De Paris en piscine Le blog de Papillonista

début et milieu de semaine

Natation au clair de la Lune rose (justement on a signalé la lune rose ces jours derniers, « L’avez-vous vue ? » disait « Le Parisien » ) —image (ou lithographie ?) photographiée dans une vitrine rue Beaubourg

Hier il y avait un jeune homme à Berlioux, qui nageait bien; il portait le bonnet de mon ancien club, tout comme moi, mais dans une version ancienne. Quand je suis partie, il faisait des longueurs en battements de papillon, avec une planche et il allait vraiment vite. Il était dans une ligne assez loin, et je n’ai pas pu lui parler. Son visage ne me disait rien, et pourtant je suis restée de nombreuses années dans ce club. Il nageait beaucoup en dos, avec des virages excellents (virages de dos). Aujourd’hui, en pensant à lui, j’ai fait une session de 50 minutes sans m’arrêter du tout, aller retour, aller retour. j’ai commencé doucement, et accéléré ensuite. Excellent. Hier il y avait trop de monde, ça commençait, les gens qui te rentrent dedans et nagent au milieu. Un gars avec un tuba m’est rentré dedans, à 50cm du T,  me faisant un bleu sur le bras. Je lui ai conseillé de regarder , de lever la tête de temps en temps, et bien sur , comme c’était un des nombreux crétins qu’on voit à Paris, qui ne s’excusent jamais, il n’a pas appréciée m’a dit que LUI il nageait, et que c’était fait pour nager…comme si (ces mecs ont toujours les mêmes réponses) quand ils font un truc pas net, la seule excuse qu’ils trouvent, c’est que eux ils nagent, et pas toi… nager, pour eux, c’est rentrer dans tous ceux qui ne s’écartent pas. Evidemment, vous devinez ce qui a suivi; comme je nageais plus vite que lui, ce dont il s’est immédiatement rendu compte, il a fermé sa gueule. Il avait l’air malin, avec son tuba…bah, il doit avoir les cervicales bousillées. Tant mieux, bientôt ce seront ses épaules qui ne répondront plus … 🙂  j’ai changé de couloir, pour être plus tranquille, mais je n’ai fait que nager en fractionné, en m’arrêtant tous les 150m. Contrairement à aujourd’hui. Bien nager, pour moi , c’est par exemple faire du demi fond (800m ou 1500m à la suite), sans s’arrêter, quelle que soit la vitesse, et faire tous les virages culbute. J’en suis loin…je peux nager sans m’arrêter, mais il vaut mieux pour moi ne pas faire tous les virages culbute, parce que les reprises de nage, ce n’est vraiment pas ça. Il faut que je travaille les virages, il faudrait que ça devienne un automatisme, ce que ce n’est pas… 🙂  aujourd’hui nous n’étions que 2 dans le couloir, pendant un moment, et c’était propice à travailler . Ensuite une autre personne est arrivée, mais ça allait. Il me faudrait tout une piscine pour moi, en fait ! 🙂  quand il y a du monde, impossible pour moi d’enchainer, je suis tout le temps en train de surveiller…

Dans une prochaine vie, (à laquelle je ne crois pas vraiment, je pencherais plutôt pour quelque chose qui ressemblerait à notre vie se déroulant indéfiniment, quand c’est fini ça recommence, c’est logique puisque le temps n’existe pas vraiment —parait-il— ) il me faudra débuter la natation à 4 ans… 🙂 mon Cheval essaie de me consoler : entre la pratique d’un sport sans dopage ni rien et ce à quoi arrivent des champions tels que par exemple le frère Manaudou—Florent Manaudou— (trop gonflé…il nage bien, vite plutôt, mais tous ces muscles, ce n’est pas normal ) il y a des différences qui ne sont pas forcément au désavantage de quelqu’un qui pratique sans forcer trop. J’avais connu ce type, dans mon club, assez désagréable avec moi, je n’a jamais su pourquoi, qui était assez vieux, mais qui mettait un point d’honneur à honorer tous les rendez vous sportifs, championnats, etc… du club, ce que je ne faisais pas (je déteste les compétitions, bien que j’en aie fait quelques unes). Il nageait en papillon et faisait des trucs que je n’arriverais pas à faire. Je trouvais ça assez bluffant. Le résultat, c’est qu’on a dû lui poser un pacemaker, ou un truc comme ça pour soutenir le coeur, quand il a eu la soixantaine… Si c’est pour en arriver là … 🙁  ça ne vaut pas le coup… et aussi ce garçon japonais, adorable, qui nageait en papillon lui aussi, heureux comme tout dans ce club, et gentil comme seul un japonais peut être, toujours disponible et serviable … lui aussi, usé par tout ce papillon, opération de l’épaule, et je ne sais quoi … très malheureux de ne plus pouvoir nager…aux dernières nouvelles, il fait un autre sport  🙂

Si on nage beaucoup, il faut aussi faire autre chose, qui sollicite les os : marcher, par exemple, ou courir … 🙂 ce sont les chocs sur les os qui renforcent la charpente. J’ai fait beaucoup de ski, quand j’étais enfant et adolescente, et même après, adulte, c’était complètement différent de la natation… et ensuite l’habitude était prise, il fallait que je bouge tout le temps… 🙂 maintenant je pense que c’était le cadeau de mon père , qui nous a obligés, nous les enfants, à faire de l’exercice et du sport très tôt; on détestait ça, mais il nous forçait… 🙂 il a eu raison, pour ça…   :-). maintenant, j’adore la natation . Pendant toute une époque, quand j’ai commencé à nager, je me tapais des kilomètres et des kilomètres (j’en fais 2 fois moins maintenant) , essayant tout le temps de battre des records…  je trouvais que la piscine était l’endroit où je  sentais une immensité, parce que partout ailleurs, à Paris surtout, je me sentais limitée, à l’étroit , et pas très bien. Mais dans l’eau, ça devenait différent, je touchais à une dimension , comme une échappée, un petit oeil vers l’infini… mes rêves me reviennent, par lambeaux, quand je nage, c’est étrange. 

J’ai supporté, je supporte cet espèce de confinement de m … parce qu’il y a eu ce truc incroyable des piscines ouvertes quand même… du coup, pour moi cette vie là ne fait pas tellement de différence avec avant, sauf que je ne peux pas voir mes amis comme je voudrais, mais on s ‘appelle, et ils sont là. La piscine de mon copain entraineur a des horaires actuellement, qui ne me conviennent pas du tout, mais je sais qu’il est là… quand je nage, je pense tout le temps à ce qu’il m’a dit, 3 ou 4 trucs, toujours les mêmes, et aussi un autre copain, qui nage parfaitement… 🙂 fut un temps, je connaissais tous les Maitre nageurs de Paris 🙂 ce n’est plus le cas, mais il m’arrive en allant dans une piscine ou une autre, de rencontrer un vieux copain qui surveille … 🙂 

Oui, je suppose que tout ce sport fait depuis enfant, en altitude, avec des dénivelés qui changeaient tout le temps …aller plusieurs fois dans la journée à 2.000 m ou plus , et redescendre à toute vitesse, puis remonter, puis redescendre, et ce plusieurs fois par semaine, en respirant à pleins poumons, m’a donné une sorte de force physique, qui me sert maintenant… je me demande à quoi ressemble mon coeur … 🙂 

Bon, assez de bla bla. J’écoute le Premier Ministre (avant ça, j’avais écouté les commentateurs qui commentaient une allocution qui n’existait pas encore 🙂  )..;ben, je n’y comprends rien, mais rien du tout … il déconfine, ou pas ? il semblerait qu’il déconfinerait tout en se réservant la possibilité de reconfiner , et de toutes façons il ne déconfine pas tout de suite … 🙂 il est même possible qu’il ne déconfine pas du tout … 🙂 qu’est ce qui va ouvrir, en fin de compte ? les terrasses ? on va voir les gens en grappes épaisses partout sur les terrasses, ça va être joyeux… 🙂  certains rayons de grands magasins ? les grands magasins ? Ikéa ? 🙂  c’est complètement n’importe quoi, tout ça… d’où viennent les sous qu’on a refilés à tous les gens aidés ? j’ai entendu quelqu’un dire que la France allait toucher 40 (ou 400 hihi héhé) milliards, mais qu’elle devrait en rembourser 60 (ou 600 …)  🙂 selon certains , ce serait un marché de dupes, ce que je crois volontiers … 🙂 je suis pour qu’on reprenne notre indépendance, une fois les sous perçus … 🙂 et qu’on ne rembourse pas . l’équation pour moi est simple : (il faut voir global) : il y a d’énormes masses de fric dans le monde, toute l’écume capitaliste qui a fait des petits, qui s’accroit exponentiellement , qui ne sait plus où se mettre, ou s’investir… 🙂 la terre est devenue trop petite pour tout ce fric, cette richesse n’arrive pas à se matérialiser (l’industrie du luxe a fait d’énormes bonds en avant) c’est pour cela qu’on emprunte actuellement à taux négatifs… globalement c’est ça …C’est pour ça aussi que, par exemple, un exemple entre mille, le prix du M2 ne cesse de monter à Paris : j’ai vu aujourd’hui une annonce pour un « studio » dans le 5ème, 17M2 mansardés, soit 12 M2 Carrez, moche comme tout, une sorte de tube avec une douche, un lit , un WC et une kitchenette , avec même pas une fenêtre normale, rien qu’un vasistas, pour 280.000 euros, et puis quoi encore ? l’annonce dit que c’est près de La Sorbonne, et du Panthéon, et « sectorisé Henri IV » … 🙂 et des appartements, en ce moment, à 4 ou 5 millions d’euros … d’où vient cet argent qui s’investit dans ces biens immobiliers ? c’est de l’argent en trop, de l’argent qui ne sait plus où ce mettre … 🙂  dans ce contexte, me dit mon Cheval, tout doit rapporter… 🙂 il suffit de pondre un truc un peu original, une série de tableaux, par exemple, et de faire monter les enchères … 🙂 …c’est cet argent en surnombre, qui ne sait plus où s’investir, qu’il faudrait taxer… au lieu de taxer le petit argent tout petit de nous les petits … 🙂  enfin, on peut espérer, ils sont en train, là, de comprendre qu’il faut taxer les Gafa, et toutes ces sociétés, à 20 et quelques pour cent, ce serait un miracle ! 🙂 c’est les Etats Unis qui ont lancé ça, alors on peut penser que ça va marcher.

Tu verras, me dit mon Cheval, qu’ils vont maintenant investir dans le spatial, comme ça commence, misère de nous, où va-t-on, où cela s’arrêtera-t-il … l’Homme veut l’immortalité , et il pense la trouver dans les étoiles … 🙂  mon Cheval est persuadé que le fameux « Big bang » n’était que le énième d’une série de « Big Bangs »qui chacun ont eu l’air d’être le premier … 🙂 il n’y a aucune raison que notre Big Bang, avec son expansion de l’univers à partir de ce moment,  soit le premier … aucune raison … on pourrait même penser qu’une civilisation antérieure , à l’image de la notre, ou dont nous même reproduisons maintenant l’image fidèle, avec une espérance que les chose tournent autrement, une civilisation antérieure en soit arrivée, à force de se développer, tout comme la notre, après avoir acquis des compétences atomiques, à faire péter l’ensemble de l’univers… BIG BANG, toute la chair humaine transformée en poussière d’étoile, et projetée dans l’univers, et voilà le résultat après une évolution de milliards d’années… toujours recommencer…nous sommes en train de recommencer … notre histoire passée qui se transforme en histoire future est inscrite dans nos gènes, qui ne sont que de la poussière d’étoiles … voilà comment mon Cheval voit tout ça, quand il a le temps d’y penser, parce que le reste du temps il est très terre à terrement en train ‘imaginer des systèmes pour s’en sortir au jour le jour. Tout en peaufinant son appétence au sommeil, reflet de la Mort , la chose la plus importante du monde … 🙂  

J’ai acheté avant hier un livre à 0,20, que j’ai trouvé chez Boulinier, de Evelyne Pisier.  « Une question d ‘âge » … Evelyne Pisier, c’était l’épouse  d’un des  gars qui a défrayé la chronique récemment, Olivier Duhamel, qui est maintenant, comme on dit, « mort socialement parlant » .. 

Si je regarde ce qu’elle a écrit (ce livre là a été publié début 2005), il semble que ce soit son seul roman,(à part peut être un autre, je ne sais pas, publié dans les années 90, et un bouquin sur Sonia Rykiel)  tout le reste c’est des livres « techniques » d’intellectuelle de la gauche française spécialisée(c’est moi qui appelle ça comme ça)  . Je n’ai pas encore terminé. Elle écrit pas mal, même si ses préoccupations profondes —et sa conduite quotidienne très structurée, lever le matin, prof de fac, etc… elle va souvent voir des psy par exemple, et toutes sortes de  spécialistes, pour elle et ses enfants ,  c’est une bourgeoise de gauche avec de gros moyens —ne sont définitivement pas les miennes . Le livre est plus ou moins sur sa vie avec son mari, dont elle nous dit plusieurs fois à quel point elle l’aime, et surtout l’adoption de sa fille au Chili, fille qui devient une petite peste à l’adolescence… un avertissement en début d’ouvrage : « j’introduis des éléments autobiographique dans un récit fictif. Pas exactement fictif. La plupart des faits et gestes de mes héros ne relèvent pas de mon imagination. A ma propre histoire, je mêle des histoires vécues par d’autres. Un entrelacs qui préserve la fonction de témoignage que j’assigne à ce roman ».

Et de fait, si on compare avec ce que la presse a raconté récemment de sa vie avec son mari , de la composition de sa famille, (recomposée etc… ), et description rapide des étés dans la merveilleuse propriété du midi, le suicide de ses parents, de sa mère,  on comprend plein de choses (si on s’intéresse à la vie de ces gens là, pour le dire vite, la gauche caviar intello française, et moi ça m’intéresse)… c’est très étonnant, qu’elle ait écrit ce livre, qui entre si on veut en résonance avec les faits récents bien avant que cet espèce de scandale éclate —scandale qui s’est replié dans des voiles mauves discrets pour laisse place à d’autres scandales du même genre immédiatement après, comme vous avez pu le remarquer ;;; 😉  et avant le décès de sa soeur, qui était une comédienne connue, et le sien…  Ça m’étonne que la presse n’ait pas mentionné ce bouquin, mais peut être était il épuisé, personne ne l’a lu , et je ne sais pas à combien d’exemplaires il a été tiré.**** 

Bon, voilà, bof bof comme toujours.  🙂  toutes ces vies étranges … 🙂 

**** je relis les articles sur cette affaire, mais ce livre est bien mentionné ici ou là. Les 2 enfants adoptés par Duhamel et Pisier ont été, dans le livre , fusionnés en un seul, une fille. Ce qui est étrange, aussi, dans ce livre, c’est que Pisier a utilisé certains des prénoms de son entourage pour les mettre sur des personnages différents .Par exemple, son époux dans le livre a pour prénom Thierry, alors que dans la vraie vie, Thierry est le prénom du mari de sa soeur, etc… 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Post Navigation