De Paris en piscine Le blog de Papillonista

Ce week end

 

On vient redécouvrir une souche combinée Delta/Omicron à Chypre ! ils l’ont baptisée « deltacron » … 🙂 la rigolade n’est pas terminée ! 

J’ai photographié quelques dazibaos (j’appelle ça comme ça) apposés dans Paris, contre le passe sanitaire/vaccinal  à propos duquel  on se demande quand les gens se réveilleront…  le truc est passé comme une lettre à la poste à l’assemblée, j’ai bien peur qu’au sénat ce soit Bonnet Blanc/Blanc Bonnet… 

Mon Cheval se sent désabusé, ce week end… A quoi bon, se dit-il… l’humanité est con, avec quelques lueurs de génie de temps en temps, qui ne servent qu’à conforter sa connerie en inventant des machines à détruire plus raffinées… ça a l’air un peu moins sanglant qu’aux débuts , avant Jésus Christus, et même bien avant, mais il faut le dire vite… plus la technologie avance,  plus il y a de trucidés… Mon Cheval me fait remarquer qu’on en arrive aux armées virtuelles… des drones feront la guerre et extermineront des soldats robots …mais on continuera à se haïr, comment le contraire serait-il possible, l’amour est totalement soporifique… 🙂  

Ce qui m’amène à penser que la sagesse serait peut être d’arrêter de « croitre et (se) multiplier »… on est assez nombreux, on est même trop nombreux, sur terre.Fonder une colonie sur Mars n’est pas une solution… ni même faire des sauts de puce de Mars à une autre planète et ainsi de suite jusqu’aux confins de l’univers … je pense à ça parce qu’ils ont envoyé en décembre le télescope spatial James Webb (branché sur l’infra rouge, longueur d’ondes  plus propice) pour seconder le « vieux » téléscope  spatial Hubble , dont tout le monde a entendu parler, de manière à retrouver les premières heures de formation des galaxies après le Big Bang… il parait que ça nous en apprendra long sur la formation des étoiles, les trous noirs et la fameuse « Matière noire » qu’on appelle aussi « Matière sombre » … 🙂  mon Cheval est persuadé qu’une fois qu’on aura réussi à remonter aux sources de cet espace-temps (c’est un télescope qui permet de VOIR à plusieurs milliards d’années et aux confins de l’univers  … rien que ça, c’est excitant, l’idée c’est de s’insérer dans ce programme d ‘une manière ou d ‘une autre, rien que pour essayer de vivre un peu plus longtemps ! )persuadé que lorsqu’on sera à la racine de notre univers et du temps de sa conception, le fameux « Big Bang », on va découvrir qu’avant ce Big Bang, il y a eu une infinité d’autres Big Bangs… 😉  ce mystère nous dépasse … peut être en saurons nous plus au moment de notre mort, juste avant de perdre conscience ? 🙂 ou alors rien, toujours rien, mais qui nous en veut au point de nous maintenir comme ça dans cette ignorance permanente ?  c’est incroyable, cette vitalité des fourmis que nous sommes, tout le temps en train d ‘échafauder des trucs (qui se cassent la gueule) de creuser des galeries, de tout modifier, tout transformer, et si on regarde tout ça depuis la sonde Hubble, ben, rien du tout, cette activité frénétique n’impacte en rien le reste de l’univers , qui vit sa vie , des histoires d’étoiles qui naissent, vivent, meurent, entourées de planètes désertes, des galaxies à des milliards d’années lumières, (à ce point -là, on ne se figure même pas… c’est là que le diamètre des miroirs des sondes Hubble et James Webb semble ridicule (de 6 à 20m de mémoire) s’agissant de refléter le cosmos jusqu’à ses débuts, on entrevoit que quelque part tout ça n’est qu’une blague, de la poudre aux yeux, et plus je pense à tous ces trucs, plus je me dis qu’on se fout de nous… de moi en tous cas… ça me semble absurde, que ça soit comme ça et pas autrement… ) , des histoires de trous noirs gloutons qui absorbent (avec des bruits glaçants de Gargantuas ) tout ce qui se rapproche… l’objet bouffé par le trou noir émet un crissement de protestation, comme un cochon qu’on égorge, quant au trou noir lui même, il reste silencieux … et maintenant, on apprend que je ne sais plus quel télescope a décelé un bruit continu, qui serait celui de la matière qui sépare les étoiles … la « matière » qui se trouve dans le vide intersidéral…  🙂 parce qu’il n’y a pas « rien » dans ce vide…  quant à la matière sombre, (ou « matière noire » ), elle n’a rien à voir avec les « trous noirs » … et tout le monde se demande de quoi il s’agit… 🙂  et, c’est terrible, les Bogdanov ne sont même plus là pour échafauder des théories…  🙂  ni même Stephen Hawking, qui, quelques années avant de passer la main, avait dit lui aussi reaxcetment le contraire de ce que commencent à nous raconter les scientifiques de maintenant (que « Dieu » certainement existe, parce que ça ne peut pas être autrement), Hawking, lui, a mis tout le monde contre lui en déclarant, in fine, et contrairement à ce qu’il avait dit des années plus tôt, qu’il pensait que l’Univers se passait de « Dieu » , que tout s’expliquait très bien sans Dieu… 🙂  bof, me fait mon Cheval , qui se prend lui aussi pour un physicien, puisque la physique est incluse et infuse dans notre physiques e toutes façons, de toutes façons, Dieu ou pas Dieu, c’est pareil, c’est autre chose qui est important, autre chose que cette soi disant question qui ne rime à rien…à part ça, il est incapable d’expliquer, c’est juste une sensation qu’il a…  » les galaxies meurent par strangulation », hennit-il, pour terminer, parce qu’il  vient de lire un article : ce serait la privation d’hydrogène qui provoquerait le lent trépas des assemblages d’étoiles…  🙂 décidément, l’hydrogène, hein, carburant du futur …mais aussi carburant du passé … essaie de manquer d’hydrogène, tiens, et tu vas voir…  🙂 Hydrogène, Hydrogène !  crie-t-il, en traversant le Pont Neuf,  qui lui restera immuable pendant des siècles encore, puis se défera en amas rocheux emportés par le fleuve… 🙂  ( l’hydrogène est un gaz froid… qui est la matière première  composant les étoiles ).

LES FIANCÉS DU PERMIEN, CONTE CRÉPUSCULAIRE:

L’univers a 13,8 milliards d’années …les étoiles, les galaxie, l’Univers, le Cosmos, toute cette beauté qui ne nous aime pas spécialement, cette beauté à qui nous sommes indifférents… 🙂 …  mais plus près de nous, il y a seulement 250 millions d’années, alors que des formes de vie commençaient à exister, s’est passé une petite chose de rien du tout, le rapprochement entre 2 individus minables, qui est parvenu jusqu’à nous,  découvert maintenant, par notre regard;  des scientifiques ont  scruté , avec un synchrotron , appareil qui peut voir à travers la matière (ça se passe à Grenoble) , un « terrier » fossilisé, (sous forme d’une grosse pierre oblongue) découvert en 1974, pour essayer d’y découvrir un squelette  de Thrinaxodon, qui est un reptile mammalien de la famille des thérapsides (on dirait des dynasties anciennes du Moyen Orient ou d’Afrique ) , ancêtres de mammifères, petite bestiole courante au permien . (le permien est un des âges de la planète, juste avant le Trias ) . en effet, l’université Wits, de Johannesburg, ayant trouvé ce gros caillou sur lequel on discernait sur la gauche de la pierre une sorte de trace de globe oculaire et le haut d’une tête, l’a envoyé à un chercheur de Grenoble … quelques années plus tard, la qualité exceptionnelle du faisceau de lumière de l’européan synchrotron , sous la direction de Vincent Fernandez, a pu voir non seulement le premier vertébré , le thrinaxodon , mais encore un autre petit animal lové contre lui, un broomistega, , petit amphibien de la famille des temnospondyles , de 27cm de long . Le scénario est probablement le suivant : comme chaque année le Therapside a voulu échapper aux chaleurs de l’été permien en allant dormir dans son terrier. De son coté, le broomistega était à la recherche d’un abri, handicapé qu’il était par plusieurs blessures (son squelette laisse voir des fratures, des cotes cassées ) lorsqu’ il est entré dans le terrier, l’autre animal n’a pas bronché, (peut être content d’avoir de la compagnie, héhé ), et c’est ainsi qu’il ont dû être surpris, l’un contre l’autre, alors que normalement ils n’avaient rien à faire ensemble ,  par une brutale montée des eaux . La position de la colonne vertébrale du thérapside (en rouge sur la photo) montre qu’il a été comprimé de son vivant.  Le passage du permien au trias , il y a 252 millions d’années, l’âge de la scène, a été marqué par un changement météorologique violent . Les étés sont devenus caniculaires (50 à 60°—ça ne vous rappelle rien ? ), et les terribles orages ont provoqué la perte de 95% des espèces  marines et 70% des espèces continentales  . Je vous mets la photo du journal…(ci dessous, la pierre, et ce qu’il y a dedans, si vous regardez bien, l’échelle est indiquée)  j’ai un peu l’impression que c’est de mon arrière arrière arrière  grand mère (puissance XXXX au carré qu’on parle, là… 🙂  ) c’est vrai : ancètre des mammifères …

Revenons à ce qui se passe ici , sur notre terre bien usée, et plus précisément en France: on apprend que les compagnies aériennes font voler les avions à vide pour ne pas perdre leurs créneaux attribués… ça rappelle ces histoires d’administrations dotées de sommes de fonctionnement, qui se dépêchent de dépenser avant le 31 décembre l’argent qui reste, parce que, sinon, on leur en donne moins pour l’année suivante…rappelons qu’il s ‘agit d’argent public…nos impôts, et toutes les taxes qui sont mises sur tous les produits en circulation dans le pays… ensuite on a la mère Taubira qui se perd en discours abscons : elle a ses aficionados, comme tous ceux qui sont un peu connus,  mais si elle s’imagine qu’elle va dépasser les 3% d’intentions de vote, elle se met le doigt dans un endroit où elle ne devrait pas se le mettre …que certains ne voient pas que c’est une noc, c’est normal, mais qu’elle même ne voie pas qu’elle n’a aucune chance d’arriver au second tour, là c’est grave …elle ferait mieux d’employer son temps à oeuvrer utile…même si c’est e manière anonyme…ça lui ferait du bien, tiens, un peu d’anonymat… tellement imbue d’elle même qu’elle s’imagine qu’elle va sauver la France…elle se prend pour qui, à la fin ?malgré son parler fleuri, elle n’aligne pas 3 pattes à un canard…  on a entendu aussi, à un meeting d’Hidalgo je ne sais où en France, une de ses copines, l’horrible petit bas-bleu qui s’est promptement transformé en mère de famille nombreuse, c’est un destin, la fifille à feu Mitterrand , qui venait la soutenir … en bonne « socialiste » c’est bien ce qu’on se dit, mon cheval et moi : Socialiste un jour, socialiste toujours, quoi qu’il se passe … c’est dans la tête, quoi… c’est fou, ça, encore … des gens qui voient les choses comme immuables… accrochés à ces grands politiques, qui descendent de familles politiques, qui ont leur rond de serviette dans l’immuable du Parti, et leurs prébendes assurées jusqu’à la retraite, pour eux et leur descendance (la fille Mittérttrand y est en plein dans le truc), avec toujours le même discours —on en a entendu des illustrations par la Mère Hidalgo ces jours-ci, de la langue de bois socialiste dans toute sa splendeur — à toi, le pauvre, ou qui te considères comme brimé, le discours généreux , toujours le même, comme quoi tu mérites mieux, et moi, le cacique socialiste (qui vit 10 fois mieux que toi, mais de ça je ne discute pas, c’est juste dans l’ordre socialiste des choses) , je lutte pour toi , sois en sur, et contre les inégalités — etc etc…  de quoi se tirer une balle,  d ‘entendre ces trucs…  la Mère Taubira, la Mère Hidalgo, la fille Mitterrand, même panier socialiste , pour que rien ne change sauf dans le sens tous également misérables  sauf les apparatchiks, eux au dessus et bien gavés … à jeter… 

Un qui devient vraiment noc, aussi, dommage , c’est le fils Enthoven… il est à fond pour le Passe vaccinal (pardon, ils écrivent tous ça « Pass », ces cons-là… et épouse étroitement les thèses développées par la maffia gouvernementale actuelle, tant et si bien que je me pose des questions : ne viserait-il pas un poste au gouvernement, en cas de réélection macronestique ? lui a t on fait des ouvertures ? ça doit être ça, vous allez voir…  🙁 🙁 complètement décevant, aussi,  celui-là : acceptable physiquement et avec des a-cotés intéressants, au début;  on le trouvait intelligent, (ses premières percées médiatiques)  et maintenant la montagne accouche d’une souris caricaturale  on dirait… 🙂  même sa manière particulière de causer fatigue, on dirait qu’il n’y croit plus… L’élan du début s’est perdu… trop de médiatisation tue la médiatisation… je me demande ce qui lui est arrivé … tous ces gens manquent de … de liberté… de vitalité, tiens… biens serrés/étouffés sur le petit coeur du pouvoir à consensus qui les nourrit … ils n’ont plus le temps, faut croire,  de penser par eux mêmes, peut être faut il un peu de misère en poudre pour ça… ça se comprend , travaille tout le temps, et a je ne sais combien d’enfants à élever, plus le dialogue marital…aucune solitude… de quoi épuiser n’importe qui  … 🙂 mûr pour l’emploi gouvernemental bien payé, secrétaire d’Etat ou sous-ministre, tiens…

et la piscine , vous me direz ? ben elle est toujours là, on doit montrer son passe sanitaire… ça ne rigole pas… le tourniquet a été réparé, il était en panne depuis son installation … 🙂 il y a de nouveaux MNS, qui ont été embauchés, en plus des anciens qui sont toujours là mais font moins d’heures semble-t-il… dans le couloir où je nage le plus souvent, il y a toujours des bourrons qui commencent à bourrer dès qu’ils arrivent, et qui s’arrêtent ensuite épuisés au bout de quelques centaine de mètres …je vois des jeunes gens devenir tout blancs après un 200m… et se hisser sur le bord la main sur la poitrine. D’autres qui nagent un peu mieux (il y a 2 ou 3 bons nageurs, dont une nana qui nage vraiment bien), et tout ce monde là cohabite … moi même je n’étais pas tellement en forme les 3 derniers jours, mais ça va beaucoup mieux maintenant …  🙂 j’ai un peu repris le papillon, mais j’ai toujours le problème de respiration… si j’arrive à me sortir de ça, je suis sauvée… 🙂  j’ai compris un tas de trucs pour nager mieux le crawl , c’est une question de point médian de flottaison, j’ai allongé un truc, et déplacé ce foutu point de floraison, et essayé de mieux me servir de mes jambes, tout change et se transforme… je regrette vraiment de ne pas avoir débuté ça petite, la natation, j’aurais fait des étincelles … 🙂 là, mon travail, c’est d’essayer de rejoindre le point où serait une bonne nageuse de mon âge , mais qui aurait commencé à 5 ans … 🙂 avec les acquis automatiques auxquels il n’est plus besoin de réfléchir… 🙂 

Pandémie du point de vue de la natation : première saison : bouclés chez soi, les piscines fermées … ils nous font croire que le truc est extrêmement contagieux, mais on voit maintenant que c’était faux (personnellement je m’évanouissais presque quand quelqu’un parlait dans son téléphone portable à 2m de moi… je croyais qu’il me contaminait…)  2ème saison : obligée d’aller nager dans la petite ceinture de Paris (Versailles) ou seules les piscines étaient ouvertes ! … 🙂 on nous fait croire que le nouveau variant est encore plus contagieux… ensuite, période bénie qui a duré plusieurs mois: possibilité de nager avec un certificat médical… personne dans les piscines … le temps que tout le monde se rende compte de ça, on était au mois de mai, quelque chose comme ça, et j’avais nagé tout l’hiver sans rien attraper…  🙂  arrive le variant delta, dont on nous dit qu’il est encore plus contagieux … ensuite, 3ème saison hivernale : leur histoire de vaccin…obligée de me vacciner pour nager … mais je nage… 🙂 et maintenant, le variant omicron , qui semble une émanation arrivée à point pour donner un coup de main à son grand frère le président Omacron est mille fois plus contagieux ! plus contagieux que contagieux … on nous prend pour des cons, et des cons tagieux, qui plus est !  non, je ne nie pas la réalité de la pandémie, c’est juste que je suis convaincue qu’il faut traiter ça autrement…  et je ne suis pas anti vaccin, je suis pour à 100%, mais je maintiens que injecter quelque chose à quelqu’un de force, quel que soit le prétexte, NE SE FAIT PAS. EN AUCUNE FAÇON. CE SONT DES MÉTHODES DE  NAZIS, RIEN  DE MOINS. 

P.S. : Mon blog est inaccessible, de temps en temps, problèmes de je ne sais quoi, que certains essaient de résoudre… il n’est pas accessible à certains moments, mais une demi heure après, il l’est, alors ne pas se décourager…  

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Post Navigation