De Paris en piscine Le blog de Papillonista

Article d’aujourd’hui

photo P.A.M  (faite place des Vosges dans une vitrine) 

On reparle de l’explosion de la rue de Trévise, qui fut terrible, et je me rappelais avoir mis quelque chose sur mon blog : j’ai retrouvé l’article, c’est celui du 21 janvier 2019 …(l’explosion s’était produite quelques jours avant) : j’avais regardé l’emplacement de l’explosion , pour voir la rue, sur Google Maps, et sur leur photo/film qui datait de quelques temps avant, on voyait un chantier  tout près du lieu de l’explosion  où la rue était éventrée avec des travaux (comme dans plein d’endroits dans Paris), et là, je ne sais pas pourquoi, j’avais vu qu’il s’agissait du CPCU, ou chauffage urbain, et je me demandais sur l’article, si une canalisation de gaz n’avait pas par hasard été éventrée à l’occasion de travaux… ben, j’étais pas trés loin, en fait … 🙂 

Là, le rapport met en cause la Mairie de Paris, qui réagit en demandant un « Audit »…cette **** de maire (et ses fichus « audits » ), ne trouve que cela à dire, et moi je lui dis que le bordel à Paris, c’est l’émanation directe du n’importe quoi qui se trouve dans sa tête…et même l’incendie de Notre Dame, je suis sure que c’est la résultante du grand n’importe quoi qui préside actuellement et qui émane d’elle…certes, elle n’est pas seule en cause, mais elle est à la tête de cette ville qui du coup devient SA ville, et visiblement ça n’améliore pas la ville…ou alors elle a la scoumoune, au minimum…  je veux bien que le contexte soit difficile, mais les mauvaises habitudes, les mauvaises attitudes, quand on est au sommet, ont la propriété, c’est MAGIQUE, de se démultiplier et de donner les errements suivis de catastrophes qu’on connait un peu partout dans cette ville…déjà avec Delanoë, et ensuite, démultiplié, avec Mme H…  les incivilités, les agressions, attentats, les viols, la saleté, la circulation anarchique et cause d’accidents multiples, de conduite erratique de plein de gens, le coeur même de la ville qui part en fumée,  l’explosion de la rue de Trévise, résultante du laxisme et du je m’en foutisme complaisant qui sont de mise à tous les étages du mille feuille hiérarchique de cette ville, malgré les milliards dépensés à des trucs ou d’autres, pas mal de conneries… les exemples sont légion…je viens encore de lire un truc je ne sais où, juste là, complètement pertinent : la Mairie de Paris met des espèces de bancs en bois (et des grandes tables où les étudiants ou autres personnes peuvent se vautrer…ils seraient aussi bien par terre, non ? on s’est tous vautrés par terre sur le trottoir à un moment ou un autre… ) et là, ces espèces de bancs moches (juste un morceau de bois énorme et qui fait sale) essaiment partout dans la ville … 🙁 Bouh, c’est moche … même pas pratique… dans l’article que j’ai lu, le journaliste avançait l’idée que c’était peut être à cause du crédo comme quoi il ne faut surtout pas laisser d’empreinte , de nos jours…surtout pas édifier un truc beau tout simplement…parce que le beau, c’était l’apanage du passé, et dans la logique socialiste à la c… de cette maire, le passé, c’est le truc à virer manu militari, tellement elle est bête… 🙁 🙁  les morceaux de bois posés sur un alsphate déguelasse plein de papiers jetés et de raclures de poubelles vont se déliter, avec la pluie, et on va les recycler, au grand orgueil de la ville de Paris… on est bons, on recycle ! les merdes qu’elle nous installe partout ne le sont qu’en vue du recyclage ! de quoi s’enorgueillit la ville de Paris, qui écrit ses recommandations en écriture inclusive, qui plus est ? qui est le gars qui va voter pour cette pauvre chose ? un grand pendard paresseux , avec 3 idées dans le ciboulot (sa retraite en premier et son RSA en second, le salaire universel en 3 ), jette ses clopes et son papier de kebab par terre (si tu lui dis qu’il a laissé tomber quelque chose, tu te prends un « casse-toi, connasse »… ) avant de s’allonger pour faire sa sieste sur ce bout de bois moche sur lequel les chiens ne se gênent pas pour envoyer leur empreinte odorante… sa bécane électrique, pour laquelle la maire lui a refilé une subvention, attend à coté de lui… plus tard, il fera suer un grand nombre de personnes en s’élançant à toute vitesse sur le trottoir pour regagner le hâvre où sa débile de mère lui sert la soupe mitonnée avec adoration , collé avec elle, malgré ses 27 ans… 🙂  … que veux-tu que pense un responsable des travaux à la Ville de Paris, en voyant ce laisser aller , de partout ? il doit bosser rue de Trévise, défoncer le trottoir pour on ne sait quoi, lui et son chef de chantier s’en battent lek… veulent juste rentrer à la maison s’affaler devant la télé, et personne ne va leur reprocher… une canalisation de gaz est touchée, ne s’en rendent même pas compte ( de toutes façons ce qui doit arriver arrivera, et il n’arrive jamais rien, et en tous cas pas souvent quelque chose…) je suis sure que c’est le même genre de chemin tortueux qui a conduit à l’incendie de Notre Dame… tout le monde s’en fout, personne n’est sanctionné pour les trucs, de toutes façons, et c’ est assez bien vu  de faire que ce qu’on veut, na, on est libres, et on est de gauche, on est pour l’individu, dans cette ville , présidée par cette Maire qui n’a pas beaucoup de rigueur, en fait … de faire n’importe quoi, même sans intention de faire n’importe quoi … alors voilà… le je-m’en-foutisme quasi général, dont j’ai encore fait les frais aujourd’hui , rien qu’en marchant jusqu’à la piscine, et autres trajets, a encore été , à chaque pas que j’ai accompli dans cette ville, mon lot de la part de pas mal d’autres pékins parisiens  .

Et j’ai aussi un mot à dire aussi à propos de M. Matzneff (jamais rien lu de lui, ça me barbait) : il est étrange que tout le monde ne se rende pas compte que les abus sexuels (et autres ) sur les enfants sont encore terriblement présents de nos jours, comme toujours, je dirais … pas dans toutes les familles, heureusement, mais trop souvent… et dans certains pays, qui sont encore au moyen âge, c’est complètement non seulement courant, mais encore institutionnel, et veillons aussi à ce que chez nous, certaines populations ne continuent pas à en faire un mode de vie : je pense aux petites filles qu’on voile , ce dont visiblement toute la gauche, notamment, se fout comme de l’an quarante … et je suis sure que ces petites filles, dont on leur colle dans la tête qu’elles doivent obéir en tout au papa,  sont aussi victimes d’abus sexuels. Cela dit, les abus sexuels sur les enfants ne sont pas l’apanage d’une seule société, d’une seule religion : c’est malheureusement trés répandu, ça marche avec la sexualité des keums, d’une bonne partie des keums qui n’arrivent pas à se contrôler  ni imaginer un exutoire à leur sexualité… transcender leur sexualité pour en faire une oeuvre humaine… (et pourquoi se contrôleraient-ils dans les pays où il est constitué, et passé en force de loi, qu’ils sont les maitres parce qu’ils sont les mâles ?  le monde, c’est en fait le règne de la sexualité des keums, leur précieuse paire de c… leur service 3 pièces, associé à la veulerie et au renoncement des femmes autour d’eux, les mères, les épouses, toutes ces tartes qui ne discutent jamais et qui ont intégré le fait qu’elles sont là pour servir, de toute éternité… grrrr… grrrrrrrrr…. grrr…ce sera sans moi !  🙂 🙂 

Cela dit, (j’ai vu au cours de ma courte vie, tellement d’exemple de vieux c… du genre Matzneff qui, pour peu qu’ils possédassent une sorte de pouvoir, soit économique, soit de renommée, pensaient que leurs pulsions érotiques devaient être satisfaites auprès d’enfants, petites filles, trés jeunes filles ou jeunes garçons, des vieux c… prêts à payer aussi  pour ça (en argent), que je ne pense pas que cela puisse changer… reconnaissons à Matzneff que lui, au moins, ne s’est pas dissimulé… pour un Matzneff qui écrit des bouquins , combien qui font leur truc dans le plus grand secret ? et par ailleurs, la littérature, la chanson, etc… peuvent produire des oeuvres qui sont ce qu’elles sont , et qu’on n’a pas à juger, sauf avec une aune littéraire : donc voici la position de mon Cheval sur le sujet :  🙂  je pense que la parole, l’écrit , etc .;;doivent être entièrement LIBRES… exprimer ses fantasmes, etc … est le droit de tout le monde… c’est l’âme humaine… l’esprit humain… parce que de toutes façons, vous ne mettrez jamais de barrière à l’esprit humain, à moins d’aller dans la lobotomie , la mainmise sur le cerveau (notez, on va avoir la possibilité, bientôt… ) ces trucs-là sont liés à la sexualité, qui nous a été imposée au départ (ce qui ne veut pas dire qu’on ne doit pas la revisiter et la maitriser…nous sommes responsables de ce que nous devenons…) la sexualité qui a des cotés assez étranges quelques fois… qui essaie tout le temps de nous échapper… 

PAR CONTRE : le passage à l’acte doit être sanctionné … il n’est pas question que qui que ce soit, même le plus grand génie du monde , assouvisse ses fantasmes en prédateur . Voilà. Le passage à l’acte , d’autant plus si la victime n’est pas consentante (et effectivement il doit être considéré qu’un enfant en dessous d’un certain âge ne peut être consentant) doit être sanctionné. C’est comme ça que ça doit être. Pas de passage à l’acte sur des enfants, par essence  vulnérables. Tu peux imaginer ce que tu veux, tu peux même l’écrire, pourquoi pas, te br… dessus si ça te fait envie,  mais tu ne mets pas tes pattes sur un enfant, tu ne lui en parles même pas, de tes fantasmes.  tu fais ce que tu veux, mais tu ne touches pas physiquement à un enfant, voilà quelle devrait être la Loi. 

J’essaie de penser à des trucs quand j’étais enfant, du coup : j’ai eu la chance, les rares fois où j’aurais pu prendre ce genre de chemin, avec un adulte qui me faisait les « yeux doux » (« yeux doux » menaçants , une fois…) de ne pas aimer ça instinctivement… être attirée par un vieux de 50 ans, (ou même 30 ou 25 ), à l’âge de 13 ou 14 ans, fût-il un auteur connu, ou un keum de pouvoir… ou riche… ( et surtout pas trés beau comme Matzneff, hihi, enfin, pas assez beau pour moi, Matzneff, si je m’étais trouvée devant lui, et puis trop vieux, je n’étais attirée que par les jouvenceaux de mon âge  ou juste au dessus, que je trouvais beaux physiquement, …  ) impossible pour moi… 🙂  

Mon Cheval me dit , en hennissant des haricots , son diner de ce soir : « Un qui doit souffler, aujourd’hui, c’est Polanski… Bruel aussi, hihi … 🙂  (Bruel a eu assez chaud, ces jours-ci, mais la vindicte populaire l’a relativement épargné…c’est juste qu’il ne s’agissait pas de petites filles, juste de masseuses expérimentées … 🙂  ce qui m’a fait rigoler, un peu, c’était La Défense de Bruel « je ne suis attiré que par les femmes qui ont du désir pour moi »… surement, pour une relation longue…mais le coup d’un soir ? allons, allons..;il a manqué de courage, là, Bruel… à sa place, quitte à perdre un peu de clientèle, je l’aurais jouée orgueilleux : Ben oui, j’adore me faire masser à cet endroit, j’ai tenté le coup… et foutez moi la paix… de toutes façons, on s’en fiche, (ça m’attristerait plus s’il s’agissait d’un artiste dont j’aime vraiment les chansons, par exemple Renaud… ou plein d ‘autres… mais Renaud n’est pas « comme ça »…) comme on se fichait de la pipe faite à Hugh Grant par une demoiselle de « petite vertu » , ou de celle Monica Lewinsky au président Clinton … 🙂 …) qui sera le prochain ? on fait un pari : on n’en a pas encore parlé, mais il y avait un chanteur assez connu, qui passait sa vie à faire des voyages en Asie du Sud est, notamment en Thaïlande, et qui ne faisait pas mystère de ses attirances pour les petites filles … 🙂 ce chanteur-compositeur a un public fidèle qui le trouve totalement inspiré, genre baba cool, un peu … un truc hip… et moi j’ai toujours pensé qu’il n’était pas si bon que cela, dans ses chansons, et pas tellement hip… parce que justement, il y a toute cette part de lui même qui n’est pas plaisante pour moi…ça se sent dans ses chansons…si, si…  ses préférences (quasi exclusives) pour les gamines asiatiques … elles sont pauvres, alors elles n’ont pas leur mot à dire… et lui, le gars, en somme, il profite de ça, même si à coté , il fait du bien à la famille , parait-il… bof…

C’est la sexualité, tout ça, un truc qui échappe totalement aux règles… débarrassons nous de la sexualité ! tiens, c’est une idée ! « une sexualité épanouie »… lit-on parfois, des trucs comme ça… ça me donne juste envie de me tirer trés loin de ce genre de concept… 

Quelques fois, j’essaie d’imaginer quelle peut être la sexualité des gens dont on parle dans les faits divers… prenez toutes ces femmes, par exemple, qui ont des dénis de grossesse et mettent leurs nouveaux nés au congélateur… des trucs terrifiants… en général, elles sont énormes, et déjà on se demande comment le mari peut vivre avec…il est vrai qu’il n’est pas trés attirant non plus, lui, le pauvre… et le pire, c’est que à chaque fois le mari dit qu’il n’a rien vu…il ne voit jamais que sa femme est enceinte (c’est juste un gros tas avec qui il cohabite, ou quoi ?) , il ne voit pas qu’elle accouche toute seule, il ne va jamais voir au congélateur dans la cave (sauf  3 ans après lorsqu’il trouve 5 bébés au bloc… ) ..tu ne peux pas ne pas te poser la question de la sexualité de ces gens-là… ça ouvre des abîmes sur des trucs inconnus et pas tellement plaisantes … ce ne sont pas des abîmes, mais des abysses, et encore, le mot est trop joli pour ça… la misère humaine… oui, je sais, je plombe… mais la tête de Matzneff, à 80 ans, ça plombe aussi…on va lui enlever sa petite rente de vieil auteur, ça lui fera les pieds … 🙂 non, je m’en fiche…qu’on le laisse tranquille, il n’ a tué personne, mais je ne lui veux pas de bien non plus, n’allez pas croire… 🙂

Donc littérature, tant que vous voulez, (ce n’est d’ailleurs pas nouveau, dans la littérature), fantasmes, tant que vous voulez, soyez ce que vous voulez, on s’en fiche… par contre, passage à l’acte, c’est NIET. Juste je me mets à la place de la petite fille , et personnellement, ça ne me serait pas allé du tout qu’on me force à quoi que ce soit… m’inciter à ce genre de truc aurait été peine perdue, parce que j’ai la chance depuis toujours de savoir ce que je ne veux pas, et de l’avoir fait savoir, mais je pense aux petites et aux petits qui ne savent pas, qui ont l’esprit un peu égaré, dans leur petite enfance, ou qu’on force carrément, et ça, eh bien, pour elles toutes, pour eux tous, c’est NON . et NON. et NON. 

Today, à la piscine, je suis restée presque 2 heures, dont une heure presque à discuter dans un anglais yaourt avec un jeune homme grec qui était en vacances et qui fait des études d’économie à Athènes. on en a profité pour refaire le monde. Les migrants en Grèce ? il pense que c’est un vrai bordel, la situation est compliquée, et personne ne peut rien. il dit que ça pourrait être résolu parce que ces migrants, d’après lui, ne veulent absolument pas rester en Grèce (taux de chômage 30 ou 40%, je n’ai pas compris le chiffre) mais aller en Allemagne ou en Angleterre ou en France… il pense que le gouvernement grec devrait juste les mettre dans un train, et farewell ! il pense aussi que là bas, en Grèce, il n’y a rien pour les accueillir (alors qu’il le faudrait aussi), ni écoles, ni structures, ni rien…et que tout le monde s’en fiche plus ou moins… le gouvernement n’est pas capable, là-bas, et personne ne maitrise la situation… je lui ai parlé de ma théorie à propos du partage du travail en lui disant par exemple ce qui pourrait se faire au niveau, mettons, de la piscine Berlioux : 70% d’entrées gratuites de gens en pleine forme et jeunes, mais présentant des justificatifs de RSA ou de chômage, (chacune de ces personnes coûtant 18.000 euros/an minimum à l’Etat ), et à coté de cela, 3 caissières (et autre petit personnel préposé au ménage) qui font leurs 38 heures/semaine en plein, avec pour la plupart 3h de trajets par jour (plus pendant la grève), et complètement crevées (comme par hasard ce ne sont que des femmes , un seul mec dans le lot — certaines ont attrapé des maladies et sont maintenant en arrêt maladie prolongé, ce n’est pas du flanc, c’était réel—donc là elles sont indemnisées par l’Etat… ) et ma théorie : on partage le travail mal payé du petit personnel (SMIC) , on prend par exemple 8 chômeurs /RSA et 8 personnes du petit personnel : on met tout le monde à un mi temps payé un SMIC plein temps. Pour les 8 chômeurs qu’on met au travail, on leur dit que pas de sous, ni de minima sociaux sans donner du travail en échange(ils sont valides, les invalides c’est une autre chose), et on utilise ce qu’ils coûtent actuellement à la société pour créer ces emplois. Quant aux gens qui bossent déjà à Berlioux, on divise leurs heures en 2 (tout le monde bosse , du coup, 19h/semaine), avec le même salaire au SMIC. C’est donc bien payé… Donc je lui expose mon idée, toute schématique, et à améliorer, et il trouvait que c’était une excellente idée… c’est une excellente base de départ, j’en suis convaincue plus que jamais, bien sur à améliorer, et bien sur le problème c’est la mise en oeuvre, si au moins on commençait, en Europe, à se mettre dans cette optique… 

Je lui ai demandé s’il connaissait les gens qui dirigent, qui sont à Bruxelles, leur nom, leur bobine…il n’avait aucune idée de qui c’était (tout comme moi) et on a rigolé… je lui ai dit que nous, on avait eu un référendum en 2005, et qu’on avait voté « non » à l’Europe qu’on nous proposait, moyennant quoi on a eu « oui » et qu’à mon avis, on devrait repartir de ce « non » pour revoir les trucs et demander à l’Europe de se réformer… (même si je ne sais qui , une représentation française, plus tard, a décidé de passer outre ce « non »)…

Il m’a dit que ça n’allait pas bien, en Grèce, pas mieux… il parait que la vie est aussi chère qu’ici, mais les salaires sont vraiment plus bas… il parait qu’il y a des problèmes sur les paiements des retraites, des salaires de l’administration… je lui ai demandé si le cadastre existait maintenant (car ils n’en avaient pas)…c’est en train de se mettre en place… mais par exemple quelqu’un qui serait parti en Australie, et qui serait propriétaire en Grèce, s’il ne ramène pas sa fraise immédiatement, risque de ne pas retrouver sa maison…  🙂 …il m’a demandé si je pensais que la France devrait faire un « Frexit », et je lui ai expliqué que je pensais que plus le pouvoir était éloigné, plus c’était difficile pour les gens de la base, et que j’avais, étant trés individualiste, tendance à penser qu’on s ‘en tire toujours mieux tout seul… c’est ce que je pense, et j’en suis désolée…j’ai tout le temps l’impression que je vais plus vite toute seule, mais je trouve merveilleux les gens qui arrivent à faire un tandem, parce que ça démultiplie les possibilités, si ça marche bien…  🙂

j’ai quand même pas mal nagé, repris le crawl, mais pas le dos encore…  🙂 un peu plus de bourrins que les autres jours… les métros remarchent…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation