De Paris en piscine Le blog de Papillonista

Créer article

Je crée un nouvel article (je suis à court de titres). j’ai l’impression que je vais rejoindre Marcel Proust dans l’importance quantitative de l’oeuvre … 🙂  🙂 je voudrais essayer d’écrire comme j’imagine qu’il écrit, intemporellement, malheureusement ça ne marche pas comme ça. je ne travaille pas assez , mais peu importe. Et ma madeleine de Proust, à moi, c’est …beuh…ya rien… 🙂 si, peut être, juste un souvenir de pension : je me suis dit, un matin, en regardant par la fenêtre des toilettes du Parc Impérial (c’était une pension pour filles, sinistre, logée dans un bâtiment fastueux à l’extérieur —et très lépreux sur sa face nord que personne ne voyait jamais—la salle d’eau c’ était plusieurs lavabos alignés, nous n’avions pas de douches—) je me suis dit, en apercevant au loin sur une colline un petit arbre qui se détachait de la végétation, que toute ma vie je me rappellerais de cet arbre, et maintenant, de loin en loin, je me rappelle m’être dit cela, et la vision de l’arbre lui même se perd dans mon souvenir…il était au moins à 3 kms… 🙂  une manière de garder le contact avec la petite fille que j’étais…voilà ma madeleine de Proust, qui n’en est absolument pas une … ou alors les carambars, comme tout le monde … 🙂 

Un jour j’écrirai un texte sur notre chien, dans la Vallée Radieuse … 🙂 le seul être qu’on aimait à la folie, sans doute … 🙂  

Complètement lessivée, aujourd’hui, parce que très peu dormi, j’ai hésité à rester au lit toute la journée, mais je me suis dit que si je faisais cela, insidieusement, j’allais me trouver des excuses pour passer le reste de ma vie au lit … 🙂  alors je suis quand même allée à la piscine, et aussi trainer un peu dans Paris (les librairies étaient prises d’assaut) : il parait que la Mère mijote de nouveaux trucs pour faire ch encore un peu 🙂 j’ai discuté hier avec une amie de mon âge, qui habite pas loin, et elle m’a fait rire aux larmes en me décrivant les circonvolutions de son taxi, l’autre jour, dans la rue Saint Jacques, pour arriver à éviter les chantiers et autres pistes réservées aux tordus sur roues électriques … je ne comprends pas, ni elle, comment la Mère a pu être réélue ce coup-ci… elle me dit que ce sont les gays du Marais  qui ont voté en masse pour elle … ils ne sont pas si stupides, non ? non, on ne sait pas comment elle est passée ..;en fusionnant les arrondissements du centre, bien sur, mais bon… 🙂 bref, le dernier truc qu’elle a trouvé, c’est qu’elle veut interdire tout le centre aux voitures. carrément . Elle trouve qu’il y a trop de pollution : c’est exact, et elle en est la cause. Quand on vit à Paris, on sait que n’importe quelle entreprise de travaux facture tout le double du tarif, parce que le stationnement est impossible intra muros…déjà… qu’est ce qu’elle s’imagine cette mère ? déjà les gens qui ont un peu de fric se tirent fissa de cette ville, et ce sont des financiers qui cherchent à placer leurs sous en excédent qui achètent des appartements à des prix de malades… appartements qui restent vides, ou sont loués à prix d’or on se demande à qui… des 30M2 miteux dans mon quartier, sans lumière,  se vendent 500.000 euros … mais qui peut bien acheter ça … en ce moment, il y a partout des panneaux prévenant les cyclistes de ce qu’ils risquent, l’angle mort, (affiché sur les camions, les bus…), le port du casque recommandé, le code de la route, laisser passer les piétons, etc… mais cette pauvre conne de mère n’a pas encore pigé que c’est éxactement comme ce qui se passe dans les banlieues (et ailleurs aussi , maintenant, partout on pourrait même dire) , elle peut toujours faire des campagnes de « sensibilisation », les keums s’en foutent et continuent à faire n’importe quoi… ils ne respectent pas plus les feux que les trottoirs, leurs vélos électriques se croisent avec les trottinettes folles … cette campagne de prévention, qui ne donnera pas grand chose parce que ces crétins ne sont pas assez verbalisé, et si le mec sur l’engin est black , tu penses bien que les keufs ne vont pas l’arrêter, (risque d’émeute immédiate partout dans Paris) et d ‘ailleurs ils ont autre chose à faire en ce moment, cette campagne de prévention indique, en filigrane, que les accidents sont nombreux et sévères avec ce que cette pauvre tarte de Mère appelle les « Mobilités douces » … j’ai parlé de la campagne d’affichage à ma copine, en disant que les accidents doivent être légion, et je l’ai entendue émettre une sorte de grognement de joie (on espèce que les cyclistes vont se faire écraser, voilà…) 🙂 …

elle doit être contente, la Mère, dès que les beaux jours arrivent, un nombre impressionnant de gens biberonnés aux allocations et aides diverses, et qui ne foutent rien de leurs journées trainent sur les quais bas, entre l’alsphate bourré de vélos et trottinettes et les bouts de pelouse à crottes de chiens sur les cotés… on ne peut même pas marcher, sur ces quais bas, (et d’ailleurs c’est craignos aussi sur les quais rive gauche, quai Saint Bernard, qui pourtant est plus large, là aussi c’est sillonné par les véhicules électriques à roues… autrefois on pouvait se balader, plus maintenant,  tellement ça circule … et pourquoi je parle encore de cette vieille horreur de maire de Paris, moi ?  

Je me suis donc trainée à Berlioux, et j’ai fait seulement un kilomètre, dans une ligne où nous n’étions que 2 ou 3… ensuite, sous la douche, une dame en face de moi s’est mise à me raconter sa vie: visiblement elle adorait parler (et n’écoutait absolument pas ce qu’on lui disait, néanmoins j’avais envie de l’écouter) : elle avait passé son enfance à Madagascar, et était moitié italienne moitié indienne du nord de l’Inde. Elle m’a expliqué qu’on la prenait quelques fois pour une nana du Maghreb, mais que non, et effectivement elle n’était pas du tout carrossée comme ça : elle avait , quand on regardait bien, un type indien, et un corps indien (les bras, qui étaient comme ceux de la déesse kali, les mains aussi, et elle s’est mis à agiter les bras avec les mains qui serpentaient au bout, et j’ai cru voir une statue de Ganesh … 🙂 elle m’a expliqué comment c’était, à Madagascar, autrefois, comment elle se baignait dans les piscines d’hôtel car, à part un seul endroit, toute la côte est infestée de requins…  🙂  et elle m’a raconté à quel point le régime communiste (avec quelques milliardaires d’un coté et le reste de la population qui mange de l’herbe sèche de l’autre) avait asséché le pays… c’est ça, le communisme, et tous les Méchan-lon et autres Clémentine Au teint et autres, et autres, sont des salopards intégraux parce que si d’aventure ils arrivaient au pouvoir, notre pays tendrait vers de tels désastres,  il n’y a aucun avenir dans le communisme imposé … quand les gens auront envie de devenir communistes, c’est qu’ils auront envie de partager, d’eux mêmes, individuellement… c’est pourquoi la seule chose à faire, c’est de leur prouver que leur intérêt est de partager leurs sous… il y a des tendances à cela, aux Etats Unis, par exemple, ces unions de milliardaires qui s’engagent à distribuer la moitié au moins de leur fortune… non, le seul régime acceptable est une démocratie avec du social, sans décourager l’initiative, de la liberté, et un pouvoir à la fois fort et débonnaire, qui se cantonnerait à réguler la liberté, je veux dire surveiller que la liberté de Suns n’empiète pas sur celles es autres… avec un welfare de base, pour tout émonde le même, un minimum pour vivre décemment, mais pas plus, et pas cette gabegie comme en France… il faudrait aussi que l’Etat arrête de pondre normes  sur normes, ça finit pas lasser … 🙂 et fuck l’Europe telle qu’elle est, fuck vraiment !

J’étais là, fascinée par cette dame, à écouter son flot de paroles, j’avais l’impression de voyager… ça me change vraiment la tête, de nager, d’aller à la pistoche… de temps en temps on voit des beaux mecs…le type qui fait de la boxe en solitaire sur les plages est de retour, il soulève le banc et le trimballe à l’autre bout, sous le cocotier … car il n’y a pas qu’à Madagascar qu’il a des cocotiers, il y en a aussi un en plein Berlioux …non, pas dans l’eau, sur la plage … 🙂 et hier, il y avait 2 dans leurs qui faisaient des exercices à la barre …l’un d’eux était vraiment professionnel..;par contre il nageait comme un pied…  🙂

en sortant, ma fatigue n’était pas envolée, mais elle avait pris une autre forme, plus légère, la fatigue s’était transformée en un truc diffus , et je n’avais pas envie de rentrer chez moi. j’ai donc traversé le forum désert (mais on sent une activité, pour la reprise, on entend des coups de marteaux, on voit des lumières sous des rideaux, ) , suis sortie dans le jardin, rempli de glandeurs et de pas mal de cloches comme d’habitude, et ai pris vers le sud, pensant aller à la pharmacie qui pratique des prix très bas sur pas mal de trucs,  mais arrivée là bas, dans le quartier Mabillon, j’ai vu que c’était pris d’assaut, et il y avait la queue dehors, bien que la pharmacie fasse 3 étages… aucune envie de faire la queue partout, pour acheter un truc 2 euros moins cher que dans une pharmacie normale. 

Tout ça pour oublier les misères de la vie quotidienne, et l’actualité… terrible… l’actualité… sans parler de l’attaque des terroristes sur Israël, (je prends parti), je ne vais pas aborder ces sujets aujourd’hui, je n’en peux plus, j’en ai marre, ici en France, je n’en peux plus de cette masse de connards qui tuent des flics , tuent des gens tout simplement,  tellement lobotomisés, n’ont jamais lu un bouquin…terrible… de la m dans la tête, rien d’autre…prendre , voler, tuer sans états d’âme, 50 mots pour s’exprimer, pas un de plus, intéressés seulement par la tune facile, et toujours en train de se présenter en victimes au moment même où , à coups de pieds et à plusieurs, ou seuls et d’un coup de couteau, ils font sauter la tête d’un pauvre type qui se trouve sur leur chemin ;  c’est un ou plusieurs meurtres par jour maintenant, et j’en ai marre de cette pègre incrustée ici en France. Si ça continue, on va avoir la guerre civile, je pense comme les généraux.  🙁  Et malheureusement, je ne pense pas qu’élire Mme Le Pen soit la solution. mais Maqueron non plus n’est pas la solution. Ça va finir , au mieux, par une partition, comme aux Etats Unis, avec une société très dangereuse, rien à voir avec la petite France qu’on a connue dans notre enfance… qu’ils restent dans leurs quartiers, je m’en fous, qu’ils s’entretuent entre bandes, mais qu’on arrête de refiler des allocations à leurs familles , d’injecter du fric dans leurs « quartiers », ça ne sert pas à grand chose si ces quartiers sont des zones de non droit, , et  qu’ils ne viennent pas faire ch au centre de nos villes, qu’ils restent dans leurs ghettos, avec leur business.  J’en ai marre d’une certaine catégorie de gens, toujours les mêmes, faut surtout pas les nommer par leurs origines, toujours les mêmes, dont je constate que, où qu’ils soient dans le monde, ils foutent le souk, c’est la guerre, la mort et la m… voilà.L’expression même d’une culture sans intérêt. Les seuls endroits où la paix règne plus ou moins, avec cette culture, ça donne un état policier, avec très grande répression, et effectivement c’est comme cela qu’on peut tenir ces gens, et certainement pas par la démocratie…ils prennent la démocratie pour une faiblesse, et la seule chose à faire, avec eux, c’est de leur mettre sur la g dès le premier écart.   Et j’en ai marre des bonnes âmes qui leur trouvent tout le temps des excuses, ou bien trouvent tout ça coloré et séduisant, vive le multi culturalisme, c’est l’avenir, parce que eux vivent ailleurs . Je pense que leur seule « excuse » , à cette maffia de délinquants et apprentis délinquants, et sympathisants de délinquants, et trouvant des excuses à la délinquance de leurs familles, c’est la manière dont ils sont élevés, c’est leur culture qui n’a aucun attrait pour moi, je ne veux même pas en entendre parler. Culture qui leur a mis le cerveau dans un corset, une fois pour toutes. Et l’école de la république n’a rien pu faire… Et je fais un amalgame, voilà, avec un certain plaisir même. J’en mets beaucoup dans le même sac. Je ne les aime pas, je n’aime pas leur brutalité, leur mépris, je ne veux pas vivre avec eux, ils me font peur (enfin, pas tant que ça, pour l’instant, mais c’est parce que je ne les rencontre pas la nuit ou dans des endroits déserts) ils me font peur, surtout pour leurs victimes, tous ces pauvres gens qui se trouvent au mauvais endroit au mauvais moment. C’est quoi, leur problème, à la fin, aux gens de cette culture ? qu’ils changent , je ne ferai pas un pas vers eux, il ne manquerait plus que ça. Leur faire la gueule et les stigmatiser (c’est d’ailleurs ce qui se passe) , les parquer en les empêchant de nuire , leur foutre un coup sur la tête s’ils sortent un couteau, les assommer, (et absoudre les keufs), s’ils tabassent en bande , voilà mon idée très pessimiste ce soir de l’attitude qu’il convient d’avoir avec eux.  et perpétuité pour qui agresse un keuf, un pompier, etc… au trou. 

Signé papillonista, adjudant militaire . 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation