De Paris en piscine Le blog de Papillonista

Mercrediie

 photo P.A.M. (oeuvre d’un artiste, vu dans une galerie place des Vosges, je trouve que ça me ressemble) 

La ronde infernale, à Berlioux. Ça tournait dur, et j’étais bien obligée de suivre.  Avec 2 habitués dans mon couloir. Je nage avec fluidité, j’essaie de gagner des centimètres avec une bonne technique, et ça marche. je suis tout le temps en train de penser à améliorer la technique. Personne ne pense à quel point gainer son corps (serre les fesses) est important. Je fais des progrès à cause de ça. mais c’est vraiment un plaisir , de nager. Se mouvoir dans un truc fluide, c’est extraordinaire. nager dans la mer aussi, mais à moins de partir au bout du monde, c’est hors de question… Sous les douches, il y avait une jeune femme couverte de tatouages. des fleurs, des feuilles, des libellules, de tout, et un bras avec une écriture cursive : j’ai demandé, et voilà ce que ça disait : « TOUTE PERSONNE VIVANT D’ESPÉRANCE MOURRA DE SON PROPRE DÉSIR. » c’était d’elle. J’avais une auteur d’aphorismes à coté de moi sous les douches de Berlioux… je lui ai demandé ce que ça signifiait : il ne faut rien attendre des autres, juste faire les choses si on a envie de les faire. Ça m’a rappelé (façon de parler) tous ces gens qu’on rencontre parfois au cours d’une vie, qui vous confient que eux, ils ont beaucoup donné, mais jamais rien reçu en retour, alors du coup, ils ne donnent plus… de vieux amoureux éconduits font partie du lot : ils sont assez minables (comme pas mal de gens, moi compris), et croient facilement que s’ils donnent un vieux truc, ils doivent normalement être payés de retour… hélas, ça ne se passe jamais comme ça… j’ai dit à la demoiselle que j’étais d’accord avec son tatouage. Donner quelque chose ou pas, finalement, c’est la même chose. Si tu donnes un truc, que ce soit matériel ou immatériel (ta Haute Attention, par exemple) 🙂 , il faut toujours que ce soit à fonds perdus. C’est ce que je fais, de toutes façons, depuis pas mal de temps maintenant, pour ma part, soit dit sans prétention (ni humour, hihi…) 🙂  De toutes façons, encore, il y a peu de plaisirs tels que de savoir que ce que tu donnes va servir à quelque chose. c’est le plaisir suprême, presque, que de savoir que quelque chose va trouver sa place, même momentanée. On est content quand ça arrive. 

Hier, on a appris que Zineb s’était encore fait critiquer, (et de manière bien lourdingue), par le truc minable qui pond des oeufs  enturbannés à l’Institut du Monde Arabe, j’ai nommé la sinistre Bouteldja, le cocon haineux sur pattes . Zineb lui a répondu 3 phrases, (alors que Bouteldja en écrit des louches, toujours aussi ennuyeuse à lire de toutes façons) , et bien envoyées…  Elle n’a pas donné plus d’importance que ça… apparemment Bouteldja se masturbait la hantise sur une photo de Zineb avec Elizabeth Badinter (en plus, une personne d’origine juive, tu penses, pour Bouteldja la raciste ! —   Bouteldja, qui a des points communs avec Dieudonné et Soral — ) , comme quoi les jupes de Zineb étaient trop courtes, n’importe quoi… ne sait pas quoi inventer…comme sa copine Diallo, petite finaude,  qui a cependant la présence d’esprit de mettre une sourdine à sa bêtise quand elle est sur les ondes des radios et télés de grande écoute — bof, elle a bien le droit, Bouteldja,  d’être aussi tarte qu’elle veut, on s ‘en fout, hein…  😉 par contre, là où ça ne va pas du tout, c’est (je me suis un peu rencardée sur l’IMA) que l’IMA , qui normalement devrait être financé par le gouvernement (par l’intermédiaire du quai d’Orsay, j’ai cru comprendre… ? ? ? ) à 60%, avec 40% de financement des pays arabes, est en fait en déficit chronique  et financé entièrement ou presque par le gouvernement, donc par nous. DONC MES IMPÔTS pour payer cette grosse tarte de Bouteldja, de sorte qu’elle puisse continuer à répandre sa méchanceté et sa haine anti-blancs, anti juifs, anti tout… prôner la guerre des religions aussi(avec versement de sang impur, s’il vous plait, sinon c’est pas jouissif), parce que c’est de cela qu’il s’agit, même habillé de mots tarabiscotés pour pensées habilement masquées travesties et emberlificotées alors que le fond du truc est tout simple (tu es blanc, je te hais, je te tue, je te pille) … 🙂 mots directement inspirés de la sociologie « transversale » la plus rance.  

AUTANT JE SUIS D’AVIS QUE CHACUN PEUT PENSER CE QU’IL VEUT…M’EN FOUS… AUTANT JE NE SUIS PAS D’ACCORD POUR PAYER CES GENS-LÀ.   🙂 Bouteldja et tous les petits serpents venimeux qui lui ressemblent, sont bien  libres d’être des petits serpents venimeux, là où ça ne va pas, c’est que MES IMPÔTS ne doivent absolument pas servir à les faire vivre…libérez les petits serpents haineux, lâchez les dans la nature, laissez les se débrouiller tout seuls, gagner leur croûte dans le privé. Le fait que Bouteldja soit payée (et combien, on peut savoir ?) par les deniers publics en dit long sur le noyautage des institutions par le gauchisme institutionnel, le gauchisme qui n’a plus rien à voir avec une quelconque pensée généreuse et libre. Juste un truc rance, le gauchisme français et international… (j’en profite pour dire que si « Libération » , le « Nouvel Obs , et tant d’autres journaux du même acabit, qui ne sont que l’ombre de ce qu’ils ont pu être autrefois, sont subventionnés, alors il n’y a aucune raison que « Valeurs actuelles » ne le soit pas…grand scandale, là aussi…) Et tant qu’on y est, le Jack Lang qu’on en a plus que marre de voir, aussi, donnez lui le coup de pied au derrière qu’il mérite et virez le de cet Institut… …9.000 eu mensuels de salaire, et on ne connait même pas les a-cotés, les 13 et 14ème mois, ce genre de trucs… ÇA SUFFIT ! pas avec mon argent. vous savez combien je gagne, moi ? et je devrais subventionner Lang et Bouteldja, en plus ? mais vous êtes malades ! stop tout de suite ! gros scandale ! Jack Lang  qui mange à tous les râteliers depuis des dizaines d’années,  son langage châtié, ses idées pro religion-qui-monte, encore qu’on puisse lui faire dire ce qu’on veut, à mon avis…Jack Lang le super opportuniste, avec un vernis d’ami des artistes, tu parles … JE suis une artiste (une petite artiste de rien) , avec la différence entre pas mal d’artistes et moi, c’est que je suis complètement étrangère au léchage de c…institutionnel sans lequel un artiste ne peut pas rapidement vivre bien : je peux dire aussi, c’est important, que l’avènement de Jack Lang à la Culture, en son temps, a sonné encore plus le glas et a instauré une ère de misère pour tous les artistes que je considérais alors comme dignes de ce nom… non, Jack Lang n’était pas l’ami des artistes. En tous cas pas des artistes modestes qui ne la ramenaient pas…ceux qui produisaient une oeuvre dans l’ombre , sans rien demander au ministère de la Culture…    bof, on n’en arrive pas là où il est actuellement, le Jack Lang,  avec cette persistance à se lover dans le bon fromage , sans ménager et flatter la chèvre, le chou, le pourvoyeur de sous,  en fin politique…les temps ont changé :  du balai, Jack Lang, et emmène Bouteldja au Maroc avec toi.  Jack Lang, ses copains, et son épouse, qui, comme par hasard, a un poste aussi au même endroit, quelle honte ! … allons, du balai,  ils n’en mourront pas, ils sont pleins aux as, leur vieillesse et celle de leur descendance est assurée jusqu’à la 4ème génération .

Oui, ça suffit, les subventions à la Presse, médiocre à 80%,  au cinéma (français) , médiocre à 90%, aux associations médiocres (que chacun s’associe et fonctionne avec ses propres deniers, comme je le fais moi, que seules les associations vraiment utiles et neutres politiquement soit subventionnées) , à des institutions qui n’intéressent personne réellement, à des spectacles  que personne ne va voir… etc…Pourquoi ? parce qu’on a besoin d’hôpitaux mieux dotés, de maisons de santé, de maternités proches, d’une justice brillante et performante, et proche (suppression es tribunaux d’instance, regroupements en région, il faut parfois faire 150kms pour avoir une justice de proximité…et tu attends 2 ans ou plus…),  d’une police sans malaise, d’écoles en milieu rural, même si c’est pour 10 enfants seulement, de transports du quotidien fiables, qui facilitent la vie, et présents dans chaque portion du territoire, on a besoin de plein de choses qui semblent, en plus, disparaitre peu à peu (le dernier scandale en date = la dame morte d’un infarctus dans une petite ville de l’est aujourd’hui (ou hier)  parce que le SAMU n’est pas arrivé à temps… quelqu’un nous a expliqué à la radio que des « restructurations » avaient été faites, à propos des SAMU dans les 4 départements concernés, proches, ayant abouti à la suppression des SAMU de 3 départements avec un regroupement à un seul endroit, éloigné, et une plateforme destinée à dispatcher les appels …alors bien sur, si tu te trouves loin d’un SAMU, tu as des chances de crever avant l’arrivée des secours) … C’est incroyable, quand même : des impôts en augmentation constante, (des Jack Lang payés 9.000 eu/mois dans un institut où c’est la gabegie apparemment ), et des services publics en diminution constante—et si on pense à tous les moyens qui normalement ont été optimisés simplement grâce à la digilitalisation, grâce à Internet, au numérique et tous ces trucs, en fait, c’est devant une perte EXPONENTIELLE de moyens qu’on se trouve …OÙ PASSENT LES SOUS ? 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation