De Paris en piscine Le blog de Papillonista

Vendredi 26 juillet, quand ça veut pas…Ca veut pas…

Donc j’arrive à Paris le 23 à 23h30 pour m’apercevoir, gare de Lyon, que j’avais oublié les clefs de mon apparte parisien à Toulon…La grosse maligne…Chance d’être hébérgée la nuit même chez un ami, qui par la suite me prête un petit studio dans le 13ème :

Pour être sure de recevoir mes clefs le + vite possible, je me rends à 2h du matin  (bus de nuit,  chauffeurs de bus faisant des têtes d’enfer, oui, on est bien à Paris…)…A la Poste du Louvre, ouverte toute la nuit…Un étranger, lisant mon blog, trouverait plein de renseignements intéressants sur les possibilités parisiennes…Donc Poste du Louvre, je mets les clefs de la maison dans ce qu’ils appellent une « lettre max », sur les conseils de la receveuse (bureau de poste du Louvre coupé en 2, une  receveuse + vigile mine patibulaire, mais homme débonnaire, des gens qui envoient du courrier à 3h du matin..)…Et j’envoie ça au voisin de Toulon pour qu’il puisse aller récupérer mes clefs et me les envoyer…

Lettre max suivie par internet, pas trés chère, dans les 3,40 eu…la receveuse me dit qu’à 85% ça arrive le lendemain, donc ce serait le jeudi 25, puisque nous sommes déjà le 24 à 3h du matin, héhé…  Le récipiendaire de mon courrier se rendra immédiatement dans la maison, et me renverra mes clefs par chronopost, délais de livraison garantis, le lendemain avant 13h, donc je pourrai rentrer chez moi le vendredi…  Héhé, home sweet home,  hennit mon cheval…

Toute la journée du 24, le suivi internet indique que la « lettre max » (max ça veut dire plus chère, héhé…)  a été « pris en charge » à poste du Louvre…Et basta… Et toute la journée du 25 également… la lettre max ne bouge pas, apparemment  🙂 Je me dis que la receveuse du Louvre n’est peut-être pas aussi gentille que ce qu’elle avait laissé paraitre(je lui avait raconté l’histoire des clefs)…Qu’une fois mon dos tourné, pfttt, elle a envoyé le colis à la poubelle…( c’est une sadique cachée, elle se réjouit du malheur des gens…) Etc…Que la poste marche mal…Pftt…Pfttt, jun tout petit courrier comme ça, même renforcé par les kilomètres de scotch que j’ai mis aux entournures va se retrouver écrasé entre 2 gros colis…On retrouvera mes clefs en 2040 et la presse fera un article sur une lettre qui mit 27 ans pour arriver à destination… 🙂

Je vais au bureau de poste Italie le 25 pour qu’ils regardent leur internet, et pan, tiens, ils n’ont pas la même chose que moi sur internet, là on dit que la lettre max a été injectée dans le circuit, et figure l’heure de la prise en charge à Louvre, 5h28 du matin…On est réconforté de savoir que notre courrier part si tôt… Néammoins je décide de multiplier mes chances qu’une clef arrive un jour, en renvoyant un autre double après avoir fait une copie au cas où ça se perde…Je renonce à la copie en voyant la femme du serrurier -rare boutique de clefs et cordonnerie minute ouverte-tâtonner pour arriver à mettre la clef dans l’appareil, j’y renonce, j’y renonce, lui dis-je, et je renvoie mon 2ème et dernier trousseau au voisin à Toulon…

En fait mon voisin avait bien les clefs de la maison, ce que je lui envoyais c’était les clefs de la porte de ma chambre, derrière laquelle se trouvait mon trousseau parisien, clef qu’il n’avait pas, et comme je suis incapable de distinguer cette clef d’une autre qui lui ressemble, je lui envoyais les 2…J’avais fermé la porte de ma chambre à clef car il devait y avoir des travaux dans la maison…

Le suivi internet, pour cet envoi comme pour l’autre, affiche que c’est parti et c’est tout…

Mais…Voila qu’un SMS arrive de la part de mon voisin le vendredi 26, les 2 envois sont bien arrivés, en même temps, alleluyah, alleluyah…Et le voisin a retrouvé mes clefs de Paris, semble-t-il, enfin il espère que ce sont bien celles-là (car il y en avait d’autres sur la table), et me les a renvoyées en Chronopost, sauf qu’en été il n’y a pas de livraison le samedi, (la faute aux camions qui sont interdits d’autoroutes…Que n’envoie-t-on les plis en avion, pour le prix… 🙂 et que ce sera livré lundi 29 juillet…

Il a , me dit-il, coché la case « livraison dans la boite à lettre », funeste erreur, lui dis-je en gardant mon sang froid, car tout cela est quand même trés sympa de sa part, après tout c’est moi l’idiote au départ… 🙂

Funeste erreur, car je n’ai pas la clef de la boite à lettres…Elle est sur mon trousseau oublié…Et le double de la clef de la boite, confié à une voisine chargée de regarder le courrier, a été remis dans ma boite la veille de mon arrivée…

Oui, ce récit est un peu longuet, j’en conviens…Mais ça fait du bien…Car ce n’est pas fini…Ca se corse, vous allez voir…

Donc on en est que le voisin de Toulon m’a renvoyé mes clefs de Paris(enfin on espère que c’est ça)par chronopost le vendredi en cochant la case que l’envoi devait être glissé dans la boite à lettres, que je ne peux pas ouvrir…

Je commence à me demander aussi s’il a bien indiqué l’adresse et le code postal…Une infime erreur de code postal, à un chiffre près, fait errer les envois durant des mois dans des arrondissements à la périphérie… 🙂 , voire dans des centres de tri en banlieue où ça tourne for ever, personne n’étant compétent pour rectifier les C.P. erronés (ancienne expérience…)..;j’essaie de me retenir pour ne pas appeler le voisin afin de vérifier s’il a indiqué la bonne adresse (il a 84 ans, à cet age, on fait parfois des erreurs), je vais à la poste de mon quartier, où je suis connue,  en expliquant le problème, où l’on me dit qu’il n’y a rien à faire sauf mettre un mot sur la boite en disant qu’on ne veut pas que le chronopost soit glissé dedans…Je dis je croyais que c’était donné contre signature…On me dit oui, sauf si l’envoyeur a coché la case boite à lettres…  🙂 Je ressors du bureau de poste juste avant la fermeture, et d’un coup je reçois un SMS de la part de Chronopost qui m’informe que mon envoi sera livré dans ma boite lundi 29, et que si je veux qu’il en soit autrement, en cas d’absence, je dois aller sur chronopost.fr/fcp  et ce AVANT MINUIT CE SOIR…Il est 19h40…

Je passe chez Gibert avant la fermeture acheter du scotch au cas où je devrais indiquer des trucs sur ma boite à lettres, tout en ruminant que s’il n’est pas possible de faire autrement, je peux attendre le livreur de Chronopost (qui n’est pas du tout le même que le facteur, m’a-t-on dit à la poste), à partir de 7h45 jusqu’à 13h lundi, et, tiens, je peux aussi dormir dans la cave de mon immeuble en attendant…Normalement la cave est fermée à clef (et ma clef est sur le trousseau oublié), mais j’ai constaté qu’elle était actuellement ouverte, tout comme d’ailleurs la porte de mon immeuble dont le code ne marche plus…Mon cheval ricane que ce sera plus facile pour le livreur … 🙂

Je repars donc dans le 13ème en me disant que je vais me jeter sur internet en arrivant pour me brancher sur Chronopost, etc…Et essayer de changer les modalités de réception…

Pan ! panne d’électricité du quartier ! Tout est noir ! j’allume mon ordi portable, encore un peu de batterie, mais impossible de recharger, ni de se connecter en wifi, les spots wifi doivent être désactivés du fait de la panne… Je sors donc dans la rue avec l’ordi, jusqu’au bd Arago (il est presque 22h, tout le quartier est aux chandelles), et je finis par trouver un secteur avec de la lumière, une laverie, j’allume mon ordi, et tout de suite, après avoir fait Chronopost.fr/fcp, j’apprends que mon navigateur n’est pas aux normes pour accéder à ce service… Un jeune étranger se trouve là, qui tripote son iphone, je le mets à contribution,peut-être son navigateur à lui est compatible,  on fait toute la procédure, le site nous demande si on veut que le colis soit livré dans un bureau de poste plutôt qu’à domicile, oui, cent fois oui, mais au moment d’enrégistrer, impossible, ni lui ni moi n’avons le bon navigateur… 🙂

Bof, bof, je me prépare donc à passer la matinée de lundi dans le couloir de mon immeuble et je rentre dans le studio prêté, en attendant, non sans avoir emprunté 2 bougies à quelqu’un car pour trouver une bougie àprès 22h il faut aller pour le moins au Monop du bd Saint Michel ouvert jusqu’à minuit…

je dine à la bougie, en tête à tête avec mon cheval, qui n’arrête pas de sortir des vannes, et de se ficher de ma tête, etc… vers 23h 30, la lumière revient,  du coup je refais un essai avec l’ordi, et, maligne, j’arrive à tirer firefox des limbes du dock, et, intuition, je tape chronopost.fr à partir de firefox, et là, miracle, 10 minutes avant minuit l’heure fatidique, le site enrégistre tout et m’informe que l’envoi sera demain samedi 27 (du coup ils ont raccourci les délais, ou quoi ?) avant 13h à la poste Jussieu, et que je serai avertie par mail ou SMS de la mise à disposition…

Donc voila…J’attends d’y aller, là…Je m’occupe en écrivant ce post…TOUT PEUT ENCORE ARRIVER…Ah, oui, et j’ai nagé 1800m à DUNOIS ce vendredi…Dunois la blindée, mais les MNS avaient mis toute la piscine en couloirs de natation…Super… 🙂 🙂

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation