De Paris en piscine Le blog de Papillonista

Jeudi, vendredi, samedi

    Photographié dans une vitrine place des Vosges (voilà la danse du ventre qu’on devrait faire à l’Europe ! les prendre par surprise ! ) 🙂

 

On approche du solstice , comme me le rappelle chaque année un copain par mail. A chaque solstice, été/hiver, il écrit à ses amis.

Attendez, les amis, dans exactement 48h, dit-il, à 5h45 du matin, (quelque chose comme ça), ce sera le jour le moins long et la nuit la plus longue de l’année, ensuite on gagnera du jour, chaque jour… 

Cette alternance des saisons me tue, personnellement. J’ai à peine le temps de m’habituer à l’hiver, que vient le printemps, et la lumière des jours qui rallongent me trouve blafarde, blottie au creux de l’hiver… 

En tous cas, je continue à nager, à Berlioux, et c’est encore en ce moment comme ça devrait tout le temps être, c’est à dire qu’on était 3 ou 4 dans le couloir… donc on pouvait faire ce qu’on voulait pratiquement : 3 ou 4 pris de danse de Saint Guy, cela dit, qui ne nageaient pas vraiment bien, mais le plus vite possible.

Je continue à privilégier la brasse, c’est extrême ennuyeux, quelque part, mais la petite gêne subie en nageant le dos et le crawl semble céder du terrain. J’ai réussi hier à localiser l’endroit qui est douloureux, en appuyant un peu partout (quelques fois je me demande si cette douleur existe, ou si c’est mon imagination, mais oui, il y a une douleur d’un coté et pas de l’autre). J’ai appuyé dans le bras, en fait, car l’articulation de l’épaule elle même n’a rien du tout. La douleur est plus bas, on dirait que c’est à l’endroit (c’est ce que j’imagine, mais il se peut que j’aie tout faux) où des tendons se raccordent au muscle. Je ne sens rien en nageant la brasse, c’est juste en nageant le crawl et le dos, juste à un certain moment. En fait je pourrais nager en supportant ça, mais je veux ne rien sentir du tout. La MNS à qui j’en ai parlé me dit que le seul truc c’est d’arrêter le mouvement qui fait mal. elle m’a suggéré de nager en crawl à un bras (je vais plus vite qu’en brasse) et c’est ce que j’ai fait aussi to day… je suis optimiste, finalement.

j’ai lu un bouquin entier d’un coup, trouvé par hasard, écrit par Jerry Hall (avec l’aide de quelqu’un), et sorti dans les années 80, alors qu’elle était encore avec Mick Jagger. J’ai trouvé ça intéressant, il s’agit de son enfance au Texas, avec ses soeurs, (avec plein de photos en noir et blanc) , battue par son père (qui avait un peu de sang indien — Sa mère et ses soeurs (5 filles dans la famille ) sont trés belles ) et ensuite, à 17 ans, la voilà qui veut aller à Paris, et bien sur, dès son arrivée, elle devient top vedette, en un claquement de doigts, connait tout le monde, retourne bosser à New York et puis à Londres, se fait plein de sous, sort beaucoup, avec des paillettes partout, rencontre Brian Ferry , et ensuite Mick Jagger … Ça semble si facile … en fait, elle avait un physique  taillé pour ça, trés grande et belle fille, et voilà, pas compliqué… tu as le physique, tout ce que tu as à faire c’est de ne pas gâcher ta chance, et ensuite  laisse-toi juste aller au destin… aussi parce que ce n’est pas une fille compliquée… 🙂 plutôt sympathique, en fait… elle est mariée à Rupert Murdoch, maintenant, beau comme Crésus et vieux comme Mathusalem (ça aide pour certains trucs, ils ne sont pas trop enquiquinants quand il sont vieux)  🙂  … ils sont dû passer un contrat, je vois ça d’ici… 🙂  je me demande s’ils spécifient le nombre de jours à passer ensemble, de nuits, et combien de sous pour le moins riche en cas de divorce. C’est le genre de contrat que Onassis avait dû passer avec Jackie Kennedy, j’avais lu un truc un jour sur le sujet.  🙂 

C’était le paragraphe « Vive la Vie des riches, j’aimerais être à leur place !  »  🙂

Ensuite on va avoir le paragraphe « Me too » : j’ai lu tout un article de Paris Match sur Polanski : voilà comment je vois le truc (puisque c’est en pâture dans tous les journaux ) : je suis sure que Polanski n’était pas trés net avec les jeunes filles , les trés jeunes filles (d’ailleurs on le comprend aussi quand on lit sa propre biographie, écrite par lui) . Polanski est un gars qui a eu une vie vraiment étrange , avec un physique trés séduisant et trés étrange, une sorte de lutin d’Europe centrale, et il lui a fallu se tirer de la guerre, ce n’est pas rien. Beaucoup de vitalité. je suis certaine qu’une bonne partie de ce qu’on peut lui reprocher est exacte… (mais dans ce qu’il raconte dans cette interview, il y a aussi des trucs totalement marrant,  à se rouler de rire par terre, vraiment… une espèce d’hystérie de la part de certaines femmes à son encontre qui doit être réelle, aussi )… cela dit : on s’en fout ! il n’a assassiné personne, ni rompu les os de personne, ni brisé la vie de personne, (les « traumatismes » de certaines sont à prendre avec des pincettes… parce que c’est comme ça, la vie, il y a toujours des mecs qui te font subir des trucs, et s’ils ne te tuent pas, tu peux t’en sortir…) il est bien pire de subir une sorte de harcèlement qui dure pendant des années , un truc odieux,  comme peuvent le subir certaines femmes violées et battues par leurs conjoints, ou alors un harcèlement moral continu, je veux dire ça laisse plus de séquelles qu’une tentative de viol , ou un « viol » , même droguée, qui constituera un épisode d’une nuit ou d’une journée… même si c’est en partie violent … (enfin, je ne parle pas bien sur d’une « tournante dans une cave », d’une fille violée au coin d’un bois et laissée pour morte,  ce genre de truc immonde, mais apparemment ça n’allait pas jusque là avec Polanski, ce n’était pas ce genre de chose ) … tu peux guérir trés vite de ça, même si ce n’est pas agréable… de toutes façons, à l’époque où ces faits se sont produits, sont supposés s’être produits,(et après)  tous les mecs ou presque étaient du même tonneau, utilisant leur position pour te faire du chantage au sexe, y compris dans les milieux du cinéma,(mais pas que…), essayant de te forcer un peu, quand ils avaient l’occasion, et souvent les filles s’y prêtant totalement ou à moitié, si elles pouvaient obtenir quelque chose, ça existait aussi,  et de toutes façons, c’était partout, toujours, ou presque, cette pression sexuelle des hommes sur les femmes , plus faibles physiquement, et parfois mentalement, ou alors économiquement, et à mon avis c ‘est encore comme cela, sauf que maintenant je pense qu’ils font un peu plus attention (à ne pas se faire pincer, hihi…)  , et encore il faut le dire vite. (et, j’y pense : on n’entend pas par exemple Vanessa Paradis se plaindre d’avoir été violée…  hihan hihan… donk donk  … 🙂 😉 🙂 🙂  …) 

Je n’ai pas de sympathie particulière pour le personnage public de Polanski, il faut juste partie du paysage , voilà… je pense qu’il y a une espèce de cabale indistincte contre lui (dès que quelqu’un est exposé à la vindicte, montré du doigt, les gens « bien » se retournent en une meute haineuse, c’est tout à fait courant comme attitude, dans le « petit »univers  comme dans le « grand », et si j’étais Polanski, je ne m’en ferais pas trop pour ça… c’est la vie, ça aussi …  🙂  il ne doit pas être trop malheureux quand même, il a une famille, de l’argent, une maison en Suisse à la montagne (c’est pas mal, elle est bien, sa maison) …  🙂 je n’aime pas trop ses films, à part 2 ou 3 (ou 4) , je parle simplement du pur plaisir qu’on a à aller voir un film…je n’ai pas trop envie d’aller voir ceux de Polanski, pour ma part (je m’ennuie un peu, et j’en ai aussi ma claque de voir je ne sais plus quel acteur français , partout, le gars qui est l’emblème du cinéma « de gauche », je ne supporte plus sa tête… ce n’est pas personnel, c’est un bon acteur,  etc… c’est juste qu’il ne me fait pas rêver… voilà, Amalric… ) : je pense qu’il  (Polanski) a dû pâtir de cette histoire (la première),  avec la jeune nana à Hollywood, ce qui lui interdit d’aller en Amérique, et de ce fait, il n’a pas pu faire la carrière qu’il aurait pu faire ( à Hollywood, avec plein d’argent pour ses films, qui auraient été peut être plus intéressants à voir pour moi, j’aime bien le spectacle )… voilà… rien à dire de plus…ce serait pas mal qu’on lui fiche la paix, à Polanski, c’est pas grave tout ça… je voudrais dire un autre truc aussi: avec tout ce que je peux lire dans les journaux, les soi-disant  » féministes  » à la Caroline Ass, et toutes ces tartes moches qui rodent autour, je me suis mise à penser à ce qu’avait pu être ma jeunesse, et des trucs me sont revenus, notamment des tentatives de viols (bêe^^b^êee, oui, moi aussi j’en ai eues ! ! ! — et des tentatives de meurtre, qui plus est… j’étais assez hardie dans mon genre, je n’avais peur de rien… mais personne n’a jamais réussi à me violer ! … je veux dire vraiment violer, en contraignant par la force… 🙂 je crois que si tu ne veux vraiment pas que Polanski, ou un mec qui n’est pas totalement une brute te viole, tu dois pouvoir y arriver… par contre, le genre Ladj Ly (j’ai lu ce pour quoi il a été condamné, enfin, ce qu’on en sait), et ses copains, là c’est une autre paire de manches, j’ai l’impression… 

Le journal « Causeur » rapproche ce qui se passe avec Polanski et le personnage de Ladj Ly, en notant la différence de traitement  médiatique, et ils ont  raison : M. Polanski est quelqu’un de fréquentable, et M. Ly, quant à lui,  n’est pas un personnage recommandable bien que la « gauche » pourrie se frotte le bas-ventre actuellement à cause de la prison que  ce type a pu faire, (il faut voir pour quels motifs…les voilà, les saletés, les vraies…) , les insultes qu’il profère encore, tous ces trucs sont du pain béni pour ces demeurés .  J’adorerais qu’un de ces crétins de journalistes « de gauche » genre Télérama ou l’Obs , soit un jour pris à partie et enc.. bien profond par un de ces néo sauvages qui semblent éclore à mesure qu’on leur déroule le tapis rouge (Bientôt…  hennit mon cheval, ils finiront par y passer—les cris d’orfraie qu’on entendra ! —)   Ne pas oublier  M. Maqueron qui pense avec sa teubeu  actuellement et emmène en Côte d’Ivoire un rappeur moche, à la parole indigente,  et tout aussi grossier que M. Ly, c’est du même tonneau  … on dirait que les types grossiers ,  vulgaires , brutaux et ignorants doivent s’imposer comme des modèles dignes de respect à l’opinion publique : qu’ils aillent se faire voir, je peux être moi aussi beaucoup plus grossière : je les ****  et je les ****, tous ces politiques, ces journalistes pourris, et tous les violents de banlieue itou.  Vous ne gagnerez pas.

Et je ne sais plus ce que je voulais raconter encore, sinon que c’est la grande désorganisation dans Paris, avec les rats de plus en plus hardis: j’ai remarqué que les rats pullulaient à l’endroit exactement où se trouvent ces grosses boites pleines de poison que leur apporte la maire de Paris en leur racontant que c’est du chocolat de chez Lenotre… 🙂 cela semble ne leur faire aucun effet : il y a comme ça une grosse boite près de l’ascenseur de la porte du Louvre (tous les alentours puent l »urine), et les rats en quantité sautent par dessus et traversent la mince bande de béton devant l’ascenseur quand quelqu’un arrive … apparemment, il y avait encore des Gilets Jaunes today dans Paris, et plein deCRS : tu peux le croire, toi ? la grève, les trottinettes, la maire de Paris qui devient de plus en plus cinglée tous les jours (la ville est une projection e son esprit , hihi … 🙂 je vois ça comme ça…) , les grèves, et les Gilets jaunes en plus ! je ne le crois pas ! les gens sont idiots, en plus ! on entend des histoires de gens qui veulent rejoindre leur grand mère à Bordeaux ou Toulouse, ou leur père qui est dans un epahd en train de mourir,  qui ont un billet pour un train qui ne part pas, qui vont faire la queue dans les gares, on leur échange le billet pour un autre train dont on leur dit qu’il va partir (le billet est 2 fois plus cher, tu le crois, ça  ? !) et au dernier moment, ils reçoivent 10 sms et mails disant que finalement le train est annulé … 🙂 non mais, allo, quoi ! ce qui me tue, c’est que ils ne savent pas  ce que je sais , moi : à savoir que j’adore voyager pour ma part pendant les grèves ! pourquoi ? parce que, en fait, le train est gratuit..;personne ne te demande ton billet … 🙂  🙂 cela dit, j’ai noté qu’à la gare Saint Lazare, depuis peu il y a des portillons partout, mais les portillons sont faciles à franchir avec n’importe quel billet, en fait … je ne sais pas si c’est aussi le cas à la Gare de Lyon… je ne vais pas vous expliquer en détails, mais vous pouvez imaginer facilement comment voyager gratuitement, et je pense que c’est bien la moindre des choses, pour ce que les grévistes font subir aux gens… cela dit, dans les gares de province, pas de Portillons du tout… 🙂

Echanger les billets pour des trains bondés en les faisant payer plus cher ! non MAIS ALLO QUOI ! vous savez quoi ? on vous prend pour des c…. ça ne vous fait pas plaisir ? mais vous êtes des c… voilà. 

Quant aux syndicalistes, ils ont perdu la partie depuis longtemps, ce serait bien qu’ils se réveillent…parce que c’est…l’Europe, et voilà… peuvent rien faire…plus de fric, plus rien, la France, plus d’industries, tout est cassé, à l’encan, dans une Europe mondialisée, avec les gros qui s’en sortent trés bien et tous les petits , et tant pis pour toi si tu crèves… avec le RSA… le monde change, syndicaliste, il faut trouver de nouvelles manières d’agir, et d ‘abord de comprendre ce qui se passe … ça ne sert à rien de bloquer la France, les décisions sont ailleurs… Allez bloquer les mecs qui dirigent, à Bruxelles… tous ces gens dont on ignore jusqu’au nom, qui ne sont pas  élus, et qui décident chaque jour de comment ça doit se passer en Europe… 

Dans cette histoire de grèves, je ne suis ni pour les grévistes (ils feraient mieux de comprendre, comme je l’ai dit,  que c’est à la mondialisation et à l’Europe qu’ils doivent s’attaquer…)  il n’y a plus de fric, en France, le temps ont changé… vous auriez vos retraites comme avant, vous ne feriez rien de plus… vous vous retireriez au coin du feu entre 2 visites au supermarché, et le club de bridge le lundi soir… alors là, vous allez être obligés de changer, de vous intéresser… la faim vous fera sortir de vos zones de confort : Bienvenue !  🙂 histoire de ne pas penser qu’à vos intérêts … je ne suis pas non plus  pour M. Maqueron…je pense qu’ils sont trés malins, au gouvernement, ils ont attendu d’être juste avant les vacances de Noël, pour lancer leur réforme, pour que la grève soit bien impopulaire… leur Europe pourrie, moi j’ai le courage de ne pas en vouloir… bien sur, on dit qu’on « est plus forts à plusieurs » devant la mondialisation, mais c’est une Europe mastrichienne, une chienne d’Europe mastrichienne, d’une dureté de granit. ce sera beaucoup plus difficile de lutter contre cette Europe éloignée que de lutter dans l’hexagone, et de se mesurer à des dirigeants plus proches de nous. Non, ça ne va pas. Je suis contente que l’Angleterre soit sur la voie du Brexit, je suis sure qu’ils vont trés bien s’en sortir, et ainsi montreront à tout le monde qu’on peut être seul, hors de l’Europe et trés bien réussir. comme la Suisse, comme la Norvège, etc… enfin, bon dieu, qu’est ce qui empêche chaque pays de garder sa souveraineté tout en passant des accords économiques serrés avec les autres pays européens, sans tout ce cirque à Bruxelles ? serait-on plus désunis que nous ne le sommes, s’il n’y avait pas tout ce cirque à Bruxelles ?  ? je ne connais pas vraiment tous les tenants et aboutissants de l’ « Europe », je n’ai pas étudié ça d’assez près,  je sais juste que c’est de plus en plus difficile pour beaucoup de gens , y compris d’ailleurs pour moi, bien que j’aie une vitalité importante, enfin j’espère ! , mais la manière dont je m’en sors n’est pas orthodoxe, c’est le moins qu’on puisse dire… donc pour moi personnellement, l’Europe n’est pas une avancée. Sans compter que le Paris sympathique, où il était facile de marcher et de se balader, y compris à 3 h du matin,  semble aussi disparaitre…  

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation