De Paris en piscine Le blog de Papillonista

Home sweet home of mine, samedi 27 juillet

Je sens que vous brûlez de savoir si oui ou non j’ai pu rentrer chez moi, ahaha…

Donc, après que le site du chronopost (international, s’il vous plait) m’ait envoyé un message à minuit moins dix affirmant que mes desiderata avaient été pris en compte et que l’envoi serait livré le lendemain samedi à la poste de Jussieu, message qui fut réitéré sur mon mail, encore plus affirmatif (NOUS SOMMES CHRONOPOST ET NOUS LIVRONS DEMAIN, TOUT VA BIEN ), je m’endors bienheureuse, et ce samedi je paresse au lit, me disant que ce n’est pas la peine d’aller à la poste trop tôt, laissons à la lettre blindée de papier bulle le temps d’arriver…

Vers 10h15, je jette un oeil sur le site de Chronopost (vous l’aurez entendu, ce mot-là…), je tape mon identifiant, enfin le N° de l’envoi, et là, ping pang, le récapitulatif des moindres mouvements de l’enveloppe y figure, on voit qu’à minuit moins dix hier le colis est censé être livré le lendemain à Jussieu, mais tout soudain, ce matin, il n’en est plus question…

Les dernières nouvelles ( juste après l’affirmation de livraison le 27 à Jussieu) , sont  que l’envoi reste en instance à ALFORTVILLE, puisque le destinataire est tributaire d’une longue absence, quelque chose comme ça…Et que le Chronotruc sera livré le lundi 29…

Mon cheval éclate de rire pendant que je fulmine comme le Capitaine haddock, je vous fais grâce des noms d’oiseaux…Je ne fais que répéter « C’était trop beau, c’était trop beau… »

J’empoigne mon téléphone, car on peut les appeler, on m’a donné le N° à la poste hier, d’ailleurs je les avais appelés, mais c’était fermé…Et aujourd’hui c’est ouvert le matin… C’est un N° non surtaxé, en 09 … Bonne nouvelle… Une voix désincarnée te dit de taper sur ceci, cela, tu es obligé de t’y reprendre à plusieurs fois, et le pompon c’est quand on te dit de prononcer le N° de l’envoi au téléphone et la voix te prononce un autre N° juste pour te montrer comment il faut prononcer…Et vous devinez…Il faut s’y reprendre à plusieurs fois…La voix dit « JE N’AI PAS COMPRIS LE N° PATATI PATATA », et hop, c’est reparti pour l’exemple… C’est mon cheval qui arrive à arracher un acquièscement en prenant une voix de bourrin snob qui fait les O en arrondissant les babines…C’est pas tout, pour conclure la voix te dit eh bien votre envoi sera mis à disposition le lundi 29, ça on le savait déjà, et il faut recommencer toute la procédure, taper sur des choix différents pour arriver à parler à une toute petite voix humaine, s’il vous plait, une voix humaine… 🙂

A 10h30 une voix humaine avec un fort accent hélas (on comprend pas trés bien) me demande ce qu’elle peut pour moi… La rage m’étouffe, je dois dire, et j’ai du mal moi aussi à parler posément…Je demande pourquoi on me promet la veille de mettre l’envoi à ma disposition et pourquoi ce matin c’est plus possible…Il est à Alfortville, bordel de … C’est pas loin, m… Pour le prix on peut l’amener dans le 5ème, bougres de …

La dame m’informe qu’elle ne sait pas pourquoi le colis est là et pas ailleurs, mais que je n’ai qu’à venir le chercher, avant 13h cependant, après c’est fermé, on est samedi..; Mais je n’ai pas le temps, je hurle doucement, il me reste 1h50 avant la fermeture, et c’est où à Alfortville ? Jamais mis les pieds à Alfortville, moi…  « Vous avez un cheval, hennit-elle, je l’entend crier…Non, pardon… »Vous avez un cheval », crie-t-elle (elle commence à s’énerver), « je l’entends hennir »… « Oui, mais il a mal aux papattes », je fais, « il a les sabots en parallèlipipèdes, ce n’est pas un bipède »… Et d’abord, c’est où, à Alfortville, l’agence Chronopost (j’en pleure de rage)… Elle commence à me débiter une litanie à propos de l’adresse qui apparemment n’est pas simple, ça ne ressemble pas à « 10 rue de truc », ou « 40 bd de Chose », nooon, c’est beaucoup plus odieux comme adresse, c’est genre « parc des activités des Berges de Seine, quartier machin, etc… »Donnez moi le N° du bus ou la station RER pour y aller, au moins », je lui fais… « Mais je n’ai aucune idée où c’est, je ne suis pas là-bas », s’énerve-t-elle…Elle est genre en Tunisie devant un standard téléphonique, payée des clopinettes sucrées, bien contente d’avoir du boulot…

je dis à mon Cheval, on y va, on tente le coup sans perdre un instant, on prendra le métro et le RER au pif, on fonce..;

Clop clop, nous voila au métro Gobelins, des gens pas pressés qui montent et descendent de la rame avec une lenteur desespérante, nous voila à Chatelet, et, bien sur, c’est les grands couloirs jusqu’au RER, et, bien sur, le couloir roulant est en panne, vous le croiriez ? Et, bien sur (j’ai repéré, c’est le RER D qui va à Alfortville), le RER a 15mns de retard…Pour m’occuper je demande aux gens sur le quai s’ils connaissent Alfortville et si quelqu’un sait où se trouve la zone d’activités Berges de Seine, et, pourquoi pas, soyons fous, si quelqu’un connait l’agence Chronopost (ça se pourrait, il semble n’y en avoir qu’une comme ça en Ile de France sud…) 🙂 🙂

Absolument personne ne connait, personne ne sait où est Alfortville, les gens savent juste que le train y passe… 🙂

je descends à Maisons-Alfort/Alfortville, et là quelqu’un veut bien regarder sur son i phone et a une illumination, il faut prendre le bus 302, et évidemment la signalisation par satellite ne marche pas pour ce bus, j’attends en compagnie de nombreuses personnes, et comme le bus n’arrive pas et qu’on se rapproche de 13h, je décide de faire du stop… J’ai pu voir l’endroit où aller sur un plan judicieusement placé à proximité de la gare…

Je suis en train d’essayer de décider , avec force palabres, le conducteur africain d’un modeste camion à m’emmener sur zone, en essayant de lui faire comprendre que c’est là que doit s’exercer la solidarité naturelle entre êtres humains sur cette terre, il m’écoute mais ne semble pas décidé, lorsqu’arrive derrière lui une voiture de police avec 3 policiers en tenue, dont une dame, qui conduit… 🙂 Aussitôt je vois mon salut arriver, mon Cheval se recoiffe la crinière, et j’explique la situation… Eh bien, ils ont bien voulu m’emmener, ils connaissaient, évidemment, et nous sommes arrivés devant le portail de Chronopost international à midi 50… Et voila… J’ai récupéré mes clefs… Il faisait beau à Alfortville, je serais bien restée, mieux, j’aurais bien fait connaissance avec la piscine, mais pour une fois j’avais oublié mon maillot…Alors, bon, je suis rentrée à Paris, et vous savez quoi, à peine le régistre de réception du colis signé, que je reçois un SMS de Chronopost m’apprenant que le colis N° …..  a bien été LIVRE à telle heure… Ce culot !

🙂 🙂 🙂 C’est ça le progrès, tu paies 25 eu pour l’envoi d’un paquet de 250 grammes, mais tu dois aller le récupérer toi-même en banlieue… 🙂 🙂 🙂

Ca m’a rappelé la réflexion d’un usager de la poste, pince-sans-rire (et qui m’avait fait beaucoup rire, c’était le ton sur lequel c’était dit…), au moment de l’installation des automates dans toutes les postes… « Ils vont nous demander bientôt de porter le courrier nous-mêmes », avait dit ce Mr… Zut, je n’arrive pas à reproduire le coté désopilant de la réflexion…mais chaque fois que j’y repense, ça me fait marrer toute seule…

 

 

 

 

 

3 Thoughts on “Home sweet home of mine, samedi 27 juillet

  1. Tout ça c’est carrément du Kafka !

  2. deparisenpiscine on 28 juillet 2013 at 11 h 07 min said:

    Une dame, qui retirait un colis en même temps que moi, à Alfortville, disait « mais comment se fait-il que je n’aie pas reçu le colis chez moi, je n’ai même pas été prévenue…Elle avait regardé sur internet tout comme moi, et s’était déplacée, sinon attente jusqu’à lundi…La préposée aux colis m’a dit qu’en fait les bureaux de poste refusaient maintenant la mise en instance des colis chez eux le samedi l’été, parce que d’après eux ils étaient en sous-effectif, ce qui est bien possible…

    C’est là qu’on rejoint la situation actuelle des piscines à Paris, beaucoup sont fermées par économie (sous une forme ou une autre, le saucissonnage, j’appelle ça comme ça, des tranches horaires adoptée par la ville l’été, qui fait que certaines piscines ferment à 16h, et d’autres à 18h, interdisant de fait aux gens qui bossent de venir se rafraichir après le turbin, + les avaries diverses et variées et les piscines en travaux), c’est-à-dire que le public est concentré dans les piscines ouvertes, peu nombreuses par rapport au nombre d’habitant, qui donne la situation que l’on connait ces jours-ci… On remarque que dans les piscines ouvertes il y a plus de MNS que d’hab, du moins dans les municipales, car il y a , malgré les congés des MNS, pléthore de MNS, du coup on les envoie en surnombre dans les piscines bondées, la boucle est bouclée..;

    Tout ça c’est de la bonne gestion… D’un coté des gens de plus en plus nombreux qui n’ont pas de boulot et de l’autre des commerces ou des administrations, etc…en sous-effectifs, des établissements qu’on ferme pour manque de rentabilité…

    Et des publicités mensongères…Un chronopost, envoi tarifé trés cher pour ce que c’est, avec une pub trés précise, et des systèmes d’avertissement trés sophistiqués, eh bien en fait, n’arrive que 3 jours après pour peu que l’envoi soit fait un vendredi…

    Sauf si tu te déplaces en banlieue pour aller le récupérer toi-même…Scandaleux.

    Je ne connais pas la solution, en tous cas pas pour les piscines, lieux que je fréquente quotidiennement, mais je serais tentée de demander à ce qu’ILS (les fameux « ILS ») arrêtent de nous bourrer le mou avec de la communication mensongère et s’occupent honnêtement 1°) de nous exposer la situation et les problèmes tels qu’ils sont et 2°) de les résoudre dans la plus grande transparence.

    Et tant pis si les c… que nous sommes ne comprennent pas… Au bout d’un moment on finirait par comprendre et par élire les bonnes personnes au bon endroit, ceux qui disent les choses, même si la situation est compliquée, et qui essaient de la résoudre sans faux-semblants.

    En ce qui concerne la com de la Ville de Paris, j’en ai marre, pour ma part, d’entendre par exemple (un exemple parmi tant d’autres), vanter le saucissonnage des horaires d’été (présenté comme une avancée !), je préférerais qu’on me dise « on n’a pas d’argent, on préfère mettre l’argent dans ceci ou cela…, donc on réduit la masse des horaires d’ouverture cummulés des piscines pour faire des économies…Plutôt que ces mensonges…(vous allez voir, les horaires d’été c’est top, et patati, patata…) C’est ça qui me rend dingue, ici…Mairie socialiste, tu parles…

  3. Hello papillonista, de retour de vacances, moi aussi, j’ai dû faire appel à chronopost (pour une batterie de tel, moins grave), mais ça a fonctionné, colis envoyé le mercredi reçu le jeudi…. j’ai pu repartir…. je me réjouissais d’aller nager à hermant aujourd’hui, mais fermé depuis le 24/07 et apparemment jusqu’au 31/07 pour cause de rupture de canalisation….. car les piscines des vacances, (découvertes, 25m, avec des bouées ou des planches immenses pour les enfants) c’est bonne ambiance, mais pour nager vraiment, il faut attendre les 10 mn avant la fermeture pour que ça marche…… je suis aussi les championnats du monde…… à suivre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation