De Paris en piscine Le blog de Papillonista

Piscines

Illustration de Mathieu Persan

 

Le ministère de la transition écologique promeut un système appelé « Act’eau »(puisqu’il faut tout baptiser, débaptiser, rebaptiser—et combien ça coûte, tout ça, plutôt que de partir de ce qui existe déjà et a déjà un nom ?) de manière à rénover 500 piscines publiques : alors là, ça m’intéresse, bien sur. La photo du journal « Les Échos » montre une piscine désaffectée à Marseille, quartiers nord… ce n’est sans doute pas par hasard, parce que, contrairement à ce qu’on pourrait penser, certaines villes du midi, notamment Marseille, mais aussi Toulon, sont complètement à la masse question offre en natation et piscines. Les maires de ces villes pensent que, la mer étant présente, les gens n’ont pas besoin de piscines. A Marseille (que je ne connais pas sur le terrain), le C.N.M. —club des Nageurs de Marseille—profite d’installations intéressantes, mais interdites au pékin moyen. Compliqué de nager à Marseille. Le CNM est un club prestigieux d’où sont sortis nombre de grand nageurs français (Alain Bernard, Florent Manaudou à certaines époques) mais l’offre en natation pour les « petits » nageurs est nulle. Il n’y a pas de piscine, et les maires successifs de Marseille s’en foutent… (il n’y a qu’à voir, d’ailleurs, dans quel état est la ville ). A Nice, c’est aussi un problème, de trouver une bonne piscine (j’avais essayé il y a des années, peut être que cela a changé—) il y avait un grand centre avec une bonne piscine , mais les horaires étaient  débiles, et je me rabattais sur une piscine de quartier populaire, à l’Ariane, petite, et bourrée de gosses mal élevés, sans couloirs de natation…peut être tout cela a t il changé). A Toulon, c’était pire que tout. le maire est un âne, et la natation, il ne connait pas. Tout pour le rugby … 🙂 le rugby qu’on regarde, bien sur, pas même celui qu’on pratique…et je te lèche le c des électeurs…  durant plusieurs mois, les piscines toulonnaises (qui sont déjà peu nombreuses, 3 en tout) , sont fermées…La seule qui reste ouverte toute la journée, c’est la piscine du port de Toulon, (Port Marchand) 50m, mais complètement découverte, sous le cagnard, donc impraticable pour celui qui veut sauvegarder sa peau, pas un pet d’ombre, sauf peut être 15 mn avant la fermeture. Du coup, tous les nageurs habituels ressemblent à des homards grillés, la peau parcheminée et crevassée …ça fout les jetons… 🙂   ils poussent, à Toulon, le « vice » jusqu’à fermer pendant tout l’été et plus encore, le petit bassin intérieur, de 25m, où on pourrait nager à l’ombre. De même ferment ils , durant de longs mois d’été , pratiquement pendant 3mois, une autre piscine située à l’est, et enfin, la petite piscine située à l’ouest, les « Pins d’Alep », 25m avec si je me souviens bien, 4 couloirs seulement, reste ouverte pendant 2 h par jour, entre midi et deux, quelque chose comme ça… pour nager, quand tu es dans cette ville où la circulation est très très difficile, tu dois aller soit complètement à l’ouest, dans la localité voisine , où existe une piscine à moitié ludique , gérée par Vert marine (à l’époque) et très chère (une bande de voleurs… 🙂 ) avec bassin de 25m rempli de mémés qui n’avancent pas, ou alors une piscine Tournesol encore plus loin , à Sanary sur Mer,  (mais ça fait un voyage en bus), 25m, où on est à peu près tranquille, ou alors la piscine de Hyères, de l’autre coté, à 25kms, qui est quasi parfaite, au milieu des palmiers  …bassin de 50m extérieur (où on arrive à nager à l’ombre dans certains couloirs, au moins un), et bassins intérieurs avec une partie ludique pour éponger la fréquentation des gosses.Un peu chère aussi, mais j’adorais cette piscine, avec un voyage en bus préalable, et retour, 2h de trajet minimum… 🙂 .

Donc il est question maintenant de rénover 500 piscine vétustes, en France, c’est pas mal, dans un pays où tout le monde semble vouloir nager, de plus en plus en tous cas. le principe, c’est de rénover avec des travaux permettant des économies de fonctionnement. Il y a déjà quelques tentatives , notamment à la Butte aux Cailles, à Paris , qui est chauffée par un data center proche… ce qui coûte, dans les piscines, c’est l’eau, et le chauffage …les piscines sont des gouffres financiers, et aucune piscine n’est « rentable » … (c’est pour cela aussi que la conne qui préside aux destinées de Paris devrait réfléchir entre autres à limiter les dépenses là où ce serait possible, notamment dans le déploiement des « tourniquets » et autres robots en acier QUI NE FONCTIONNENT JAMAIS DE MANIÈRE SATISFAISANTES DANS LES PISCINES CAR LE CHLORE CORRODE TOUT. mais passons … passons, mais je vais faire un aparté parce que cette dame dont j’estime qu’elle est malhonnête à la base (elle a une tournure d’esprit que je trouve malhonnête) vient de nous faire un speech en annonçant sa candidature à la présidentielle, et les premiers mots c’est pour nous dire qu’elle vient « avec humilité… »  🙂 🙂  bla et bla et encore bla… et elle annonce bien sur open bar avec des augmentations de salaires pour tout le monde, enfin ceux qu’elle pense ses électeurs, qu’elle ne pourra surement pas tenir, et ça ne mange pas de pain…elle a compris le truc : mentez, mentez et mentez encore, …ça rend dingue de voir ça… (ça se voit sur sa figure, en plus, qu’elle est menteuse professionnelle et qu’elle prend les gens pour des cons…une sorte d’ombre matoise en demi sourire rentré  est inscrite sur sa face quand elle cause…) la providence nous préserve de cette Attila…notez qu’elle essaie, petite maline,  de quitter le navire Paris avant l’effondrement programmé suite à la sape de la ville pratiquée par elle, y compris J.O., qu’elle a bien initiée —après Delanoé, mais il n’avait pas le même pouvoir de nuisance qu’elle —je ferme la parenthèse)

L’idée de Act Eau , qui est un sous programme du programme pour les économies d’énergie est économiser à la fois l’énergie et l’eau , et de rénover les piscines plutôt que d’en construire de nouvelles . Bonne idée, faisons avec ce qui existe ,d ‘abord. 

Il y a presque 4.000 piscines en France, ce que j’apprends avec plaisir, et c’est vrai qu’on a cette chance, ici, d’avoir des piscines partout, c’est merveilleux… même si de toutes façons ce n’est pas suffisant… 🙂 le programme de rénovation représentera environ 800 millions d’eu /an, et ils ne sont, dit le journal, qu’une poignée de concurrents à se disputer ce marché  (mirifique… ) 🙂  une quinzaine d ‘architectes, une demi-douzaine de bureaux d’études et quelques mainteneurs ( ? ? ? ) détiennent 90% de ce marché… 🙂 . Il y a gros à gagner. Alors, au moins, faites du bon travail. 

Les contraintes d’hygiène et de confort (attention : je cite le journal « Les Echos » dans pas mal d’endroits) se conjuguent pour faire des piscines des lieux de luxe (la fin de la phrase est de moi)  qu’il est difficile de chauffer en se passant du gaz…(car vous savez que le gaz est dans le collimateur des « écolos » actuellement;  j’en profite pour dire que le chemin vers l’écologie, et ce qu’ils appellent les économies d’énergie,  telle qu’on le présente en France, me semble assez ridicule, et à mon avis on devrait s’y prendre autrement…tout en posant de bonnes questions au reste du monde, notamment ceux pour qui l’écologie reste subsidiaire … par exemple les pays du Golfe qui s’asseyent totalement sur l’écologie (une piste de ski sous une bulle en plein cagnard de 50° dans le désert), ce genre de truc, mais il n’y a pas que sur la Sainte écologie que s’asseyent les pays du Golfe), etc… à mon avis on devrait y aller progressivement, sachant que la France par exemple, serait responsable à 1% seulement, dans le monde,  de problèmes de gaz à effet de serre… (calmos, donc…) 🙂  et cette propension, à chaque catastrophe climatique, de tout mettre sur le dos de l’action des hommes me semble fondamentalement idiote … et à mon avis, il suffirait simplement que chacun essaie de vivre de manière un peu moins conne , soi même, je veux dire, sans aller regarder les grands trucs, pour améliorer les choses, mais bien sur cette dernière proposition est carrément inaccessible … 🙂  ) . « Alors, de quoi tu étais en train de parler ? » , me recadre mon Cheval : ben voilà, la rénovation des piscines … 🙂 

Il y a des contraintes, surtout avec les normes imposées partout, France et Europe ; par exemple l’eau des douches doit avoir une certaine température (tant mieux, souvent c’était trop froid)pour éviter la salmonellose : la Butte aux Cailles, apprends-je, est chauffée par une chaudière numérique … 🙂 grâce aux data d’une « ferme  » voisine (ils appellent ça une « ferme » hihi  … 🙂  la Butte, aussi, si je me souviens bien, est alimentée en eau par une source d’eau minérale (un puits artésien ?) indépendante de l’alimentation classique parisienne en circuit qui pompe l’eau de diverses rivières, dont la Bièvre je crois . (Et d’ailleurs, vous pouvez aller remplir vos bouteilles à la fontaine qui se trouve place Paul Painlevé , devant la piscine de la Butte : ils ont refait la fontaine il y a quelques années, avec 3 ou 4 points de trait, et chacun peut avoir son eau minérale gratuite …quand on passe devant, on voit tout le temps un groupe de gens qui se ravitaille, avec chacun plusieurs bouteilles  … 🙂 ça me rappelle, tiens, ce qui se passait il y a bien longtemps, dans la vallée Radieuse de mon enfance : au début (de mon enfance), l’eau qui coulait du robinet dans les maisons était l’eau des sources venue directement de la montagne , celle de la fonte des neiges principalement, pas traitée , rien… 🙂 délicieuse… et gratuite …filtrée naturellement par la roche; ensuite, ils ont installé une station de traitement et d’épuration, et l’eau est devenue un peu moins excellente et beaucoup plus chère ..ensuite la guerre de l’eau s’est développée, jusqu’à atteindre des sommets, au fil des années, entre usagers qui en avaient marre, municipalité qui trempait plus ou moins innocemment dans des trafics d’influence, jusqu’à aller en justice pour certains, et les grosses compagnies venant au fromage , gros requins, essayer de tailler encore dans ce marché… (je me suis personnellement battue, parfois, contre les compagnies des eaux, constatant avec effarement de quoi elles étaient capables, je n’aurais jamais cru … je parle de Véolia, de la Saur, etc… incroyable, vraiment…encore plus incroyable qu’en France où normalement tout est calibré et examiné au microscope, on les laisse faire ce business bizarre sans règlementer ça durement… )  😉 et donc, ensuite, dans la Vallée Radieuse, il restait certains points d’eau publics, des vieilles fontaines rustique très belles, où les vaches venaient boire autrefois, ou qui servaient de lavoirs, etc… assez rares, où l’eau était directement celle qui coulait des montagnes, fraiche et incroyablement revigorante , une sorte de bénédiction de la montagne … 🙂 🙂  venez, venez, mes amis, boire à l’eau des fontaines !  🙂  une eau dont on n’a aucune idée en plaine …même l’eau de la Butte aux Cailles n’est pas aussi bonne, ni aucune eau minérale en bouteille, bien que, lorsqu’on a soif, toutes les eaux soient bonnes à boire. (j’imagine dans le désert … 🙂  amusez vous, parfois, quand vous prenez un verre d’eau, que vous venez de sortir du désert, on vous a sorti de là, plutôt, et vous trempez vos lèvres dans une source, vous ne buvez pas vraiment, mais vous immergez vos lèvres dans l’eau, vous lappez, presque… l’eau semble meilleure quand on se fait ce cinéma…  héhé, on s’amuse comme on peut, hennit mon Cheval…  🙂  ) 

Il semble que la géothermie avec pompe à chaleur soit une des solutions retenues pour le futur chauffage des piscines (je hais les pompes à chaleur pour les usages qu’on en fait dans les maisons individuelles, mais je peux admettre, avec réticence , que ce soit intéressant pour certains bâtiments publics, à condition de faire en sorte de ne pas gêner le voisinage). (j’avais écrit une fois à un spécialiste qui ‘exxpeimait dans les médias et qu’on invitait partout, en lui parlant de cette histoire de pompes à chaleur qu’on mettait partout, ce que je trouvais gênant, quand il était question de subir celle de son voisin, ces équipements étant installée en extérieur, et ce monsieur a eu la gentillesse de me répondre, et il me disait que lui, installant des pompes à chaleur , les plaçait souvent à l’intérieur, dans des caves, etc… pour ne pas gêner…je ne savais pas que c’était possible… )… 

A Metz, en 2014, la ville a été la première à innover, avec la piscine Lothaire (bassin olympique)  : un « mur solaire » chauffant l’air extérieur avant de l’insuffler dans le bâtiment ,donc récupération d’énergie innovante complétée par une isolation renforcée a permis parait il de réduire les gaz à effet de serre  de 30%, ce qui n’est pas rien. mais, revers de la médaille, cette étanchéité a causé des soucis : les MNS se sont plaints de maux de tête … (j’en profite pour militer contre les conceptions actuelles des bâtiments, dont on devrait absolument remettre les fondamentaux en cause : tout fermer, bien clos, bien isolé, avec des fenêtres qu’on ne peut ouvrir, en remplaçant ça par une circulation d’air « régulée » par les VMC … (bruit permanent, que les insensibles n’entendent même pas…) : ces manières de concevoir les bâtiments sont nulles , etd ‘ailleurs, avec le Covid, maintenant, l’aération et la ventilation sont sur la sellette..;il faut impérativement aérer et ventiler de manière naturelle, y compris d’ailleurs tout simplement en ouvrant les fenêtres… certes, ça demande un effort … 🙂 et la construction de bâtiments où les pièces humides devront comporter une fenêtre, contrairement à ce que font les promoteurs, qui voient là un gain de surface utile, donc vendre plus cher—faire des sanitaires sans fenêtres— ; il existe ça et là de par le monde, des programmes totalement écolos, pour le coup, et même très ambitieux parce que parfois ils concernent pas seulement un bâtiment mais tout un ilôt, voire une ville, où toute la ventilation et la climatisation sont naturelles …

Donc les MNS, dans les piscines de la ville de Metz, toutes soumises à rénovation, ont eu mal à la tête, et les analyses ont révélé des taux de chloramine trop importants. Le problème se situait au niveau de la ventilation (évidemment) , de la centrale de ventilation : donc ils ont mis au point (ils n’expliquent pas comment) une batterie de mesures de manière à ramener le niveau de chloramines à l’acceptable (j’aimerais avoir le point de vue des MNS de Metz…) et la performance énergétique est parait il, maintenant , meilleure de 40% par rapport à l’initial… 

Etc…etc… je me rappelle aussi qu’il avait été question quelque part, en ce qui concerne l’eau, de recycler les eaux usées (pas forcément que celles des piscines qui normalement doivent , après recyclage, retourner dans les bassins) en s’en servant pour par exemple nettoyer les rues, (peut être après un simple premier filtrage grossier) au lieu d’utiliser pour cela de l’eau propre, de l’eau à boire… une fois, j’avais appris, alors que j’étais dans un endroit où il y avait très très peu d’eau, dans la nature, à faire des vaisselles, etc… avec très très peu d’eau ..;c’est intéressant d’arriver , pour soi même, dans un cadre individuel, à économiser l’eau jusqu’à un point maximum… je me souviens de ma reum, aussi , qui nous disait de « fermer le robinet »malgré le fait que l’eau chez nous était peu chère et quasi inépuisable, abondante, etc… malgré cela, elle nous engageait à l’économiser, parce que elle même venait d’un pays où l’eau était plus rare … 🙂 on ne l’écoutait pas, mais elle avait raison… laisser couler l’eau pendant qu’on se brosse les dents, etc… ce genre …  🙂 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Post Navigation