De Paris en piscine Le blog de Papillonista

Lundi, Mardi

Mon Cheval a son casier réservé à Berlioux ; son 2ème prénom est Viceroy (abrégé en RVice) 🙂  « Horse RVice » , comme vous voyez ! 

Le fond de l’air est sinistre; la GUERRE en Ukraine, une vraie guerre, je ne pardonnerai jamais à Poutine. Ni d’ailleurs à l’Europe, qui n’a pas su éviter ça. depuis une petite dizaine d’années ça va plutôt mal  : on a eu les attentats, d’abord à Toulouse, ensuite Charlie, et puis le Bataclan, et puis tout le temps des attentats, et les Gilets jaunes noyautés par les antifas, des violences sans arrêt, et puis l’incendie de Notre Dame , le bordel quotidien qui se met en place à Paris avec l’élection et la réélection de la tarte H, avec le triomphe du crétin par milliers , aculturé et subventionné qui ne pense qu’à lui et met ses épluchures partout, et c’est de pire en pire chaque mois (quelqu’un m’a dit hier qu’elle avait vu un mec à trottinette se casser la gueule en ratant le trottoir, qu’il était tombé et gueulait comme un âne, et que son pied (fracture ouverte très moche) avait un angle monstrueux (bien fait pour ce con, bien fait, je dis dans un souffle , avec une grande sincérité et un grand plaisir, voilà où j’en suis— qu’est ce qu’il foutait sur le trottoir ?) et puis le Covid, 2 années gérées par les cons au gouvernement, de façon monstrueusement stupide, arrêt de l’économie et la France vit à crédit, vous allez voir que passées les élections on va recevoir un énorme coup de bâton sur le portefeuille, c’est déjà le cas aujourd’hui, avec les 4% d’inflation, heureusement qu’on trouve à bouffer dans les poubelles, parce que il n’y a que ça qui ne change pas, l’énorme gaspillage de tout… et maintenant ça continue, on va se retaper le petit morveux Maqueron qui n’a qu’une envie, c’est de dissoudre le pays dans un grand conglomérat mondialisé, et on a la guerre en Ukraine, la cerise sur le sommet du gâteau…totalement insupportable, la guerre en Ukraine … le plus terrible, c’est que tout le monde a l’air de s’en foutre , en tous cas ici, en tous cas tous ceux qui ne vont pas aux manifs … totalement impuissante, je reste ici, et que faire ? je vais quand même à la piscine, pour ne pas crever sur place,  et même là, j’ai du mal, avec les hordes, qui n’ont jamais été plus monstrueuses qu’en ce moment qu’il fait beau …des hordes qui se serrent sur les trottoirs, au milieu des mendiants avec des chiens, des pickpockets roms qui font signer de fausses pétitions , encore et toujours, parce que plusieurs ponts sont bloqués, d ‘une part par le procès du Bataclan qui continue presque tous les jours (toute l’île est bloquée, quand il y a le procès), plus le blocage autour de Notre Dame en chantier , plus les manifs, avec des cars de CRS partout… je crois que j’en ai marre d’habiter dans ce quartier, trop de touristes, trop de monde, trop de tout… traverser pour aller aux Halles, à la piscine  devient une aventure de plus en plus périlleuse, il faut traverser je ne sais combien de carrefours, et à chaque fois c’est pénible. Toutes les minutes, un carrefour pénible à traverser. Il faudrait que je fasse comme la plupart des gens, je vois bien comment ils font : ils s’en foutent, ne regardent pas, et traversent, s’en remettant au destin… mais moi non, je ne peux pas faire comme cela, je regarde devant, derrière, sur les cotés, et le résultat c’est que tu perds une extraordinaire énergie (tu as à peu près 3 secondes pour arriver à traverser, et la minute d’après, une minute entière, tu ne peux rien faire sans risquer ton autonomie… les feux rouges sont réglés pour favoriser le flux des bagnoles, c’est donc un long feu vert pour un tout petit feu rouge pour les piétons, et là, tu ne peux même pas traverser parce qu’il y a les vélos et les trottinettes qui ne respectent pas le feu rouge… et c’est comme ça depuis des mois, et jamais mais jamais personne ne leur file une amende… il y a du fric à se faire, là ! filez leur des amendes, d’ énormes amendes …1000 eu pour rouler sur le trottoir par exemple… et la police municipale à la con, elle est où ? elle sert à quoi ? rien n’a changé, c’est même pire, depuis qu’on nous a annoncé la police municipale non armée… je ne sais pas ce que c’est que cette ville,  ce mépris pour les piétons, ce mépris pour les gens…j’ai raconté ce que j’avais vu il y a quelques jours, le mec qui était arrivé et avait donné un grand coup à un autre , comme ça, sans raison (un « mauvais regard » on a cru comprendre), mais le plus terrible, c’est ce qui est arrivé le lendemain et dont tous les journaux ont parlé, et qui s’est passé à peu près au même endroit, de l’autre coté du boulevard exactement, ce rugbyman qui s’est fait descendre par balles … c’était exactement au même endroit , mais de l’autre coté du bd Saint Germain…  ce que j’avais vu c’était du coté droit dans le sens des voitures, avant d’arriver au métro Odéon, (je revenais de la pharmacie discount la meilleure de Paris qui est rue Dufour), et le type s’est fait tuer par balles juste de l’autre coté le lendemain matin, quelques heures après, ils ont dit le n° du boulevard aux infos et j’ai regardé sur Google où c’était. Avant cela il était dans une boite près de Mabillon. Violence partout. Et c’est l’occasion de parler aussi du carrefour de l’Odéon, un endroit d’une violence infernale, impossible à traverser, mais qui a élaboré ce carrefour dangereux ? problème à chaque fois que j’ai voulu aller à la piscine Saint Germain.;;et c’est dangereux depuis la rue de l’Ancienne Comédie jusque dans la rue M. Le Prince et la rue de l’Odéon, devant le cinéma, partout , c’est hyper dangereux, cet endroit stupide… 

Pas trop de violence à la piscine, pas encore, en tous cas.  (je voulais signaler aussi que, par exemple à la bibliothèque de la « Canopée » (nom ridicule) , ils nous ont demandé le « pass » pendant des mois, et rien d ‘autre, mais que le jour où le « pass » a été aboli, eh bien, aussi sec, ce qu’on nous a demandé, c’est de regarder dans les sacs … tu peux le croire, ça ? une idiotie après une autre idiotie, et ça ne finira jamais… et je me demande s’ils ne vont pas rétablir le « pass » le soir des élections, ou la semaine d’après… 🙂  ils sont déjà en train de nous préparer, et les médecins de plateaux affutent leurs arguments, tous ces nuls dévoués à la nullité… j’ai beau essayer de prendre du champ, de la hauteur, de survoler,  de m’imaginer à Marioupol sans eau ni nourriture, je ne vois rien de vraiment bien encourageant à l’horizon… désespérant… 

Aujourd’hui à la piscine, j’ai nagé beaucoup…pour oublier le quotidien… on n’est  pas malades, c’est toujours ça, me disent quelques amis…   hier et avant hier je nageais très mal, une enclume… (terme de nageur)… je n’avançais pas … et pourtant, hier(ou avant hier) il y avait très peu de monde, à un moment on était deux dans le couloir, c’était bien. et le lendemain (ou la veille) par contre c’était bourré… aujourd’hui je suis restée un moment sous la douche, à regarder les gens passer, juste hypnotisée par tous ces corps , et personne ne te regarde, sauf à la dérobée, les gens sont respectueux  🙂  ; j’ai vu une nana qui était ce qu’on pourrait qualifier de « beau morceau »  🙂  ça me fait marrer, d’un coup, parce que mon cheval a dit « ah! voilà un BEAU MORCEAU » … 🙂 ce n’est pas qu’elle était spécialement belle, elle était un peu âgée, peut être 45 ans, avec des chairs pas très lisses, un visage quelconque, mais elle était grande et taillée, des hanches, un ventre,  des seins, et j’ai imaginé de qui elle pouvait tenir cette structure, cette ossature, (de son père ?)  oui c’est ça, elle avait une ossature de jument, un peu , avec un bassin assez large, des jambes assez grandes, bref j’imagine qu’un mec voulant se marier aurait pu l’épouser en pensant à l’avenir … 🙂 des enfants, une bonne ossature, solide dans la durée, etc…  🙂 une autre nana aussi est arrivée, assez bien faite (en tous cas elle le croyait), mais il faut dire que le tout venant est assez décevant, dans cette piscine, les belles nanas ne sont pas légion … même cette nana là , qui était pas mal, avait des fesses assez molles…les fesses tristes sont nombreuses … il n’y en a pas une sur 50 qui soit callipyge . De temps en temps on en voit une bien foutue, bien ferme, ce qui réjouit le coeur , et en général, c’est une nageuse.. la plupart de ces nanas ,si seulement elles avaient fait du sport dès leur jeunesse, auraient un autre aspect. Je parle bien sur là de l’aspect physique, qui n’a rien à voir avec le fait que ces femmes sont , ou non, sympathiques … il y a des gens très beaux physiquement qui sont de sales cons, et des gens pas terribles physiquement avec qui on a envie de passer un moment … ou plus qu’un moment, voilà…  🙂    l’amour, lueur d’espoir … 🙂 

Je crois que la guerre en Ukraine m’assomme , et je n’ai rien à dire de plus… 

That’s all, Folks ! demain sera un autre jour . (et j’en ai ma claque du correcteur d’orthographe: tu écris un truc, et tu le vois se transformer sous tes yeux, en un éclair, en autre chose que t’as pas demandé ! c’est symptomatique de l’époque, ça ! tout est comme ça ) 

P.S. : j’ai supprimé quelques photos de ma banque d’images de ce blog, et, je n’avais pas pensé, du coup certaine vignettes ont disparu, sur des articles plus anciens…j’essaierai de remettre d’autres photos à la place … certaine peuvent sans grand dommage être échangées contre d’autres…

Mardi : la journée avait bien commencé, j’ai bien travaillé, mais la fin a été moins glorieuse: je ne sais pas si c’est le baroud d’honneur, avec la locataire de l’appartement à coté, mais elle m’a gâché ma soirée… mais c’est peut être la fin… ça me permet de prendre sur moi et de ne pas donner la pleine mesure de ce que je peux lui faire, comme trucs enquiquinants… patience, patience …et longueur de temps font plus que force ni que rage.

Je relis une interview  d’Alberto Moravia  »  Les femmes sont probablement plus égoïstes » dit-il, c’est le titre de l’article. Alors, let’s see : « l’égoïsme n’est ni un vice ni un défaut, mais la porte ouverte à tous les défauts. L’égoïste  s’aime . « (est-ce bien vrai ?) Moravia dit que la Mode est égoïste (l’article date de pas mal d’années…) la mode est liée au temps et change sans cesse (je ne sais pas si c’est vraiment encore le cas, pour la mode/vêtements, il me semble que tout cela s’est dilué, même si les vêtements siglés sont appréciés , mais souvent un vêtement siglé est comme un autre vêtement, sauf qu’il est siglé… il ne serait pas siglé qu’on le trouverait moche…la mode, d’après Moravia donne une immense importance au temps qui passe et s’enfuit, et rien du tout au passé, au présent et au futur. (un peu difficile à comprendre). mais, continue le Maestro Moravia, il y a dans l’égoïsme un facteur d’exclusion qui fait que l’homme ou la femme aimés sont supérieurs à nous s’ils sont entourés d’une muraille d’égoïsme, et si nous voulons la pénétrer … (pourquoi cet article m’intéresse, c’est parce que , l’autre jour, si mes lecteurs se souviennent, j’ai dit que mon égoïsme et ma jalousie m’avaient sauvés de bien des abîmes , même si ce fut in extremis) . Cette muraille d’égoïsme n’est bien sur pas franchissable . Sauf à certaines conditions posées par l’égoïste, bien sur . (il y avait un parfum appelé « égoïste » , une fois, et la publicité, c’était un mur avec des fenêtres qui s’ouvraient etd e belles créatures criaient toutes ensemble « égoïste, égoïste, égoïste », comme nous quand on reproche cela à quelqu’un qu’on aime… Moravia continue , et je suis toute ouïe, bien que je connaisse déjà le principe :  » Alors il faut être patient, intelligent, passionné quand il est nécessaire, ou froid ! » il faut aussi ajouter que la personne qui n’est pas égoïste en amour , l’altruiste, disparait , Elle n’existe plus ! nous ne la voyons plus parce qu’elle nous aime. Et nous préférons une présence réelle et égoïste à une absence amoureuse. Finalement, l’égoïsme est une arme en plus , c’est une arme de défense contre l’amour. Un homme peut être bon, intelligent, beau, s’il est égoïste, il sera beaucoup plus fort ! il se suffit à lui même , alors que la personne qui aime veut être intégrée à la personne de l’égoïste, lui être utile, complémentaire . »

Ouiii, c’est bien beau, mais au bout d’un moment, si on est devant un égoïste réellement et uniquement égoïste, et si ça dure trop longtemps, comme la seule issue est de devenir tout aussi égoïste soi même, que peut on faire ? rien, ça ne débouche sur rien de concret, chacun se drapant dans son égoïsme… pourquoi pas, après tout ? pourquoi devrait on absolument aimer quelqu’un d’égoïste ? le premier truc à faire, avec un égoïste, est de ne surtout pas l’aimer…(mieux vaut faire des affaires avec lui, hihi…)  le premier penchant, c’est celui-là, d’admirer l’égoïste, de vouloir se mettre dans lui, on est entrainé, mais ensuite, quelle barbe ! quel chemin de misère ! donc avoir des relations d’égoïste à égoïste, c’est à dire se tirer dès que ça devient un tant soit peu mortel, voilà la solution… devenir un éternel Peter Pan, valable pour les femmes aussi …Wendy au cachot ! Tinker Bell sur la scène !  🙂 bof bof… 🙂 

Ces réflexions de Moravia me font penser à 2 trucs (et je viens juste d’en oublier un) 🙂 : il y a un proverbe oriental, qui est peut être dans le Kamasoutra, ou les Upanishads, un truc comme ça , utile à sortir quand quelqu’un , dans les rapports amoureux charnels veut absolument que tu passes avant lui, ou se targue de penser avant tout, dit il, à ton propre plaisir , le sien n’étant que secondaire à l’entendre … 🙂 mais non, ce n’est pas comme ça… que chacun pense à son propre plaisir, et tout ira bien… je sais que les nanas en font des tartines, surtout dans les journaux féminins, soporifique, horrifique, horrorifique,  🙂 ce qu’on doit dire aux mecs et à quoi ils doivent penser, tourner le bouton ici ou là, actionner la chevillette, et ce pendant des heures … 🙂  nooon, non, c’est pas comme ça…à vous de trouver comment ça doit être, et le moins on en parle, le mieux c’est finalement… 🙂 

Il maestro Moravia, grand connaisseur des femmes devant l’éternel 🙂 continue en disant que les femmes sont probablement plus égoïstes. (en général, ce n’est pas ce qu’on dit, on prétend toujours que les hommes sont très égoïstes, et moins les femmes) « Elles relèvent de la nature et ne sont sociales qu’à moitié. Elles ont 2 tableaux sur lesquels jouer, d’un coté la société, de l’autre la nature. La nature amène à l’égoïsme, et la beauté s’obtient par l’égoïsme » (tout ça c’est Moravia qui le dit, je ne sais pas si je comprends tout, parce qu’il y avait aussi un ou deux poètes, par exemple Rilke et Rimbaud qui n’étaient pas de cet avis, l’un disant des trucs  touchants sur les femmes qui se retrouvent dans les grandes villes (déjà à l’époque de la jeunesse de Rilke) , elles sont seules, et il n’y a plus personne pour les aider à attacher les boutons de leurs robes, dans le dos, elles essaient de s’en sortir toute seules, de devenir égoïstes, mais c’est difficile, tout les ramène à autre chose, leur rôle ancestral dans la famille,  et Rimbaud —j’ai dit ça 100 fois ici, désolée de me répéter—qui écrivait que lorsque serait brisé l’infini servage des femmes, elle deviendraient poètes, etc… l’infini servage ne peut être que le contraire de l’égoïsme…  🙂 non ?  et quand tu es en train de servir l’homme, tu n’as vraiment pas le temps de penser à ta beauté, ou alors il faut des forces surhumaines, surtout si l’homme ne t’aide en aucune façon , ou même t’enfonce un peu plus chaque jour, en te disant que tu es moins belle, ce gros malin, parce que tu es, toi, aplatie devant sa beauté à lui, à en oublier la tienne, funeste erreur, ce qu’on voit absolument partout, toutes ces femmes dévouées, ces mères à plat ventre devant les fils, etc… alors d’après Moravia, « comme la femme pense à sa beauté, elle est plus égoïste que l’homme » …et moi je dis que effectivement, SI elle pense à sa beauté, elle l’est. Mais si d’aventure elle a un homme pieds et poings liés dans sa tanière, un homme qui file doux, qui reste là, alors sa beauté devient secondaire …même si c’est par sa beauté qu’elle a réussi ce coup-là…   🙂 et il y a peu de chances qu’elle repense à sa beauté ensuite, si l’homme dépérit et perd son coté sauvage, et devient un ersatz d’homme, un demi homme, englué dans un truc assez mou, son ménage, heureux, repu, content , domestiqué … 🙂 ça nous donne le couple, assez bof à regarder du dehors…  😉  « C’est mon avis, je peux me tromper », dit Moravia … et il ajoute « mais il est vrai que la femme est capable, par égoïsme, de grands sacrifices » . « C’est l’image d’elle même qu’elle poursuit dans ses rapports avec l’homme » (ou peut être que c’est l’image d’une beauté qu’elle poursuit dans ses rapports avec l’homme ? ) . « Avec l’âge, on apprécie de plus en  plus l’égoïsme des autres »   🙂  « Au fond, on regarde une personne comme si c’était un portrait, un personnage » (c’est exact, ça) . « On a tendance à détacher de soi-même les autres »… bon bon…(je ne comprends pas tout)  mais encore … il y a toute une dimension qui doit échapper à Moravia, malgré tout; l’amour fou, par exemple, mais je ne connais pas assez son oeuvre, de toutes façons. Cet article m’intéressait, parce que c’est ce que je recherche, moi aussi, une sorte de beauté, et même la Beauté, et je ne l’ai pas encore trouvée, enfin pas partout   … 🙂  je suis sur le chemin … 🙂

En étant égoïste chacun de son coté, on peut trouver un no man’s land où les forces en présence s’annihilent, ou se complètent, et du coup quelque chose va se dégager, qui surprendra tout le monde, encore faut il ne pas partir avec un handicap… s’il y a un handicap, trop lourd à remonter, la seule chose à faire est de se tirer, le salut est à ce prix.  Se tirer et recommencer ailleurs …

(quelques fois on croise dans la rue des gens, qui sont deux, et on sent une force égale de chaque coté, un égoïsme égal de chaque coté, si vous voulez, mais ça n’arrive pas souvent, la même intensité de chaque coté, j’ai vu un couple comme ça ce soir). 

ça ne peut marcher et durer surtout, ces rapports de force entre 2 personnes qui ont quelque chose à faire ensemble, une famille par exemple, que si les forces en présence sont égales, et ça arrive assez rarement, même s’il arrive, c’est vrai, que cela arrive, ne serait ce que pour un temps …  🙂 On peut préférer sa beauté à tout l’amour du monde, c’est très triste, mais le seul moyen d’accéder à tout l’amour du monde est de bien tenir sa beauté et de la préférer à tout … 🙂   🙂 et puis, tout l’amour du monde,  euh… je ne sais vraiment pas où cela peut se trouver, si quelqu’un sait … 🙂 pour résoudre ce problème de tout l’amour du monde, un jour j’ai décidé que je ne m’y intéressait plus comme quelque chose devant venir de l’extérieur vers moi (tu peux attendre longtemps, me disais-je … ) , mais que je pouvais, moi, donner tout l’amour du monde,(ou le laisser passer à travers moi, c’est pareil)  tout l’intérêt du monde à qui, ou quoi se présenterait …se présenterait sans que les dés ne soient pipés…  🙂 ça m’a tranquillisée, et ouvert des perspectives, mais je me suis rendu compte que finalement, j’étais assez frileuse aussi de ce coté… je peux donner des choses extraordinaires , (ou les susciter, les faire passer à travers moi, c’est pareil)  j’ai une capacité assez redoutable, j’ai vu;  par contre je n’ai pas trouvé quelque chose à ma mesure ; j’ai fait des petits trucs, mais rien de vraiment extraordinaire. autrement dit, personne n’a vraiment besoin de moi (à part mon vieux Mari bien sur) , et je n’ai pas envie de créer des occasions factices, de rentrer dans une association, de me dévouer, ce genre de truc (bien que je l’aie déjà fait) … je me contente de rentrer dans le chou des problèmes qui se trouvent sur ma route, que ce soit pour moi ou pour les gens qui se trouvent autour de moi, pour aider, pour arranger, pour ordonner — et ça marche bien— . j’ai suffisamment l’impression d’être utile, et parfois j’ai l’impression, dans une situation donnée,  d ‘être un vecteur, ou un catalyseur, voire un révélateur, je pense même que c’est une de mes propriétés, (dans le sens d’une propriété dans le domaine de la physique ou de la chimie) … mais tout cela est à un niveau assez modeste, voilà, et pourquoi pas … 🙂  mais l’avenir est ouvert, et vraiment tout peut encore  arriver, hihi, même si rien ne se passe … (cependant je travaille … ) 🙂

Pour voir si ma beauté était dans l’eau de la piscine, et poursuivant encore et toujours mon corps adolescent, je suis allée à Berlioux aujourd’hui , et l’onde était glacée …le MNS m’a fait croire qu’elle était à 27° mais je suis sure que c’était 25.5 ou 26, c’était horriblement glacé et comme j’étais un peu fatiguée, ça m’a pris 1km avant de me réchauffer, j’ai même failli abandonner. je suis sortie de l’eau et suis allée me réchauffer sous la douche, pour revenir ensuite. (j’ai vu 2 nanas énormes, comme on ne voit qu’aux états Unis, qui s’esclaffaient en se jetant de l’eau l’une sur l’autre…c’est déjà un grand bonheur pour elles, à mon avis, de s’être trouvées, non ? )  un mec m’a fait un compliment galant (sur ma beauté hihi) , et bien sur je ne l’ai pas cru,  🙂  je pense toujours qu’il voyait mal… 🙂  … ensuite j’ai marché dans Paris, en faisant bien attention à ma beauté, mais j’aime tellement maintenant avoir l’air  insignifiante que j’ai envie de me mettre un masque en continu sur la figure, avec rien que les yeux qui dépassent …pour tout dire, j’avais l’impression d’être à poil, sans le masque ..;je me suis mis une paire de lunettes noires, le soleil étant assez offensif, ça compensait un peu… 🙂  patience, patience, me dit mon Cheval, ILS vont nous recoller des restrictions, ça ne va pas tarder, un nouveau variant est apparu, et les contaminations remontent … le masque va bientôt revenir … quand nous révolterons nous ? 

Et ne croyez pas que j’aie oublié ce qui se passe en Ukraine, ce n’est pas si loin que ça.Je me sens terriblement impuissante, à écrire des petits trucs comme ça, alors que des gens se font bombarder par un malade mental. si ça continue, d’ailleurs, il nous faudra bien nous secouer, et faire quelque chose là bas, aller sur place… 

La conne de R. Diallo dit que les réfugiés ukrainiens bénéficient du privilège blanc… et après ? ça te dérange ? autant je peux ressentir une sympathie, sans le connaitre, pour un frère africain , dans le métro, en train de parler avec un autre,  tranquillement, avec un beau visage , une coupe de cheveux spéciale, et de belles mains, (que je regarde à la dérobée) , autant les discours de Mme Diallo ne me concernent pas … je me sens raciste avec elle, s’il faut en passer par là. Qu’elle me foute la paix. Sa religion me barbe. Si elle voit des racistes partout, alors je veux bien en faire partie. je t’enquiquine, voilà. Et d’abord, qu’est ce qu’elle fout là, en france ? je croyais qu’elle était maintenant embauchée au Washington post , ou au New York Times, pour devenir la caution racialisée du « Woke » (vraiment, ils se contentent de peu, car elle est bête, c’est le fond du problème)… le « Woke »… 🙂 je connaissais le wok, jusqu’ici, mais le « Woke », c’est une autre cuisine … le « Woke  » est une invention sans panache,  qui roupille de sa belle mort … c’est l’imbécilité nouvelle, voilà, le mariage de l’abondance des sociétés modernes, avec l’indigence et la facilité intellectuelles qui sévissent partout, un truc sinistre. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Post Navigation