIR, en russe ? (il y a eu la « station MIR » dans l’espace… C’est pas « village » ou quelque chose comme ça ?

Répondre à klabur Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Post Navigation