De Paris en piscine Le blog de Papillonista

Encore un jour de passé, où vont les jours ?

 un Golem sur la place des Vosges 

 

Je lis un truc sur « causeur » qui me parait plein de bon sens, et que je pourrais reprendre à mon compte : l’auteur dit qu’il a pris un taxi, conduit par une femme sympathique, qui avait fui la Tunisie il y a pas mal de temps: elle dit que ce sont les tunisiens de l’étranger, les tunisiens établis en France (qui ont une vie sure et du travail) qui ont contribué à élire le type actuel à la tête de la Tunisie, qui ressemble en fait à un loup hypocrite… (on le savait quand on a appris les résultats des élections, rien de bon n’en sortira, le type est juste en embuscade… ) un loup qui attend le bon moment pour installer la bonne gouvernance religieuse que semble t il tout le monde attend plus ou moins, sauf ceux qui sont lucides… quand les gens comprendront ils (il suffit d’ouvrir les yeux sur ce qui se passe dans le monde : montrez moi un régime religieux sous lequel il fasse bon vivre), quand les gens comprendront-ils que le truc religieux, spécialement celui de la religion dont on parle, est une voie de garage, s’il en fut une : les gens sèment le truc religieux , fait d’interdits, de frustrations, et de haine du sexe féminin (les nanas intégrant le truc bien profond) —et tout ce qui est marginal et pas d’accord, tout ce qui se révolte et aspire à quelque chose de respirable termine en pâté de chair bouillie de sang avec os broyés… —sinistre…donc la dame chauffeur de taxi disait qu’elle ne comprenait pas pourquoi, à Belleville ou dans certains coins de Paris /Banlieue, on avait l’impression de se trouver dans une sorte de Maghreb  communautariste…tant que les gens ne comprendront pas qu’ils doivent d’abord libérer leur esprit de tous les grigris superstitieux qu’on leur colle dans la cervelle dès l’enfance avant de pouvoir vivre sous un régime réellement démocratique, il ne se passera rien… les régimes dictatoriaux sous lesquels vous vivez, au Maghreb, sous lesquels vos proches vivent ne sont que la projection de vos esprits prisonniers… la dame du taxi voulait trouver une autre atmosphère en France, c’est pour cela qu’elle était venue, il y a bien longtemps, et cette maimise que les extrémistes d ela religion essaient d’asseoir ici en France la peinait beaucoup …j’en viens à la conclusion du gars qui écrivait l’article : cela demande certes un peu de courage , à cause des menaces, etc… mais pour quelle raison tous les gens sympathiques (j’en rencontre chaque jour) qui viennent de ces contrées du Moyen orient , du Maghreb ou de l’Afrique qui sont menacées par, ou sous le coup de,  ce genre de facisme qui sent mauvais , ne s’expriment ils pas plus ? il y a quelques têtes , des gens courageux, médiatisés, on ne va pas les citer ici, Zineb (mon héroïne, oui, Zineb est ma came…je la trouve de plus en plus belle, en plus  🙂  ) , etc… mais il faut absolument que la masse des gens issus de ces contrées, qui, en plus, comme cette dame taxi ne sont pas des apostats, c’est à dire pratiquent discrètement leur religion et vivent en bonne entente avec tout un chacun, s’exprime . Ces gens doivent impérativement s’exprimer  à haute voix, en toutes occasions, voire manifester. Et non suivre les manifestations initiées par les loups en embuscade… comme ce qui s’est passé dernièrement… qu’ils disent qu’ils ne veulent pas de cette religion dans l’espace public, en train d’essayer de tirer des « parts de marché »et de semer la demer où ils peuvent, en menaçant, tuant, sabotant … il faut que ces gens là aussi se lèvent, y compris contre les gens de leur « communauté » au cas où ce mot aurait un sens pour eux… leur « communauté  » est aussi la notre : c’est celle des gens de bonne volonté qui pensent par eux mêmes et refusent la pensée toute faite, à commencer par la pensée religieuse contraignante …la religion, (ou pas de religion) , normalement, ça devrait être un chemin personnel, des réponses à trouver soi-même … pas des trucs tout faits , vulgaires, nocifs… 

J’ai trouvé étrange, cela dit, qu’un journaliste, lors d’une interview d’un membre du gouvernement, M. Djeddari ,( secrétaire d’Etat qui s’exprimait fort bien), lui demande à un moment comment il voyait  les problèmes de … lui qui avait, dit le journaliste , un arrière grand père kabyle : un arrière grand père kabyle , ça veut dire 1 aïeul kabyle pour 7 autres qui ne le sont pas … (son a.g.p. avait épousé une française) … alors ça veut dire quoi , de rappeler des trucs dont tout le monde se fiche, le secrétaire d’Etat le premier … pourquoi M. Djedarri serait il plus concerné qu’un autre ministre sans arrière grand père kabyle,  par ce qui se passe en Algérie actuellement ? c’est quoi ces conneries de penser qu’il serait spécialiste du truc parce qu’il a un arrière G.P. venu de là-bas ? c’est comme si tu demandais à un secrétaire d’Etat ayant un arrière grand père corse ou breton s’il se sent concerné par les revendications communautarismes des corses ou des bretons… ou à quelqu’un ayant une arrière grand mère américaine, une seule,  s’il n’a pas honte de Trump… 🙂 … moi aussi, j’ai un aïeul venu d’un pays étranger, et je ne me sens absolument pas concernée par ce qui se passe dans ce pays, pas plus que par ce qui se passe dans un autre pays lointain… 🙂 

Quelqu’un que je connais est en partance pour des vacances au Sénégal … on discute un peu j’ai des visions de Sénégal carrément paradisiaques… comme des brochures de voyages . Quelques grands autochtones à la peau dorée, vêtus de chemises bariolées , des femmes avenantes en  cotonnades imprimées  qui se baladent nonchalamment en rigolant beaucoup sur les rivages de l’océan à Dakar , il fait 30°, la brise de mer tiédit l’atmosphère; la personne qui me raconte un peu tout ça me dit qu’elle va dans un quartier (où elle a une maison) où il y a des piscines partout… j’imagine les piscines bleues et les maisons blanches, l’écume des vagues sur la plage.Je pense à des gens qui vivaient une partie de l’année à Dakar, comme France Gall, par exemple,  Le Sénégal est le seul pays dans le coin où il n’y a pas de turbulences menaçantes …pas du tout comme le Mali ou la Mauritanie , à l’avenir plus sombre. Il parait que c’est parce que le Sénégal a une position en cul de sac, en quelque sorte… les fauteurs de trouble ne s’y aventurent pas (–encore–, espérons que ça n’arrivera jamais, la gangrène menaçante s’arrêtera devant la nonchalance des sénégalais et la douceur de vivre de ce pays…il y a assez peu d’immigration sénégalaise, je crois, bien que je ne connaisse pas la question… ) ensuite, on discute du long voyage, qui est la raison principale pour laquelle je ne pars pas au Sénégal avec cette personne (qui me le propose)… 🙂  5h30 de voyage, et j’ai une trouille bleue de l’avion, depuis une tempête dans un coucou au dessus de l’Italie, et un autre voyage  qui a suivi, par de la l’océan… 🙂 … A l’époque je n’avais pas eu peur (je suis assez lente à réaliser les trucs, mais une fois que je les ai réalisés, je suis encore plus lente à m’en défaire) tout le monde était vert de peur, y compris le steward, sauf moi… mais après, jamais pu prendre l’avion again… bref, la personne me raconte que de toutes façons elle n’a pas le choix… Pour aller de Paris à Dakar , on peut prendre le bateau, mais c’est 45 jours, et on part de Marseille…évidemment, il faut prendre 1 an de vacances pour ça… ou au moins 6 mois…  🙂  mais ça doit être pas mal, comme voyage… un cargo avec quelques passagers… on peut aussi y aller par le Maroc et la Mauritanie : en voiture… quelques fois, des gens le font, mais ils partent en convois : par exemple, ils amènent des voitures en Afrique, et sont une vingtaine au minimum …il parait que c’est assez dangereux… à certains endroits (c’est le Paris/Dakar en fait), la route n’est qu’une piste, et c’est assez risqué…  🙂  il y a le désert… il vaut mieux ne pas être une nana toute seule au milieu d’un convoi de keums…  🙂 donc, l’avion, c’est 5h30 de souffrances, pour cette personne, si c’est direct…un peu plus long si on fait une escale soit à Madrid, soit en Italie, soit à Bruxelles (Paris Dakar peut passer par Bruxelles), ça dépend de la compagnie aérienne. Une fois, me raconte cette personne, elle a eu la peur de sa vie…elle était en famille, et voilà que l’avion, qui était au dessus d’un massif montagneux, est pris dans un énorme orage, et les gens voient les montagnes arriver sur eux, ou plutôt l’avion descend à pic sur les montagnes, il parait que tout le monde hurlait et criait dans l’avion, par 3 fois, le commandant de bord (qui était un type chevronné, tout le monde lui a embrassé les mains à la fin) a réussi à redresser le coucou au dernier moment, et ensuite il a réussi à stabiliser tout ça…la personne a cru sa dernière heure venue…  🙂 

Du coup ça me fait penser à ce commandant de bord qui nous a tous scotchés quand on a appris l’histoire par les journaux, et je me rappelle aussi de son nom, complètement cinématographique,  (Hollywood a fait un film là dessus) , Chesley Sullenberger, qui a posé son énorme avion dans la baie de l’Hudson, à New York… des types comme ça, c’est irréel… de vrais « professionnels » des gens avec un sang froid de ouf… un héros, comme on dit… 

J’adorais prendre l’avion, à une époque, et ensuite je ne pouvais plus…en me rendant compte que je devais en fait faire confiance à un tas de gens…les ingénieurs, les mécaniciens, le pilote… …parce que, quand tu es dans l’avion, rien à faire, si ça tourne au vinaigre, tu es coincé… c’est ça qui ne me plait pas… savoir que tu vas mourir dans une ou deux minutes, alors que tu es en pleine forme, assez en forme pour bien saisir tout ce qui t’arrives… horrible… quand tu es malade et dans le coma, tu vas mourir, mais à la limite, c’est une délivrance, si tu souffres, alors que là… 5 minutes avant, tu avais l’avenir devant toi, et là tu vas mourir, c’est inéluctable…  tu te maudis de t’être mis dans cette mauvaise passe… je sais que la route est beaucoup plus meurtrière que l’avion (d’ailleurs je n’aime pas spécialement être en voiture, je n’aime que le train et le bus, en fait j’ai peur de tout.     🙂   ) mais avec la route, on a une possibilité de s’en sortir, si ça crashe, avec l’avion, non …peut être faut il se mettre dans un mood d’indifférence, quad on prend l’avion …se dire qu’on a autant de chances de e cracher que de gagner le gros lot à la loterie …autant dire aucune …  🙂 advienne que pourra, voilà ce qu’il faut se dire… ou alors voyager avec quelqu’un qu’on aime énormément… ou s’abrutir avec une drogue de Cheval… se pinter, dormir… c’est dur, parce que j’adore voyager, en fait… visiter des pays différents… sauf que je n’y vais plus jamais… je rêve souvent que j’ai réussi à me décider à prendre un avion, pour partir voyager sur le continent américain, par exemple, en commençant par le Canada, et que je réussis à arriver à New York, (et ensuite je peux prendre le train, pas de problème, au contraire, c’est même mieux, et même jusqu’en Amérique du sud, en passant par Vancouver au début , j’ai tellement envie… ) , mais toujours je me dis que je ne vais pas y arriver…je rêve que j’ai le billet, à moi les contrées extraordinaires, les montagnes du Pérou, jusqu’à Valparaiso, et retour par les Marquises… alors là, pour le coup, les Marquises, c’est l’avion… et puis je rêve que je suis à l’aéroport, que ça va bien se passer, mais au dernier moment, je ne peux pas monter dans le cercueil de métal… il suffirait d’une fois, et crash ! y aller en bateau, voilà le truc que je vais faire … avec le Queen Elizabeth … cabine individuelle, ça ira comme sur des roulettes… 🙂

Je m’en vais rêver à la piscine : en pleine forme, je nage bien…  🙂  je suis en super forme, pour un grand tour du monde… 🙂 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation