De Paris en piscine Le blog de Papillonista

Quoi de neuf ?

photo MASCOLO

Des publicités pour la « vulve » » la plus belle, c’est la votre », je lis sur « Ouest France »… 🙂 on voit un gros coquillage un peu rose/rouge sur les bords, et ensuite (mais j’ai raté ça parce que c’est passé trés vite) , toutes sortes d’images presque subliminales, avec des représentations quasi poétiques, mais à la manière d’une tableau typer réaliste, je dirais, de sexes de femme , par exemple, en exaltant le coté moule/pétale de rose… (hihi) , ce qui semble être un mini carnet de feuilles rouge clair un peu froissées et en forme de losange… (enfin, j’ai vu rapidement)… dans le temps, les pubs pour des serviettes h. figuraient les règles comme du liquide bleu ou violet, n’importe quoi sauf rouge… 🙂  on voyait une main désincarnée qui versait délicatement un liquide, bleu , donc, sur une serviette immaculée, on voyait la serviette boire le truc et ne rien régurgiter, et c’était complètement différent de ce qui se passe quand on a ses règles, surtout quand ça déborde de partout, … 🙂 là, ça y va carrément, avec ces publicités… avec le Mouvement , d’abord, des règles qu’on doit laisser couler … des nanas « libres » ont décidé qu’il ne fallait plus arrêter le flux de la Nature… on voit des photos de jeans tachés ou de culottes sanguinolentes, en disant que si on veut, on peut stopper le flux rien qu’avec sa volonté … (l’idée que ses règles vont déborder et tacher visiblement son jean étant une angoisse absolue, quand même, pour certaines… ) bref, c’est le progrès… 🙂 à la radio, cet après midi, toujours au sujet des violences faites aux femmes, une nana était interviewée : c’était une dame mariée… elle était malade, nous disait-elle, et son mari (qui ne la battait pas) était violent psychologiquement) : elle était déprimée et passait parfois toute la journée dans sa chambre… lui, le mari, il faisait semblant de l’ignorer tout le temps …quelques fois, il passait près d’elle et lui disait un truc (là elle nous a dit quoi, mais je n’ai pas tout entendu, je passais près du Pont d’Arcole et c’était bruyant), mais ça semblait un truc parfaitement anodin, pas sympa, mais pas la grosse insulte non plus… juste qu’il n’en avait rien à f… les conclusions de l’invitée de la journaliste, qui venait de passer 10mns à nous dire à quel pout les violences faites aux femmes étaient insupportables, et qui était là pour commenter les propos des auditrices, furent que cette dame était victime de maltraitance, et bla bla … Bon, personne n’est plus que moi attentive aux violences faites aux femmes, mais là, quand même…Cette grosse tarte qui déprimait dans sa chambre en attendant que son mari soit gentil, devrait se lever, et essayer de se prendre en main… quitter le goujat d ‘abord… s’assumer, en gros… attendre qu’un gars soit gentil par pitié is no way… il faut avoir du courage et fuir les situations de ce genre …elle était « malade » nous disait elle, mais on ne savait pas de quoi…j’ai supposé que c’était de la situation dans laquelle elle était… de l’indifférence de son mari…ça ne s’arrangera pas… elle doit le quitter et s’assumer, voilà.Ou le mettre à la porte…  🙂

Natation à Berlioux again… Un bon nageur, (et beau garçon) avec le bonnet de mon ancien club. (gentil, en plus, je lui ai dit 3 mots) . Trop de monde. A la sortie, j’ai décidé de retourner au cinéma et j’ai acheté une carte UGC… non, ce n’est pas pour aller voir « les Misérables » , de toutes façons mon Cheval me l’a interdit : ni pour aller voir la daube française actuelle, non… il y avait un Ken Loach, (j’ai beaucoup d’estime pour Ken Loach, à cause d’un seul film qui m’avait beaucoup plu il y a longtemps), mais je crois que je vais aller voir des trucs américains à grand spectacle, genre thriller, c’est ce que je préfère …ce n’est pas la bonne période, Noël arrivant à grands pas, mais bon…  j’ai acheté la carte, pour plusieurs séances, mais je n’y suis pas allée … peut être la « Reine des Neiges » , demain… ou le truc sur les « 24h du Mans » ou « Le Joker » , ça a l’air bien… 🙂

Ah ! et j’ai entendu un truc intéressant aux « Grosses têtes » : actuellement, on se met à tacler Gauguin en disant qu’il était pédophile, ou je ne sais quoi (ce qui est certain, mais, bon, on s’en fout, non ? Gauguin = 19ème siècle… )  … Olivier de Kersauzon est intervenu en disant que partout dans les îles lointaines, (qu’il connait bien) ,les jeunes filles voulaient se faire inséminer par les étrangers, les marins qui arrivaient d’ailleurs, les visiteurs, etc… (et d’autant plus au 19ème siècle…il fallait des mois de navigation pour arriver à Tahiti… ) parce que le problème des iliens, c’est qu’il y a trop de consanguinité …donc elles se jetaient (et peut être se jettent toujours) à la tête des étrangers… Note bien que je suis certaine aussi que l’étranger ne devait pas se faire prier pour tirer tout ce qui bougeait… connaissant l’étranger mâle qui navigue 3 mois pour arriver au Paradis  … 😉  mais voilà, donc tout n’est pas non plus tout net et bien délimité… 🙂  la seule chose certaine, c’est que Calorine de Ass ne doit pas tous les jours être à la fête de ce coté-là … 🙂 on voyait sa tête en gros plan sur un article de « Causeur », avec une bonne vieille acné résistante … hihi … 🙂  c’est bien connu, si tu as toujours de l’acné à 40 ans , c’est que … (c’est bien 40, qu’elle a, ou 45 ?) … si ça se trouve, elle n’a jamais vu le Loup … 🙂

Noon, le modèle à suivre, c’est cette nana de 82 ans (on voit sa photo), destroy, avec un tee shirt avec une tête de mort ou un truc approchant, bandana imprimé camouflage de l’armée, une bonne tête d’amérindienne mâtinée de toutes sortes de croisements, un dentier étincelant qui s’échappé à moitié de sa bouche par le sourire carnassier, parce qu’elle ne doit pas avoir beaucoup de sous pour se faire faire des implants, et du coup elle s’est battue toute sa vie, enfin éminemment sympathique (j’espère lui ressembler à 82 ans…) donc elle fait de la gonflette dans un club et est même championne de sa catégorie , et voilà un sale type inconnu qui frappe à sa porte, elle se méfie, ne lui ouvre pas, mais elle appelle quand même la police : le gars, qui est là pour les mauvais motifs qu’on imagine, défonce sa porte, et elle, planquée dans le noir (elle avait éteint la lumière, c’est ce que j’ai toujours imaginé que je ferais dans de pareilles circonstances) , lui balance la table sur la tête, et encore d’autres coups avec d ‘autres trucs, jusqu’à ce qu’il soit à terre—notez qu’elle n’a pas d’armes chez elle—et que la police arrive… 🙂 …la police qui emmène le gars à l’hôpital… ben, maintenant elle est célèbre dans le monde entier, parce que cette histoire se passait aux Etats Unis … 🙂 🙂 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Post Navigation