De Paris en piscine Le blog de Papillonista

Eternel retour

Je discute avec une amie au téléphone : elle ne me ressemble pas, elle adore voyager: moi je déteste ça, même prendre le train de la côte normande à Paris, comme je viens de le faire est pénible pour moi. Je suis incapable d’arriver 10mns avant le départ du train, j’arrive une heure avant,  je déteste être dans la salle d’attente , etc…d’ailleurs, la salle d’attente était vide sauf un gars qui zone éternellement devant la gare, et quand on rentrait dedans, on était assailli par une odeur , comme parfois dans le métro, la moitié d’une rame est quasi vide, avec seulement un gars odorant au milieu, et tous les gens s’entassent ailleurs.

D’abord, j’avais vu le gars de l’extérieur, un bon vieux clodomir français emblématique, et compris que les gens préféraient attendre sur le quai pour ne pas être en sa présence, mais mon Cheval m’a dit qu’on pouvait quand même aller s’asseoir au même endroit, pour ne pas stigmatiser… 🙂 le pauvre gars devait se sentir quand même trés isolé, avec son aspect assez affreux, ample pardessus taché, informe, dos vouté, grande barbe bouclée comme celle d’un Nérée qui ne prendrait pas soin de sa personne,  regard assommé ou vitreux  comme on veut, etc…etc…  🙂 donc nous voila, le Cheval (la meilleure part de moi-même) et moi, prêts à faire une mini B.A….en montrant que, quel que soit le handicap  nous ne sommes pas rebutés;  sauf que, rentrant dans cette petite salle d’attente, nous comprenons que ce n’est pas vraiment possible, parce que ça sentait trop fort… ça fouettait dur… donc nous sortons aussitôt sous le regard assez abruti du gars… il y a un clochard, à Trouville/Deauville, un seul, un unique, rare, donc précieux, hein, et voilà, il habite près de la gare… et pourquoi donc je raconte ça ? pour dire que je n’aime pas voyager… je déteste ça…quand je suis quelque part, je ne vois pas pourquoi je ne resterais pas éternellement, en fait…je trouve toujours des trucs à faire, et je me trouve bien là où je suis, partir est un arrachement…là, je suis revenue à Paris, à contre-coeur, (on respirait bien là-bas…) , et de nouveau je n’ai plus envie de partir. (des nouvelles de la pétition bientôt—au fait, si vous prenez en chemin, voilà le lien , signez si ce n’est déjà fait :

https://mesopinions.com/petition/nature-environnement/stop-developpement-aeroport-deauville-normandie/70803

J’ai retrouvé la piscine des Halles, et bien sur, il y avait  trop de monde.Dur dur…obligée de dépenser beaucoup d’énergie pour ne pas me faire cogner, parce que toujours les mêmes qui ne font pas attention et ne savent pas nager en compagnie…  heureusement, il y avait les 2 habitués que j’aime bien, comme ça… l’un est un nageur qui va trés vite sans remuer d’eau.Il nage avec une combinaison luisante, noire, comme s’il avait peur d’attraper froid.  il me salue discrètement, et moi de même, il sait que je vais le laisser partir devant, parce qu’il est bien plus rapide… L’autre nage moins bien (c’est plus brouillon), mais il va un peu plus vite que moi, donc je le laisse tout le temps passer… 🙂  j’aime bien le voir, je ne sais même pas pourquoi. Il me rassure, je ne sais même pas pourquoi.Je prends sa présence pour un signe favorable. il m’a expliqué un jour qu’il ne restait jamais longtemps  peut  être 30 minutes, ça lui suffit, mais il ne peut pas ne pas venir. sinon il devient fou. Comme moi, quoi… 🙂 Sinon, c’était un peu dur, 9 personnes en moyenne dans le même couloir et une eau dont je me demande parfois pourquoi je tiens absolument à me mouvoir dedans… pas trés propre, avec des trucs qui flottent entre 2 eaux. Comparé à la piscine d’eau de mer de 50m que je viens de quitter (avec personne dedans), c’est le jour et la nuit. Mais il n’y a que ça, ici. J’ai encore vu une bonne dizaine de « chômeurs » passer à la caisse, pour nager gratis, tous jeunes et bien portants…et même particulièrement éveillés, semblait-il… incroyable qu’avec le nombre de chômeurs et rssistes qu’il y a en France, on parle encore de quotas de travailleurs étrangers… incroyable qu’avec le nombre de chômeurs et rssistes en pleine forme et pleins de vitalité, on veuille encore importer des quotas de travailleurs étrangers… incroyable, quoi… « c’est la nouvelle forme de l’esclavage », me fait mon Cheval, mais les officines de gauche sont incapables de s’en apercevoir : tous ces gens d’une couleur de peau plus foncée qui viennent pour faire le travail difficile de millions de français qui soit-disant ne veulent pas se salir ! note bien, poursuit mon Cheval, que maintenant même les gens à peau plus foncée, mais qui sont arrivés avant,  peu avant ou bien avant, comprennent qu’ils peuvent maintenant réclamer leurs « droits » à en faire moins, et à refiler le travail dur aux nouveaux arrivants. C’est peut être ça le nouvel ordre des choses.

On apprend , avec la grève de l’hôpital, que les infirmiers sont impossibles à trouver  , haha, il ne s’agit même plus des travailleurs de force, eux,  qui cassent les cailloux, non ce sont les infirmiers, les médecins, les aide soignants, qu’on recherche …c’est trop mal payé, parait-il, alors personne ne veut le faire… on va demander à des gens, sous l’ombre des quotas, venus de pays, plus pauvres, de faire ces boulots-là, pendant que les gens qui sont déjà ici seront indemnisés pour ne rien faire ? parce que ça ne correspondra pas, n’est ce pas, à ce qu’ils veulent faire, ou leurs diplômes ? c’est complètement nul… etc…

des millions de gens  sans emploi, que ce soit voulu par eux ou subi, et des centaines de milliers d’emplois à pourvoir, pour lesquels on ne trouve personne… les beautés du capitalisme, quelque part… les étudiants, remuants par nature, l’ont bien compris : il a suffit qu’un étudiant un peu faiblard , à qui le staff d’extrême gauche qui sévit dans les facs a fait croire que la société lui devait tout, et notamment une prise en charge quasi complète , s’immole par le feu ! (s’immole par le feu ! il se prend pour qui ?), pour qu’aussi tôt tous les crétins gauchistes nourris par leurs parents commencent à revendiquer , avec le lait qui leur coule encore sur le menton, contre la « précarité » étudiante…certains étudiants n’auraient que 1 euro /jour pour se nourrir… certes… 🙂  quand j’avais l’âge de ces étudiants, je n’avais même pas un euro/jour pour me nourrir … et je n’avais pas non plus la sécurité sociale … personne ne me donnait rien… que veulent les étudiants ? les études sont quasi gratuites ! (il était question de faire au moins payer les étudiants étrangers, ce qui semble la moindre des choses—pour quelle raison mes impôts devraient ils subventionner les étudiants étrangers, qui ont déjà une aide au logement conséquente ?—mais ça a été abandonné sous les pressions gauchistes), la santé est totalement gratuite, encore plus que pour moi… même la mutuelle étudiante est devenue gratuite, les étudiants ont tous, même quand ils font des études en peau de lapin, droit à une bonne allocation logement…s’ils ont plus de 25 ans, ils ont le RSA… que veulent ils de plus ? ils ont des bourses, qui ont été augmentées substantiellement, en plus, tout récemment… je paie pour leurs bourses… le gars qui avait perdu sa bourse en était à sa 3ème année de redoublant … c’est normal qu’on lui ait retiré sa bourse, non ? il n’étudiait pas, il militait, parait-il, trés actif…   🙂  s’il se sort de là, ce que je lui souhaite, il comprendra peut être que la vie, c’est précaire, de toutes façons… ( ils nous font suer, avec la « précarité » …ils n’en ont rien à faire, de la précarité des autres … seul leur importe leur petite personne—la vie est précaire…) il parait que le gars, cet étudiant, s’inquiétait pour sa retraite … quel crétin…  au lieu de militer à l’extrême gauche, avec tous les antifas, il eût mieux valu qu’il potassât ses leçons, et voilà… et qu’on ne me raconte pas qu’on ne peut pas se nourrir quand on est étudiant… à Paris, et dans les grandes villes, on peut se nourrir pour rien : on peut récupérer des trucs dans les hypermarchés, à la fin des marchés, en abondance. on peut s’accrocher… Certes, c’est difficile, mais la vie est difficile… et, étudiant, on a des atouts inestimables, qui valent un gros handicap (comme au golf) : on est jeune et on a plein de vitalité, et on peut travailler à temps partiel, pour gagner quelques sous, des millions d’étudiants le font, alors assez avec la misérabilisme et les demandes perpétuelles : débrouillez vous, ce monde est le votre, et personne n’a dit que c’était facile : c’est dur pour tout le monde, arrêtez de revendiquer des « droits » surtout quand ces « droits » , ce sont d’autres qui doivent vous les payer, bien qu’ils n’en aient pas forcément les moyens, ni la force. C’est là que le système est injuste, pas envers vous, envers ceux qui doivent encore payer pour vous, travailler pour vous. 🙁 

Il y avait un débat, hier, avec Alain Finkielkraut, et plein d’autres personnes, un de ces débats devant lesquels on est scotchés…les gens sont tombés à bras raccourcis devant Finkielkraut, y compris le lendemain…moi ce que je note, c’est qu’il s’exprime vraiment bien, un degré au dessus des autres, dans la précision de la pensée, le choix des mots. Les bonnes femmes lui sont tombées dessus, notamment Coraline (ou Céréaline) de Ass, pardon , Caroline de Haas, ou alors est-ce créatine ? 🙂   à cause de ce qu’elles pensent être ses « positions » à propos des femmes … et encore today, des dames comme Mme de la Gontrie, à qui je mettrais des baffes si je pouvais, caricature de la Figure Socialiste Maternelle, à l’instar de Hidalgo, la Folle de la ville, qui doit être sa copine, je suis résolument du coté de Finkielkraut, tellement ces bonnes femmes m’insupportent… il y avait une nana qu’on voit partout en ce moment, qui doit être quelque chose comme porte-parole d’EELV—mais où vont-ils les chercher ? qui semblait mâcher du foin, avec un léger accent du midi (comme pour les rugbymen, le léger accent du midi, gage d’un ancrage perçu comme bien provincial populaire, est bien vu chez EELV) ..;comme Mme H, elle parlait en nasillant, et alignait une somme impressionnante de sottises enveloppées dans du papier de soie du même type que celui qu’on trouve dans les toilettes … mais où vont ils les chercher ? pendant qu’elle parlait, c’était comme si elle parlait avec l’écriture inclusive, finalement, le fin du fin pour ces bobonnes… c’était tellement facile de rentrer dans le chou de Finkielkraut, qui est 100 fois plus intelligent que toutes ces tartes… elles sont bêtes, bêtes, bêtes… celle qui emportait le pompon était la black de service, qui s’appelait de son prénom « Maboula » 🙂

je vais dire un truc facile, mais elle était vraiment maboule, entre taboulé et babouche… 🙂 complètement hantée par sa négritude et le racisme de la terre entière contre elle et tous les noirs, qui selon elle allait avec…elle n’était qu’un bloc de haine —contre les racistes— et surement un bloc de souffrance— contre sa couleur de peau, qu’apparemment elle n’avalait pas— Dieu (puisque surement elle y croit) lui avait fait un sale cadeau… je suis désolée pour elle , mais je m’en fous, je ne suis pas responsable de ça, et je note au passage qu’elle n’avait quand même pas l’air de se porter si mal que cela, physiquement je veux dire, et sans doute se porte t elle mieux que moi, même… donc elle devrait se réjouir du positif de sa situation, c’est du moins ce que je pourrais lui conseiller…elle en avait contre le « black face » , et notamment contre Antoine Griezmann, qui s’était grimé un jour en joueur de la NBA, et en se noircissant le visage, parce que les joueurs de la NBA américaine sont presque tous blacks… tout le monde voit en un tel ganse, une sorte d’hommage gentil et sincère aux fabuleux joueurs de NBA… tout le monde sauf cette tarte… on a réussi à comprendre que cela la touchait énormément, parce que, en se grimant (elle appelait ça « barbouillage »), Griezman , d’après elle, « chosifiait  » le noir qu’il voulait imiter … maboule je vous dis … (j’ai pas encore réussi à saisir, même de loin, ce qu’elle pouvait imaginer… ça me dépasse… sauf si on considère que, pour elle—c’est un essai d’explication— la peau noire est le critère dominant de TOUT… qu’elle se met en bonne place dans ce critère dominant, qu’elle ne veut absolument pas être touchée par quelqu’un à la peau blanche—  🙂 et qu’elle étend ça à tous les noirs— un blanc se grimant en noir statufié immédiatement ce qu’il évoque… je ne sais aps trop, mais ça rappelle un épisode de l’histoire des Dieux dans l’antiquité, quelqu’un changeait en pierre tout ce qu’il touchait, qui était vivant avant…  🙂  bref, elle le ressentait comme ça, et je me dis qu’elle doit quand même être bien atteinte… la simplicité n’est pas sa tasse de thé, à cette dame… ) et bien sur, pour le voile, à fond la voile, elle était… à cause du « droit des femmes à disposer de leur corps »… pauvre tarte… et bien sur elle était quelque chose comme « sociologue » quelque part à l’université (et mon Cheval me dit qu’une mouche tsé tsé a dû piquer la plupart des sociologues, en France, parce que, qu’est ce que certains trimballent ! une grande partie des signatures de ces pétitions contre le truc phobie et pour le voile sont le fait de « sociologues » vous avez remarqué ? 🙂  peut être n’est ce même pas un hasard,  peut être que les études de sociologie permettent, plus que les autres (médecine, par exemple…) de masquer l’ignorance crasse de tous ces gens, leur manque de rigueur dans la réflexion (alors que Finkielkraut possède toutes ses facultés dans ce domaine, et qu’il devrait être cité en exemple, au lieu d’être conspué sans arrêt) …on a entendu aussi  quelques avocats  diserts, dont maitre Kiejman, toujours intéressant…           

Bref, je ne sais pas du tout où on va, surtout en apprenant qu’un jeune gars de 17 ans avait été lynché sur les bords du canal de l’Ourq, et qu’on venait de retrouver sa dépouille …on a vu le visage de sa mère, tout chagrin,  sur l’internet, elle veut seulement qu’on lui rende son fils , et c’était vraiment un truc dégueulasse d’apprendre que de telles choses ont lieu. je ne sais pas quels sont les petites ordures qui ont fait ça (à plusieurs, sales petits lâches de m… et taper dans les gens comme ça, il y plusieurs agressions comme cela en France CHAQUE JOUR ) des agressions, sans arrêt, des augmentations exponentielles dans Paris, et j’en ai marre… la police est exténuée, pendant que les petits salopards font la loi comme les petits facistes qu’ils sont.

70 ou 75% de l’argent de nos impôts pour l’aide sociale,(cependant l’hôpital est compris dans les dépenses sociales)  et 15% pour l’éducation, la justice, etc… ça ne va pas…changez le ratio… gérez mieux… plus pour la justice, la police, l’enseignement, et surtout mieux utilisé, mieux employé, pour l’hôpital, etc…et arrêtez avec les aides sociales à tout va, les subventions aux particuliers, aux associations inutiles, assez ! plus de rigueur ! je ne sais plus si ce sont une ou deux députées ou sénatrices LR qui ont fait , à la demande du gouvernement, une enquête sur les aides sociales, l’AME, le RSA, etc… et la fraude sociale..elles n’y sont pas arrivées, parce qu’elles se sont rendu compte qu’il n’y avait ni statistiques, ni rapports, ni rien, qu’on a refusé de les renseigner, dans les administrations, à la Sécu, à la CAF, on ne sait pas qui profite de quoi, qui reçoit quoi, où va l’argent… c’est nul. c’est une honte totale… il y a des millions de cartes vitales en excédent, en France,qui ne correspondent à aucun assuré… des morts perçoivent des prestations, etc…comment est-ce possible ? pendant ce temps Maqueron fait des discours… notre modèle de protection sociale, pour être encore plus performant, doit être absolument dégraissé et surtout, avant de faire quoi que ce soit, on doit recenser ce qui se passe, jusque dans les détails, et que ce soit PUBLIC. Et traquer la fraude , en premier lieu. Il y a des milliards de fraude, des sous gaspillés partout, (ça me rend malade) 🙂 et l’hôpital est au bord (ou même en plein) dans l’implosion… les urgences sont saturées, des gens crèvent sur des brancards parce qu’on n’a pas le temps de s’occuper d’eux, la justice est sinistrée, c’est le parent pauvre de la République, et plus que cela… non, ça ne va pas… Allons, AU TRAVAIL !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Post Navigation