De Paris en piscine Le blog de Papillonista

dernier week end en date, puis début de semaine (fin en début du next w.e.)

photographié place des Vosges 

Week end où la piscine ferma, et où je ne vais pas dire tout ce qui m’est arrivé.

Ouvrant la radio vendredi, pile poil je tombe sur une interview de Chantal Thomas, qui vient d’écrire « Journal de Nage » ; elle en parle . ( C’est une femme couverte d’honneurs, très active, qui a publié beaucoup, elle semble ne faire pratiquement que cela, écrire, et qui émarge en plus à différents postes prestigieux , et qui vient d’être élue à l’Académie française, au fauteuil de Jean d’Ormesson. Elle a un agréable visage ouvert, plutôt jolie, et je suppose qu’on peut dire que sa vie est une réussite.  🙂  j’ai regardé un peu sur internet, si elle était mariée, enfants, ou quoi que ce soit, aucune trace, mais peut être a t-elle une solide vie de famille, et tout cela serait caché et servirait de socle solide à son activité. A peine ai-je pu voir dans un article que, à un moment, elle est signalée quelque part « avec son compagnon » … bref , une femme enviable, contrairement à la mauvaise graine … (dont je fais surement partie, hihi)… 🙂 c’est marrant, mais j’avais trouvé par hasard l’autre jour son livre peut être le plus connu « Les Adieux à la Reine » , et je l’ai commencé, ça ne m’a pas semblé inintéressant, et je vais certainement le lire jusqu’au bout, j’espère qu’elle aura réussi à restituer la trame même des siècles passés, cette couleur indolente et fanée qui appartient dans notre imagination au 18ème de Louis XVI (je fais un effort pour écrire cet article de façons élégante …  🙂 )… sauf que je me fous un peu de Marie Antoinette … 🙂 bref, là, on apprend dans cette interview d’une femme intéressante et que j’envie un peu, qu’elle était à Nice pendant le confinement, et que ce fut une libération pour elle que de recommencer à nager sitôt que ce fut possible , comme je la comprends. Elle nous dit aussi qu’on oublie son corps quand on nage, on en est déchargé, c’est vrai, et avec ça tous les soucis, et que Kafka adorait nager, qu’il allait nager aussi souvent que possible, et notamment en Méditerranée à l’occasion de voyages(une nouvelle pour moi… kafka en Méditerranée …peut être en Italie, alors)  , et qu’il n’était pas l’être morbide qu’on voit maintenant en lui, mais plutôt quelqu’un de gai et d’insouciant qui aimait bien les trucs physiques, etc … 🙂 je ne trouve pas Kafka morbide, pour ma part, ni même sombre, mais je pense qu’il est perdu dans un sac de noeuds, dans un rhizome, et que cela a tout à voir avec l’atmosphère générale de ce début du 20ème siècle en Europe, l’antisémitisme et les horreurs qui vont se ramener, et qui existaient déjà en germes sporadiques  … peut être Kafka sentait il tout cela, sans trop en faire une histoire, et a t il préféré disparaître avant … Dès 1938, les nazis sont entrés dans Vienne, et vous pouvez lire sur Internet l’horreur que ce fut, chaque simple petit haineux antisémite ayant la permission de se livrer à des exactions, (ça rend malade), et ensuite, hop, c’est Prague, en 1939 , ainsi que le reste de l’Europe qui suit… et tout cela  couvait depuis longtemps, longtemps, et il est impossible que cette haine diabolique sous couvercle, avec sa fin pressentie,  n’ait pas été ressentie par cet écrivain sensible.

A un moment, il dit à Milena qu’il l’aime:   » Comme je t’aime (et je t’aime donc , toi la récalcitrante, comme la mer aime un minuscule galet de son fond, c’est exactement ainsi que mon amour te recouvre et que chez toi je sois de nouveau le galet si les cieux le permettent ) j’aime le monde entier et ton épaule gauche en fait partie aussi, non c’était d’abord la droite ……  »  🙂  🙂 et je me demande si, faisant en somme la comparaison de Milena avec un galet il ne s’est pas demandé, tout en écrivant, si celle ci n’allait pas se formaliser d’être comparée ainsi à un minuscule galet (au milieu de tant d’autres), alors que l’amour de Kafka est tellement immense qu’il est comparé à mer, et du coup il se met lui aussi immédiatement à la place du galet…  🙂 et ensuite la phrase se dévide en serpentins, jusqu’à arriver à quelque chose d’un peu plus charnel, mais ne rêvons pas, une épaule, la gauche, et puis la droite, « et c’est pourquoi je l’embrasse,  quand j’en ai envie(et que tu es assez gentille pour entrouvrir la blouse) » , … et ensuite on en revient à cette forêt, où semble t il il se serait passé des choses, « et le repos sur ton sein presque nu »  🙂 presque nu… 🙂 « Et c’est pourquoi tu as raison quand tu dis que nous n’avons déjà fait qu’un « … etc… 🙂    ils ont baisé, ou pas ? 🙂 

Comme pas mal de mecs, Kafka dissocie le sentiment qu’on peut avoir pour une femme (avec un désir qu’on ne peut accomplir vraiment jamais sans doute , et si on l’accomplit, il disparait, à moins que d’autres choses ne s’en mêlent—mais c’est aussi pareil pour quelques femmes je pense ) de la pulsion charnelle qui se satisfait de tout autre chose , et qui est beaucoup plus expéditive, et finalement plus satisfaisante, à condition de ne pas chercher l’alpha et l’oméga , et de vouloir une certaine liberté plus que tout (être libéré des pulsions par exemple) . Ainsi à un moment Kafka fait une confidence à Milena , voulant répondre à sa question  » strach- touha » (en tchèque, ça veut dire « Peur-Désir » )—il semble que ce soit sa première expérience ?  quelque chose qui lui est arrivé à l’âge de 20 ans —comme je n’avais pas bien lu, les caractères sont petits, j’ai cru lire 10 ans … 🙂 je me suis dit qu’il était très précoce, le petit Kafka 🙂 ) mais bon, donc un jour Kafka, qui semble être pas mal en chasse, comme tout mec qui se respecte et fait ça à sa façon, Kafka étudiait pour ses examens,  dans sa chambre , avec beaucoup de fébrilité, (« avec la dégoutante histoire du Droit romain coincée entre les dents « , c’est un bonheur, certaines expressions qu’il a ) et dans la rue, en face de sa fenêtre, il y avait un magasin de confection avec une jeune vendeuse , il fait très chaud, et finalement il s’entend par signes avec elle, pour aller la chercher le soir à 8h, mais quand il y arrive, un autre type est déjà là, mais la jeune fille, tout en s’accrochant à cet autre, fait signe à Kafka de les suivre,  ce qui signifie qu’elle le préfère,sans doute, et qu’elle va se débarrasser du type .Ils se baladent un peu dans Prague, Kafka derrière , et boivent de la bière à l’île des Chasseurs , une île sur la Moldau avec de la verdure et des guinguettes (Kafka à une table à coté) , et ensuite tout le monde (Kafka derrière) va jusqu’au logement de la jeune fille , qui rentre chez elle, l’autre gars s’en va, et la jeune fille ressort peu après et s’en va à l’hôtel avec Kafka . « Tout cela, avant même l’hôtel, était excitant, énervant, répugnant, et il n’en alla pas autrement  à l’hôtel » dit Kafka … 🙂 il n’est pas question là de sein à demi découvert ou de galet recouvert par une marée d’amour, ni même de visage entrevu dans la forêt  🙂 non, c’est juste un peu répugnant, et donc excitant, et, plus tard, il retourne encore une fois à l’hôtel avec  cette fille , mais ensuite ne veut plus la voir, et bien sur elle ne comprend pas et le « Suit du regard avec des yeux pleins d’incompréhension »  (elle travaille en face de chez lui). Et lui, Kafka, se sent hostile contre elle, (je comprends ça, le même truc a dû m’arriver, de ne pas admettre que quelqu’un qui ne vous intéresse pas spécialement , et même qui vous dégoûte un peu , puisse avoir une emprise transitoire sur vos sens , et justement, comme il ne vous est rien, vous le virez facilement ) , bien qu’il reconnaisse que c’était une aimable jeune fille … (il dit ça parce qu’il est honnête ); 

« Je ne dirai pas que la seule raison de mon hostilité (ce n’était sûrement pas la seule) fut que la jeune fille avait fait à l’hôtel une minuscule chose répugnante ,( pas la peine d’en parler) , qu’elle avait dit une petite saleté , (pas la peine d’en parler) ,  mais  le souvenir en était resté, je sus au même instant que je ne l’oublierai jamais , et en même temps je sus ou crus savoir que cette chose répugnante et sale , qui n’était pas du tout nécessaire extérieurement, l’était vraiment intérieurement, qu’elle était cohérente avec le tout, et que c’était justement ce coté répugnant et sale (dont le petit signe n’avait été que son petit geste, son petit mot) qui m’avait attiré avec une violence aussi insensée dans cet hôtel que j’aurais autrement évité de toutes mes forces. « (traduction de Robert Kahn) …et ensuite il nous explique que son corps , pourtant silencieux pendant des années,  est toujours attiré et excité par le désir d’une petite chose répugnante, de quelque chose de sale, etc… « Cette pulsion tenait du Juif errant , absurdement poussé, absurdement en chemin dans un monde absurde et sale » écrit-il à Milena… (je crois qu’il se trompe, cette petite pulsion, tout le monde l’a en soi, enfin, beaucoup, on y fait attention ou pas, Juif errant ou pas juif du tout … 🙂  )

Lundi, mardi, après fermeture de la piscine pendant 4 jours , il exagèrent ! 🙂

Je n’ai pas voté, ce que je regrette, mais c’était indépendant de ma volonté. Cependant, je suis plutôt contente de la percée du R.N., et que le diable m’emporte , je n’aurais jamais pensé en arriver là, il y a quelques années, mais le fait est que, loin de la diabolisation de ce parti, il semble que ce soient les principaux à aborder certains des problèmes de front, même si selon moi il faudrait qu’ils travaillent encore plus leurs solutions. De plus, en regardant les images, on se rend compte que Mme Le Pen est l’une des très rares qui parle avec sincérité, ce qui n’est pas rien. Si tu regardes Maqueron, c’est le mensonge que tu vois sur sa figure, très visible (son nez oscille à 180° comme celui de Pinocchio) 🙂 , même si, pour certains trucs,(assez rares)  je peux aussi être d’accord avec ce qu’il préconise. L’une des choses que je pourrai regretter , et qui ne sera sans doute pas mise en oeuvre, dans son (absence de …) programme, c’est le schéma de conditionner maintenant les aides genre RSA contre du travail (par contre je n’étais pas d’accord au sujet du « tarif » qu’il voulait mettre en place, qui demandait trop de travail contre cette aide…) . En effet, une des idées auxquelles je me cramponne (et que je ne vois reprise quasiment nulle part , mais personne non plus pour m’expliquer pourquoi ce serait idiot, on dirait tout simplement que personne n’a même l’idée d’aborder ça, sauf sous un angle tronqué comme chez Pierre Larrouturrou, (parti « Nouvelle Donne ») , qui « oublie » tout simplement 50% de ce qui serait nécessaire, ou les « 35 heures » de Mme Aubry, une grosse connerie … ) donc une de ces idées, c’est le partage du travail , mais strictement de la manière suivante : On récupère les aides sociales diverses , y compris d’ailleurs chômage et RSA (même si le chômage est souvent, quand il s ‘agit d’emplois non publics, versé par des caisses qui ne sont pas des caisses publiques, ce qui est idiot, il faudrait une refonte du système chômage, qui retire au privé les obligations de cotiser , etc…  devienne dévolu au public, (et les entreprises reverseraient des cotisations —moins importantes qu’actuel— à l’Etat ) et que le chômage , qu’il soit public ou privé, soit uniquement versé par les caisses de l’Etat, et à un niveau quasiment similaire pour tout le monde, (idée communiste… 🙂 ) employé du public ou du privé, gagnant beaucoup ou gagnant peu  (ce qui obligerait par exemple les gens gagnant de gros salaires à épargner quand ils sont en fonction, pour les jours les moins fastes—et qui, par conséquence ferait aussi baisser, je pense , par exemple l’immobilier dans notre pays, etc…une cascade de conséquences qu’on pourrait étudier) et donc je continue : ensuite, avec ces aides diverses, y compris le chômage (ce truc peut quand même être mis en place sans réforme du système actuel du chômage emplois dans le privé— il faut savoir aussi que le statut de chromeur indemnisé venu du privé donne automatiquement lieu, à la suite, à toute une kyrielle d’aides , de l’Etat, cette fois ci— qui rendent le statut de chômeur intéressant, quelque part, très intéressant même, à partir du moment où on privilégie ses recherches personnelles hihi —) et donc, l’idée c’est de partager le travail : pour tous les « petits travails » qui sont mal rémunérés, pour des gens sans qualifications et autres travailleurs précaires,  et qui trouvent d’ailleurs de moins en moins preneur en France … les emplois au smic ou guère plus, avec de gens obligés de faire 2 h de trajet ou plus pour y aller chaque jour … que tous ceux qui prétendent à de tels jobs, les femmes de ménage obligées de se coltiner plusieurs emplois pour gagner des misères (j’ai été comme ça à un moment 🙂 ), puissent avoir le même salaire, mais avec 2 fois moins d’heures de travail: un job de misère = temps de travail divisé par 2 pour le même salaire . Et pour créer l’emploi nécessaire correspondant (les 50% d’heures du job précédent), on utilise les aides, RSA, chômage, etc… les aides diverse … pour un nouvel emploi payé donc smic plein temps pour horaire mi temps… 

Voilà l’idée…

Certes, une telle organisation chamboulerait tout ce qui est actuellement en place, et très précaire, et nécessiterait des études approfondies pour concocter un système qui fonctionne, une machine de haute précision, mais on aimerait que les tartouilles qui nous gouvernent se mettent au moins au travail AU TRAVAIL (eux mêmes;, pas les cabinets de Conseil ),  au lieu de partir en week end dès le jeudi midi (appelez les ministères le lundi matin ou le vendredi…)  🙂 pour mettre ça au point. Oui, c’est possible, la preuve : des essais ont déjà été menés, au niveau local, je ne sais plus où (je l’ai indiqué, il y a plusieurs mois, dans un article ici) : création de jobs avec utilisation des aides publiques . Et ça marchait super bien, d’un coté plus d’aides publiques, terminé, (sauf pour les cas sociaux incapable de rien produire, bien sur, les handicapés,  etc… ) et de l’autre création de jobs, (car on a besoin de personnel partout), et c’était même, je me rappelle, quelque chose qui avait marché au delà des espérances, chiffres à l’appui, car chaque job avait rapporté de l’impôt, etc…etc …  🙂 C’EST UN TRUC QUI MARCHE ! 

Ce sont des idées d’avenir, et qu’est ce qu’ils attendent pour s’y mettre ? de plus, j’apprends (j’avais déjà vu ça, il y a plusieurs mois je crois pour la Finlande, et maintenant pour, il me semble, mais je peux me tromper et dans ce cas vous m’excuserez, pour la Grande Bretagne)qu’ils sont passés à la semaine de 4 jours … qui est donc une autre manière de partager le travail… je crois qu’il y a dans ce projet , enfin, dans cette réalisation si le projet est déjà bien en route, à la fois une transformation du temps de travail (un peu plus long chaque jour) et aussi une diminution au final (moins d’heures travaillées).  🙂 RENSEIGNEZ VOUS, AU GOUVERNEMENT, AU LIEU DE VÉGÉTER DANS  VOTRE PETIT SILLON  EN ATTENDANT LA QUILLE. Vous être TROP PAYÉS POUR CE QUE VOUS PRODUISEZ (la plupart d’entre vous, pas tous) , et quel mépris pour ceux qui produisent bénévolement, comme des millions de gens (il y en a , des millions de gens très humbles, qui ne demandent jamais rien…  🙂

Qu’est ce qu’ils attendent pour s’y mettre , au gouvernement ? quand je vois le petit outil complètement tirage de poils de c malin et sans douleur, de manière qu’on n’y voit que du feu, et aussi roué à 2000% (les mots me manquent) tout en étant d’une finesse (dans l’enc… excusez moi) absolue, et d’une rouerie indépassable, un truc vraiment ciselé à l’extrême et très précis (aucune aucune échappatoire, mais tu te demandes qui a bien pu élaborer ça, quel esprit tortueux … 🙂  🙂  et tu es bien chanceux(point euse hihi )  de comprendre, strate après strate, comment c’est opéré) , l’échafaudage d’un esprit bien supérieur au tien, quand tu vois, je veux dire , ce que le service des impôts français est capable de mettre au point pour certains trucs— 🙂 fait par des esprits supérieurs d’énarques, tellement élaboré que même certains des gens qui travaillent au impôts ne comprennent pas de quoi il est question tout à fait, et que les contribuables, eux, qui n’ont pas bac + 15, doivent ramer vraiment pour saisir ce truc ésotérique qui reste comme un gros oeuf inconnu devant leurs yeux éblouis et carrément admiratifs hihi,  🙂 eh bien tu te dis que mettre au point un système comme celui que j’évoque plus haut ne devrait pas leur poser problème, aux énarques français (même si l’ENA a été dissous en principe, il reste à mon avis pas mal d’énarques) , et qu’est ce qu’ils attendent, au gouvernement, pour commencer à lancer une étude  SUR LE PARTAGE DU TRAVAIL , au lieu de faire ch le monde avec la « retraite à 70 ans » ?

Mon Cheval prétend qu’ils préfèrent mettre leurs compétences à récupérer de l’argent;   et que mettre la retraite à 65, voire 67 ans, va permettre , sans se donner la peine d’examiner la situation et le fond du problème,  va contribuer énormément à une pression supplémentaire sur le « peuple  » et les salauds extrême droite de « populistes  » , que s’ils crient un peu, ils sont voir ce qui va leur arriver, comme d’ailleurs l’immigration—plus il y aura ici de pauvres types encore plus pauvres que les pauvres ici, moins on entendra les pauvres ici se plaindre de leurs conditions de travail, prends cette aumône, tu as droit à 100eu pour ton essence et ferme ta g…—

Examiner la situation et élaborer des idées vraiment d’avant garde, tout en les imposant PAR FORCE à une Europe, qui a des qualités certes, mais aussi de gros défauts, de manière à établir dans ce pays, dans cette Europe, quelque chose de nouveau (au niveau mondial, on pourrait être des leaders, un phare pour le monde, laissons les autres à leurs lubies end devenons un phare, je parle d’un phare au départ PHILOSOPHIQUE et aussi POÉTIQUE, c’est nouveau ça, en même temps qu’avec une grande douceur économique, c’est à dire un peu moins soumis aux forces capitaliste, les forces capitalistes, oui, mais sous le boisseau de l’intelligence poétique , c’est nouveau, ça hihi … c’est de la dentelle   🙂 ) et autre chose que ce marché uniquement tourné vers le profit immédiat …là aussi, il faudra trouver des nouveautés, et l’écologie intelligente viendra d’elle même à la suite … 🙂 vivre un peu moins soi même comme un con devrait suffire en plus … 🙂 

Revenons au partage du travail : 

 Mettre leurs compétences à faire épargner de l’argent aux français  tente beaucoup moins les politiques … paresse intellectuelle, sans doute ..;tout le monde le sait, quand on hérite d’ un système à faire tourner, le premier truc à considérer est de faire rentrer le fric… ensuite, tu peux te reposer … tu verras bien… si tu es, comme tous ces politiques, et notamment Maqueron, complètement cynique et méprisant (fais juste en sorte que ça ne se voie pas trop, ta bouche ment quand tu prononces tes phrases , surtout quand tu souris ) , tu fais carburer le programme de rentrage d’argent (y compris en empruntant d ‘ailleurs, après moi le déluge ! ) et ensuite , au besoin, c’est la distribution d’aumônes, et ça fera bien la liaison avec le prochain quinquennat, il a dû penser … peu importe, il a dû penser … aucun esprit de synthèse en faveur d’une redistribution des choses, aucune volonté d’un esprit de synthèse en pensant vraiment solidement à ce qui serait bon pour le pays… il pense seulement, le petit Maqueron, que l’absorption par l’Europe va tout faire, et lui éviter de penser au niveau local…  🙂 va falloir changer, M. Maqueron, vous avez un atout, votre jeunesse, c’est bien, maintenant faut changer de (comme on entend maintenant) « logiciel » … ce mot idiot … (et en pensant aux mots horripilants , arrêtez aussi de mettre , M. Maqueron  le mot « résilience » dans le circuit … la Loi « résilience et machin », non, non … un peu de poésie ne nuirait pas, quelque chose comme un élan vers le beau et la sincérité… « résilience » à toutes les sauces, j’en peux plus ! non sens, veut rien dire ..;collez ça comme une crêpe sur la face du médiatique qui l’a inventé, comment s’appelle t il déjà, ce —je ne sais pas ce qu’il est, comme titre ronflant— comme une crêpe, et qu’on n’en parle plus !  🙂 

C’est donc pour cette raison que je suis ravie que mme Le Pen ait plus de 80 députés (ou autour de 80) à l’assemblée nationale …ça va nous changer, même si la majorité reste à la Rem, ou quelque soit son nouveau nom bidon… 

Soir de ce beau jour doux : la famille moldave regrette déjà son achat de maison, c’est trop loin. Toute une équipe de copains moldaves est en train faire des travaux sur place, il y a beaucoup à faire…et il semble que les enfants n’aient aucune envie de s’exiler dans ce désert au fin fond de la campagne et loin de tout… je leur avais dit, mais ils n’ont pas écouté (je ne m’attendais pas à ce qu’ils écoutent de toutes façons … 🙂  je leur ai dit que leur maison allait prendre de la valeur, vu le comportement de l’immobilier en France. L., la mère de famille, a peur panique que leur maison perde de sa valeur, ils ont payé ça, en tout, frais d’agence + notaire, 205.000 eu… avec un gros emprunt… je leur ai fait le pari que dans 2 ans ça vaudrait 300.000 eu, voire plus, elle ne me croit pas, mais j’en suis sure… ( on a parié un enjeu intéressant pour moi…ils ont, par exemple, commandé des fenêtres chic en Moldavie … 🙂  ils ont tout changé , les planchers, refait tout l’électricité , la plomberie, et ça continue, ils vont en faire un palais flambant neuf, et j’espère aussi le jardin qui est un peu limite (4000m de terrain, mais pas joli , il faudrait arborer ) ,  j’ai vu des photos de l’équipe de travailleurs moldaves c’est impressionnant. au moins 10 personnes. Les 2 adolescentes sont des beautés bien élevées, toute blondes, et elles admirent les chats qui passent dans le jardin , alors qu’eux ont des poules et des lapins, qui ont déjà déménagé … 🙂 mais elles voudraient revenir ici … j’ai essayé de les rassurer, s’ils veulent vraiment partir (les enfants voudront surement, ils vont se faire suer, en pleine campagne, comme ça, sans pouvoir s’évader) , ils revendront ça beaucoup plus cher, no Problem… 🙂  .

ils détestent les communistes et le communisme, le laisser aller, l’approximatif, et sont à fond pour la responsabilité personnelle et le travail, n’imaginent même pas de vivre aux crochets de la société, tout en appréciant certainement les avantages français, (ils ont raison, mais la relation est très équilibrée je trouve, entre les avantages aux familles de 3 enfants (bientôt 4, un autre enfant, qui n’était pas prévu, est attendu) et le travail qu’ils fournissent dans l’intérêt de tous, et de leur famille… ils apprécient les bonnes manières, la gentillesse et l’entraide, je les trouve top !  🙂 .  très sympathiques.  🙂 de bons voisins. 

J’ai fait connaissance aussi de l’ainé, un ado que je n’avais pas bien vu jusqu’ici … qui conduit trop vite la petite voiturette sans permis.;;comme tous les ados… mais lui aussi est OK, je leur souhaite une bonne vie. Apparemment, ils ne sont pas encore prêts à dormir là bas, mais je ne sais pas comment ils vont payer un crédit pour cette maison, et un loyer ici en même temps (les 2 filles ne veulent pas partir, visiblement)… le garçon non plus… 

Bon, cela dit, je vois , en regardant le site « Fdesouche » qui est une mine d’informations, que la Commission Européenne (je ne sais même pas ce que c’est) plus d’autres instances européennes diverses n’arrête pas, mais alors n’arrêtent pas, comme s’il fallait nous faire entrer ça de force dans le gosier, de faire la promotion de la femme voilée, voire de la fillette voilée, ces connards osent faire ça… de l’inclure dans les illustrations pour telle ou telle chose, (y compris La Croix Rouge, d ‘ailleurs)et je veux dire ici, sur ce modeste blog, que Y EN A MARRE. Pas de femmes voilées partout, données en exemple…  ce n’est pas normal. Pas ici. ça représente … bon vous savez quoi, je ne veux pas de ça ici. Si c’est ça l’Europe (mais quel est le taré (la tarée) qui dirige l' »Europe » ? , autant se tirer de suite. SE TIRER. Pas de ça ici. Je n’en veux aucunement aux femmes voilées, et à cette religion, sauf que je veux que ce truc détestable me lâche les baskets ICI chez moi.  Ca n’existait pas il y a quelques temps. Pas ici. Je ne veux même pas que ça s’affiche en peinture, c’est déjà assez stressant de voir cette invasion de fillettes voilées, ça me semble relever des mauvais traitements à enfants, rien d’autre. L’Europe PUE à cause de sa complaisance envers cette idéologie, sont ils subventionnés par certains pays, par ce fric des pétrodollars dollars, ou quoi ? S.O.S. VENDUS ! quand on voit la connerie suante que ça recouvre. Que chacun vive sa religion dans son coeur, dans sa maison, et rien d’autre.  C’est déjà très bien. Quel mépris envers le reste du monde que de vouloir imposer ce truc conquérant, d »abord par la vue, imposée à tous, donc, assaisonnée de quelques petites voies de faits, presque rien, non, quelques attentats, plus quelques coups de couteaux de « déséquilibrés » , plus des menaces etc… et en plus faudrait ne rien dire, sinon on est raciste . ça suffit !  débarrassez nous en . 

Cela dit, contente du retoquage au sujet de l’habit religieux pour nager en piscine , pour une fois le conseil  d’Etat ne s’est pas roulé dans la fange, ce qui lui est arrivé plus souvent qu’à son tour. Bien fait pour les pouffes moches et délirantes qui sont tapé le lard en hurlant de joie quand l’horrible Piolle a fait voter cette demer. Retoqué, bien fait . on parie que ces nascos vont en appeler à l’Europe ? marre de l’Europe, si c’est ça. Rappelez vous, on a voté NON à ça, et notamment à ce qui concernait cette promotion de ce truc, mais ils n’en ont pas tenu compte, ces vendus . VENDUS ! NON. On ne veut pas de ça. 

Mais autre sujet de satisfaction today : un pas timide, mais un pas tout de même : pour la première fois , un pays de cette religion dont on parle n’inscrit pas dans sa constitution (ou enlève de sa constitution) le fait que cette religion est religion ‘Etat . Ils disent un autre truc, que cette religion, majoritaire dans ce pays, reste une partie de la grand communauté de ces « croyants »-là du monde entier , (c’est cette « communauté » qui fait leur force… on devrait leur balancer plus de scuds —intellectuels—dans le lard, mais que l’Etat n’est plus défini par cette religion, tout en précisant que la communauté des gens de cette religion ET l’Etat Tunisien sont 2 CHOSES DIFFÉRENTES. ON EN PLEURERAIT DE BONHEUR. POUR EUX.  La connerie régresse parfois. Que les Etats Unis d’Amérique prennent exemple là dessus, et bien que la liberté soit réelle aux States, et que tous les cultes soient acceptés sans autres formalités, y compris les sectes, ce qui est très bien, cette référence constante à Dieu , jurer sur la Bible, et tout ça, est parfaitement étouffante dans ce pays, et même un anachronisme… et cela bien que la situation des minorités soit loin d’être aussi minable que dans les autres pays sous tutelle de « Dieu » … le jour où tout le monde comprendra qu’on voit beaucoup mieux  Dieu  (et Diable) , et leur rejeton le Mystère 🙂 quand on ne le (les) fige pas quelque part, en les adorant bêtement, on aura fait un grand pas, et d ‘autres encore sur la lancée. une lancée qui n’a pas de limites. Etre athée, c’est aussi vouloir prendre la place de Dieu, (puisqu’il n’existe pas, la voie est libre) avec chacun son aventure, et c’est pourquoi il vaut mieux devenir complètement athée , en vivant autant que possible dans l’instant, jusqu’à arrêter le temps ! 🙂 (ces conneries de tard la nuit, ce n’est pas moi, mais mon Cheval qui les raconte, un peu fatigué de la tête )…  🙂  demain, encore un poème pour M. Poutine (un grand copain de la plus haute autorité russe religieuse, soit dit en passant, l’alliance du fer et du goupillon, rien ne change) dont les images nous indique qu’il est bien sur de lui en ce moment, même pas fatigué …prend son temps, c’est tout (c’est pourquoi je pense qu’on doit discuter avec lui)  pour quelqu’un qui est supposé avoir un cancer, il se porte bien…ne perd pas son flegme, et ment à tour de bras , sans  s’en s’en faire, c’est pourquoi on devrait lui envoyer Mme Merkel , une figure de lui connue … et respectée, s’il y en a une … 🙂 c’est à Moscou qu’il faut aller, en ce moment, et non à Kiev… on pourrait lui dire, par exemple, pour qu’il prenne l’Europe au sérieux, que c’est LUI qu’on voudrait inclure dans l’Europe, au moins comme partenaire privilégié, (ça va le flatter, il sera content) et aussi lui dire que pour lui plaire , on va inscrire les racines chrétiennes dans la constitution européenne, je suis sure que ça ferait son effet … et serait de nature à changer la face du monde… et éviter des milliers de morts supplémentaires, tous des pauvres gens … 

That’s all, Folks, for to night

Et voici un petit poème pour M. Poutine, (Hé ! M. Poutine, ÇA NE SE FAIT PAS D’ENVOYER  DES BOMBES SUR DE PAUVRES GENS. ! )—j’ai appris ces jours-ci l’existence de l’enclave de Kaliningrad ! (je ne savais même pas), un petit territoire enclavé coincé entre le bas d’un pays balte et la Pologne, appartenant à la Russie ! la Russie est le plus vaste pays du monde, et il leur faut encore d’autres territoires… 🙂 bref, M. Poutine n’est pas content parce que l’und es pays baltes, par lequel transitent les marchandises de Russie à Russie-Kaliningrad ne veut plus en entendre parler … 🙂 mais c’est bien fait, M. Poutine, qu’est ce que vous foutez en Ukraine ? normalement il ne devrait pas y avoir d’enclave de Kaliningrad, là, depuis longtemps, ce n’est pas naturel, ce truc … rendez le territoire … 🙂 

C’est un tout petit poème d’Agrippé d’Aubigné, poète français du du 16ème/17ème siècle, une simple inscription sur une fontaine.On peut imaginer la fontaine, si elle existe toujours , de la pierre grise embellie et ravinée par les siècles , avec une bouche d’où coule encore une eau claire et revigorante, une merveille modeste qui réjouissait sans doute tout un village. Peut être y a t il encore, de même qu’il en reste en France, des endroits comme cela,  au fin fond de l’Ukraine, ou de la Russie.

INSCRIPTION  pour une fontaine 

Vois-tu, passant, couler cette onde

Et s’ écouler incontinent ?

Ainsi fuis la gloire du monde, 

Et rien que Dieu n’est permanent.

 

Et un poème pour moi , très léger, adorable moment en dehors du temps  (de Théodore de Banville, poète français du 19ème siècle— ces poèmes aujourd’hui sont tirés d’un dictionnaire anthologie de la poésie française, de Pierre Ripert )  :

LE THÉ

Miss Hellen, versez-moi le Thé

Dans la belle tasse chinoise,

Où des poissons d’or cherchent noise

Au monstre rose épouvanté.

 

J’aime la folle cruauté 

Des chimères qu’on apprivoise :

Miss Hellen, versez-moi le Thé

Dans la belle tasse chinoise. 

 

Là, sous un ciel rouge irrité, 

Une dame fière et sournoise

Montre en ses longs yeux de turquoise

L’extase et la naïveté;

Miss Hellen, versez-moi le Thé.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Post Navigation