De Paris en piscine Le blog de Papillonista

aujourd’hui j’ai nagé 3400m à la piscine Georges Hermant

Bonsoir,

Je reprends mes commentaires de séance sur un blog perso : on n’est jamais mieux servi que par soi-même…Grâces soient rendues à ce charmant geek qui m’a aidée à rendre cela possible…

Ayant traversé Paris du sud au nord, par un froid de Toussaint, (même mon cheval était resté à la maison – Oui, j’ai un cheval, mais il ne nage pas, – ), j’arrive devant Hermant la Magnifique, après une descente depuis la place des Fêtes, à travers les petits passages feuillus et moussus entre les villas, une nouvelle caissière (elles sont blondes depuis quelques temps) avec qui je plaisante sur le temps, c’est le début de l’after-noon, et il n’y a presque personne…

Effeuillage tranquille  dans ma cabine préférée, la familiale, avec une chaise blanche, grand luxe, alors que les autres cabines ont des petits bancs repliables d’où tout tombe toujours, on a beau tasser, pousser, ça tombe…A moi le grand 50m somptueux sous sa bâche , quelques afficionados, peu de gosses, un tortillard dans mon couloir, un seul, pas gênant, et une flèche, une seule dans un autre couloir, un mec qui nage bien, un archétype de beau gosse avec un bonnêt noir…Ah…Et j’oubliais…La petite nageuse des Mouettes qui s’entraine aussi en dehors des horaires, était là, avec sa mère comme coach, elle nage comme un ange , avez vous noté que NAGE est l’anagramme de ANGE ?  (avec juste un tout petit défaut du mouvement de l’épaule droite en crawl (un peu plus raide que la gauche), mais j’aimerais n’avoir qu’un petit défaut comme ça…) A un moment sa mère s’est mise à l’eau pour lui montrer le mouvement juste, et je me demande si c’était bien approprié. Quoiqu’il en soit, elle illuminait le couloir, et personne ne pouvait la suivre…Quelques jours auparavant, elle était là aussi, en début d’aprèm, s’entrainant avec sa mère qui prenait ses temps, et un autre nageur des Mouettes qui était là aussi,  en solo…Je ne pouvais pas croire, l’ayant croisé peu avant, qu’il soit déjà là à me doubler…Il était juste trés rapide…Je lui ai demandé pourquoi il ne portait pas le bonnêt des Mouettes,  c’était parce que certains, le voyant nager aussi bien et vite, dans les lignes public, émettaient des critiques…Les gens ont peur…Ils ne comprennent pas qu’un bon nageur trés rapide maitrise cent fois mieux ses mouvements, donc est 100 fois moins dangereux  qu’un lourdingue qui ne sait pas où il va, même si c’est lentement

Ces 2 nageurs m’avaient boostée, et je ne me sentais plus, à essayer de les suivre.

Evidemment c’est différent quand un train de corbillards se traine dans un couloir…Autant penser à autre chose et en profiter pour faire de la planche en observant les autres lignes…

Dès l’entrée dans l’eau, je comptai mes abattis, comme le pilote du coucou fait un check-up…Epaule…(épaule) : relax… Jambes : (jambes): Répondent…Cou…(cou: silentieux)…Ambiance générale de mon corps : relax, bien-être…Le fait de nager dans cette grande quantité d’eau sans personne  me remplit peu à peu d’allégresse, je ne me presse pas, je prends mon temps…je nage alternativement vite et puis pas vite, et puis vite…Aujourd’hui le dos ne marchait pas bien, le crawl un peu mieux…Pas de pap…

Pour mon premier jour de blog, je n’ai rien à dire de plus…C’est trop nouveau…Ca m’intimide…Juste que je n’ai vu personne qui nageât bien lorsque les gens ont commencé à arriver, les nageurs des jours de fête..

Alors j’suis…r’partie…Sur Québec air…Northern, Eastern, Western,…Et Pan Américan…rentrée…A pieds…Sous la bruine, et il m’a semblé que l’air s’adoucissait..;

Je ne sais pas encore trop comment c’est possible (facilement, sans doute), mais j’aimerais que d’autres inscrivent aussi leurs séances piscine sur ce blog…

A plus…

Papillonista

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation