De Paris en piscine Le blog de Papillonista

Jeudi, Vendredi, samedi , mars 2022 !

 la statue dont je parlais, l’autre jour, esplanade Gaston Monnerville,  au bout du Luxembourg , je ne sais toujours pas de quoi il s’agit (il y a un chien sculpté derrière ). Le mouvement de la personne drapée dans une étoffe est très bien rendu. je me demande si le jeune garçon n’est pas Adonis (je viens d’avoir cette idée) 

cela dit …je regarde encore cette statue, enfin la photo : et je vois un problème d’artiste : en effet, si on déplie la nana qui embrasse le jeune homme, dépliée, elle va être beaucoup plus grande que lui… ce qui pose des questions sur ce jeune homme , ou bien c’est un petit jeune homme de 13  ou 14 ans, et la nana est normale, ou bien c’est une géante qui essaie d’embrasser le jeune Adonis …  🙂  une erreur du sculpteur, là… un biais pour arriver à exprimer ce qu’il veut dire…

C’est un peu comme certains tableaux , par exemple Ingres : tout le monde connait l’Odalisque, qui a trop de vertèbres dans le dos, mais il y a aussi un portrait ultra connu , d’une demoiselle avec une étole, très beau portrait, mais les bras sont trop longs… (ou alors seulement un des bras) et il y a comme ça plein d’exemples…même chez les meilleurs peintres, il y a toujours un petit problème quelque part, par exemple dans les mains, etc … ce qui n’enlève rien à la beauté des oeuvres…  les décorations de Noêl 2019 dans le Forum des Halles : les rennes , très grands, dorés, étaient représentés avec les pattes de devant qui piaffaient, mais elles étaient trop longues par rapport à la réalité… 🙂 

CA Y EST ! J’AI TROUVÉ CE QUE C’ÉTAIT : ÇA S’APPELLE « LA NUIT » ET C’EST DE CHARLES GUMERY (UN SCULPTEUR MORT PENDANT LA COMMUNE À L’ÂGE DE 44 ANS) MORT DE PRIVATIONS… C’EST UN GROUPE EN MARBRE , et cela dit, je viens de voir une autre photo de la sculpture, en réalité ce n’est pas ce que j’ai dit, la dame est plus petite que l’Adonis …elle a une posture de suppliante…  donc qui est la Nuit ? la dame, sans doute, et est elle en train de courtiser le Jour  (qui est le beau jeune homme)  ?  🙂 

Peut-être la Nuit va t-elle envelopper le Jour dans ses voiles ? A noter que les photos sur Internet montrent une statue assez salie par endroits, et que celle que j’ai vue sur l’esplanade est parfaitement blanche. Comme une idiote, je n’ai même pas réalisé qu’elle était en marbre.Seul le marbre peut être blanc comme cela, et durer dans le temps. La statue a été nettoyée et les détails , les points saillants ne semblent pas usés, juste un tout petit petit peu . 

IL Y A UNE AUTRE STATUE « LA NUIT » EN BRONZE, DANS LES JARDINS DU CARROUSEL À PARIS. C’est une femme , avec la tête dans ses bras repliés , qui date du début du 20ème et qui est de Maillol. 

Je vois qu’il y a un autre groupe, sculpté par Michel-Ange, pour le tombeau des Médicis à Florence (date du 16ème s., avec une réplique assez fidèle en marbre blanc d’Italie, à Saint Nazaire ) le Jour, la Nuit, l’Aurore, le Crépuscule … le jour est un homme barbu assez âgé, allongé , et la nuit est une femme , allongée aussi, (il y a torsion des corps habituelle chez Michel-Angelo, rien n’était simple pour lui) , qualifiée de « sensuelle  » mais un peu âgée aussi par le site internet, mais comme toujours chez Michel Ange, ses femmes sont des hommes avec des seins posés sur une musculature, et un visage vaguement féminin … 🙂 la description de l’iconographie de la « Nuit » m’a fait marrer : elle a un croissant de lune et une étoile sur son diadème (je regarderai quand je passerai par là si la Nuit de l’esplanade Monnerville à Paris a aussi un diadème avec des symboles dessus) , un masque tragique sous le bras gauche, un silex caché dans la main droite (hihi, pour faire de la lumière ?) , une chouette sous la jambe gauche, et une guirlande végétale sous le pied gauche … 🙂 

Ce groupe est une allégorie (on ne voit que 3 figure sur la photo internet) et est censé représenter le pouvoir destructeur du temps … 

—————————

Je me suis sentie très heureuse, à un moment, dans la journée, une sorte de bouffée de bonheur pur, je ne sais même pas pourquoi.  🙂  il faudrait analyser le bonheur, surtout celui qui arrive à l’improviste, comme ça… d’abord, on ne sent pas son corps, ce qui veut dire que tout va bien de ce coté là, pas de mal, pas mal à la tête, pas mal aux dents, ni mal ailleurs,  🙂 mal nulle part. Ensuite aucune bouffée délirante, aucune tristesse, aucune exaltation dont on se dit que ce ne peut être que le revers d’un abattement qui va suivre ou était là avant ( j’ai eu une période de up and down, de bipolarisation comme on dit maintenant, c’était fatigant, c’était il y a assez longtemps —avec des séquelles—mais j’ai réussi à remettre tout ça à niveau—quand j’étais trop haut, je baissais, en me disant que ces impressions-là c’était du flan et que la situation n’était pas tellement florissante, et quand j’étais down, j’acceptais , tout en essayant de m’intéresser à autre chose qu’à mon état d’esprit. En « laissant couler » suivant le conseil que m’avait donné quelqu’un longtemps auparavant, et en gagnant des petites secondes de survie après d’autres petites secondes de survie… Et peu à peu la balance s’est remise à niveau. de grands efforts . Ensuite est venu le temps où, lorsque je me sentais bien, disons assez normale (j’ai toujours voulu être normale… 🙂 ressembler aux autres) , aussitôt quelque chose de pessimiste en moi se disait que non, ça ne pouvait pas aller bien, et qu’est ce qui allait arriver de terrible… et petit à petit, j’ai accepté que ça puisse aller bien, c’est à dire finalement ni bien ni mal, juste aller, voilà… aller nager, héhé … 😉 et maintenant, des bouffées de bonheur, vous m’en direz tant ! pourtant, si on analyse bien la situation, il n’y a pas tellement de quoi … 🙂  mais bon, une magnifique bouffée de bonheur pur, ça ne se refuse pas…d’autant plus qu’elle s’en est allée, laissant seulement une trace parfumée et le souvenir d’un grand sourire … 🙂  

Je me suis rendu compte que j’adorais les parfums… j’ai toutes sortes de parfums chez moi, et j’en mets rarement, sauf si je suis toute seule, et là, j’adore les sentir… les parfums des grands parfumeurs sont revigorants et mystérieux (on ne comprend pas de quoi ils sont faits, toujours quelque chose qui échappe (hier j’ai vu 2 nanas chics se diriger vers  « Cheval Blanc » , le nouvel hôtel à étoiles de la Samaritaine, —qui contient une piscine de 30m parait-il à l’intérieur— une brune typée plus petite et une blonde à catogan, bien habillées toutes les deux, et quand elles sont passées devant moi, elles ont laissé un sillage de parfum, en pleine journée…  moi je suis condamnée à porter un sac à dos (avec mon matériel de piscine ) et pas de parfum (le contact de l’eau chlorée avec le parfum n’est pas idéal) et je ne peux jamais ressembler à ces nanas, sauf si d’aventure je sors le soir, mais ça ne m’arrive pas beaucoup, il faut dire, et les amis chez qui je peux aller se foutent totalement que je sois parfumée ou pas… 🙂  mais j’aime bien ma vie telle qu’elle est, avec juste des parfums à sentir le soir chez moi, pour les oublier aussitôt, et un parfum au chlore pour la journée (que les chats adorent, d’ailleurs, ils se jettent sur moi quand ils reniflent ça). 

Je ne vais pas répéter, comme chaque jour à quel point c’est le bordel dans les rues à Paris en ce moment, et à quel point on risque sa peau … d’ailleurs, j’ai entendu 2 fois des personnes, aujourd’hui, maudire la Maire de Paris de ce qu’elle leur faisait endurer … 🙂 j’étais bien étonnée, car je la maudis sans arrêt moi-même (en dehors de mes périodes de bonheur)… 🙂  j’ai dit « oui, oui, vous avez raison, tout ça c’est la faute à mme Hidalgo » … incroyable, la quantité de haine qu’elle suscite  … Place Maubert, hier, il y avait un mec avec un gilet jaune qui trait des signes cabalistiques sur la chaussée à la peinture..;je lui ai demandé ce que c’était : c’est pour la ville, il trace ce qui va être creusé, parce que à cet endroit la mairie veut élargir le trottoir ! et d’abord il faut creuser pour voir ce qu’il y a en dessous (la conne de maire ne veut pas que se reproduise l’explosion de gaz de la rue de Trévise, pour laquelle elle a été mis en cause… cela dit, l’endroit où ça se passait …le trottoir est déjà  très étendu, qu’est ce qu’elle veut l’augmenter encore ? pour quoi faire ? il faut savoir que là où les trottoirs sont agrandis, ça signifie circulation vélos et trottinettes… danger pour les piétons ..et autre truc merdique : j’ai vu une affiche aussi qui disait « stop aux accidents et aux mauvaises conduites,  piétons, empruntez les passages cloutés »  ! ! ! !  je cite de mémoire) ! ! ! je rêve ! ! ! s’en prendre carrément aux piétons, alors qu’on ne peut même pas passer sur les passage cloutés parce que les vélos et trottinettes ne respectent pas les feux ! incroyable, non ? je ne comprends pas comment les associations de piétons ne mettent pas la ville de Paris au tribunal pour mise en danger de la vie d’autrui ! faire condamner cette maire, j’en rêve, mais bien sur je ne vais rien faire…  🙂 

Je me suis baladée le long des quais, en regardant les bouquinistes, j’ai même acheté un livre, il faisait beau, et un aquarelliste qui touchait sa bille était installé sur le Pont Neuf, dans l’un des encorbellements-refuges du pont : il fait d’abord un dessin à la plume, à l’encre de chine,  et ensuite il met de l’aquarelle… c’était super bien fait. L’aquarelle, c’est presque le plus dur, dans la peinture : parce que tu ne peux pas revenir dessus, tu dois tout faire bien du premier jet. quelques fois, c’est trop mièvre, il y a trop d’eau diluée , etc… et d’autres fois c’est traité comme de la gouache, c’est pire encore. mais là, cet aquarelliste était au parfum. Il maitrisait bien. Ses tableaux, c’était le Pont Neuf sous tous les angles, les immeubles au bout du quai (là où habitait Cavanna), la Samaritaine, la Seine, le ciel de Paris, etc… après, un bon aquarelliste serait aussi quelqu’un qui inventerait des choses, mais quand même c’était très bien.

Ensuite on avait le début de l’Île de la Cité, avant la Place Dauphine, avec ce qui semble être un café d’habitués, les gens sont tous dehors en ce moment, tous agglutinés dans les cafés, comme si on allait les refermer d’ici un mois ou deux (ce qui nous pend au nez…) , et un magasin d’antiquités, avec toujours des choses étranges à l’intérieur, avec les cars de flics au loin, à cause du procès, tout est bouclé, les bus déviés, etc… toute l’esplanade  devant la Samaritaine est une sorte d’enclave de luxe, avec aussi un café, des plots en béton amélioré pour s’asseoir , un kiosque à journaux dans un coin, devant la piste cyclable à la con, et beaucoup de monde. L’entrée de l’hôtel de luxe est sur le quai et il y a toujours des bagnoles de luxe devant, c’est même pratiquement le seul endroit dans Paris centre où on peut en voir . C’est pas mal, d’avoir cette enclave de luxe, on avait perdu l’habitude … 🙂 un orchestre jouait sur cette petite esplanade, avec un vieux piano, une contrebasse et je ne sais plus trop quoi, une trompette je crois, un trio ou un quatuor, et c’était du jazz classique, le genre avec des improvisations pendant des heures …c’est sympa le jazz, mais c’est moins ma tasse de thé que d’autres musiques, une fois j’avais arrêté d’écouter Fip parce qu’ils passaient des plages de jazz qui duraient trop longtemps.  le pianiste était pas mal, véloce, et 2 ou 3 personnes dansaient à coté, genre danseur contorsionniste , mais pas mal quand même … (à ce propos j’ai vu l’autre jour place d’Italie, d devant le centre commercial sur la placette, une danseuse , une fille africaine pâlie par la vie à Paris, qui dansait très bien, elle faisait un mix de danse rituelle africaine, en maniant une sorte de grand manche qui rappelait les danses rituelles, et aussi d’autres danses, plus classiques, (c’est elle qui m’a dit ça à la fin), et c’était bien: elle était habillée d’une sorte de jupe collante et de superpositions de vêtements rayés, et elle avait des hanches  trés trés étroites, et je vois maintenant qui elle me rappelait … mais je ne peux pas en parler … atmosphère heureuse, donc, sur l’esplanade , avec les gens qui buvaient des trucs à l’extérieur du café qui se trouve là aussi, sur l’autre immeuble de la Samaritaine… j’ai vu une ou deux têtes connues à cet endroit il y a 2 jours , des gens des médias…  en s’avançant un peu vers la Rivoli, en face d’un autre café, il y avait quelque chose d’assez étonnant et dégueu sur la chaussée, je n’ai pas compris ce que c’était, soit un rat éventré, soit un gros calamar blanc perdant ses entrailles , avec du sang blanc… personne ne semblait remarquer spécialement, et le truc était toujours là quand je suis repassée après la piscine. Ça avait un aspect vraiment repoussant, ou alors je me fais des idées…je me suis dit que Annette Messager aurait pu end aire quelque chose…  Dans le jardin des Halles, toujours le même cirque, et ambiance moins luxe, avec des grappes de mineurs isolés qui n’ont rien à foutre de la journée apparemment et se regroupent entre eux,  (je les regarde sans me faire voir, je voudrais éprouver une empathie pour eux, mais je n’éprouve rien du tout, l’impression que ce sont des mondes différents, et d e toutes façons ils ne regardent pas vraiment non plus, on dirait que rien ne les intéresse sinon peut être leur portable et être entre  eux…  je me demande de quel pays ils viennent … Afrique ,c’est sur, mais d’où ?  

et ce qu’on trouve habituellement dans le jardin des Halles, des oiseaux en pagaille, des détritus partout, de l’herbe qui pousse verte mais sur laquelle on ne peut pas encore aller s’allonger, des petits arbres, des chiens de toutes sortes, quelques bébés et leur mère ou leur nounou, et des gens , des camés en situation irrégulière 🙂 des danseurs et des musiciens africains, quelques flics qui circulent en quinconce (ils ont aussi des yeux derrière la tête, les pauvres, de peur de se faire attaquer,  la banlieue de la diversité qui vient montrer ses habits siglés ou circule en trottinette, à 2 ou 3 sur la même, en zigzagant, etc …etc … et dans le forum, des bibliothèques, des boutiques,  des magasins à bouffe, des gens qui font la manche , la Fnac, le cinéma et la piscine … 🙂 

Et dans la piscine, le nageur brésilien, qui est toujours aussi classe, et ça finit par m’écoeurer, je voudrais vraiment comprendre comment il fait … il fait 500m quand j’en fait 200 , quelque chose comme ça… écoeurant ! 🙂 j’ai regardé sous l’eau, en embuscade : la seule chose dont je peux être sure, que ce soit en dos ou en crawl, c’est qu’il a un mouvement de torsion, il se balance …j’ai essayé d’imiter, en nageant lentement, mais non, ce n’est toujours pas ça… je suis nulle ! et en dos, le dernier mouvement du bras est clairement dessiné, il rabat l’eau vers le bas… c’est un peu comme des mouvements d’oiseau dans l’air, mais là c’est dans l’eau…il a une technique parfaite … il me rappelle mon copain qui a été champion de France de dos à la fin du siècle dernier, la même maitrise écoeurante … 🙂  je pourrais essayer encore pendant 20 ans, que je n’y arriverais pas. Pourtant j’ai fait des progrès, et si il n’y a aucun bon nageur à coté, je peux briller… 🙂 malheureusement, quand un bon nageur se ramène, je n’existe pas  … 

ca y est, j’ai oublié ce moment de bonheur intense !  🙂 

————————————————-

Vendredi : encore une semaine de passée, encore , encore ! ça va tellement vite !  il fait très très beau et il y a trop de monde, trop de gens partout, dans le centre de Paris. J’ai lu un article comme quoi la Mère de Paris, non seulement n’a pas refilé à la reconstruction de Notre Dame le fric qu’elle avait promis, mais encore elle se permet de réclamer les taxes pour occupation de la voirie (quand on installe un chantier qui empiète un tant soit peu sur la rue par exemple, la Ville de Paris réclame des taxes) pour une somme énorme, à prendre sur l’argent que les gens et les mécènes ont envoyé pour rebâtir la cathédrale.  Je tiens cette pauvre nasco (ça me coûte de ne pas dire carrément « connasse » ça lui va si bien) pour responsable de cet incendie… vous verrez, quand on saura ce qui s’est passé, si on le sait un jour…et de toutes façons, il parait que clairement, dans le film de J.J. Annaud qui vient de sortir, on dit  que le bordel de la circulation a empêché les pompiers d’arriver plus vite… cette pauvre tarte de maire s’arrange pour que les imbéciles puissent circuler n’importe comment sur les trottoirs à Paris , pourvu que ce soit ce qu’elle appelle « les mobilités douces « ,  tout ça par pure idéologie, sans jamais qu’ils reçoivent de contredanse , (elle se fout des accidents nombreux…et tous les camions maintenant, même les cars de flics portent la mention « angle mort » partout.;;tellement les « mobilités douces sont tueuses) , et elle continue avec ses travaux absurdes , encore et toujours, il y a des chantiers absolument partout, cette pauvre folle, pour que le bordel soit plus grand encore … elle dépense notre fric comme ça,  la ville est endettée comme jamais, et à coté, c’est la loi de la jungle dans pas mal de quartiers, les mecs en manque de crack, les dealers partout, les détroussages, les vols, les cambriolages, les tentes de sans abris dans tous les coins, la ville transformée en décharge publique, les d’incivilités, , les mineurs isolés, dont on devrait vraiment s’occuper : les remettre dans un charter ou leur apprendre quelque chose, ils ont l’air vraiment A LA MASSE . Et de ce fait, ils sont dangereux.  cette pauvre folle(Annie Dingo)  devrait avoir la présence d’esprit de dégager, et je suis tellement contente qu’elle n’ait que 2% d’intentions de vote pour la présidentielle, quelle claque ! je sais que pas mal de gens lui tombent dessus, et en général je suis plutôt pour les gens qu’on attaque, mais là, une telle nullité à ch, non, c’est trop…c’est comme Poutine, en plus petit, quand c’est Poutine, on ne peut pas être pour ce qu’il est en train de faire, moi j’dis, même si on avait une sorte de sympathie pour lui  …bof…sans le connaitre, hein… il faut être vraiment malade pour envoyer des bombes comme ça sur un pays souverain… 

Vous avez vu, les violences partout, tous les jours, d ans cette ville, par exemple un vigile à la d »pense, roué de coups, dans le coma, eh bien je suis persuadée que l’ambiance générale y est pour quelque chose, et notamment le fait que simplement dans cette histoire de circulation à Paris, c’est le bordel intégral, chacun faisant impunément ce qu’il veut au mépris de regels et des codes … je suis certaine que le premier truc, pour abaisser le seuil e violence de cette ville serait de ramener une circulation normale, avec interdiction des trottinettes pour commencer et sanctions pour les cyclistes ..;je suis sure que de telles mesures seraient de nature à baisser le niveau de violence sur les personnes, les viols, les coups de couteau, les tabassages, pas que ça certainement, mais ça serait un premier pas. la tolérance zéro, quoi. Ça a fait ses preuves. 

Ce monde gêne un peu aux entournures… heureusement que j’habite un quartier moins traumatisé qu’ailleurs,  et que j’ai mon boulot, et quand je travaille , j’oublie tout !  🙂  j’ai fait aujourd’hui 3 choses différentes, dont 2 qui relèvent du domaine de l’esprit, de l’art et d’autre chose … 🙂 non, je ne dis rien, vous ne saurez rien, un jour peut être … 🙂 

Je cherchais quelque chose que j’avais perdu, chez moi, et que j’ai fini par retrouver ce soir, mais aussi j’ai retrouvé un truc qui me manquait depuis PLUSIEURS MOIS ! je ne vous dis pas où je l’ai retrouvé, c’était proprement incroyable que ça ait pu se trouver à cet endroit … 🙂 donc j’étais contente !  🙂 

Et je me suis baladée, je suis rentrée au BHV: il n’y pas des masses de clients, tout est assez cher, mais c’est un beau magasin ,avec plein plein de choses désirables; il y en a tant, qu’on n’achète rien du tout, on se contente de regarder, et de tâter …  😉 là j’allais acheter un morceau de verre, qui était tout beau, arrivé chez moi sain et sauf dans mon sac, et voilà, maintenant il est fendu au milieu, mais ça ne se voit pas vraiment … 🙂 je m’en fous …  🙂 et je suis allée nager, bien sur, avec l’intention de ne faire que le minimum syndical, mais je me suis laissée entrainer… une jeune nana avec un bonnet du club d’Orléans m’a grillée facilement, (mais j’étais en fin de  séance), bof… normal, si on veut … un peu vexant, mais tout à fait normal…  🙂 je ne peux pas être la meilleure nageuse du monde (je pensais à Laure Manaudou en nageant) … à part ça, j’ai réussi à faire un peu le truc chaloupé du bon nageur brésilien , j’ai cru comprendre vaguement de quoi il était question, en crawl, par contre en dos, je n’ai pas encore saisi vraiment…On nage différemment si on est fatigué ou pas, mais il faudra absolument que j’arrive à nager avec une technique parfaite, ensuite on verra … j’ai pas mal amélioré ça, avec les années , mais il y a encore des lacunes .;;il faut que j’arrive à bien nager sans me fatiguer du tout c’est ça le truc.  Bah, tu nages bien, je me dis, et puis tu sais faire plein d’autres trucs, tu es pluri …euh… pluri … bon,  vous voyez ce que je veux dire … je peux faire plein de choses, voila ! voilà : POLYVALENTE !  🙂  non seulement je suis polyvalente, mais j’adopte la couleur de qui se sert de moi, je suis caméléon… 🙂  je m’adapte  🙂 : si on m’aime, je deviens absolument de bonne utilité… si on ne m’aime pas, je deviens très ingrate et moche … 🙂 

Déprimant, cette guerre en Ukraine, avec ces nouvelles de bombardements, ces reportages et ces images de destructions , les russes frappent des civils, des immeubles, c’est nul de m… alors qu’ici on fait bombance … terriblement triste… que faire, que faire ? vous savez, vous ? quoi ? continuer à vivre ? travailler, voilà… mais ça ne va pas être suffisant, j’en ai peur. 

That’s all for tonight , Folks ! 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Post Navigation